Coupe du monde - Un passage à 24 équipes lors de France 2023 ?
World Rugby réfléchit à une augmentation du nombre de nations à la Coupe du monde.
World Rugby cherche veut augmenter le nombre de nations qui participent à la Coupe du monde. Verra--t-on 24 équipes lors de France 2023 ?

COUPE DU MONDE 2019 : la dernière place qualificative mise en jeu à MarseilleEt si le Canada, le Kenya, Hong Kong et l'Allemagne participaient directement à la Coupe du monde plutôt qu'à un tournoi de repêchage pour décrocher le dernier billet pour le Mondial japonais ? L'édition 2023 qui aura lieu en France pourrait pour la première fois mettre aux prises 24 équipes et non 20 à l'heure actuelle. Ce serait la troisième évolution après celle de 1999 qui a vu quatre nouvelles nations intégrer le tournoi mondial pour la première fois depuis sa création en 1987. Pour le patron de World Rugby Brett Gosper via The Guardian, la question n'est plus de savoir si elle va augmenter le nombre de participants mais plutôt quand. Pour rappel, un projet de passage à 16 équipes était dans les cartons en 2007 en vue du mondial 2011.

Nous voulons simplement nous assurer que les équipes sont suffisamment compétitives pour passer à un tournoi à 24 équipes. Pour faire grandir ce sport, il faut susciter l’intérêt de nouveaux fans et un intérêt commercial dans de nouveaux marchés, mais vous devez vous assurer que vous avez les équipes.

Les regards sont donc tournés vers les nations du Tier 2, bien que la frontière entre elles et celles du Tier 1 soit de plus en plus mince. Peut-on encore considérer le Japon comme une nation du Tier 2 ? La Géorgie en fait partie mais elle est déjà qualifiée grâce à ses résultats au Mondial 2015. La Namibie a récemment décroché son billet pour le Japon en remportant la Rugby Africa Gold Cup. En-dehors des Samoa, des Fidji, des Tonga et USA qui ont aussi validé leur qualification, on trouve notamment le Portugal, la Roumanie, la Russie, l'Espagne ou encore l'Uruguay.Jeune nation du rugby, la Namibie espère une 1re victoire en Coupe du mondeLe Kenya, Hong Kong et l'Allemagne, qui pourraient très bien partir pour le pays au soleil levant dans un an, font partie de ce qu'on appelle des nations en développement. D'aucuns craignent ainsi que l'on assiste à des matchs à sens unique. Alors que la dernière place disponible se trouve dans la poule B avec la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. "Nous sommes convaincus que l’équipe qualifiée sera suffisamment compétitive, même face aux All Blacks. Nous allons travailler dur avec cette équipe pour nous assurer que l’équipe est bien formée à l’avance", rassure Gosper. Et si au lieu de passer à 24 équipes en 2023, on voyait plus loin avec huit poules de quatre en 2027 ?Coupe du monde 2023 : et si on changeait le format de la compétition ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Qualifier 24 équipes me parait tout à fait jouable, surtout en 2023.
Si on regarde le classement mondial seul Hong-Kong n'a jamais participé à une coupe du monde. Et la Namibie, 22e, a fait d'énormes progrès depuis ses débuts, l'Espagne avait cette année largement le niveau pour se qualifier, tout comme la Roumanie qui a toujours été présente avant 2019.
Et tout ça sans compter le tournoi des 6 nations américain qui va sans doute faire progresser très vite l'Uruguay, le Chili et le Brésil (surtout couplé à la création annoncée en 2019 d'un championnat pro en Amérique du sud) ; Le lancement de la MLR qui va booster les performances des USA et sans doute du Canada à terme ; voire le projet de compétition asiatique prévu par le propriétaire de la Western Force, etc...
Si la tendance se maintient je pense qu'on peut avoir une petite trentaine d'équipes compétitives en 2023
(en plus des 10 des 6 nations et 4 nations : USA, Canada, Uruguay, Géorgie, Roumanie, Russie, Espagne, Samoa, Fidji, Tonga et Namibie sont déjà plus ou moins au niveau et pourraient être rejoint par le Brésil, le Chili, la Belgique, l'Allemagne, le Portugal, Hong-Kong et le Kenya)

Qu'est-ce qu'on ferait pas pour s'assurer d'aller en quart...

c'est qu'une question pour se faire un max de tunes, parce que niveau sportif, ca amene pas grand chose

comme la coupe de monde de foot qui passe a 48 et qui va etre interminable....

et qu'on me dise pas que c'est pour les petites equipes, elle jouent de toute facons les qualifications. Ca revient a mes les qualif dans la coupe histoire de vendre plsu mais c'est tout

C'est sympa de le faire après l'appel d'offre.
Ca me fait penser certains clients "au fait, pour le truc que tu dois rendre demain, on aurait une petite modification. Roooh, tu râles c'est trois fois rien".

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 9 mois
@ChausetteAClous

Plus d’équipes = plus de pognon ; personne râlera !

Le rugby à XV est devenu un sport tellement physique (brutal ?), spectaculaire dans le mauvais sens du terme, avec ses corps toujours plus massifs et paradoxalement plus tranchants, plus véloces qu'il y a 30 ans, qu'il ne peut plus vraiment se prévaloir d'être universel.

Les meilleures équipes sont de vraies entreprises avec tout un arsenal scientifique, technique, psychologique. Ce n'est pas le football qui reste bien prosaïque au fond (taper dans un ballon, l'effort n'a guère changé au cours du temps). Les corps eux-mêmes n'ont guère été modifiés.
Il existe un tel déséquilibre entre les fédérations, de telles disparités que ce serait juste donner des jouets aux plus gros afin qu'ils s'amusent et se divertissent...

Bref, le colonialisme qui régit ce sport (néo-z qui ne veulent par exemple jamais rencontrer les nations du Pacifique et pourtant s'en nourrissent, s'en abreuvent comme à une source) n'en est peut-être qu'à ses débuts.

Seul le rugby à 7 peut prétendre être (relativement) joué à forces plus ou moins équivalentes sur tous les continents.

  • Seyfr
    3055 points
  • il y a 8 mois
@artillon

Est ce qu'un passage à 24 équipes n'aiderait pas à changer ces mentalités ? Une forme d'ouverture d'esprit.

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 9 mois
@artillon

Je pense que tu te plantes : sur l’évolution du foot ; un Pelé ou un Platini seraient dépassés au bout d’1/4 h aujourd’hui. Même si intrinsèquement le foot est plus aléatoire.
Et sur les rapports entre petites nations du Pacifique et Nouvelle-Zélande ; quand 90 % de l’équipe des Samoa ou des Fiji sont nés à Auckland ou Wellington, y font fait études et formation rugbystique, qui profite de qui ? Pour le coup, ça paraît vachement moins colonialiste que ce qui se pratique en foot entre les pays africains et les anciennes puissances coloniales !

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Iyhel

Je n'ai pas connu Pelé, mais en ce qui concerne Platini, je suis presque sûr de l'avoir vu trottiner à plusieurs reprises au cours de da carrière.

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 9 mois
@Ahma

Laquelle de carrière ? Celle de sportif ou celle d'escroc qui cavale la brigade financière aux trousses ? (Remarque Ronaldo cumule les deux en même temps)

@Ahma

Platoche je l'ai même vu rouler mais je crois que c'était bien plus tard.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

Pas d'ironie facile, il est autrement affûté que Blanco.

@Ahma

Ce n'est pas Blanco c'est Ronaldo.

@Iyhel

L'argument serait recevable s'il était formulé dans l'autre sens: des joueurs pour la Nouvelle Zélande sont nés aux Fidji, Samoa ...et à un moment choisissent de jouer pour ,après des études par exemple dans les collèges de nouvelle Zélande.

L'inquiétude n'est pas vraiment sur les rencontres déséquilibrées sportivement, on les a déjà eu sur les Mondiaux et la Namibie ou encore le Japon ont survécu aux humiliations.
L'inquiétude est surtout sur les rencontres déséquilibrées en terme de préparation et de niveau physique. La dimension physique du rugby a connu une progression monstrueuse en très peu de temps, et il est légitime de se demander s'il n'est pas extrêmement dangereux de mettre des "amateurs" non préparés face aux tanks actuels.

Si la compétition devait avoir lieu demain, voici les 24 meilleures nations mondiales, sans tenir compte de la zone géographique:

1 NEW ZEALAND 94.52
2 IRELAND 90.12
3 WALES 85.94
4 ENGLAND 85.68
5 AUSTRALIA 84.45
6 SCOTLAND 83.02
7 SOUTH AFRICA 81.35
8 FRANCE 79.10
9 ARGENTINA 77.02
10 FIJI 76.54
11 JAPAN 75.24
12 TONGA 73.84
13 GEORGIA 73.13
14 ITALY 72.56
15 USA 71.66
16 SAMOA 68.28
17 ROMANIA 68.25
18 URUGUAY 65.37
19 RUSSIA 64.89
20 SPAIN 63.09
21 HONG KONG 60.46
22 NAMIBIA 59.97
23 CANADA 59.93
24 PORTUGAL 58.30

Personnellement si l'idée d'élargir la Coupe du Monde ne me dérange pas, c'est le nombre 24 qui me dérange. Comment va-t-on organiser ça ? 6 groupes de 4 et cette règle horriblement compliquée des deux meilleurs 3e comme à l'Euro de foot ?
4 groupes de 6 et une quantité astronimique de match ? 8 groupes de 3 avec le 1er de poule comme seul qualifié ? Je sens déjà le mal de tête...


Concernant l'argument de voir les petites équipes se faire exploser, je pense que c'est un mal pour un bien. Il faut bien commencer quelque part et qu'on les intègre maintenant, dans 5 ans ou dans 10 ans, les petites nations vont quand même se prendre des raclées au départ. En 2003, la Namibie perd 142- 0 contre l'Australie. En 2015, 58-14 contre la Nouvelle-Zélande. C'est toujours un gros score, mais elle se rapproche. La Géorgie prend 84pts par l'Angleterre en 2003, 64 par la France en 2007 et on se rappelle tous de leur défaite 43-10 contre les All-Blacks en 2015 où même les hommes en noir avaient été impressionnés.
C'est un processus long, douloureux pour ceux qui perdent, mais nécessaire. Sans ça, on jouera au rugby avec 12 nations pour toujours.

  • Nigel
    2842 points
  • il y a 9 mois

Ca part d'une bonne intention mais quel sera réellement l'intérêt pour un allemand de regarder son équipe se faire atomiser par la NZ et consorts.

La popularité du rugby semble pâtir du manque de compétitions internationales. Le 6 nations et le 4 nations sont trop exclusifs et les matchs amicaux sont peu médiatisés à part pour les grosses équipes nationales. Avec une coupe du monde tous les 4 ans c'est difficile.

Le modèle que propose l'UEFA avec la Nations League semble être qqch d'intéressant. Une compétion annuelle qui augmenterait considérablement la visibilité du sport. Un système de montée-descente pour que les équipes progressent à un rythme intéressant sans se prendre 90 pions tous les dimanches.

Ca reste un point de vue et c'est pas quelque chose de nouveau mais le foot l'a mis en place et je pense que cela pourrait être vraiment qqch de positif pour ce magnifique sport qu'est le rugby.

''Nous sommes convaincu que les équipes qualifiées seront compétitives,meme face au AB'' un NZ vs Hong Kong cela fait peur déja qu'ils mettent 6,7ou 8 essais à tout le monde ,j'ai bien peur que l'on assiste à des record de points,genre R Ioane 9 essais dans le match.
Autre solution serait de mettre trois équipes NZ.

  • WebDiv
    13828 points
  • il y a 9 mois
@brodie métalik

lors des premières coupes du monde on a aussi vu des scores fleuves, mais qu'on ne voit plus (ou moins) maintenant, les équipes ayant élevé leur niveau. Donc étendre le nombre risque effectivement dans un premier temps de nouveau nous donner des scores à 3 chiffres mais sur le plus long terme ça peut être une solution. Mais j'aime assez la proposition de @Nigel d'avoir quelque chose d'équivalent à la nouvelle Nations Cup du foot, avoir plus de match dans des divisions "homogènes" devrait permettre d'évoluer plus rapidement pour les nations en développement

Même contre certaines équipes dite mineure les allemands ou les hong kongais prendraient une rouste

  • breiz93
    33942 points
  • il y a 9 mois

Quelle est la vrai motivation....
Faire du fric avec plus de matchs ou vraiment développer le rugby?
Faire renconter des petites équipes "amateurs" par des pros "survitaminés" générera des blessures, sans parler de matchs sans intérêts.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@breiz93

Il y a énormément de blessures lors des matchs professionnels entre équipes de même niveau, existe-t-il des études qui prouvent que le risque est encore plus élevé contre des équipes plus faibles ? L'idée est répandue mais je ne suis pas persuadé qu'elle se vérifierait. C'est plus vraisemblablement le déséquilibre sportif qui poserait problème pour l'intérêt de la compétition.
Quant aux motivations profondes de World Rugby, je suppose que ta question est purement rhétorique, nous savons que ce n'est rien d'autre qu'une société purement commerciale.

La question ne se pose pas, il n'y a que les NZ de compétitifs... 🙁

Derniers articles

News
Guides
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News