COUPE DU MONDE 2019 : Hong Kong toujours en course pour le Mondial avec le Français Thomas Lamboley
Hong Kong : Thomas Lamboley face à la Corée du Sud.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Hong Kong s'apprête à défier les Îles Cook en barrage qualificatif pour le tournoi de repêchage. Avec un Tricolore dans ses rangs.

Souvenez-vous. En novembre 2016, on vous présentait Thomas Lamboley, au patronyme bien connu en France... comme à Hong Kong ! Passé par le Stade Toulousain chez les jeunes, puis le FCTT en Fédérale 3, le 3e-ligne est même devenu international. Avec un objectif dans sa ligne de mire : la qualification pour le Mondial 2019. 

Depuis, Hong Kong a remporté l'Asia Rugby Championship et s'est donc rapproché du Japon. Prochaine étape, un barrage face aux Îles Cook. L'occasion de prendre des nouvelles du Tricolore expatrié.

Hong Kong : la belle aventure de Thomas Lamboley, devenu pro et international à l'autre bout du monde


Salut Thomas ! Alors, quoi de neuf depuis novembre 2016 et cette Nation's Cup : tu joues toujours pour Valley RFC ?

Je joue toujours pour Valley, oui. On a eu une phase de championnat un peu compliquée avec beaucoup de nouveaux joueurs dans l’équipe, et pas mal de blessés. On a réussi à se qualifier, et on a gagné le championnat à la fin de la saison. Sinon, avec Hong Kong, après la Cup of Nations, les entraînements se sont vraiment intensifiés. On a travaillé très dur pour être prêt pour cette phase de qualification à la Coupe du monde.

Venons-en à cet Asia Rugby Championship auquel tu viens de participer avec Hong Kong : vous terminez en tête du classement, invaincus... Au vu des résultats, on a l'impression que vous vous êtes baladés !

Comme je l’ai dit, on s’est vraiment entraîné très dur pendant ces six derniers mois. On est arrivé en pleine forme physique pour disputer l’Asia Rugby Championship, et avec une parfaite connaissance du plan de jeu. Le Japon n’était pas dans le championnat cette année, donc c’est vrai que ça aide un peu.

Les résultats de l'ARC 2018 : 

  • Malaisie - Corée du Sud : 10-35
  • Malaisie - Hong Kong : 8-67 (Lamboley titulaire, 2 essais)
  • Corée du Sud - Hong Kong : 21-30 (Lamboley titulaire)
  • Corée du Sud - Malaisie : 67-12
  • Hong Kong - Malaisie : 91-10 (Lamboley remplaçant)
  • Hong Kong - Corée du Sud : 39-5 (Lamboley titulaire)

Vous voilà qualifiés pour un barrage : Tahiti disqualifié, vous affronterez les Îles Cook. Vous connaissez un peu cette équipe ?

Non, on n'a vraiment pas beaucoup de connaissances sur l’équipe. On essaye de savoir un peu quelle équipe ils vont proposer. Mais s'ils arrivent à faire revenir tous les joueurs qui jouent dans les championnats étrangers, ça va vraiment être un match difficile. Il y a notamment Shahn Eru de Perpignan, Tyron Viiga de Béziers et Steve Stephano de Grenoble. Le premier match se joue ce samedi aux Îles Cook. Et le retour le 7 juillet à Hong Kong. On est parti ce mercredi après-midi.

Depuis deux ans, on n'a pas changé notre façon de s’entraîner. Le programme pro est toujours en place, avec trente-cinq joueurs qui s'entraînent toute la semaine avec l'équipe nationale. Il y a eu quelques départs, mais de nouveaux joueurs sont arrivés.

Quelles sont les forces de cette équipe d'Hong Kong ?

L’une de nos forces, c’est le fait de pouvoir s’entraîner ensemble tous les jours, deux fois par jour depuis plus de trois ans. On a une connaissance parfaite du plan de jeu, et on se connaît tous par cœur. On est vrai groupe. Notre cohésion sera vraiment notre plus gros point fort sur cette rencontre. On a aussi un pack qui est très mobile, mais une bonne mêlée comme on a pu le voir pendant la Cup of Nations en novembre, ou le Asia Rugby Championship.

Si vous passez le barrage, ce sera le Tournoi de repêchage, avec le vainqueur d'Allemagne vs Samoa, le Canada, et Afrique 2. Vous vous projetez déjà ? Tu y penses en te rasant le matin ?

(Rires) Bien sur qu’on y pense. En plus, le tournoi se jouera à Marseille en novembre, donc c’est une motivation supplémentaire pour moi. Mais on reste tous concentrés sur cette rencontre contre les Îles Cook.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tous les jours ensembles ? C'est un club en fait.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News