Biarritz Olympique : Didier Faugeron favori pour reprendre les rênes du club
Le BO face au chantier de son futur staff

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après l'éviction de Serge Milhas et Jack Isaak, Biarritz et son président Serge Blanco pourraient se tourner vers Didier Faugeron
Hier Biarritz a assuré l’essentiel en disposant de la province irlandaise du Connatch 17 à 0. Sur une pelouse à la limite du praticable et lors d’un match à dégouter du rugby les non-initiés, les coéquipiers de Dimitri Yachvili ont su préserver l’essentiel et s’imposent grâce à des essais de Ian Balshaw et Seremaia Burotu.

Si côté terrain le club reprend un peu des couleurs et relève la tête après sa piètre performance en Irlande, dans les coulisses le président Serge Blanco s’agite pour trouver le nom du ou des remplaçants au tandem Milhas / Isaac, écarté en début de semaine. Alors que Laurent Rodriguez (directeur sportif) et Matthieu Rourre (responsable de la formation) ont pris pour le moment l’intérim, certains noms reviennent déjà avec insistance du côté d’Aguiléra. Celui qui aurait pour le moment la plus grosse cote c’est Didier Faugeron. Passé par Brive et le Stade Français, il avait surtout réussi à redresser le voisin Bayonnais l’année passée. Dans une situation bien plus critique que ne l’est actuellement le BO, Faugeron avait pris en main l’équipe en janvier et avait réussi le tour de force d’unir ses troupes derrière un projet commun, jusqu’à maintenir le club dans l'élite. Avec les arrivées de Christophe Deylaud et Christian Lanta sur la côte basque, l’intéressé est donc de nouveau disponible et il serait en tête de la « short list » du président biarrot.

Néanmoins, bien qu’un contrat jusqu’en juin 2014 l’attendrait, Didier Faugeron serait encore hésitant : « Je suis en contact, c'est vrai, a-t-il confirmé dans les colonnes de Sud-Ouest. Mais c'est tout ce qu'il y a à dire. C'est compliqué de prendre un club en cours de saison. Il faut tout regarder, et peut-être régler un certain nombre de problèmes avant. ». Des problèmes au rang desquels on retrouve la gestion très compliquée du vestiaire biarrot. La mainmise des cadres (Yachvili, August, Traille, Harinordoquy, Thion, Peyrelongue) sur le fonctionnement du groupe est une donnée qui doit en effet être intégrée, sous peine d’aller droit dans le mur.

En attendant la réponse du sauveur bayonnais, Serge Blanco aurait également rencontré d’autres candidats potentiels. Ainsi Marc Dal Maso a été reçu, Christian Labit (Carcassonne, ProD2) et Marc Reynaud (Aubenas, Fédérale 1) ont également été approchés, mais pour les trois larrons c’était surtout en vue de la saison prochaine. Quelque soit la piste choisie une solution interne pourrait également accompagner le nouvel arrivant. En effet l'ancien pilier Benoît Lecouls, actuellement en charge des Espoirs, se serait vu proposé d’entraîner éventuellement les avants du groupe professionnel.

Le chantier du staff n’a donc toujours pas rendu son verdict mais une chose est sûre, Serge Blanco est sur le coup.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Tu pourrais nous en dire plus, Bilout64 ? tu as l'air de savoir des choses...

  • Maité
    75 points
  • il y a 7 ans

Les cadres Hummmmmmmmmm!!!!!!!!!! encore une fois bon courage!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Maité
    75 points
  • il y a 7 ans

Comme à l'Aviron, mais là, il va avoir un gros chantier. Bonne chance et bon courage Mr. FAUGERON!!!!!

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News