Barritt, Abendanon, Stevens : ces Sud-Africains qui ont choisi de jouer pour l'Angleterre !
Barritt, Abendanon, Stevens : ces Sud-Africains qui ont choisi de jouer pour l'Angleterre !
Le XV de France n'est pas le seul à avoir fait jouer des Sud-Africains pour son équipe nationale. Futur adversaire des Boks en finale du Mondial, l'Angleterre l'a également fait !

Don Armand (2 sélections)

Le troisième-ligne d'Exeter n'est pas Sud-Africain, mais... Zimbabwéen. Né à Harare, il a tout de même débuté le rugby dans la nation arc-en-ciel, sous le maillot de la Western Province. Et a notamment joué en Super Rugby sous le maillot des Stormers. Arrivé en Premiership en 2013, il va rapidement devenir l'un des meilleurs joueurs de la division sous le maillot des Chiefs, vite devenus une référence outre-Manche. D'abord appelé chez les Saxons, il porte à seulement deux reprises le maillot du XV de la Rose sous le mandat d'Eddie Jones.

Brad Barritt (26 sélections)

Seulement 26 sélections pour le vétéran des Saracens, qu'on a pourtant eu l'impression de voir durant de longues saisons sous le maillot du XV de la Rose. Lancé par Stuart Lancaster pour sa première comme sélectionneur, le capitaine des Sarries est né à Durban. Il a donc logiquement porté le maillot des Sharks, en Currie Cup et en Super Rugby. Ancien Baby Bok (finaliste malheureux face à la France en finale de la Coupe du monde U21), il arrive en Angleterre en 2008, et deviendra l'un des cadres du XV de la Rose. Disputant même le Mondial 2015.

Mouritz Botha (10 sélections)

Comme Barritt, il fait partie des fameux "Saraboks", surnom donné aux Saracens sous forte influence sud-africaine. Mais c'est bien le maillot du XV de la Rose que le 2e ligne au look de surfeur va défendre sur la scène internationale. Sans laisser de grands souvenirs, même si Botha jouera dix fois pour l'Angleterre. Son histoire est belle, car à l'origine, Botha arrive en... 3e division, chez les Blues de Bedford. Ses bonnes performances lui permettent de rejoindre les Sarries, les Saxons, puis l'équipe nationale, même s'il manque le Mondial 2011.

Lui a fait le chemin inverse des autres joueurs puisqu'il jouera en Super Rugby après être devenu international anglais : chez les Sharks, en 2015.

Hendre Fourie (8 sélections)

Vous ne vous souvenez pas d'Hendre Fourie ? Il faut dire que le 3e ligne a joué pour l'Angleterre en 2010 et 2011, quand le XV de la Rose ne vendait pas vraiment du rêve. Comme Botha, lui aussi a une belle histoire puisqu'il rejoint la perfide Albion en 2005, en 3e division. Sous le maillot de Rotherham, il brille et rejoint... Leeds. Il termine finalement sa carrière à Sale, mais doit raccrocher à cause de blessures récurrentes à l'épaule.

Nick Abendanon (2 sélections)

Les supporters de l'ASM Clermont en ont fait un de leurs chouchous. Mais avant de jouer chez les Jaunards, Nick Abendanon a surtout brillé avec Bath. Né en Afrique du Sud, il a la nationalité... hollandaise par ses parents. Mais a bien débuté chez les pros de l'autre côté de la Manche. Pour la petite histoire, il joue son premier match avec l'Angleterre... face aux Springboks. Mais son compteur reste bloqué à deux sélections, en 2007.

Son retour va être réclamé en 2015, mais la RFU tranchera en sa défaveur, le n°15 évoluant (déjà) à l'étranger.

Matt Stevens (44 sélections)

Sûrement le plus connu de la liste. Né à Durban, le pilier est très vite repéré, et joue pour les U18 et U19 de l'Afrique du Sud. Mais il décide de partir en Angleterre... pour ses études ! Le pays de ses parents... Puisqu'il intègre l'université de Bath, il jouera pour l'équipe de la ville. Il devient international dès 2004 (à 22 ans) en remplaçant le légendaire Jason Leonard. En 2009, il est suspendu deux ans après avoir été contrôlé positif à la cocaïne, mais reste surtout connu pour son impressionnant palmarès : outre deux tournées avec les Lions Britanniques, Stevens a joué la finale de la Coupe du monde 2007, été champion d'Angleterre avec les Saracens... Il a terminé sa carrière au RCT.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

... et surtout Mike Catt!

Abendanon, le mec joue en France, est né en Afrique du Sud, a la nationalité Néerlandaise de base, joue pour l'Angleterre, et a un nom de famille typiquement celtique.

Y a de quoi s'y perdre...

  • jlr974
    8063 points
  • il y a 3 mois
@Les courses en houle

Il n'est pas vraiment Anglais , c'est pour ça qu'on l'aime bien à Clermont .

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
Arbitrage
News
News