Emile Ntamack furieux après la parution d'un article dans la presse anglaise [VIDÉO]
Emile Ntamack a tenu à rétablir la vérité.
A quelques jours du match tant attendu entre l'Angleterre et la France à la Coupe du monde, le Crunch a déjà commencé dans la presse.

Jacques Brunel et Eddie Jones ont été discrets jusqu'à présent dans les médias en vue du match entre la France et l'Angleterre. Mais il semblerait bien que le Crunch ait déjà débuté dans la presse. Un article du Daily Mail paru le week-end dernier avant le match contre les Tonga, rapporte les propos très critiques de l'ancien international Emile Ntamack vis-à-vis des Bleus mais aussi de Mathieu Bastareaud. Selon lui, le journal anglais a déformé ce qu'il avait dit au sujet du XV de France et de l'ancien centre tricolore. Il avance notamment que l'interview a été réalisée au mois d'août.

Pourtant, plusieurs passages évoquent le match gagné contre l'Argentine. Les supporters ont du mal à y voir clair. Il est fort possible que le journal anglais ait construit son article avec plusieurs déclarations, certaines plus récentes et d'autres plus anciennes. 

Il y a eu tellement de questions sur notre équipe. Avant de partir, les journaux ont déclaré que ce serait la première équipe française à ne pas se qualifier pour les quarts de finale. Les joueurs vivent dans le monde réel et entendent ces choses. Tout le monde disait "Vous de la m...e". Maintenant, ils ont battu l’Argentine et les gens parlent de gagner la Coupe du Monde. D'abord, jouons les Tonga. Personne ne s'attend à ce qu'ils battent l'Angleterre, mais peut-être y aura-t-il une bonne surprise.

Via le Daily Mail, il aurait déclaré qu'une ou deux victoires au Japon ne vont pas tout changer. Il y a des problèmes et ils vont resurgir. "Le problème, ce n'est pas Brunel. Le problème, c'est de savoir qui décide dans cette équipe. Il y a désormais 16 personnes dans le staff. Chacun parle aux joueurs mais qui est le chef ? Qui prend les décisions ? En Angleterre, c'est Eddie Jones qui décide de tout." Brunel ? Galthié ? Qui commande ? Certains supporters se le demandent également. "Peut-être que, parfois, il se trompe, mais c'est lui le boss." Il s'avère que le choix de confier l'attaque à son fils Romain contre l'Argentine a été payant malgré les critiques. "Nous sommes prisonniers de notre culture. Nous ne donnons pas assez de temps au talent", comme ont pu le faire les All Blacks avec Carter, puis Barrett, ou les Irlandais avec Sexton pour succéder à O'Gara. Parfois, ils passaient à côté mais ils ont été conservés. "Pour le moment, nous avons des joueurs incroyables, mais avons-nous la confiance et le génie collectif ? Non."

Les entraîneurs vous disent ce que vous devez faire dans ce domaine, après la mêlée, après la touche. L’Ecosse, l’Australie, le Pays de Galles, l’Irlande et l’Argentine ont tous du French Flair. Le flair français est de partout ... sauf en France.

Ses propos ont-ils été déformés comme il l'avance ? Déformé ne veut pas dire inventé. Et il y a sans doute un fond de vérité derrière tout ça. On laisse le mot de la fin au principal intéressé avant le Crunch. Mais au final, seule la vérité du terrain est importante.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il devrait éviter le sujet de l'EDF pendant tout le reste de la carriere de son fils. Il y a d'autres thèmes dans le rugby à aborder. Ce qu'il a dit (il s'est fait piégé mais il l'a dit) ne peut que desservir Romain. Il parlera EDF quand le fiston aura raccroché les crampons et se taira à nouveau quand le petit fils ... ( il faudrait faire des croisements comme avec les chats les chiens ou les chevaux, vous savez si les autres internationaux ont des soeurs à marier?

Dommage qu'il soit furieux car j'ai trouvé l'intégralité de l'article plutôt plein de vérités . Soit les journalistes ont mis dans sa bouche des mots qu'il n'a pas prononcés , soit plus vraisemblablement il ne les assume plus et c'est bien dommage

Rien de choquant dans ses déclarations et tellement vrai

  • Jak3192
    50273 points
  • il y a 1 semaine

Il est décevant Emile !!!
Très !

Déjà, donner une interview a un journal anglais 🙄 !!!
Avec eux c'est la gueguerre permanente et le rugby est un étendard

Et en plus au Daily Mail 🙄🤣😂

Il ne doit s'en prendre qu'à lui même

Et puis les Anglais ont tellement peur des français sur ce match,
qu'ils envoient une mine pour que Brunel et / ou Galthier ne mettent pas le fiston sur la feuille de match
😉

En attendant y’a un match à jouer et pas de calcul à faire. Que l’on gagne ou que l’on perde peu importe, l’important c’est de se rassurer dans le jeu et de trouver de la constance, et faire 2 mi-temps de haut niveau ensuite on avisera !

Déjà je ne comprends pas comment Milou a pu accorder une interview voir même discuter avec quelqu'un du Daily Mail. Ce canard britannique est largement suspecté de racisme, d'homophobie, d'atteinte à la vie privée j'en passe et des meilleurs. La fake news est une règle dans ce tabloïde populiste et pro brexit.
Donc en gros toute information provenant de ce canard doit, par mesure de sécurité, être considérée comme fausse et fabriquée.
Milou vient de payer pour apprendre, gageons que ça lui servira de leçon.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 semaine
@Droitdevant

oui, puisqu'il est loin d'être idiot, non ?

  • INDI34
    1961 points
  • il y a 1 semaine

Si cela remonte à deux mois , comment savait il que l EDF avait battu l Argetine et que son fils jouait ce match, c est tout bête..maintenant peut-être que l article devait être publié plus tard et il s est fait piéger.... d ou le rétropédalage.....Hormis sur Bastareaud , en tous les cas il dit quelques vérités..

C'est le Daily Mail les gars, soit le pire de la presse caniveau outre-Manche. Ces mecs n'ont aucune éthique journalistique, laissez tomber

@Yann Béli

En tous cas ils ont bien embrouillé Emile...ce dernier aurait dû se renseigner sur le journal qui lui a proposé cet interview...ça lui aurait évité ce genre d'article...non ?

Perfide, perfide, perfide Albion !

  • breiz93
    42315 points
  • il y a 1 semaine

Bon déjà qu'un journaliste standard a tendance à faire des raccourcis, un journaliste anglais à quelques jours d'un France Angleterre vous imaginez...
Les propos ne sont pas pires que ce qu'on lit ici et beaucoup plus soft que RR.

  • artillon
    105583 points
  • il y a 1 semaine

C'est difficile de se faire un avis clair après avoir lu ces propos.
Je ne comprends pas comment Ntamack pourrait se prononcer sur le XV de France (organisation, gestion, staff, joueurs etc...) en ce moment même alors que la compétition a lieu et que son propre fils s'y trouve. Ca paraît stupéfiant.
A mon avis ses propos sont largement amplifiés.

Donc personnellement je pencherais pour un épisode de plus de cette presse anglaise conservatrice et populaire (2ème tirage en GB) : grossière, moraliste, provocatrice, voyeuriste, sans scrupules. N'hésitant pas à propager des rumeurs infondées.
Mon soutien à Milou Ntamack.

  • Yonolan
    31015 points
  • il y a 1 semaine

Pour que chacun se fasse son idée, je fais suivre les parties de l’ITW qui n’ont pas été reprises ici

« Pendant dix mois en France, nous avons eu les gilets jaunes qui cassaient tout, bloquaient tout. Chaque samedi, vous ne pouviez plus mettre un pied dans la rue. Qu'est-ce que ça a changé ? Rien. Eh bien, c'est la même chose pour le rugby français. » ….
« Les problèmes reviennent toujours, après les accalmies. Pareil pour le rugby français : ce ne sont pas une ou deux victoires au Japon qui vont changer les choses en profondeur. Les mêmes problèmes vont revenir. »…..
« Parfois, nous sommes prisonniers de notre culture. Nous ne donnons pas assez de temps au talent. Quand ils ont choisi de titulariser Romain (Ntamack, son fils) pour affronter l'Argentine, tout le monde a dit : « Mais pourquoi changer maintenant ? Il est trop jeune. » Sauf qu'il a montré que c'était la bonne décision. [...] Comme lui, nous avons des joueurs de grand talent en France. Mais leur laisse-t-on le temps et la confiance du collectif pour s'épanouir ? Non. »…..
. « C'est difficile, pour moi, de parler de Mathieu car il a connu sa première sélection alors que je faisais partie du staff de l'équipe de France. Il était le symbole d'une génération émergente mais, aussi, un joueur qui devait encore faire de gros efforts. En 2009, il a commencé à grossir. Je lui ai dit : « Mathieu, tu as trois mois pour perdre quatre kilos. C'est ton challenge pour rester en équipe de France. » Il est revenu avec deux kilos de plus... Mathieu, c'est un centre mais à ce poste, la seule puissance ne peut pas suffire. Il survit en Top 14, bien sûr, mais vous ne pouvez plus avoir ce seul profil dans le rugby international. Et malgré tout, ils en ont fait leur capitaine. Je ne veux pas m'attaquer au joueur mais au symbole. Bastareaud capitaine de l'équipe de France ? C'est désormais cela, notre rugby ? Notre philosophie ? Dans le passé, vous rêviez de Serge Blanco, Philippe Sella, Philippe Saint-André, Christophe Dominici... Ils étaient nos symboles. Est-ce que Bastareaud peut-être le symbole du rugby que vous souhaitez pour vos enfants ? Je ne crois pas. »

Et il conclue en disant
« Tout le monde sait que l'équipe de France n'est pas la meilleure du monde. Et on s'en fout. Ils n'ont plus rien à perdre. Et ils sont en vie. Désormais, tout peut arriver.

  • ced
    97490 points
  • il y a 1 semaine

dire que le staff est léger malgré le fait qu'ils soient une vingtaine et que Bastareaud n'aurait jamais du être un joueur professionnel est tellement évident que pour une fois j'ose dire "vive les Anglais"

  • artillon
    105583 points
  • il y a 1 semaine
@ced

T'es sérieux, Basta n'aurait jamais dû être un joueur professionnel ???
Je ne suis un supporter de Basta, mais force est de constater qu'il a été de toutes les victoires marquantes des Bleus depuis 10 ans (et il y en a peu...).
A chaque fois, son impact a été réel dans la victoire: de Dunedin en 2009 à l'Angleterre dans le Tournoi l'année dernière en passant bien sûr par le dernier grand chelem en 2011.
Imputer les malheurs de notre XV à Bastareaud et de la "perte d'identité" blablabla c'est étrange.
Par ailleurs, sans Basta, le XV de France ne semble pas montrer beaucoup plus d'appétence à transformer l'essai (cf. ce match désastreux face aux Tongiens, en-avants, approximations, manque de soutien etc...).

  • ced
    97490 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

tu en fais trop, tu as du sauter l'heure de tes cachets
ce type n'a jamais su faire une passe (à la main), son jeu au pied est ... inexistant, aucune prise d'intervalle, aucun mental (cf je pleure au micro parce que j'ai pas été bon - ou complètement transparent)
ha pardon il grattait les ballons, 1 ou 2 par match, quel exploit

  • artillon
    105583 points
  • il y a 1 semaine
@ced

Basta fait des passes après-contact, de la fabuleuse passe pour Poit en 2010 à celles plus récentes du dernier Tournoi.

  • ced
    97490 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

ça fait 2, en 10 ans c'est pas très rentable
et puis n'insiste pas même Milou l'a dit aux Anglais

  • artillon
    105583 points
  • il y a 1 semaine
@ced

Non ça fait pas deux, je te fais grâce de les comptabiliser.
Par ailleurs, de nombreux centres français ont été ou sont des coffres à ballon.
Des moyens, de Doumayrou à Lamerat, des très bons, de Fofana à Fritz...
Guitoune a envoyé 2 ou 3 belles passes à personne... Il est léger et rapide lui pourtant, est-ce que ça nous garantit de belles passes vissées ?
La passe n'était même pas forcément un atout du jeu de Jauzion. Le centre français moyen n'est pas moins caricatural que Basta. C'est toi qui exagère, tu fais du délit de gros tout simplement.

  • ced
    97490 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

mettre Jauzion et Bastareaud dans la même phrase !!!! Satan s'est emparé de ton corps !
2 - 3 pastaga cul sec te soigneront peut être mais ton âme n'en sera pas pour autant guérie

@artillon

Tout à fait d'accord avec toi !

Sauf : dernier grand chelem, 2010.
2011, finale cdm.

  • artillon
    105583 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

Dernier GC en 2010 bien sûr.

  • Silkerin
    20610 points
  • il y a 1 semaine

Sur le fond il dit ce qu'il pense mais il assume pas parce que ca risque de penaliser son fils, je trouve ce retro-pedalage petit. Il s'est lache sans prevoir que ca sortirait en France et maintenant il pedale dans la semoule pour s'en sortir. Meme s'il a raison sur le fond, en tant qu'ancien coach de l'EdF à une periode pas frocement bien glorieuse non plus il aurait du s'abstenir. Et quand dans l'interview ca mentionne le match de Romain face à l'Argentine, evite de nous faire croire que ca date du 15 Aout la prochaine fois. Que les anglais en rajoute un peu, sans doute, mais enfin difficle de transformer "Bastareaud est trop gros" en "Bastareaud, c’est un grand joueur", meme avec google traduction.

@Silkerin

Coach du XV de France le plus proche du titre mondial et Vainqueur du dernier Grand Chelem français

@Silkerin

Donc si je comprend bien, tu choisis de croire la version de l'histoire qui t'arrange sans même essayer de chercher d'y voir plus clair tout en rabaissant l'autre partie impliquée.

Dis donc, tu ne serais pas journaliste au Daily Mail toi par hasard ?

@Silkerin

"Sur le fond il dit ce qu'il pense mais il assume pas parce que ca risque de penaliser son fils"
Ca, c'est un procès d'intention.

Le Daily Mail est un tabloid qui n'a aucun problème à s'arranger avec la vérité. Entre ce très bon journal (pour allumer le feu) et Milou, je crois beaucoup plus en la parole du second.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News