ANALYSE. Le réalisme, la clé face à la défense intraitable du Stade Toulousain ?
Si les Toulousains ont souvent été malmenés par leurs adversaires, ils n'en restent pas moins les leaders du Top 14, toujours invaincus.
Si les Toulousains sont en tête du classement, c'est avant tout grâce au peu de points encaissés par ces derniers, malgré les assauts répétés de leurs adversaires.

Si nous avons pour habitude de louer le jeu à la main du Stade Toulousain, il ne faut pas pour autant oublier le travail défensif fourni par ces derniers. En ce début de saison, nombreuses sont les actions où le champion de France en titre s'en est sorti grâce à des ballons grattés, des contres en touche ou bien des plaquages salvateurs. Meilleure défense du championnat, les hommes d'Ugo Mola ont en revanche, souvent été dominés par leurs adversaires. Que ce soit territorialement ou bien en termes de possession de balle, les Toulousains n'ont pas toujours été impériaux lors des 4 dernières rencontres. Et pourtant, ils sont aujourd'hui premiers du classement, et toujours invaincus à l'heure où nous écrivons ces lignes. Comment cela se fait-il ? Très bonne défense toulousaine ou bien manque de réalisme de ses adversaires ? C'est ce à quoi nous allons tenter de répondre ici.

S'il y a bien quelque chose qui nous marque en ce début de saison, c'est la capacité qu'a le Stade Toulousain à se sortir de situations parfois très complexes. Preuve en est encore ce week-end : dominés en première période par une équipe de Clermont convaincante, les coéquipiers d'Antoine Dupont ne se retrouvent menés que de deux points à la pause. Et pourtant, l'ASM en a eu des munitions ! Mais à chaque fois, un Toulousain réussit à revenir au dernier moment pour sauver la patrie, comme ce fut le cas de Pita Ahki juste avant la pause. Sur ce match, nous pouvons compter 9 occasions franches pour les Clermontois : seulement 2 iront à dame. Un problème qui ne se résume pas seulement à Clermont, mais bien à tous les adversaires du Stade en ce début de saison. Que ce soit La Rochelle, Montpellier, ou à moindre mesure Toulon, tous se sont cassés les dents face à la défense féroce des Hauts-Garonnais. C'est bien simple, sur les 4 derniers matchs, les Toulousains ont subi 33 grosses occasions d'essais (c'est-à-dire à moins de 10 mètres de leur ligne), et n'en ont encaissé que 6Un chiffre qui est surtout dû à la tranquillité des joueurs toulousains, même lorsque ces derniers sont acculés dans leur 22 mètres.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien défendre, la clé face au réalisme toulousain ?

  • RNP
    5694 points
  • il y a 2 semaines
@Team Viscères

Au delà de la défense, la stat des buteurs adverses (50%) montre quand même que la "Chatte à Dédé" a un peu élu domicile au Stade et que la modestie affichée par les joueurs et le staff n'est pas totalement feinte sur ce début de saison réussi.

Le réalisme et le pragmatisme sont la "clé" face à n'importe quelle défense, qu'elle soit toulousaine ou autre

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News