Atteint d'un cas très rare, Pieter-Steph du Toit aurait pu perdre une jambe après une blessure
Le Springbok Pieter-Steph du Toit a évité un drame après une blessure.
Champion du monde et meilleur joueur de l'année 2019, le Sud-africain Pieter-Steph du Toit a failli être amputé d'une jambe après une blessure en Super Rugby.

Et le Joueur de rugby à XV de l'Année est...Pieter-Steph du ToitEt le Joueur de rugby à XV de l'Année est...Pieter-Steph du ToitLe joueur de l'année 2019 Pieter-Steph du Toit a évité de le pire. S'il sera tenu écarté des terrains pendant trois mois, il aurait pu perdre une jambe. La presse sud-africaine nous apprend que le joueur des Stormers a bien failli être amputé après une blessure contractée face aux Blues le mois dernier. "Il a eu une urgence médicale après le match des Blues. Il avait un hématome qui s'est développé en un syndrome du compartiment aigu. C'est incroyablement rare - il n'y a que 43 (cas) répertoriés dans le monde, a déclaré le médecin de l'équipe Stormers, Jason Suter, à Sport24. Dans les 15 minutes suivant sa sortie du terrain et son évaluation, nous avons réalisé qu'il était à risque de cette maladie rare particulière."

Sans un traitement rapide, le sang n'arrive plus dans la jambe. Pour lui permettre de circuler à nouveau, le chirurgien vasculaire a été contraint de couper dans le muscle pour relâcher la pression et ils n'ont pu fermer sa jambe que 10 jours après sa blessure initiale. Si le médecin du club n'avait pas réagi assez vite, la carrière de Pieter-Steph du Toit était terminée et sa vie aurait été totalement chamboulée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    99542 points
  • il y a 1 semaine

un Sud Africain qui a une maladie rare c'est un peu comme trouver de la farine dans du pain

  • AKA
    47661 points
  • il y a 2 semaines

Si je me rappelle bien ce genre de cas était arrivé à un jeune espoir de la Section lors de son 1er match en équipe1 . La perspicacité d' un pompier avait sauvé sa jambe 😌 😌

  • Thyb16
    151 points
  • il y a 2 semaines

Je suis désolé mais la traduction est inexacte: on appelle ça en français un syndrome des loges aiguë et non pas un syndrome du compartiment. Effectivement c’est très rare dans les accidents de rugby (beaucoup moins chez les accidentés de la route ou autres sports mécaniques).

Et on ne coupe pas dans le muscle mais dans l’enveloppe qui l’entoure (l’aponévrose) qui est inextensible et qui effectivement ne peut plus contenir le muscle gorgé de sang ce qui entraîne la compression des vaisseaux qui l’entourent. Voili voilou, vous pouvez rectifier.

Tandis que chez nous c'est l'inverse: la compétence du bon docteur Simon, auditologue officiel de la FFR a permis l'amputation rapide, quoique onéreuse, du novès.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Sponsorisé News
Chroniques