Afrique du Sud : Bakkies Botha annonce la fin de sa carrière internationale
Retraite internationale pour Bakkies Botha.
Afrique du Sud : Après la victoire des Springboks contre l'Italie, Bakkies Botha a annoncé la fin de sa carrière internationale.
Comme une passe de Wesley Fofana ou un drop d'Adam Jones, c'est un événement auquel on ne s'attendait : hier, à l'issue de la victoire de l'Afrique du Sud sur l'Italie (6-22), Bakkies Botha a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. Une décision qui peut surprendre à quelques mois de la Coupe du monde, à laquelle le seconde ligne du RCT avait de bonnes chances de participer au côtés de son compère de toujours, Victor Matfield.

Mais à 35 ans, l'ancien joueur des Bulls n'a plus les crocs pour aller au bout de son aventure avec les Springboks, et il souhaite passer le flambeau à une nouvelle génération. Son compteur s'arrêtera donc à 85 sélections, ce qui fait de lui le 7ème joueur le plus capé de l'histoire de l'Afrique du sud.

Voici le communiqué que Botha a publié après la rencontre :

L’annonce de ma retraite va probablement être vue comme aussi soudaine qu’imprévue, mais il s’agit d’une décision que j’ai mûrie depuis 2011. Quand je me suis blessé au tendon d'Achille pendant la Coupe du monde, je savais que je n'avais pas dit au revoir au maillot des Boks comme je le voulais (…) J'ai récupéré de ma blessure et j'ai eu le privilège d'être impliqué dans une équipe française de classe mondiale. J'ai eu des coéquipiers et des supporters qui m'ont superbement soutenus à Toulon, mais au fond, j'avais toujours le désir de jouer pour l'Afrique du Sud (...) J’ai réalisé que la nouvelle génération de deuxième ligne de l’Afrique du Sud n’était pas seulement bonne, mais la meilleure de la planète rugby (…) Il est temps pour moi de me retirer et de leur laisser la place. Je n'ai aucun doute que ceux qui me remplaceront feront le boulot aussi bien que moi, sinon mieux. (…) Je vais finir mon contrat à Toulon en juin 2015 et tenter de défendre nos titres. Après, qui sait, une province sud-africaine pensera que je peux lui apporter quelque chose pour la prochaine Currie Cup, et je pourrais jouer mon dernier match dans mon pays bien-aimé avant de finalement raccrocher les crampons pour de bon. »

Le sélectionneur des Boks, Heyneke Meyer, est revenu sur cette décision : « Je suis très fier de lui. Pas seulement du joueur mais de l'être humain. Je ne pensais pas qu'il resterait plus d'une semaine à Toulon, et en fait cela a été une success story. C'est un vrai guerrier et il va nous manquer. Il était très ému quand il nous l'a annoncé. Il m'a dit qu'il ne pouvait plus pousser son corps à chaque séance d'entraînement, chaque match. »

Les spectateurs du Top 14 auront ainsi le privilège d'assister aux tout derniers matchs de Botha cette saison, avant une éventuelle pige dans son pays natal à la fin de l'année 2015. Quand à ses adversaires, on imagine qu'ils seront soulagés de plus avoir à faire au colosse sud-africain, admiré et mais aussi redouté par beaucoup.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le genre de joueur qu'il vaut mieux avoir dans son équipe plutôt que contre... Moi, je l'aime bien, même s'il est souvent à la limite. Il a toujours châtié ses adversaires, mais ceux-ci lui ont aussi bien rendu à juste titre. Un joueur de devoir, un grand seconde ligne.

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News