5595m, 765 points, 212 Plaquages, les chiffres saisissants de Toulouse et Bordeaux avant la finale de Top 14
La finale du Top 14 oppose Toulouse et Bordeaux, deux équipes aux statistiques impressionnantes. Crédit image : Screenshot Canal +
À l'approche de la finale du Top 14, Toulouse et Bordeaux affichent des statistiques impressionnantes. Toulouse a marqué 765 points cette saison, tandis que Damian Penaud de Bordeaux a inscrit 14 essais.
765
Le Stade Toulousain n'a pas volé sa place en finale du Top 14. Les rouge et noir ont régalé offensivement durant toute la saison. Et ce, alors même que plusieurs joueurs importants manquaient à l'appel. Avec 765 points inscrits, Toulouse est la meilleure attaque du championnat.
Quant à son futur adversaire, Bordeaux, il n'est pas en reste avec 677 unités. Ce qui place l'UBB à la troisième place.
On l'a dit, Damian Penaud n'a pas encore marqué dans ces phases finales. Mais cela n'empêche pas l'ailier tricolore d'être la principale arme offensive de la ligne d'attaque girondine. Avec 14 réalisations en 15 matchs, il occupe la deuxième place du marqueur d’essais du championnat. Une menace que les Toulousains deront surveiller.
14
Les hommes d'Ugo Mola devront en effet être bien meilleurs en défense qu'ils ne l'ont parfois été cette année. Les supporters n'ont pas oublié les points encaissés trop facilement contre l'USAP ou encore Oyonnax. A l'orée de cette finale, le Stade n'est que la 6e meilleure défense du championnat (592). L'UBB se place juste devant avec 558 points encaissés lors de la phase régulière.
Deux joueurs s'illustrent particulièrement dans ce domaine : Maxime Lamothe et Bastien Vergnes Taillefer avec respectivement 212 et 210 plaquages réussis chacun, note le site officiel du Stade Toulousain. Nul doute qu'ils auront encore fort à faire ce vendredi à Marseille.
Plaquage
52,2%
Ce que nous apprennent aussi les statistiques, c'est qu'en dépit de leur jeu tourné vers l'attaque, Toulouse et Bordeaux n'ont pas la même manière de voir les choses. En effet, si les Haut-Garonnais aiment avoir la possession (52,2%, 2e), les Girondins préfèrent généralement laisser le ballon à l'adversaire. Avec seulement 47,6 % de possession sur 26 matchs, ils se placent à l'avant-dernier rang.
51
Cependant, si l'UBB porte moins le cuir que son adversaire, c'est une équipe qui aime jouer dans le camp opposé. Avec un taux d'occupation de 51,5 % lors de la phase régulière, la formation bordelaise est la deuxième équipe qui occupe le plus le terrain. Toulouse est juste derrière avec 51,2 % d'occupation.
Une stat est particulière criante, celle de la distance parcourue au pied par Maxime Lucu : 5595 m ! Le demi de mêlée porte moins l'ovale que certains de ses concurrents. Mais il n'hésite pas à arroser le triangle arrière adverse. Un chiffre que le staff toulousain a très certainement en tête. D'où la titularisation de Blair Kinghorn à l'aile en plus de Ramos.
Drop-3
Yellow_card
Attaque, défense, conquête, jeu au pied et discipline. Telles seront les clés pour remporter un match. La demie entre Toulouse et La Rochelle a une nouvelle fois été la preuve que l'indiscipline peut tout gâcher. Au petit jeu des cartons jaunes, c'est l'UBB qui a été le bon élève de cette finale avec seulement 14 biscottes au compteur contre 18 pour Toulouse lors de la phase régulière. La moindre faute pourrait se payer cache ce vendredi au Vélodrome entre deux équipes qui savent se montrer réaliste.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les retours de Jalibert et Tameifuna amènent enfin un peu d'incertitude quant à l'issue de cette finale

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos