Annuler le Top 14 et repartir à zéro ? La proposition d'Aulas qui pourrait chambouler les clubs
Annuler le Top 14 et repartir à zéro ? La proposition d'Aulas qui pourrait chambouler les clubs.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Si la proposition paraît utopique, que se passerait-il dans le monde du rugby si cette option était finalement validée ?

"La meilleure solution serait une saison blanche." C'est la proposition (lunaire ?) faite par Jean-Michel Aulas, dans le journal Le Monde. Président du club de football de l'Olympique Lyonnais, ce dernier explique qu'en cas d'impossibilité de finir la saison de Ligue 1 (le championnat de football de 1ère division), il faudrait... l'annuler ! Surtout, c'est la suite de sa proposition qui interpelle le monde du ballon rond : "le plus logique serait alors de dire qu'on annule tout, et on repart sur la situation du début de saison." 

Soit un gel des montées / descentes, et les mêmes équipes qualifiées pour les coupes d'Europe.

TOP 14 - Une finale entre le 1er et le 2e ? La proposition inédite du président du LOUTOP 14 - Une finale entre le 1er et le 2e ? La proposition inédite du président du LOUUne option qui arrangerait bien le club d'Aulas : actuellement 7e du classement, l'OL est à dix points du 3e et dernier qualifié pour la Ligue des Champions, l'équivalent de la Champions Cup. Mais serait automatiquement qualifié, après avoir fini 2e l'an passé...

Si choisir cette option paraît utopique, on a imaginé ce qu'elle donnerait en Top 14 : quels clubs en profiteraient ? 

Les relégués

Actuellement dernier du classement, le Stade Français Paris serait sauvé par la situation. Et éviterait donc la relégation... Treizième, le SU Agen éviterait le stress du barrage, qui ne réussit pas à la formation du Top 14 depuis son instauration. En revanche, les clubs qui dominent la Pro D2 (Colomiers, l'USAP, Grenoble, Oyonnax...) resteraient bloqués en 2e division.

Coupe d'Europe

  • Les perdants

Si on regarde le classement actuel, en comparaison de celui de l'an passé, deux clubs seraient impactés : l'Union Bordeaux-Bègles, et le Rugby Club Toulonnais. L'an passé, les Girondins avaient terminé 10es. Ils sont devenus leaders du Top 14... Le RCT est lui passé de la 9e à la 4e place. Si la proposition de Jean-Michel Aulas était retenue, l'UBB et Toulon seraient condamnés à rejouer la Challenge Cup.

  • Les gagnants

Rien de moins que le champion de France en titre ! Le Stade Toulousain n'est que 7e, après 17 journées... Une annulation de la saison rendrait un fier service aux Rouge et Noir. L'autre gagnant, c'est Montpellier : 6e et qualifié in extremis l'an dernier, le MHR est seulement 8e.


Selon vous, cette solution est-elle envisageable ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce qui est certain c'est qu'une descente en pro D2 peut vite devenir une catastrophe pour un club et que si le championnat ne peut se terminer ( ce qui est à peu près certain ) il me semble difficile de rétrograder des équipes cette année

  • CAL65
    2755 points
  • il y a 3 mois

Moi je prône pour un arrêt du championnat ,donc pas de champion et pour la coupe d’Europe on reprend les 6 de 2019 ! Ainsi les internationaux sur la brèche depuis juillet vont pouvoir se regenerer!

  • Yonolan
    73641 points
  • il y a 3 mois

De toutes façons si les phases régulières ne peuvent pas se terminer ( et c'est parti pour) quelque soit la décision prise, il y aura des injustices
Ce qui est le plus etonnant et surement le plus inquiétant c'est que dans une situation ou il faudrait faire preuve de solidarité , la majeure partie des gens prêchent pour leur paroisse avec un égoïsme qui leur parait légitime ; décevant de la part de présidents
Pas très rassurant quand on pense que les enjeux majeurs qui attendent l’espèce humaine devront être résolus collectivement, de voir des responsables défendre leur pré carré ; ça promet

Au pire, il faut prendre simplement le classement actuel et organiser un tournament à élimination direct (8eme de finale, quart de finale ect...). Du 3eme au 14eme commencent en 8eme de finale. Le premier (UBB) et le second (Lyon) commence en quart de finale en tant que tête de serie... Cela ne demandera que 4 journée pour finir la saison... Ensuite, il est possible de déterminer les clubs européen avec le classement finale du tournoi. Cela laisse une grosse option pour l'UBB et Lyon. A l'image de leurs saisons.

Penalty pour Lyon!

  • Snark
    6698 points
  • il y a 3 mois

Zéro, pas besoin d'y partir ni d'y repartir puisque nous y sommes. Essayons de partir (repartir) de zéro.

  • Jak3192
    56607 points
  • il y a 3 mois

Encore un qui parle en toute objectivité
🤣

Pourquoi ne pas cesser le top 14 et décaler la saison prochaine en supprimant les deux coupes d'europe ?

Et puis pourquoi pas aussi supprimer les présidents de club qui l'ouvrent en polluant le débat avec leurs égos surdimensionnés, leurs pratiques mafieuses et leurs déclarations pleines de mauvaise foi ?

  • Tchou63
    1412 points
  • il y a 3 mois

Quelle que soit l'option choisie (si le championnat devait ne pas reprendre d'ici un mois), elle fera des déçus et des mécontents...Le sport reste accessoire et c'est quand tout va bien que l'on peut le pratiquer.
Passons cette épreuve sans trop de dégâts et advienne que pourra pour le Top14.

Jean-Mimi a de la fièvre... Il faut qu'il appelle le 15 pour leur proposer d'annuler le coronavirus et de le reporter à la fin de la saison de foot.

Aulas, Aulas, trois fois Aulas !

@Garou-gorille

ca me fait surtout penser a Augias tout ca

Quelque soit la solution retenue, elle sera foncièrement injuste et fera des mécontents et c'est valable aussi pour le foot, le basket, etc...
Mais, pitié, arrêtez de donner la parole à ces "dirigeants" qui ne défendent que leurs propres intérêts !

L'hypothèse que je trouverai la plus logique si la saison ne reprend pas est un mix des deux.
On prend en compte les résultats de cette saison pour les six premières places du Top 14 car il faudra bien des participants pour la Coupe d'Europe.
En revanche, pas de champions, pas de promus (et ça me gave bien car l'USAP était sur une belle dynamique...) et pas de relégués ! Pour la simple et bonne raison que dans le rugby français, il y a des phases finales ! Aujourd'hui, les seuls qui auraient un destin connu sont Paris (quand on voit le Britannique, je suis à peu près sûr qu'ils se maintiendraient si on allait au bout), Valence et Rouen. Pour le reste, il y a des phases finales et des barrages ! Il n'a jamais été question que le premier de Top 14 soit champion, que le premier de D2 monte ou que le 2e fasse un barrage !

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 3 mois

On considère que la saison est annulée et terminée.
La saison prochaine deux Poules de 10, car en ProD2 il ne me semble pas scandaleux de faire monter les quatre premiers.
Pour les CE, fusion(mot interdit sur la Côte Basque) de la Coupe et du Challenge avec des Poules pour designer ceux qui disputeront les 8emes de finale de CE, les autres disputant suivant leur classement un 8eme ou 16eme en fonction du classement.
Ceci n’est qu’une proposition de principe. D’autres solutions doivent exister.

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 3 mois
@adourAB

Juste un oubli. Si l’épidémie se termine, en fonction du temps disponible, organisation d’un Tournoi dont les modalités seront déterminées par le temps disponible. Faut bien faire rentrer de l’argent. Le syndicat des joueurs est bien silencieux.

L'extrême opposé dr Marti chez les footeux!
Ce qui est hallucinant c'est qu'il ose faire cette proposition dans sa situation, comme si c'était la proposition la plus évidente et comme si personne n'allait se demander si c'était humainement acceptable de prendre autant de monde pour des c.ns!!!!!!!!!!!

@math1907

C'est le résultat de ses longues années de magouilles sur le football français..

  • cahues
    119482 points
  • il y a 3 mois

Le délire de ces bonimenteurs pour la suite à donner est terriblement insupportable.

Z'ont ouvert la boîte à couenneries à Lyon ? Chacun la sienne ou ils partagent avec le LOU ?

@lelinzhou

ben non, ils partagent pas. c'est a celui qui dira la plus grosse

meme si cette proposition aurait plus de sens en rugby etant donne la saison pleine d illogisme et inéquités, elle reste completement grotesque

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 mois
@Alexde7à9

ça peut être une option si ça dure plus longtemps et qu'on en vient à même à pas pouvoir jouer avant cet été.
célébrer l'ubb en est une autre, mais c'est naze. on sait tous que le 1er de la phase régulière a pas plus de chance qu'un autre de soulever le brennus à la fin.
j'ai pas lu l'article, mais l'histoire de la finale avancée par qq'un au lou n'est pas non plus acceptable, si tu fais ça, tu joues au moins les quarts et les demies avant. et déjà, je serais dégouté pour ceux qui sont en embuscade et qui auraient pas eu la chance de remonter leur retard... tout comme ce serait abusé pour les deux derniers actuels...
ou alors on finit la saison sur console avec les présidents (ou à la limite les coaches) aux manettes. moi, plus ça va et plus ça me parait être la solution pour si ça doit s'éterniser...

  • RNP
    1227 points
  • il y a 3 mois
@dusqual

Tu as raison. C'est la durée de la situation qui risque d'imposer les solutions.

Sachant qu'il faut caser 9 journées en Top14 (éventuellement sans phase finale, mais ça posera des pbs financiers à la ligue) avec comme le souligne Maestri sur Rugbyrama une phase de réflexion réathlétisation impérative plus 3 matches de Coupe d'Europe (sachant que nos amis britanniques et irlandais sont en décalage avec nous). A mon avis, si le Top14 ne peut pas être relancer avant fin avril, c'est cuit pour boucler le tout avant mi-juillet et ne pas polluer le championnat 2020/21.

Ceci dit, une solution pourrait être de reprendre les championnats nationaux en fonction des impératifs de chacun et de faire une année "exceptionnelle" de coupes d'Europe intégrant les qualifiés 2019 et les qualifiés 2020. A mon avis, tu aurais 4/5 clubs en plus ce qui est gérable et tu préserverais l'équité pour les montées/descentes.

J'ajoute qu'il est probable que ça soit le bordel aussi dans le Sud et que le Super Rugby et le 4 Nations décalent. Donc, les tournées d'automne pourraient être sacrifiées pour gagner les dates nécessaires en CE.

  • RNP
    1227 points
  • il y a 3 mois
@dusqual

Tu as raison. C'est la durée de la situation qui risque d'imposer les solutions.

Sachant qu'il faut caser 9 journées en Top14 (éventuellement sans phase finale, mais ça posera des pbs financiers à la ligue) avec comme le souligne Maestri sur Rugbyrama une phase de réflexion réathlétisation impérative plus 3 matches de Coupe d'Europe (sachant que nos amis britanniques et irlandais sont en décalage avec nous). A mon avis, si le Top14 ne peut pas être relancer avant fin avril, c'est cuit pour boucler le tout avant mi-juillet et ne pas polluer le championnat 2020/21.

Ceci dit, une solution pourrait être de reprendre les championnats nationaux en fonction des impératifs de chacun et de faire une année "exceptionnelle" de coupes d'Europe intégrant les qualifiés 2019 et les qualifiés 2020. A mon avis, tu aurais 4/5 clubs en plus ce qui est gérable et tu préserverais l'équité pour les montées/descentes.

J'ajoute qu'il est probable que ça soit le bordel aussi dans le Sud et que le Super Rugby et le 4 Nations décalent. Donc, les tournées d'automne pourraient être sacrifiées pour gagner les dates nécessaires en CE.

@dusqual

le vrai probleme c est l europe a mon sens et non le titre.
d un cote tu ne peux enlever a l ubb et toulon leur tres belle saison, qui n etaient vraiement pas gagnées d avance.
De l autre le Mhr ou Toulouse ( dont je suis supporter) jouent sur tout les tableaux, apportent le plus grand nombres d internationnaux et en plus subissent dans les dernieres journées jouées des revers qui les sortent des 6 pendant des doublons.
Dans les deux cas il y aurait une injustice enorme qui ne correspond pas au principe de merite du sport.

Une autre solution serait d annuler tout les matchs internationnaux sans enjeux et peut etre meme le prochain 6 nation pour finir celui ci.
Ainsi on aurait peut etre des dates pour finir le championnat meme si ca implique de decaler le prochain. On pourrait egalement decaler la prochaine CE en fin d année pro afin d attendre les derniers qualifies

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 mois
@Alexde7à9

le seul truc, c'est que les joueurs qui jouent actuellement dans les clubs sont sous contrat jusque fin juin.
si on finit après cette date, qui sera champion? l'équipe qui a commencé le championnat ou celle qui le finit? parce qu'elles seront différentes.
mettons que l'ubb soit champion, radradra qui part le serait il aussi, dans ce cas de figure? il le mérite, c'est sans conteste possible, mais serait il légitime vu qu'il ne jouerait pas les phases finales? de la même manière, ceux qui arriveraient ne le seraient pas plus vu qu'ils auraient à peine participé à la qualification...
bref décaler sur l'année prochaine me parait encore pire que d'annuler le championnat ou une solution phases finale rapide.
d'ailleurs, pour parler de ça, on peut très bien prendre des qualifiés plus largement que d'habitude pour compenser ceux qui sont pas loin, mais qui n'auraient pas les matches pour rattraper leur retard, style st ou mhr.
si le fin de championnat devait se terminer sur uniquement qques semaines pour faire les phases finales, je prendrais les clubs jusqu'au mhr (8 en tout) et hop quart de finale pour tout le monde. et puis je prends les trois derniers, chacun affronte les deux autres et les résultats de ces matches définissent l'ordre final.

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News