Champions Cup - Finale. Les 5 points à retenir de la victoire des Saracens face au Racing 92
Champions Cup : les Saracens battent le Racing 92 en finale.
Champions Cup - Finale : découvrez les 5 points à retenir de la victoire des Saracens face au Racing 92 (21-9) avec un grand Owen Farrell.
Finale Champions Cup - Racing 92 v Saracens (9-21) du 14/05/2016

Les Saracens sur le toit de l'Europe

Enfin, diront les supporters londoniens. Les champions d'Angleterre en titre comptaient cinq demi-finales à leur actif, sans oublier la finale 2014 perdue face à Toulon. Grâce à la botte de Farrell (auteurs de tous les points de son équipe), les Saracens remportent cette coupe d'Europe et deviennent la première équipe à terminer invaincue. C'est la première fois depuis 2007 (et la victoire des Wasps) qu'une formation anglaise remporte la compétition.

Une charnière du Racing cassée

Démarrer une finale de coupe d'Europe avec une charnière composée de Maxime Machenaud et Dan Carter, ça a de la gueule. Mais les deux Racingmen n'ont pas pu s'exprimer. Le demi de mêlée, buteur en début de rencontre avec un échec, a trop vite laissé sa place à Mike Phillips, sonné. Le demi d'ouverture néo-zélandais, lui, a subi une charge à l'épaule de Brad Barritt qui l'a vraisemblablement fait sortir de son match... ou ne lui a pas permis d'y rentrer, c'est selon. Déjà diminué au mollet, il a laissé sa place à Rémi Talès en début de seconde période.

La bonne défense du Racing 92... mais trop d'indiscipline

Si le Racing a raté le coche offensivement malgré de bonnes séquences à l'heure de jeu, il n'est jamais vraiment sorti du match, grâce à sa défense, qui ne l'a jamais trahi depuis le début du tournoi. Le score aurait pu être bien plus lourd... Reconnaissons tout de même que les Sarries ont préféré mettre leurs adversaires à la faute en s'appuyant sur leur puissance (ah, ce ballon porté à la 74' !) plutôt que d'envoyer le ballon sur les extérieurs.

Itoje - Farrell, les facteurs X

Il n'a que 21 ans, mais dans peu de temps, on risque de parler de lui comme du MEILLEUR 2e-LIGNE DU MONDE (c). Pas illogique, tant Maro Itoje (élu homme du match) est talentueux. L'international anglais a été un véritable poison dans les rucks, sans oublier son implication en défense. Owen Farrell, lui, a fait du Owen Farrell, avec un 100% face aux perches. Les sifflets du public - peu fairplay - du Parc OL l'ont motivé. En 2014, opposé à Jonny Wilkinson, il était passé à côté de sa finale. En 2016, il a pris le meilleur sur Dan Carter. Et lui n'a que 24 ans...

Pas vraiment une fête du rugby

La pluie n'excuse pas tout. Lors de cette finale de Champions Cup, on s'est (un peu) ennuyés. Normal, diront certains : après tout, une finale nous offre rarement des grandes envolées. Surtout avec deux équipes comme le Racing 92 et les Saracens, peu connues pour envoyer beaucoup de jeu. Et sans oublier les conditions météorologiques et cette pluie abondante en première période. Rajoutez-y les nombreux blessés et vous comprendrez que ce match est à oublier, dans tous les sens du terme.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Du coup, j'ai complètement oublié de regarder le match! A la place, on s'est retrouvé avec quelques amis autour d'une bouteille de pastis (paix à son âme)! Vivement la finale de Top14 pour qu'on remette ça ;o)

Que des commentaires pour un match aussi triste

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans

Je suis content d'avoir pu admirer ce qu'était le gratin du rugby européen, j'e ai pris plein les mirettes. D'ailleurs il existe des musées où sont exposées des oeuvres faites de matière fécale, ça doit laisser un peu la même impression que ce match.

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans

Avec un peu plus de recul, on voit quand même que l'absence de Machenaud sur le terrain change tout. Rien qu'au niveau du pack, Lauret et Le Roux nous sortaient souvent des performances très complètes, très impressionnantes en attaque et en défense, mais sans leur cornac ils étaient paumés. Pareil pour VDM, qui n'a probablement pas le niveau technique pour ce genre de matchs... Tameifuna a été muselé par une défense "à la limite" (et je suis gentil) du hors-jeu permanent. Seul Ben Arous a j'ai trouvé été remarquable dans quasi tous les compartiments du jeu.
Derrière, Phillips et Talès ça a juste été une purge. Soit ils jouaient seuls, soit ils tapaient (mal) des quilles. Quand t'a Dulin, Goosen, Imhoff, Rokocoko, voire Dumoulin ou Chavancy au large, tu fais preuve d'humilité et tu leur donnes le ballon franchement.

@VivaRCF

Viva, je ne suis pas sur que cela soit dans le processeur du Joueur Pro estampillé TOP14....Ou alors à de très, très rares exceptions....

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

@MarcFanXV Talès on peut lui reprocher la même chose qu'en EDF : ne pas sortir du schéma établi quand il est inefficace. À un moment donné c'est lui qui est sur le terrain, à un poste clé, qu'il prenne des initiatives !

@VivaRCF

D'accord pour Philipps moins pour Talès....Il est resté dans ce que demandait le Staff à la mi-temps....Des fois ce sont les consignes qui ne sont pas les bonnes, pas forcément l'exécutant....

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

D'autant, et c'est mon dernier point, que le jeu du Racing allait dans le bon sens cette saison, et que les gros matchs qu'on a gagné, c'est souvent avec des ailiers/ arrières décisifs, bien servi par les centres. On a refusé le jeu qui faisait désormais notre force pour jouer à un truc où en face ils rivalisaient (sans être exceptionnels, parce que franchement, à part dans leur rigueur, les Sarries ne m'ont pas du tout du tout impressionnés). Et c'est pas malin.

On n'a pas fini de s'em....r avec ce rugby soit disant "moderne"....les 3/4 sont là pour faire les treizième et quatorzième joueurs.
J'ai peur que nos phases finales soient du même niveau.... Triste rugby.
J'y croyais pour le RM 92 et souhaitais leur victoire, mais il a manqué un grand Carter.

  • tico74
    24381 points
  • il y a 3 ans
@ocvernia

Complètement d'accord, quelle purge ce match, jusqu'au bout de l'ennui!
Le résultat est logique, on vas dire que c'est l'équipe la moins mauvaise qui a gagnée.
J'espères voir un peu plus de jeu dans les phases finales du Taupe 14 sans trop y croire.

  • Pianto
    30495 points
  • il y a 3 ans
@ocvernia

le rugby à l'ancienne nous réservait déjà des purges, le rugby moderne propose régulièrement autre chose...

@ocvernia

J'émet un bémol pour les anglais parce que outre-manche, on sent que Eddy Jones construit quelque chose de très fort avec deux générations de -20 champion du monde, le boulot de Lancaster et une évolution tactique très forte.

@ocvernia

"Rugby moderne" tu vas voir déjà commencer les ABs vont marcher sur les gallois en juin et en novembre nous renvoyer à nos études. Le HN n'a toujours pas compris comment le rugby moderne devait se jouer et évoluer. L'argent est un frein aussi!

  • mimi12
    66274 points
  • il y a 3 ans

6eme point : Farrell possède bien un totem d'impunité !

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 3 ans
@mimi12

Avasnt de dire ca Mimi, attends qu'il ait autant de passe-droit que Richie McCaw 🙂

  • AKA
    44778 points
  • il y a 3 ans
@mimi12

Le plaquage sur Masoe méritait autre chose qu' une pénalité? Sérieusement....

@mimi12

Denis Brogniard, sors de ce corps......MDR

Je rajouterais comme 6ème Point que le Staff de l'EDF présent en Tribune à hier découvert l'arrière de l'Equipe de France..........

@MARCFANXV

Des qqs Français présents Vendredi & Samedi Dulin & O'Connor furent les meilleurs des sélectionnables, ni l'un ni l'autre n'ont gouté à l'EDF cornaquée par Novès...

@MARCFANXV

J'avoue ne pas comprendre GN, s'il est un profil/joueur qui colle aux principes qu'il dit vouloir mettre en place, Brice Dulin en est l'exact profil.....

  • Pianto
    30495 points
  • il y a 3 ans
@MARCFANXV

faut espérer...

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 3 ans

Pas vu de joueurs du Racing sortir des vestiaires hormis Dulin et Masoe ; à 2 contre 15, Owens ou pas Owens, ça devient compliqué de gagner...

Je vais m'inscrire en faux par rapport à de nombreux commentaires en disant qu'Owens n'a peut être pas été si mauvais que ça.
Je ne dis pas ça en étant supporter Toulonnais mais uniquement comme un amateur de rugby déçu du jeu proposé par le Racing. Il faut regarder les choses en face, le Racing a perdu à cause du jeu qu'il offre, c'est à dire aucun. Beaucoup de jeu à une passe, des coups de pieds qui oscillent entre des dégagements, chandelles, jeu de pression, recentrage etc... sans aucune stratégie globale de montée ou de repositionnement de l'ensemble de l'équipe, des phases de domination totalement stériles et enfin une charnière Philipps-Talès catastrophique...
Les Saracens ont été bons mais c'est surtout une équipe vraiment flaibarde du Racing qui a perdu.
Les décisions de l'arbitre ont vraiment été dans les deux sens, des mêlées à peu près correctement sifflées avec le peu de visibilité qu'il peut y avoir de l'autre côté et dans le temps imparti, des rucks laissés joués mais avec des abus des deux côtés (les plongeons ont été à mon avis aussi nombreux du côté Saracens que Racing), des avantages relativement bien gérés. Après certains points sont très difficiles à arbitrer et c'est là toute l'intelligence des joueurs de savoir comment fonctionne un arbitre et de jouer avec.

Au final, le Racing a perdu, les Saracens ont gagné. Au vu des parcours respectifs des clubs, cela semble logique et à aucun moment les Racingmen n'ont été en mesure de prétendre à autre chose que de valeureux adversaires venus regarder les Londoniens remporter enfin la (vraie, pas celle du tournoi de participation qu'est la Challenge) Coupe d'Europe.

@tototiti

Comme souvent, quand une équipe n'arrive pas à jouer, c'est que l'adversaire l'en empêche.

Le Racing n'état pas en finale par hasard, donc si il on un plan de jeu....mais qui s'anticipe trop bien malheureusement et les Sarries ont complètement muselés des franciliens un peu perdu du coup, sans solutions.

Les Saracens ont fait mieux que simplement être bons.

Que de ballons rendus au pied par le RM....
Owens était dans son rôle habituel, mais quand on veut gagner une finale, on ne rend pas systématiquement le ballon à l'adversaire.
Seul moment où le Racing a semblé vouloir aller de l'avant, une touche choisie plutôt que les 3 points. Mais finalement pas d'essai et beaucoup d'efforts pour une pénalité...

RM92: 9 / Saracens:9 / Nigel Owens: 12...
Folklorique, vous dis-je...

les anglais ont maitrisé le match..mais avec une charnière plus que bis que pouvait faire le Racing?

quelle purge!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
3 choses
en 1 Itoje
en 2 Owen à crever
en 3 le discours de travers à la mi-temps ou la négation du jeu
tu es mené, les seules consignes sont "jouer dans leur camp et attendre la faute adversaire"
en gros pour gagner il ne faut surtout pas avoir le ballon!!!!!
quelle mentalité!!!!

@sapiac76

Voilà, t'as tout dit, Labit de Travers à la mi-temps, le reste c'est peanuts... Le pire, c'est qu'il balance son ambition d'amplitude zéro comme si c'était de Lol'or en barre !... Mais qu'est-ce qu'on s'est fait ièche !... Moi j'ai lâché pour le 7, saoulé... Mais comment prétendre mettre du danger en rendant tous les ballons au pied ?!... En ne jouant jamais dans le dos de la défense ?.. En ne se servant pas des avants comme leurres ?... Pourtant, entre Dulin, Roko et Goosens, il y avait moyen de mettre de la pagaille... Le Racing s'est vu aussi gros que les Londoniens : prendre le milieu de terrain et occuper...perdu, sur toute la ligne... C'est sûr que quand on fait entrer Philips et Talès pour Carter et Machenaud... Même si le dernier, avant son ko, a souvent fait portnawak, en se trompant de côté notamment...
Owens ?... Ben, Owens, quoi... Il s'est planté en beauté sur un ou deux trucs (le ballon sorti du ruck et Szarzewski pénalisé), mais on ne peut pas dire qu'il a franchement aidé les Sarries... Owens, comme la plupart des arbitres mais sans doute un peu plus, aime bien aller dans le sens du vent... Et force est de constater que la banlieue londonienne a mis à l'amende celle de Paris, incapable de mettre du désordre dans les tables de loi anglaises...

  • Fanch
    19883 points
  • il y a 3 ans

O rage, ô désespoir, ô défaite ennemie,
Ai je tant vécu pour voir cette bouillie?
Et ne me suis-je ennuyé dans ce rugby de tranchée
Que pour voir tant de phases de jeu hachées?

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans

Et franchement, Chavancy aurait dû débuter. En 17 minutes on l'a plus vu que le gros Dumoulin...
Surtout j'espère que ça va pas trop nous casser pour le Top14

  • Pianto
    30495 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

ah ?
en voyant la fin de match, je me disais exactement l'inverse, que je ne savais toujours pas ce que ce type faisait sur un terrain pro...

de ce match oi je ne retiens qu'une chose : Mario Itoje.

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

Heureusement il y a des retours ! Dumoulin au placard, place à Chavancy-Laulala

@VivaRCF

C'est clair qu'il y a de la casse au plus mauvais moment pour vous... Bienvenus au club ^ ^

Quel récital au pied des anglais !

La stratégie des Saracens était parfaite, l'intelligence de jeu et la maîtrise technique était au rendez-vous. Le staff et le demi de mêlée doivent aussi être félicités pour cette victoire qui ne souffre d'aucune contestation.

Côté RM92, ça a manqué d'expérience et aussi d'envie. Le duo de Laurent pourra regretter certains choix, notamment les titularisations de Le Roux, Lauret et Dumoulin à la place de Nyanga, Classens et Chavancy. White était critiqué hier avant le match mais il a gagné.

D'ailleurs, Dulin est le seul qui mérite sa place en Equipe de France. Certes, il n'est pas encore parfait mais a vraiment franchi un palier.

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@Bitch Bucannon

@Ogoshiste Il était blessé.

@Bitch Bucannon

Pour Nyanga Racing/ST c'est la même combat ! Toujours utilisé comme remplaçant de luxe, mais jamais pour les grands rdv !!! Quel dommage !!!

@Bitch Bucannon

Clément a été puni alors, il a posté un billet a 21h.

Ou alors il est allé chez le coiffeur (un p'tit remembrer de la coupe du monde, m'en veux pas 😊)

@Bitch Bucannon

L'équipe du rugbynistère est actuellement indisponible pour cause de grosse fête après la première journée du Paris 7s !

Vu la vidéo de la FFR, il y avait autant d'ambiance en tribune que sur le terrain aujourd'hui à Jean Bouin. Et ça m'étonnerait qu'ils se soient arrêtés en si bon chemin...

@Bitch Bucannon

désolé bug du clic gauche et du Bescherelle... (Merci au modo de supprimer tout ça)

@Bitch Bucannon

Là je dit: oui 9 !

@Bitch Bucannon

En même temps, c'est pour ça qu'une équipe était en finale de la Champions Cup et l'autre de la Challenge Cup ! Le niveau de l'adversaire et de ses propres joueurs est bien sûr le plus déterminant dans un match.

Je parle simplement de l'importance des choix des coachs dans un contexte donné. Ici, il fallait gagner une finale. La stratégie et la composition du Racing ne m'ont pas convaincu. Si on compare d'ailleurs aux Saracens, la différence tactique saute aux yeux. Et ça, c'est bien la faute des Laurent d'être obstinés dans leur jeu restrictif, non ?

Après, comme je l'ai dit, c'est facile de juger de l'extérieur et après le match. Les Saracens ont fait un gros match, ils méritent leur victoire et d'être champions d'Europe. Pour le RM92, l'apprentissage continue et un palier a été franchi cette année.

@Bitch Bucannon

Bitch,

tu alternes le MHR et le Racing, y'a de grandes chances que le MHR perde et que les alto-séquanais l'emporte.

L'adversaire est quand même très influent sur l’issue d'une rencontre, au moins autant que les choix des entraîneurs ^ ^
Et les Harlequins permettent, je pense, d'être un peu moins rigoureux tactiquement que ces Sarries ultra bien rodés.

@Bitch Bucannon

Je n'ai pas comparé les deux adversaires, j'ai comparé les deux staffs.

White avait été beaucoup critiqué pour sa composition. Il a pris des risques et ils ont été payants, autant par l'apport de chaque joueur que le résultat. Du côté du RM92, les Laurent n'ont peut-être pas osé ou pas vraiment pu.

Après, c'est toujours facile de juger depuis l'extérieur et encore plus après le match. J'imagine qu'ils avaient leurs bonnes raisons.

PS : Lauret et Le Roux, il est grand temps qu'ils franchissent un nouveau palier. En équipe de France comme aujourd'hui en finale, ils sont trop discrets ! Et pourtant, je suis sûr qu'ils en ont encore sous la pédale.

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@Bitch Bucannon

@Glas.Wegian Même sur une demi jambe Henry est meilleur que Dumoulin... Le choix était pas facile à faire, mais à mon avis il fallait le faire

@Bitch Bucannon

Oui enfin Nyanga était blessé, Chavancy n'avait pas joué depuis des mois, c'était quand même pas si simple.

J'aurais plus tendance à reprocher aux Lolos d'enfermer cette équipe dans un jeu restrictif depuis des années, vu les 3/4 qu'on a au Racing.

Par contre comparer les Saracens aux Harlequins, franchement il y a 2 classes d'écart entre les 2 équipes.

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@Bitch Bucannon

Dulin a vraiment été impressionnant, notamment tactiquement où il a ajouté une corde à son arc avec un super placement et jeu au pied de déplacement...

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans

Un match très mauvais, pas aidé par un Nigel Owens du même niveau, ultra-dirigiste et qui ne laisse pas jouer les 30 acteurs. J'en peux plus de cet arbitre qu'on appelle "meilleur du monde" qui tue le jeu en voulant le contrôler de A à Z. Les Saracens et le Racing auraient pu vouloir jouer, ils n'en auraient même pas eu le droit...

  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@VivaRCF

@Bitch Évidemment la pluie etc... n'ont pas aidé. Pas plus que les blessures de Machenaud et Carter. Mais enfin, j'ai le sentiment qu'avec lui les joueurs n'ont rien le droit de faire tant qu'il n'en a pas donné son assentiment. 2 exemples : quand il hurle d'utiliser le ballon sur une mêlée qui avance, et que les racingmen se sentent obliger de le faire, cafouillent et font un en-avant du coup, alors qu'ils pouvaient le garder au chaud ; et sur la pénalité contre Swarzi qui ramasse le ballon sorti du ruck. On a pas à attendre que l'arbitre indique tout, sinon forcément on s'emmerde. Laissons les joueurs un peu libre.
En plus il fait le show en permanence, à en oublier que c'est le match qui compte et pas lui

@VivaRCF

Il en a quand même sorti une bonne, aux 2 captains : "Dîtes à vos hommes d'arrêter de parler, ce match est déjà assez chiant à arbitrer"... Bon, "chiant" c'est ma traduction...

@VivaRCF

La pluie et les mains de Szarzi n'ont pas aidé non plus à envoyer du jeu !
Sans oublier Phillips bien sûr...

Après, je suis d'accord, le show Owens doit s'arrêter, ça devient une blague. Mais bon, ça manque d'arbitres performants sur le circuit à XV. Oui, à XV car à VII je trouve qu'il y a un très haut niveau. Les pauvres découvrent d'ailleurs Joubert à Paris ce week-end...

Beaucoup de choses à dire...

Déjà le Racing partait avec un Carter diminué, ce n’était pas un secret mais nous aurions tous voulu qu'il ressemble à Superman et nous sorte tout de même un gros match...
Talés n'a jamais apparut libéré dans ce match.

Dès la 20ieme minute la sortie de Machenaud a presque complémentent réduit à néant les espoirs du Racing. C'est LE maître à jouer. Phillips a fait du Phillips, très peu de d'incertitudes avec lui, et beaucoup de coups de tatanes qui ont remis le racing sous pression.

Certaines stars de l'effectif ont été transparents, à l'image de Rococoko ou Imhoff, car sevrés de ballons..
Dumoulin n'a pas cette excuse, certes il est défensivement très actif mais n'a pas apporté offensivement.

Y'a quand même de belles satisfactions comme Dulin (énorme!), Masoe (énorme bis!), Charteris, Tameifuna, Chavancy, Goosen, qui ont un sacré niveau !

Et puis il y a Owen... Jusqu'ici je n'arrivais pas à me résoudre à le voir comme un poids lorsqu'une équipe française est sur le terrain mais là c'est trop. Je suis devenu dingue devant certaines décisions.
La pénalité sur l'action de Schwarzy ou encore le plongeon dans le ruck de l'infernal Marler, c'est vraiment du vol à l’état pur.
Il a tout simplement permis aux Sarries de jouer dans un fauteuil.
Quand tu joues avec Owen, tu te dois d'être beaucoup plus fort que ton adversaire... Et malheureusement lorsque le Racing pouvait dérouler son jeu des fautes betes, couantes en Top14 (fautes de mains, fautes au sol) sont venues pourrir ces actions.

Les Sarries méritent surement leur finale, mais le Racing n'a jamais pu se libérer sur le terrain, ils ont joué constamment sous pression et même si Owen n'est pas responsable de ça il n'a pas aidé le Racing à sortir la tête de l'eau.







@Marc Lièvre Entremont

On est d'accord, les Sarries ont été bien plus intelligents que les racingmens, plus pragmatiques, chirurgicales.

Le Racing est une équipe qui doit rentrer dans le lard de ses adversaires, leur faire mal. Et aujourd'hui, il ne l'on pas fait ou n'ont pas pu le faire. Sauf évidemment Masoe !

@Marc Lièvre Entremont

Philipps est clairement une plaie avec sa lenteur et son absence de gestion du pack. Pourquoi était il sur le banc ?

Mais bon aussi, quel manque d'engagement collectif et d'intelligence des avants ! Ils font du pick & go sans rythme laissant le temps à la défense des Saracens de se replacer. Ils se consomment inutilement dans les rucks. Et même pas une tentative de ballon porté pour resserrer cette large ligne de défense !

Avec leur expérience, c'était à Masoe, Van Der Merwe et Szarzi d'apporter de la sérénité, de proposer de l'alternance et de motiver les troupes. Là, ça a manqué d'un vrai leader devant pour redresser la tête.

Mais bon, il faut malheureusement reconnaître la supériorité des Anglais avant tout. C'est eux qui ont fait déjouer les Racingmen, il faut vraiment les féliciter, ils ont donné une leçon de pragmatisme aujourd'hui.

@Marc Lièvre Entremont

OwenS x12 ^ ^

Dommage pour nous, mais la victoire des Saracens est méritée c'est indéniable. Avec cette charnière vite remplacée, c'est sûr qu'on était un cran en dessous tactiquement alors qu'ils ont pris le dessus en conquête.

Bon c'est comme ça, les Saracens ont du s'y prendre à plusieurs reprises pour gagner, j'espère qu'on apprendra de tout ça. Reste qu'avec tous ces blessés la fin de saison en Top14 ne s'annonce pas simple non plus pour le Racing.

  • Jak3192
    48870 points
  • il y a 3 ans

Pas vu le match, mais...
DAN CARTER pas au point sur ce coup ?
Ben, il est venu de sa NZ natale pour de tels évènements non ?
C'est Jacky qui doit être doublement heureux: il a perdu et sa star n'aurait pas fait le job (avant de sortir sur blessure)...
Ça fait bcp pour le même évènement

Et une question: les racingmen 9 et 10 avaient ils un contrat dessus la tete ?

@Jak3192

Ce que tu dis là fonctionne pour un match de championnat mais pas pour une finale. Je crois surtout que le staff a fait preuve d'inexpérience et a voulu aligner l'habituel facteur X de l'équipe qui n'en ai plus un depuis la fragilité de son mollet (ou de son genou).

Mais non, Lorenzetti est tout sauf bête, il sait bien qu'une finale se gagne avec les meilleurs et ceux qui sont à 100%. Il s'en fout de l'aspect marketing de son joueur sur ce match.

Le Racing a perdu son sur manque d'expérience, sur des conditions climatiques compliquées et surtout face à une équipe qui était très au point...le seul moyen de la battre aurait été d'être à 100% sur tous les points ce qui n'était pas le cas du Racing hier.




  • VivaRCF
    15039 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

Il était sur une jambe, a pris un joli attentat en début de match et n'a pas réussi à re-rentrer... Ça arrive à tout le monde, et la saison n'est pas finie

@Jak3192

Carter ne pouvait pas faire autrement que jouer, presque. Il est venu pour vendre du rêve, des maillots, et des places.

C'est la pression médiatique et monétaire qui a "obligé" les Lolo à l'aligner, en espérant que ça fonctionne, même un peu...

C'est une erreur, mais c'est facile à dire après coup.

Et puis France 2, mon dieu... Sur la composition du Racing, ils se sont trompés sur TOUTES les sélections des joueurs... 7 sélections pour Carter, 5 pour Rokocoko, 30 pour VDM qui n'a jamais été international, 40 pour le tsar... Pas un chiffre correct avec des variantes pouvant aller jusqu’à enlever une centaine de capes à Carter.

Bon à part ça, il faut reconnaitre que les Saracens ont étés plus forts aujourd'hui. Grosse maitrise, énorme paquet d'avant, grand buteur... Pas forcément spectaculaire des deux cotés mais diablement efficace.

@LouRugby

c'est le nombre de match en coupe d'europe, quand même il faut avoir un peu de jugeote...

@LouRugby

ça devait être la sélection en club et non en équipe nationale je pense...

J White doit faire quelques piges chez les Sarries


Impressionnant de maîtrise les Sarracens. La marche était trop haute pour le Racing ce soir, les anglais les ont battu à leur propre jeu en les bouffant dans presque tous les secteurs.
Et c'est déjà dit dans l'article, mais Itoje, quel monstre à seulement 21 ans!

@Querrebleu

Tain Itoje... Il faudra une balle dans le péroné pour l’arrêter celui-là !

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News