Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Découvrez grâce à notre guide gratuit et ultra complet les toutes informations nécessaires à l'organisation d'un séjour mémorable en Nouvelle-Zélande á l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby 2011 !
La Nouvelle-Zélande, terre des légendaires All Blacks accueillera l’année prochaine le plus gros événement de la planète Ovale, la RWC 2011. Nos amis Kiwis sauront pour sûr faire en sorte que la fête soit belle. Pour que vous ne manquiez rien de cette coupe du monde qui s’annonce déjà historique, le Rugbynistère vous propose un dossier sur la prochaine Coupe du Monde de Rugby, en 2011 en Nouvelle-Zélande !

Pour vous proposer les meilleures informations, nous avons reçu l’aide d’un ami amoureux du Rugby qui a eu la chance de vivre en terre All Black. Charles Richard est son nom, et nous tenons à le remercier pour son aide dans la mise en place de ce dossier. En effet, ces lignes ne sont qu’un très 'court' aperçu de l’ensemble des précieuses informations que comprend le guide qu’il a créé pour la Coupe du Monde 2011. Plus de 60 pages de bons tuyaux pour profiter au mieux de votre séjour rugbystique en Nouvelle-Zélande. Vous y retrouverez des infos pratiques, des infos insolites, des suggestions sur les choses à faire en parallèle à la coupe du monde de Rugby, ainsi que tout ce qu’il vous faut savoir sur chaque grande ville néo-zélandaise* pour simplifier au mieux vos recherche pour l’organisation de votre coupe du monde : hébergement, transport, restos, bars, spécialités locales, curiosités, etc. Si cet avant-goût vous a donné envie et que vous êtes intéressé(e) par l’acquisition du guide complet au format pdf (pour la modique somme de 8€ dont 1 reversé à la fondation Albert Ferasse !), n’hésitez pas à visiter son site ! Pour information, le Rugbynistère ne touche rien sur la vente des guides, ceci n’est donc pas de la mauvaise publicité

*Auckland, Wellington, Christchurch, Napier – Voir la carte.

Dans tous les cas, nous espérons que les extraits qui constituent ce guide gratuit sur la prochaine Coupe du Monde de Rugby 2011 en Nouvelle-Zélande vous seront utiles. N’hésitez pas à le compléter ou nous laisser vos avis via les commentaires tout en bas de cette page !

Sommaire - Cliquez ci-dessous pour naviguer sur la page

Pour vous mettre l'eau à la bouche... La Nouvelle-Zélande en images

Plutôt que des longues descriptions sur la beauté des paysages néo-zélandais, plusieurs centaines de photos pour vous ouvrir l'appétit. Rappelez-vous néanmoins que lorsque la coupe du monde aura lieu ce sera la fin de l'hiver en Nouvelle-Zélande !




A savoir avant de partir

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Le décalage horaire :
La Nouvelle-Zélande  à 10 heures d’avance par rapport à la France en Automne et en Hiver (du 21 Mars au 21 septembre) et 12 heures d’avance au Printemps et en Eté (du 21 septembre au 20 Mars).

Santé :
Aucune recommandation de santé particulière n’est nécessaire pour entrer dans le territoire néo-zélandais. La Nouvelle-Zélande  est un pays dépourvu d’animaux dangereux et de maladies contagieuses graves. Il ne faut pourtant pas négliger les imprévus, nous vous conseillons de prendre une trousse de secours et une assurance en France avant votre départ.

Conditions d’entrée dans le territoire :
Il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour entrer dans le territoire pour une durée de moins de trois mois. Cependant un passeport valide est obligatoire.

Informations touristiques :
Il est important de savoir que très peu de guides en français sont disponibles pour la Nouvelle-Zélande . Néanmoins, nous vous conseillons d’acheter le guide « Nouvelle-Zélande  » des éditions Hachette Tourisme qui est un guide très ludique et efficace ayant pour avantage principal de montrer les photos des meilleurs endroits à visiter. Vous trouverez ci-après les contacts de différents Tourism Centre ville par ville.

Météo :
Le climat de la Nouvelle-Zélande est globalement tempéré et de type océanique.  Les conditions climatiques varient beaucoup selon les régions, de très humide dans la région de West Coast sur l'île du Sud à semi-aride dans le Canterbury et subtropical au Northland. Auckland, Wellington et Christchurch ont toutes une moyenne annuelle de 2 000 heures de soleil. En Septembre et Octobre durant le printemps, les normales saisonnières de la Nouvelle-Zélande  sont en moyenne de 8°C à minima et de 15°C à maxima.

Conseils vestimentaires :
Prévoyez des vêtements légers et d'autres vêtements plus chauds pour les soirées dans le Nord et n’oubliez pas une grosse veste pour les températures plus rudes du Sud. Un imperméable et des chaussures résistantes à l’eau sont indispensables en toute saison dans ce pays à climat océanique et subtropical. Si vous envisagez de faire de la randonnée, n'oubliez pas vos chaussures de marche.

L’électronique en Nouvelle-Zélande :
Les prises néo-zélandaises ne sont pas les mêmes que celles que l’on peut trouver en France. Un adaptateur doit ainsi être acheté une fois sur place dans une boutique d’électronique ou dans un supermarché.

La vie en Nouvelle-Zélande :
Les Néo-Zélandais adoptent en règle générale un style de vie tourné vers la nature et les activités pratiquées en plein air. De nature généreuse et décontractée, les kiwis sauront vous accueillir et vous renseigner partout où vous allez. Récemment, une enquête internationale a placé la Nouvelle-Zélande parmi le top 20 en ce qui concerne la qualité de vie dans le pays.

Fumer en Nouvelle-Zélande :
La Nouvelle-Zélande  n’est pas un pays pour les fumeurs. Tout commence par le vol non-fumeur de 25 heures que vous prendrez pour arriver à l’aéroport d’Auckland ou de Wellington. Ensuite, une fois arrivé, il faut savoir qu’une politique anti-tabac est en place en Nouvelle-Zélande  depuis déjà plusieurs années, si bien que tout le pays semble devenu non-fumeur, excepté en extérieur ou dans certains pubs et restaurants hors-la-loi où certains récalcitrants fument encore.

Monnaie et moyens de paiements :
La monnaie nationale Néo-Zélandaise est le dollar néo-zélandais qui se divise en cents. Les changes sont très nombreux et plus avantageux dans les grandes villes (bank of New Zealand possède l’un des changes les moins chers).
Les moyens de paiements sont multiples en Nouvelle-Zélande  : vous pouvez payer par carte de crédit (en choisissant « Crédit » sur le terminal de paiement électronique) ou par traveller chèque. Mais pour subvenir aux aléas et caprices des cartes européennes, nous vous conseillons de toujours avoir de l’argent liquide sur vous.

Petite information pratique : donner des pourboires ne fait pas partie des usages en Nouvelle-Zélande .


Adresses et numéros utiles

Ambassade de Nouvelle-Zélande  en France :
7 ter, rue Léonard de Vinci
75116 Paris – France
Tel.(33) 01 45 01 43 43 - Fax.(33)01 45 01 43 43
E-mail : [email protected]
Site Internet: www.nzembassy.com

Ambassade de France en Nouvelle-Zélande :
34-42 Manners Street, Wellington – New Zealand
Tel.(644)384.25.55 - Fax.(644)384.25.77
E-mail: [email protected]
Site Internet: https://www.ambafrance-nz.org/


Où trouver un Médecin ?
Les médecins présentés ci-dessous parlent le français.
Néanmoins, en cas d’urgence, appelez le 111 pour avoir la police, les pompiers et les ambulances.


Auckland:
Dr. MALLOY
95 Mountain Road
Epsom – Auckland
Tél (649) 630 95 07

Wellington:
Dr. COOKSON
189 Willis Street, Wellington
Tél (644) 384 16 16

Christchurch:
Dr. ROBSON
Straven Medical Rooms
12 Straven Road, Christchurch
Tél (643) 348 57 49

Dunedin:
Dr BORRIE
Roslyn Medical Centre
271 Highgate Roslyn – Dunedin
Tél (643) 477 64 71



Vous parlez Rugby ?

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Vivez l'ambiance de la RWC !

Qui n’a pas dit un jour que la langue de l’ovalie était une langue universelle ? Certes, oui, vous pourrez parler rugby avec les Kiwis qui bien souvent prendront plaisir à échanger avec vous. L’expérience commune de la pratique de ce sport, les valeurs et l’éthique qui vivent dans le  rugby seront des atouts majeurs pour une belle conversation. Attention quand même : il existe une différence culturelle très forte entre les Néo-Zélandais et vous, Français. Tout d’abord, les Néo-Zélandais sont très calmes et ne s’excitent pas aussi facilement que nous (le fameux caractère  passionné des français). De plus, les Kiwis n’ont pas souvent le même humour et surtout lorsqu’il s’agit de rugby, leur religion nationale. Par conséquent, faites attention à vos propos lorsque vous parlerez des matchs et des différences entre France et Nouvelle-Zélande. Restez serein et faites attention à ne pas blesser votre interlocuteur, car ne l’oublions pas, chacun d’entre nous est un ambassadeur de la France.
Si vous faites partie des privilégiés qui viennent en Nouvelle-Zélande  sans avoir la barrière de la langue, vous allez bénéficier d’avantages considérables par rapport aux autres supporters.
Au cœur de l’évènement, vous aurez la chance d’avoir les premières « news » rugby bien avant l’Hexagone. Pour ne rien manquer, voici les adresses internet les plus prisées du rugby néo-zélandais :


Le vocabulaire du rugby

Anglais Français

Vocabulaire général
The game Le jeu
The field Le terrain
The 22 meter zone La zone des 22 mètres
The changing room Les vestiaires
The tee Le tee
The jersey Le maillot
Kick off Le coup d’envoi
A pass Une passe
Forward pass Une passe en avant
A tackle Un placage
Tackler/tackled player Joueur plaqueur/plaqué
Penalty Pénalité
Yellow/red Card Carton jaune/rouge
Line-out Ligne de touche
A try Un essai
Kicker Le buteur
Conversion Transformation
Scrum La mêlée
Free kick Coup franc
Injury Blessure
The posts Les poteaux
The in-goal area L’en-but
Drop goal Un drop
Up and under Une Chandelle
Maul/ruck Un maul/un ruck
Half-time Mi-temps
Extra time Les prolongations
To sing the national anthem Chanter l’hymne national
To applaud Applaudir

Les acteurs du rugby
The team L’équipe
The referee L’arbitre
The touch judge Le juge de touche
The coach L’entraîneur
Opposing side team L’équipe opposée
The captain Le capitaine
The players Les joueurs
Substitute Remplaçant
The medic Le soigneur
The threequarters Les trois-quarts ou les arrières
The forwards Les avants

Les joueurs
Prop Le pilier (joueurs numéro 1 et 3)
Hooker Le talonneur (joueur numéro 2)
Second row Le deuxième ligne ((joueurs numéro 4 et 5)
Flanker Le troisième ligne aile (joueurs numéro 6 et 7)
Lock Le troisième ligne centre (joueur numéro 8)
Scrum half Le demi de mêlée (joueur numéro 9)
Fly half Le demi d’ouverture (joueur numéro 10)
Centre Le trois-quart centre (joueurs numéro 12 et 13)
Winger L’ailier (joueurs numéro 11 et 14)
Fullback L’arrière (joueur numéro 15)



Restauration et nourriture en Nouvelle-Zélande

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Le barbecue... Une moment convivial !

La Nouvelle-Zélande  se situe au carrefour de plusieurs types de cuisines.
  • L’influence maori tout d’abord avec ses plats à base de viande et légumes locaux fumés. Appelé « hangi », ce plat traditionnel très gouteux et très riche est généralement accompagné de crème.
  • L’influence de la cuisine asiatique de plus en plus présente, surtout dans l’île du Nord et Auckland. Attention, même si en France nous avons tendance à confondre toutes les cuisines asiatiques, vous serez sûrement impressionné par la qualité et les différences qu’offrent les cuisines coréenne, thaïlandaise, japonaise, chinoise ou encore taïwanaise.
  • L’influence de la cuisine de la région des Indes.
  • L’influence de la cuisine britannique avec ses fameux « fish and chips » et de la cuisine très « country » typique des Néo-Zélandais à base notamment de viande grillée.
  • L’influence américaine et ses fameuses chaînes de restauration rapide et burgers que vous ne manquerez malheureusement pas d’observer dans toutes les villes...
Vous l’aurez compris, il n’existe pas une multitude de spécialités gastronomiques typiquement néo-zélandaise.
Nous vous conseillons cependant de manger durant votre séjour un hangi maori et de la roasted meat (viande grillée) de provenance de la Nouvelle-Zélande. Les Néo-Zélandais n’hésitent pas à rassembler tous les types de cuisines dans des restaurants où plusieurs stands de nourriture vous sont proposés. Si vous désirez trouver un restaurant dans une des villes non mentionnés dans ce guide nous vous proposons de jeter un œil sur www.dineout.co.nz qui rassemble la majeure partie des restaurants de Nouvelle-Zélande  tout en les faisant tester tous les mois par des auditeurs du net.
Si vous avez la possibilité de faire vous-même la cuisine, les produits sont de très bonne qualité surtout en ce qui concerne la viande (bon marché et succulente) et les fruits exotiques locaux que nous vous invitons à tester. Les supermarchés les plus connus sont « Foodtown » et « New world » ; vous les trouverez dans toutes les grandes villes.


Nous avons donc pris le parti de vous indiquer uniquement des restaurants de qualité, même si cela coûte plus cher en Nouvelle-Zélande . Les prix qu’affichent ces restaurants correspondent en moyenne aux prix d’un restaurant commun en France. Cela ne vous empêchera pas de manger dans un fast-food ou dans un take-away (boutique de restauration rapide) lorsque vous manquez de temps ou d’argent.


Vins et bières en Nouvelle-Zélande  

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande

Le vin en Nouvelle-Zélande Depuis les années 1980, la Nouvelle-Zélande  est entré sur la scène internationale des plus grands producteurs de vins. De plus en plus apprécié par la population, la consommation de vin augmente chaque année ce qui a tendance à augmenter la production des vins néo-zélandais. La qualité, elle aussi, s’améliore puisque beaucoup de producteurs de vins viennent se former en Europe et en France et inversement (par exemple, les Croates de Henderson Valley). Les principaux cépages sont le Chardonnay, le Riesling, le Sauvignon blanc (aux innombrables saveurs), le Cabernet sauvignon, le Pinot noir. La Nouvelle-Zélande  produit davantage de vin blanc que de vin rouge. Même si le pays produit du très bon vin, il faut tout de même faire attention car tous les vins ne sont pas exceptionnels… Ne pas hésiter à payer cher une bouteille pour être sur de ne pas être déçu car les vins bon marché ne sont pas bons (les vins rouges sont parfois même très sucrés).

Les bières en Nouvelle-Zélande
La bière reste la boisson alcoolisée préférée des Néo-Zélandais qui la consomment bien souvent sans modération ! Dans ce pays, tout le monde (y compris les familles) va au pub le soir, le week end ou les jours de matchs. Ce lieu n’est pas simplement un espace où l’on boit des bières. Il est aussi un endroit convivial où tout le monde s’amuse grâce aux billards et jeux en tout genre mais également grâce aux groupes de musique qui jouent le soir. Avec une soixantaine de « brewery » (brasserie) réparties dans tout le pays, les pubs produisent souvent leurs propres bières, il ne faut pas hésiter à les goûter (attention à la bière trop sucrée dont les Néo-Zélandais raffolent).


 Pour vous aider à faire le bon choix, privilégiez :
Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
  • La bière Steinlager qui est la bière qui s’exporte le plus de Nouvelle-Zélande .
  • La bière Kiwi Lager elle aussi très connue à l’étranger.
  • La bière Tui du Canterbury.
  • La bière Speight’s originaire de l’Otago qui produit une des meilleurs blondes du pays la Speight’s Summit.
  • La bière Monteith’s qui est peut-être la moins connue mais notre coup de cœur. Nous vous recommandons de boire les déclinaisons « Black beer» (brune) et « Summer Ale » (blonde) de chez Monteith’s.
A savoir en ce qui concerne les boissons alcoolisées
En Nouvelle-Zélande  la consommation d’alcool est très règlementée. Ainsi, il n’est pas possible de trouver de l’alcool dans les supermarchés ou points de vente habituels. Il vous faut aller l’acheter dans des « Liquor shops ». Vous trouverez facilement ce type de magasins dans les centres villes sous forme de petits commerces tenus bien souvent par des asiatiques, ou en périphérie des villes sous forme de grands magasins comme les Liquorking ; Liquorland ; The Mill Liquor Shop, ou encore spécialisés dans les vins, les magasins Glengarry.
Attention également de ne pas vous balader avec des bouteilles d’alcool dans les rues, cela est interdit.


Les évènements traditionnels en marge de La Coupe du Monde de Rugby 2011

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Notre copine Nicky Watson
Air New Zealand Fashion Week
Septembre :
  • Hastings Blossom Festival, la fête des fleurs à Hastings (région de Hawke’s Bay à l’Est de l’île du Nord). Début septembre, contact : www.blossomfestival.co.nz.
  • Air New Zealand Fashion Week, un rassemblement de défilés de haute couture se déroulant à Auckland. Dernière semaine d’octobre, contact : www.nzfashionweek.com.
  • New Zealand Wearable Art Awards, des shows spectaculaires aux défilés de mode, à Wellington l’art est exposé en mouvement. Fin septembre, contact : www.worldofwearableart.com.
Octobre :
  • Rotorua Trout Festival, à Rotorua, fête pour célébrer l’ouverture de la pêche à la truite. Début octobre.
  • The Marlborough Wine Week-end, un week-end dédié à la dégustation des plus grands crus de la région très viticole de Marlborough. Fin octobre, contact : www.wine-marlborough.co.nz.
Pour ceux qui veulent rester un peu plus…
  • Toast Martinborough, fête dans laquelle artistes locaux et vins s’apprécient à la mi-novembre. Contact : www.toastmartinborough.co.nz.


Transport international

Le vol dure en moyenne 25 heures pour arriver à Auckland ou à Wellington. Il existe plusieurs villes de départ pour ce voyage mais les principales restent Paris et Londres. Le trajet ne s’effectue jamais directement. Une escale effectuée en Asie (Singapour, Hong Kong...) est nécessaire.

Voici les compagnies qui effectuent généralement le trajet :
  • Singapore Airlines
  • Cathay Pacific
  • Air New Zealand
  • Malaysia Airlines
  • Korean Air
  • Quantas
  • British Airways
  • Emirates


Transport dans le pays

Plusieurs moyens de transports s’offrent à vous pour vous déplacer en Nouvelle-Zélande . L’avion tout d’abord pour ce qui est des longues distances, mais aussi le train, le bateau, le « campervan » (appellation donnée aux véhicules allant du van aménagé jusqu’au camping car) ou encore la voiture, le taxi et enfin le stop. Certains d’entre eux sont plus pratiques que d’autres, plus ou moins onéreux et d’autres sont adaptés à des situations plutôt qu’à d’autres. Nous allons donc décliner chacun de ces moyens de transports un à un pour en comprendre les spécificités.

Les trajets en Avion en interne :
La Nouvelle-Zélande  est un pays très vaste ou les distances sont très longues entre les grandes villes du pays. De plus, les routes et autoroutes (« highways ») ne sont pas très rapides. Etroites et sinueuses, les autoroutes correspondent plus volontiers à nos routes départementales à deux voies ! Aussi l’avion est le moyen de transport à privilégier lorsqu’ il faut se rendre rapidement d’une grande ville à l’autre. Ce moyen de transport n’est d’ailleurs pas le plus couteux si vous vous y prenez assez tôt. Deux compagnies s’occupent globalement des transports internes en avion en Nouvelle-Zélande  : Quantas et Air New Zealand. Pour bénéficier des meilleurs tarifs une fois sur place, rendez-vous à l’agence de voyage « Flight Center » (enseigne rouge) que vous trouverez très facilement à tous les coins de rues.

Les trajets en train :
Le réseau ferroviaire de la Nouvelle-Zélande  n’est pas aussi abouti que celui de la France. Moins dense, il relie néanmoins toutes les plus grandes villes entre elles et passe au milieu de paysages somptueux qu’il est difficile d’observer par la route. Le train est donc le moyen de transport à privilégier lorsqu’on a le temps et que l’on veut en prendre plein les yeux... La densité du trafic n’est pas très importante puisqu’il n’y a pas plus de 5 lignes et que chacune marche une fois par jour dans chaque sens ! Aussi nous vous conseillons de vous renseigner suffisamment longtemps à l’avance. La société propriétaire des chemins de fer se prénomme « Tranz Scenic 2001 Ltd » (0064 4 495 0775 - https://www.tranzscenic.co.nz). Les trains sont très accommodants avec en général de la moquette et des fenêtres panoramiques. Nous vous conseillons la ligne Christchurch – Greymouth « The Tranzalpile » qui passe au milieu des Alpes, incontournable !

Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande
Parcourez la NZ en campervan !

Location de campervan :
Le campervan (appellation donnée aux véhicules allant du van aménagé jusqu’au camping car) est le moyen de transport idéal pour les long séjours en Nouvelle-Zélande . Disposant presque toujours de réchaud à gaz et de réfrigérateur il est très utile pour lutter contre le « snacking » trop répandu dans le pays. Il vous permet également d’être autonome et de pouvoir vous déplacer où bon vous semble. Point important : en Nouvelle-Zélande , la loi  n’interdit pas le stationnement des campervans, on peut donc dormir presque n’importe où ! Le campervan est certainement le moyen de transport le plus adapté et le moins contraignant en Nouvelle-Zélande.


Voici les adresses de location de campervans les plus répandus en Nouvelle-Zélande  :

Nom Téléphone Site Internet Ville(s) Commentaires
Explore more Campervan 0 800 447 363 www.exploremore.co.nz Auckland et Christchurch Sous réservation ils viennent chercher les clients - les moins chers.
Escape 0 800 216 171 www.escaperentals.co.nz Auckland et Christchurch Des campervans davantage dédiés aux jeunes qui sont entièrement peints.
Kiwi Campers 0 800 549 444 www.kiwicampers.co.nz Auckland et Christchurch Des campervans très sophistiqués allant jusqu’à 6 personnes.
Jucy Campas 0 800 399 107 www.jucy.co.nz Auckland, Christchurch et Queenstown Propose une voiture break  aménagée pour dormir - très bon marché.
Maui Motorhome 0 800 651 080 www.maui.co.nz Auckland, Christchurch, Wellington et Queenstown Disponible 24h/24H par téléphone.


Location de voitures :

Nom Téléphone Site Internet Ville(s) Commentaires
Quality Car Rentals 0 800 680 123 www.qualityrentals.co.nz Auckland, Christchurch, Welington et Picton Disponible 24h/24H par téléphone.
Europcar 0 800 800 115 www.europcar.co.nz Auckland, Christchurch et Queenstown Vous pouvez réserver directement depuis la France.
Rhodes Rental Group 0 800 746 337 www.rhodesrentals.co.nz Christchurch et Dunedin Propose des minibus, des 4x4 et des camions en location.
Explore more 0 800 447 363 www.exploremore.co.nz Auckland et Christchurch Sous réservation ils viennent chercher les clients – les moins chers.


L’auto-stop :
L’auto-stop est très répandu dans ce pays où la population est gentille et accueillante. La plupart des pratiquants de ce genre de déplacement sont les « Backpackers » (routards). Il est important de préciser qu’il est plus facile d’être pris à la sortie des villes. Malgré les apparences de bonhomie de la population, il est quand même indiqué d’être prudent lorsqu’on est une fille et lorsqu’on fait de l’auto-stop la nuit...



Se loger en Nouvelle-Zélande

Les campings
Il n’existe pas réellement de normes pour les campings en Nouvelle-Zélande . Aussi, chaque propriétaire peut mettre à la disposition des voyageurs des hébergements plus ou moins complets. Les appellations, elles aussi, sont très différentes d’un camping à l’autre, il ne faut donc pas hésiter à se renseigner à l’accueil au sujet de la structure concernée lorsque vous êtes sceptique. Les campings sont globalement moins bien équipés qu’en France. L’électricité ou la cuisine collective par exemple ne sont pas toujours inclus. Mais ce type d’hébergement reste le moins cher en Nouvelle-Zélande .

Les “Backpackers”
Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande

Les backpackers (routard) correspondent en  Nouvelle-Zélande  à nos auberges de jeunesse françaises. Cependant, de très nombreux éléments diffèrent en Nouvelle-Zélande  par rapport à ce que l’on peut voir en France. Tout d’abord, les backpackers néo-zélandais sont beaucoup plus rigoureux et cadrés que nos homologues français, surement l’influence anglo-saxonne. Ensuite, les backpackers en  Nouvelle-Zélande  sont ouverts à toutes les catégories d’âges et tous les voyageurs. Il n’est donc pas rare de trouver des personnes âgées et des familles entières dans les backpackers. Enfin, les backpackers offrent aussi une large gamme d’hébergements aux clients, allant de la chambre simple à la chambre communautaire de 8 personnes. Des draps propres sont fournis et la cuisine, la buanderie et les toilettes sont communes.
Deux grandes chaines de backpackers se retrouvent dans tout le pays : les BBH Backpackers et les YHA Backpackers. Meilleur rapport qualité/prix et plus propre, les YHA backpackers (Youth Hostels Association) sont ceux que nous vous conseillons. Dès votre première nuit, n’oubliez pas d’acheter la carte de membre YHA qui vous permettra de bénéficier de réductions importantes dès vos prochains séjours dans les YHA Backpackers.

Contacts :
YHA New Zealand. PO Box 436, Christchurch – 03 379 9970 ou 0 800 278 299
Fax 03 365 4476 – E-Mail:  [email protected] – Web : www.stayyha.com

Important : Il vous est possible de réserver à l’avance depuis le site web YHA ou depuis un autre YHA Backpacker.

Bed and Breakfast
Les Bed and Breakfast (littéralement chambres avec petits déjeuners) sont très répandus en Nouvelle-Zélande . Généralement tenus par des habitants qui vous proposent une partie de leur maison, cet hébergement est certainement celui qui est le plus proche de la population locale. Les prix quant à eux sont très variés, mais le Bed and Breakfast est tout de même un hébergement de standing et reste assez cher. Nous avons fait le choix de ne pas vous indiquer de Bed and Breakfast car le nombre de chambres par établissement est très restreint et les réservations très variables. Pour connaître les Bed and Breakfast proches de l’endroit où vous souhaitez séjourner, le plus simple est de récupérer l’un des guides gratuits que vous trouverez dans n’importe quel lieu touristique (il y en a beaucoup). Sinon, vous pouvez rechercher votre Bed and Breakfast par Internet avec les adresses qui suivent :
- www.bnb.co.nz
- www.bnbnz.com
- www.friars.co.nz

Les hôtels
La plupart des hôtels se trouvent à la périphérie des villes et des stations touristiques        (ex : Taupo ou encore Rotorua). Généralement appartenant à des chaines d’hôtels tels que « Hyatt » ou les « Quality Hotel », ces hébergements ressemblent aux hôtels de nos chaines françaises autant au niveau du standing que des prix.
Au centre des grandes villes, vous trouverez les grands hôtels de haut standing. Généralement situés dans des grands buildings, il ne s’agit bien évidemment pas d’hôtels standard. Plus chers, luxueux, et moins nombreux, ces hôtels conviendront à une clientèle aisée et seront surement en grande partie réservés au staff des équipes de La Coupe du Monde de Rugby 2011 et aux VIP.

Les motels
Il n’est pas rare de trouver des motels en Nouvelle-Zélande . Généralement de plein pied, il est ainsi possible de se garer devant son appartement. De plus, la plupart des motels sont équipés d’une cuisine. Des chaines existent aussi pour ce type d’hébergement tels que les « Motor Inns », les « Best western » ou encore les « Quality Inn ». Les prix sont légèrement plus élevés que les hôtels normaux. Vous trouverez les détails de tous les motels sur la revue « Motor Lodge ».


Carte de la Nouvelle-Zélande


Notre Dossier Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande

Pour vous procurer la version complète du guide de Charles : Rendez-vous sur son site !


Charles Richard
Charles Richard
Cet article est rédigé par Charles Richard, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'ai pas le plaisir d'y aller, mais votre guide NZ mode d'emploi me parait fort bien fait et sera sans doute utile a tous les chanceux qui iront soutenir nos bleus aux antipodes...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts