La fessée donnée à l'Irlande fait-elle de l'Angleterre le favori ?
Tuilagi a fourni une grosse performance appréciée de tous.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le match des Anglais a fait parler dans toute la planète rugby, mais comment a-t-il été perçu par la presse anglaise et irlandaise ?

Du côté anglais

La BBC a analysé de près la belle performance anglaise face à l’Irlande en recevant les bons points et les mauvais. Tout d’abord, ils mettent le doigt sur la troisième ligne qui a été excellente avec Tom Curry, Billy Vunipola et Sam Underhill, ce "mélange parfait porteur de balle physique et gratteurs." Le journal anglais rappelle également que Jones a certainement trouvé ses numéros 7 (open-sise) après avoir émis des critiques après le Grand Chelem de 2016, où Chris Robshaw et James Haskell n’étaient pas complètement des numéros 7, allant jusqu’à poser avec des maillots "numéro 6 1/2". L’autre point positif pour la BBC est l’option du double meneur de jeu avec Ford-Farrell en 10 et 12, première depuis 14 mois : "La télépathie entre les deux étaient intacte, la distribution sur l’extérieur était fluide et le jeu au pied millimétré." Le dernier point positif de ce match étaient les deux mastodontes Manu Tuilai et Marc Itoje qui semblaient "en forme, rapides et confiants, atteignant leur pic de classe mondiale à temps pour la pièce maîtresse de ce sport, la Coupe du monde."

Le superbe essai de l'Angleterre à montrer dans toutes les écoles de rugby ! [VIDEO]Le superbe essai de l'Angleterre à montrer dans toutes les écoles de rugby ! [VIDEO]

Du côté des points négatifs, c'est bien évidemment la blessure de Mako Vunipola qui les priverait de "qualités et d’expériences". Mais les deux autres points que la BBC met en lumière sont le poste de numéro 9, avec "l’après-midi pitoyable lors du premier test-match" de Ben Youngs, alors que "pendant ce temps, les expérimentés Richard Wigglesworth et Danny Care ont été laissés de côté." Mais Willi Heinz ne semble pas faire partie des plans d’Eddie Jones, lui qui n’a que 3 caps avec le XV de la rose même s’il a "bien démarré sa carrière", "ce serait une grosse erreur dans l’organisation d’annoncer une arrivée aussi tardive." La BBC termine en s’étonnant du choix de seulement deux numéros 9 dans l’effectif pour 7 matchs en 6 semaines, tout en rappelant  avec humour que l’Italie avait terminé avec Mauro Bergamasco à la mêlée lors d’un match des Six Nations 2009. Le dernier point noir est la défense d’Elliot Daly replacé en numéro 15 à la place de Mike Brown depuis quelque temps : "Bien qu’il soit une menace en attaque et qu’il possède un bon pied, il n’a pas la défense de son prédécesseur Mike Brown."

Le Guardian n'est pas sans éloges face à cette équipe anglaise, mais restent tout de même prudent : "C'est généralement le moment où ils prennent de l'avance sur eux-mêmes, qu'ils commencent à croire en leur propre génie, qu'ils s'effondrent aussi facilement qu'Icare. La différence cette fois est que Jones est déterminé à gommer cette fin." L'équilibre semble trouvé pour le Guardian, avec Manu Tuilagi au milieu de terrain et l'association Ford-Farrell, le tout soutenu par Billy Vunipola, Sam Underhill et Tom Curry. Ils termineront par affirmer que "le projet d'Eddie semble plus proche que jamais de la concrétisation."

L'Angleterre humilie l'Irlande et ça ne présage rien de bon pour les BleusL'Angleterre humilie l'Irlande et ça ne présage rien de bon pour les Bleus

Du côté irlandais

Chez nos amis irlandais de l'Irish Times, ce sont les blessures qui inquiètent plus que la défaite avec Cian Healy et Connor Murray. Ils parlent ensuite de "blessure mentale" due aux 8 essais encaissés records pour le XV du trèfle. En cause, "la fatigue sous une chaleur étouffante" et "la défense particulièrement poreuse, manquant un nombre impressionnant de 34 plaquages." Ils pointent également la défense du milieu de terrain avec Bundee Akhi "souvent débordé" face au duo Ford-Farrell. Ils finissent par rappeler que l'Écosse, premier adversaire des hommes de Joe Schmidt, a remporté son match face aux Français, "ce qui accentue la pression pour obtenir un meilleur résultat face au Pays de Galles."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an

J'va faire mon original ; mes favoris CdM :
1- NéoZeds
2- Anglais
3- Sudafs
4- Gallois
5- Australiens
6- Argentins
7- Japonais
Eh oui ! (M'enfin, après la 3-4è place les chances sont infinitésimales...)

je pense qu'on a à peu prêt aucune chance de battre les anglais, à part via une attaque au fugu l'avant veille. et encore même là, les mecs qui seraient à peine descendu de l'avion avec le décalage horaire dans la tronche et qui enfileraient leur short sur le trajet direct vers le stade auraient toutes leurs chances...
néanmoins, un match reste un match et jamais ô grand jamais je ne sous estimerai la volonté du XV de France de vouloir faire chier nos chers meilleurs ennemis.
en tous les cas, ils ont l'air sacrément affuté, alors de quoi en faire des favoris, non, mais des challengers sans sourciller.
les favoris on les connait, ce sont toujours les mêmes et depuis un certain temps, il n'y a pas d'autres favoris en ce tournoi. mais on aura cette année des challengers un peu plus crédibles que la dernière fois. ce qui rendra la qualif de nos bleus d'autant plus improbable, même si les argentins demeurent une menace moindre que les anglais. on a nos chances face à eux, c'est d'ailleurs notre seule chance, en fait, mais elle reste bien mince.

d'ailleurs moustache le dit sans le dire: "Avec cette réduction, Paul a la possibilité d'être du voyage au japon. Il ne pourra pas jouer le premier match contre l'Argentine. C'est un handicap mais ce n'est pas insurmontable. Alors qu'avec une sanction de six semaines paraissait l'éliminer irrémédiablement car il aurait été absent de toute la compétition."

6 semaines, il aurait été absent de toute la compet: dans 6 semaines, y a angleterre-france, soit le dernier match de poules.
il anticipe déjà qu'on sortira pas des poules.

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 1 an
@dusqual

Moi je sais exactement comment les battre les Anglais.

Je ne peux pas en parler, je me suis engagé auprès de World Rugby à observer une stricte neutralité durant toute la Coupe du monde.

@Ahma

moi aussi je sais, c'est pas le problème. le problème c'est que eux là à marcatroudbal ils sont loin d'en avoir un soupçon d'idée.

@dusqual

Battre les Anglais me paraît effectivement limite mission impossible.
Surtout si on a battu les Argentins. En effet, si on les bat (et qu'on a battu les Tonga et les Ricains), on est sûr d'aller en 1/4.
Le côté "match de la mort" qui nous va si bien, ne serait plus là.

  • gjc
    6299 points
  • il y a 1 an

Le score reflète surtout le jour sans des Irlandais en défense. (Si l'anglais ne vous fait pas peur lisez l'analyse de l'excellent Murray Kinsella sur the42.ie.)

Il faut mentionner que les Anglais en étaient à leur 3e match et avec leurs meilleurs joueurs, tandis que les Irlandais n'avaient joué que contre l'Italie et avec l'équipe B. Je pense que malgré ce match catastrophe ils seront prêts au Japon.

A noter que contrairement à ce que dit l'article Willi Heinz en sera, sauf blessure. Jones a déjà annoncé ses 31.

Les Anglois favoris.... on va les fesser en poules !! Ou pas 🥶😱💪

S'ils avaient fessé le Pays de Galles pareil, peut-être... mais les Boks et les Blacks pourraient aussi prétendre à ce titre en chocolat.

L'Angleterre a une formidable équipe, et des joueurs très forts individuellement avec les Vunipola, Itoje, Tuilagi etc. Eddie Jones a bati une formidable machine à gagner.
La faiblesse de l'Angleterre est dans la tête: lorsqu'ils commencent à douter face à leurs ennemis intimes (Gallois, All Black, Australie, voir Ecosse), alors ils sont capables de perdre leur rugby. Malheureusement, cette décomposition n'arrive jamais contre les nations "latines" (France, Argentine, Italie, Irlande et autres), du fait de leur complexe de supériorité impérial.

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 1 an

Précision au sujet de Mauro Bergamasco : il n'avait pas fini ce match à la mêlée, il était titulaire !
Un article du Rugbynistère narrait d'ailleurs cette mémorable expérience il y a quelques mois.

  • No2
    6811 points
  • il y a 1 an

Jai trouvé l'Irlande aussi performante que l'écosse de notre 1er test du coup je dirais que sur ce match ça ne les rend pas plus favoris que les français après l'écosse.

Concernant l'Angleterre, Eddie Jones a son équipe en tête.

On devrait retrouver le XV suivant:
Marler-George-Cole

Marler car Vunipola est blessé et il voit Genge et Sinckler comme des impact players en sortie de banc. Sinckler est bien meilleur que Cole, mais sortir Cole du banc n'apporte pas grand chose sauf s'il faut caler la mêlée. On devrait donc le voir débuter même si c'est la seule vraie incertitude devant.

Itoje-Kruis.
Depuis plusieurs saisons, on a un duo Launchbury-Itoje mais ce dernier est meilleur en 4 et Itoje et Kruis jouent ensemble aux Saracens. La tendance des derniers tests semblent indiquer que Launchbury ira s'asseoir sur le banc.

Curry-Vunipola-Underhill.
Des doutes subsistaient sur la capacité d'Underhill de jouer avec le ballon, lui qui a l'étiquette plaqueur/gratteur collée sur le front. Ses derniers matchs ont écarté les interrogations et il impressionne aux côtés des deux autres. Curry a 21 ans et Underhill 23 ans, on va en bouffer pendant 10 ans au moins.
Sur le banc, on aura Lawes ou Wilson en fonction de l'adversaire, Lawes pouvant jouer 2e ligne et Wilson flanker ou 8.

Youngs-Farrell
Youngs car l'Angleterre n'a pas de 9 de qualité, chose impensable en France où la liste est longue comme le bras. Cela fait un moment que Youngs ne convainc plus, mais il n'y a rien d'autre puisque Robson se remet à peine. Care n'a jamais eu les faveurs d'Eddie Jones qui lui clairement dit qu'il était cramé car trop vieux, mais il emmène Heinz avec 2 sélections à 33 ans. On est dans une situation dans laquelle Ford s'entraine en 9 en cas de blessure de Youngs, qui devrait se cogner 80 minutes à chaque match sauf contre les Tonga et/ou USA.
Farrell est le patron et aura le 10. La doublette Ford-Farrell n'était alignée ce weekend que pour faire une piqure de rappel au cas où les blessures forceraient cette configuration. Il a été remarqué que Ford galère lorsque ses avants reculent alors que Farrell tient la baraque. En revanche lorsque le pack domine comme samedi dernier, alors ils font des étincelles ensemble. Rappelez-vous les 16 (?) victoires consécutives post-Coupe du Monde 2015.

Tuilagi-Slade.
Tuilagi est un monstre et seul son corps pourra l'arrêter. S'il n'est pas blessé il va tout enfoncer sur son passage. Vu son historique, je ne serais pas étonné si Jones ne le fait jouer que les gros matchs pour l'envelopper dans du papier-bulle le reste du temps.
Slade est un formidale joueur qui fait office de second créateur. Il peut porter la balle, décaler ses coéquipiers, a un excellent jeu au pied et est un solide défenseur, il est le parfait complément de Tuilagi.

May-Watson
Daly
Personnellement, je n'aime pas May. Jones l'a comparé en rigolant à un chien auquel on jette un bâton dans un parc. C'est tout à fait ça. Un pur sprinteur qui reste planqué sur son aile tout le match en attendant de lâcher les chevaux. Il a beaucoup progressé sur la réception des ballons hauts et est le petit chouchou de Jones ce qui devrait lui permettre de passer devant Nowell, à mon grand désarroi.
Watson est le meilleur arrière de l'équipe mais le faire jouer à l'aile permet de profiter du pied de Daly en 15. Watson a fait une excellente préparation et a rappelé à tous qu'il est un des meilleurs ailiers/arrières du continent. Daly, en revanche, a été assez quelconque, ratant plusieurs plaquages et ballons hauts mais semble tout de même avoir les faveurs du sélectionneur.
Si son état de forme reste médiocre, il n'est pas impossible qu'on assiste à un changement de dernière minute au profit de Cokanasiga qui crève l'écran avec Watson qui glisserait alors en 15.

En l'état, on aurait ceci:
Marler-George-Cole (ou Sinckler)
Itoje-Kruis
Curry-B.Vunipola-Underhill
Youngs-Farrell
May (ou Cokanasiga) -Tuilagi-Slade-Watson (ou May)
Daly (ou Watson)

Banc: Genge-Cowan Dickie-Sinckler (ou Cole)-Launchbury-Lawes-Ford-Joseph-Cokanasiga (ou Daly

@Imanol votre idole

Voir en Underhill seulement un plaqueur-gratteur est effectivement très injuste. Il sait porter le ballon, se déplace très vite et sait aussi faire des passes dans le bon tempo (cf. l'essai de Curry contre l'Irlande). Qu'on se rappelle son essai du dernier tournoi contre les Gallois où il manœuvre à merveille l'ailier gallois. Essai justement refusé pour un hors-jeu préalable de Lawes, mais quelle course du jeune flanker anglais !

@Kad Deb

Je crois que tu confonds avec le match contre la N-Z en Novembre dernier où il manipule, de mémoire, Barrett.
Ceci dit c'est effectivement un bon joueur de ballon avec 4 poumons, le flanker idéal.

@Imanol votre idole

Houla ! Très juste ! Merci de corriger. Ça m'apprendra à me fier seulement à ma mémoire sans vérifier. Je vieillis...
En fait, contre les Gallois, il effectue un sauvetage en plaquant un joueur en touche juste avant qu'il aplatisse. Le tout en revenant du diable vauvert à toute vitesse. Et c'était au tournoi 2018. Du coup, ça fait 2 actions d'exception à son actif 😊

Franchement, si les Anglais gagnent en pratiquant un tel rugby, ils ont toute mon admiration. Je préfère de loin ce style de jeu à celui des Irlandais. Quelle métamorphose du jeu anglais depuis la CdM 2011 ! Ne pas oublier l'apport essentiel de Stuart Lancaster ainsi que le travail fait dans les clubs. Les Anglais peuvent envoyer du jeu en sélection parce qu'ils le font aussi en championnat domestique. Le Guardian a toutefois raison, attention à ne pas prendre le boulard...

Une chaleur etouffante dans le sud de l'Angleterre? Et bin avec les 40 degres et 100% d'humidite possibles au Japon ils vont pas faire les malins les irlandais. Je pense malheureusement pour eux que cette coupe du monde arrive 2 ans trop tard. Ils ont une generation exceptionelle qui arrive en bout de course alors qu'elle etait au top en 2017.

@Silkerin

Les anglais non plus ne sont pas habitués aux fortes chaleurs...faux prétexte d'après moi pour expliquer l'opération "portes ouvertes" de la défense irlandaise lors de ce match

@Silkerin

Il faisait 32 degrés. Je veux bien qu'ils n'aient pas l'habitude à Dublin, mais ils doivent savoir qu'au Japon ce sera comme ça..

J'écoutais Stephen Ferris à la radio ce matin et il était alarmé par la défense de l'Irlande et ses 34 (!!!!) plaquages ratés.
L'excuse de la chaleur n'a pas été appréciée, la température devrait être à peine moins haute durant la Coupe du Monde, donc s'ils ne peuvent pas tenir dans ces conditions clairement la préparation a été mal organisée.

Il remarquait également quelque chose de surprenant et que lui-même ne savait pas trop expliquer: depuis que Schmidt a annoncé son départ à la suite du Mondial, le jeu de l'Irlande est en déliquescence, comme si son discours ne passait plus, alors que jusque là c'est la rigueur des joueurs et du coach qui ont amené l'Irlande au sommet.

Personnellement, même si ce n'est qu'un match de préparation et qu'ils veulent dire tout et son contraire, je trouve ça alarmant pour les petits bonhommes verts.

Je ne m'en fais pas pour les Irlandais, ils sauront rebondir !

Petit rectificatif Maro et pas Marc pour Itoje
Je en sais pas trop les situer exactement par rapport à la NZ et l'AdS
Favori je ne sais pas
Outsider crédible oui
Et en tous cas il semble voir une préparation adaptée

@Yonolan

Tu veux dire challenger crédible. Ceux qui vont essayer de ravir le titre aux champions néo-Z.
Les outsiders sont ceux qui ont très peu de chance de gagner : France, Écosse, Fidji, etc.

@Kad Deb

merci pour le rectificatif

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an
@Yonolan

Pour moi ils sont clairement au dessus de l'AdS après par rapport aux néo-zélandais même aux gallois je ne sais pas. Ces trois là tiennent dans un mouchoir de poche.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@Seyfr

"Pour moi ils sont clairement au dessus de l'AdS"

Ah oui ? Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an
@spir

C'est qu'une impression, mais j'ai l'impression qu'ils maîtrisent un peu plus leur vitesse, et le jeu d'occupation.

@spir

J'ai regardé sur un planisphère et Seyfr a totalement raison. L'Angleterre est très largement au-dessus de l'Afrique du Sud et de la Nouvelle Zélande, mais un peu en dessous de l'Écosse. Par rapport à nous, ils sont un peu au-dessus et à gauche.

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Du coup c'est le Groenland le favori ?

@Seyfr

je ne serai pas aussi catégorique que vous pour l'AdS ; en tous cas comme vous dites ils seront dans le peloton de tête et dans un mouchoir de poche
Ça promet des joutes intéressantes

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an
@Yonolan

Si seulement on pouvait s'y inviter, nous aussi !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News