DIRECT. La liste de Bernard Laporte en tête après l'élection fédérale
En direct de Marcoussis pour les élections de la FFR

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le grand jour des élections présidentielles de la FFR est arrivé. Qui de Pierre Camou, Bernard Laporte ou Alain Doucet sera élu ?

VIDEO. Bernard Laporte, nouveau président de la FFR




L'ancien internationale Sandrine Agricole faisait partie de la liste de Pierre Camou mais elle est contente pour Bernard Laporte. "Il faut parfois du changement. Je suis au comité directeur et mon rôle va être défini à moyen terme notamment vis-à-vis du rugby féminin, qui progresse bien autant en termes de résultats que dans les médias."


Découvrez les membres du nouveau Comité directeur de la FFR : 

1 Bernard Laporte
2 Serge Simon
3 Christian Dullin
4 Marie-Agnès Masdieu
5 Alexandre Martinez
6 Henri Mondino
7 Patrick Buisson
8 Brigitte Jugla
9 Thierry Murie
10 Pascal Papé
11 Maurice Buzy-Pucheu
12 Laeticia Pachoud
13 Philippe Rougé-Thomas
14 Sébastien Riere
15 Jean-Michel Arazo
16 Céline Bourillo
17 Alban Moga
18 Fabrice Estebanez
19 Marie-Pierre Pages
20 Jean-Pierre Guinoiseau
21 Roland Labarthe
22 Jacky Courrent
23 Véronique Cros
24 Hervé Peren
25 Pierre Taindjis
26 Bernard Viviès
27 Murielle Minot
28 Patrice Dumoulin
29 Annick Hayraud
30 Pierre Camou
31 Serge Blanco
32 Wanda Noury
33 Florian Grill
34 Sandrine Agricole
35 Fabien Pelous
36 Alain Doucet
37 Philippe Barbe
38. René Fontès (LNR)
39. Paul Goze (LNR)
40. Jean-Marc Manducher (LNR)



Le nouveau Comité directeur, où siège désormais 29 élus du camp Laporte sur 37, doit "désormais se réunir et proposer à l'assemblée générale un candidat à la présidence - a priori la tête de la liste gagnante, Bernard Laporte. A charge pour les représentants des 1563 clubs français enregistrés d'avaliser ce choix", indique L'Equipe.


Les résultats sont tombés : 52,56 % pour Bernard Laporte ; 35,28 % pour Pierre Camou ; 12,16 % pour Alain Doucet. La liste de l'ancien sélectionneur est donc en tête.


Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, semble en savoir plus que nous. Le résultats devraient tomber dans quelques minutes.


Serge Moronvalle, président de Massy et pro Laporte, se confie : "C'est historique car il y a du monde depuis hier soir. Cependant il est temps que ça ce termine. Massy, qui est un club formateur, a été très attentifs aux propositions liées à la formation. On a rencontré Bernard Laporte et Pierre Camou pour en discuter car on est à cheval entre le monde pro et amateurQuid des étrangers dans les championnats et de l'impact sur nos jeunes qui sortent ? Pierre Camou a demandé à venir et donc le club de Massy à sollicité Laporte et Doucet pour échanger là-dessus."


Tout le monde attend les résultats. L'épilogue de ces élections approche. Jean-Pierre Catherine, président de Suresnes, regrette la façon dont s'est déroulée la campagne électorale. Il considère à son niveau que le vote du Comité a vraiment plus d'impact sur les clubs. "On essaye de se bouger à notre échelle au niveau du Comité notamment pour travailler des thématiques spécifiques comme l'arbitrage et le rugby loisir".


Selon Matthias Carrère, "le mot qui revient le plus est changement". Les soutiens semblent nombreux envers Bernard Laporte. Mais il va falloir attendre encore avant de savoir si l'ancien sélectionneur du XV de France succède à Pierre Camou. "Il y a une demi-heure d'attente pour voter et il en reste encore un".


Selon les premières tendances, Bernard Laporte serait en tête. "C'était important d'avoir trois listes afin que les chosent changent et de voir tout ce monde pour ce moment de démocratie", confie Armon Coupou, Président du Comité de Rugby de La Réunion, et Président de la Commission des Outre mer de la FFR. Pour l'heure, les présidents sont à nouveau appelés aux urnes afin de voter pour les représentants de la LNR.


On approche de la fin des votes. Le dépouillement sera effectué en suivant.


On patiente et discute dans une ambiance "bon enfant" confie Matthias Carrère, président Launaguet.


Les votes se poursuivent.


Le dépouillement sera effectué en suivant. L'annonce des résultats aura lieu à 12h30, puis le nouveau Comité directeur sera chargé de désigner le président de la FFR à 13h. A 13h30, devant l'assemblée générale, le nom du futur président sera soumis au vote des clubs. Il devra recueillir la majorité absolue des suffrages présents ou représentés.


Voilà les bulletins à disposition des présidents de clubs. Pour information, l'enveloppe ne doit pas être cachetée...car c'est difficile à ouvrir.


L'assemblée générale financière vient de se terminer, place à l'assemblée élective.


La mobilisation est hausse par rapport à 2012 avec 1563 clubs présents ou représentés pour cette assemblée générale, soit 82.4%. (70% en 2012). Les candidats Laporte et Doucet s'en réjouissent.


En ouverture d'AG, le président sortant Pierre Camou, a appelé au calme et à la raison. "Il ne faut pas troubler l'institution qu'est la FFR. Comme dans un match de rugby, il y a des adversaires qui ont chacun leurs supporters mais la volonté de gagner ne doit pas impacter les valeurs du rugby".


C'est sous un chapiteau que les présidents de club ayant pu se déplacer pour les élections ont été réunis ce samedi matin afin de participer à l'assemblée générale financière. "Les soutiens de Bernard Laporte ont par exemple affrété des bus. Alors que du côté de Pierre Camou, un package trajet, nuit d’hôtel, repas a été mis en place pour 50 euros", explique RMC.

L'assemblée élective, elle, se déroulera à partir de 11h. Sous ce chapiteau se trouvent des isoloirs ainsi que trois bureaux de votes tenus par 12 scrutateurs (4 personnes désignées par listes) et les membres de la commission électorale, répartis par bureau, indique le Midi Olympique. La liste terminant première à l’issue du scrutin sera majoritaire au comité directeur (avec 19 sièges sur 37). Ce dernier sera ensuite chargé de désigner son président.
 "Les 18 sièges restants au comité directeur seront répartis à la proportionnelle des scores obtenus", explique L'Equipe.

Du côté de Régis Dumange, président de Nevers (Fédérale 1), on espère que cette élection fera "bouger les choses", que les clubs amateurs seront plus écoutés et qu'il y aura un "partage d'idées".
Il a cependant été déçu par le climat qui a régné avant les élections. "On doit pouvoir travailler ensemble pour l'avenir du rugby."

Les présidents de Cazères Le Fousseret/ Rugby Club Muretain/Union sportive Villemur Fronton



Plus d'informations à suivre...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    46040 points
  • il y a 3 ans

Et voilà, il n'y a plus de citadelle imprenable et personne n'est propriétaire du pouvoir. Nous jugerons sur les actions. Souhaitons lui bonne chance et souhaitons surtout que Guyguy reste sélectionneur histoire qu'il y ait de la continuité dans le jeu des bleus et plus à la présidence de la FFR 😉

Allez, cette affaire est règlée...On peut recommencer à causer Rugby ???

ça c' est fait !!!! 52% .... la rouste

Allez Bernard

Un long règne du Bernard va débuter.

@artillon

hélas !!!

Quel que soit "l'élu",lequel a les moyens de ses promesses..??

  • AKA
    49431 points
  • il y a 3 ans
@pascalbulroland

Les moyens et surtout l' envie!!!

  • AKA
    49431 points
  • il y a 3 ans

"Vive la démocratie" venant de Laporte semble aussi conforme que dans un discourt de feu F Castro 😉 😉

  • AKA
    49431 points
  • il y a 3 ans

un petit rappel succinct sur le processus de l' élection serai sympa Merci 😉

@AKA

c est un peu le bowdel, les présidents votent, suite aux nombre de voix, tu as un nombres de siège au comité, puis un candidat ( de la liste gagnante ) est présenté, revote du comité directeur pour valider. et la il me semble qu il faut encore la majorité. Donc en gros si tu fais plus de 50% au premier tour dirons nous, tu passes apres

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News