COUPE DU MONDE 2023 : ce que vous avez évité pour la promotion de la candidature française
France 2023, c'est pour bientôt ! Ou pas...

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour sur ce qui aurait pu faire partie de la campagne de la FFR, qui souhaite organiser le Mondial 2023.

Les dernières affaires touchant la Fédération et son président, Bernard Laporte, vont-elles briser les chances tricolores d’organiser la Coupe du monde 2023 ? Du côté de Marcoussis, on est plutôt optimiste quant au verdict de World Rugby, voire un peu trop. Pour Claude Atcher - par-ailleurs visé par une enquête de Médiapart pour son passé trouble - la France est certaine de gagner. Erreur de com ? Le directeur de la candidature française à l'organisation de la compétition s’est peut-être un peu trop emporté, et la FFR s’est excusée face à ce manque d’humilité.

Coupe du monde 2023 - La France a-t-elle manqué d'humilité au sujet de son dossier ?

Mais la campagne de promotion pour la candidature française aurait pu être pire. Bien pire… Voici ce à quoi vous avez échappé.

Une mascotte ridicule

Bon, on n’est pas à l’abri d’en avoir une d’ici quelques mois si World Rugby nous désigne. Mais la FFR aurait pu anticiper la chose, en créant une mascotte pour soutenir sa candidature. Dans l’Hexagone, tout le monde se souvient de Footix, toujours pas oublié depuis… 1998 et le Mondial de football ! En 2007, pour la Coupe du monde de rugby, il n’y avait en revanche pas de peluche géante pour animer les stades et encourager les joueurs. Pas une grande perte...

L’Altrad Stadium comme coeur de la compétition

C’est bien connu : le Centre du monde est situé à Perpignan (c’est Dali qui l’a dit !). Mais quand il s’agit de sport, qui plus est en France, la référence reste le Stade de France. C’est à Saint-Denis que fut organisé la finale du Mondial 2007 ou - plus récemment - celle de l’Euro 2016. Logique d’en faire le coeur d’une hypothétique Coupe du monde 2023, où on imagine facilement les matchs de gala s’y dérouler. Sauf que pour contrer une impression de déjà-vu (et parce que le SDF, c’est quand même un peu nul), le comité de candidature aurait pu vouloir changer de stade. Et selon les derniers accords secrets négociés dans les couloirs de Marcoussis, c’est l’Altrad Stadium qui aurait été choisi pour accueillir la finale entre les All Blacks et le Japon. #BusinessIsBusiness

Cyril Hanouna en ambassadeur

Chaque grand événement sportif a ses ambassadeurs. Parce que Fabrice Estebanez est un bon joueur de rugby mais n’a pas vraiment une aura international, la France tenterait notamment de convaincre Dan Carter de les rejoindre. Sexy, non ? Sauf que Claude Atcher et ses équipes ne veulent pas s’arrêter là, et draguent ouvertement un certain Cyril Hanouna. Objectif de la Fédé ? Qu’en marge des droits TV de la compétition obtenus par Canal+, Hanouna anime “Touche pas à mon rugby” avec Moscato, Simon et Guazzini autour de la table en compagnie de Verdez et Clara Morgane, pour des analyses toujours plus poussées. Sans oublier une chronique de l’ami Fino, de Jacquie et Michel.

Un slogan inventé par Nabilla

Nan mais allo ? T'es une Coupe du Monde et tu te passes pas en France ?” Voilà ce qu’aurait pu donner un slogan inventée par Nabi-Nabilla, célèbre pour... [remplir les blancs]. Bon, on se moque, mais à l’heure digitale, la candidature #France2023 aurait eu le mérite d’arriver en TT sur Twitter pour autre chose que des “magouilles” supposées entre Altrad et la Fédération. Et puis, quand on voit certains spécimens évoluer en Top 14, on se dit que Nabilla n’est pas vraiment seule sur terre (coucou Mamuka).

Des campagnes de propagande pour affaiblir la concurrence

D’après Wikipedia, alias le-site-qui-permet-de-faire-des-exposés-en-cinq-minutes, “la propagande est un concept désignant un ensemble de techniques de persuasion, mis en œuvre pour propager avec tous les moyens disponibles une idée, une opinion, une idéologie ou une doctrine et stimuler l'adoption de comportements prédéterminés au sein d'un public-cible.” Puisque la FFR n’est plus à ça près, la concurrence n’a qu’à bien se tenir. Voici ce qui aurait pu se passer :

  • Le braai, c’est pas très vegan

Au sein de la FFR, tous les soutiens sont bons. C'est que l'affaire Laporte a pas mal écorné l'image de l'instance. Pour un virage "feel good", l'équipe de campagne s'est donc rapproché d'un mouvement de plus en plus populaire : le Veganisme. Dans la ligne de mire de la #TeamVegan ? Les braai sud-africains, célèbres barbecues où manger de la viande n'est pas vraiment proscrit. Affiche, slogan à la radio et spot télévisé… Tout y passe pour décridibiliser la campagne sud-africaine. Sauf que le monde du rugby, adepte d’une bonne braise entre copains, ne valide pas du tout cette initiative, qui finit par faire un flop.

  • Les Sud-Africains mangent les enfants

Le rugby, un sport familial. Quoi de plus beau qu’emmener sa fille ou son fils à l’autre bout du monde pour lui faire vivre une Coupe du monde ? En cas de victoire sud-africaine, on peut facilement imaginer le flux de touristes se diriger vers la nation arc-en-ciel en plein mois de septembre, malgré la rentrée scolaire. Sauf qu’après avoir tenté de saccager la réputation des barbecues locaux, la FFR s’attaque à une légende encore plus forte que celle du Yéti ou du monstre du Loch-ness : entre deux parties de chasse, les Sud-Africains mangeraint les enfants. Bakkies Botha, Danie Rossouw et Os du Randt sont particulièrement visés… De quoi faire fuir les familles et World Rugby.

  • Vous deviendrez roux si vous passez plus de deux semaines en Irlande

Au Rugbynistère, on aime bien les roux. De Félix Lambey à Ed Sheeran en passant par Ygritte, Casimir, Ron Weasley et Larusso, on ne comprend pas vraiment ce bashing qui a sans doute fait perdre ses derniers cheveux au légendaire Paul O'Connell, un autre de nos chouchous. #TousÉgaux #Valeurs

Mais la FFR aurait pu surfer sur cette "mode" et faire croire qu'un séjour trop prolongé en Irlande - où tout le monde est roux, c'est bien connu ! - peut colorer vos cheveux du même ton que les carottes râpées qu'on sert à la cantine. Éliminant de facto les chances de la candidature irlandaise.

  • Et les Léprechauns ?

La FFR aurait même pu aller plus loin. C'était dans les cartons. Ça allait sortir... et le monde entier aurait été bouleversé. En cause ? L'existence des Léprechauns. Ces petits êtres barbus vêtus de vert font partie du folklore irlandais, et les enfants rêvent de les rencontrer au pied d'un arc-en-ciel. Quoi de plus normal qu'aller en débusquer quelques-uns entre deux rencontres du Mondial ? Seulement, la FFR allait commettre l'irréparable, révélant que les léprechauns - comme le Père Noël ou la petite souris - n'existent pas. On l'a échappé belle...

(PS : ne faites pas lire cet article à vos (jeunes) enfants. Si tu es adulte et qu'on vient de briser ton petit cœur en t’ouvrant les yeux sur l’existence du Père Noël, dis-toi qu’il y a pire : Djibril Camara est blessé pour les dix prochaines semaines.)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je suis bien d'accord, le stade de France, c'est pourri. Même quand on gagne (ce qui n'arrive pas souvent), y'a pas d'ambiance.
Par contre le parallèle Mamuka-Bimbo me semble mal venu. Notre ami Mamuka ne doit pas utiliser des masses de shampooing en ce moment, et son tour de poitrine est certainement bien supérieur à celui de l'égérie de la télé réalité française

Sympa c't'article. C'est où qu'on s'abonne ? ^ ^

De toutes façons le leprechaun est foutu: Atcher et Laporte vont lui mettre un coup de pelle sur la tête pour vider son chaudron.

Bon. Bien finalement c'est en Groland qu'il faut l'organiser cette coupe du monde…

@Bachibouzouk

Tout à fait !!!
M. Kael aux commentaires, J.-E. Moustic arbitrera les matches du XV de France et G. de Kervern tiendra la buvette.
On aura enfin une chance de gagner la coupe du monde tout en étant mort de rire...

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans
@Bachibouzouk

Elle est bonne celle la, je poussotte vert.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News