Le Haka de Jonah Lomu Totalement #Priceless
Le Haka de Jonah Lomu Totalement #Priceless.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Jonah Lomu est un joueur emblématique. MasterCard, la carte officielle de la Coupe du Monde de Rugby 2015, a donc décidé d'en faire l'un de ses ambassadeurs.

En rugby, les joueurs emblématiques ne manquent pas. Mais il en est un seul que même les non-initiés au ballon ovale connaissent, Jonah Lomu. Ce n'est donc pas pour rien que MasterCard, la carte officielle de la Coupe du Monde de Rugby 2015, a décidé d'en faire l'un de ses ambassadeurs. Même s'il n'est pas sur le terrain, l'ancien ailier des All Blacks attire les foules comme en témoigne ce haka réalisé en plein Covent Garden à Londres avant le coup d'envoi du Mondial.

Crédit vidéo : MasterCardUK

Dire que Lomu aurait pu choisir la boxe et non le rugby. Nous n'aurions jamais pu passer des heures devant son célèbre jeu vidéo. Il faut dire que de là où il vient, à savoir un quartier particulièrement difficile d'Auckland en Nouvelle-Zélande, "si tu montrais ne serait-ce qu'un instant de faiblesse, tu savais que les gens profiteraient". Comme le rapporte le magazine Tampon, réalisé par les rédacteurs de So Foot, dans la très longue interview qui lui a été consacrée, Lomu a donc appris à se battre et "à être vigilant". Il ne pensait pas devenir un joueur de rugby, et ce, alors que le ballon ovale tenait une place importante dans la vie locale. Mais ce sport lui a enseigné à se canaliser, "à contrôler la violence".

Le Haka de Jonah Lomu Totalement #Priceless

1995, l'année où le monde a découvert le rugby grâce à Jonah Lomu

Il a rapidement compris qu'il y avait lui et les autres. "Moi ce n'était pas "je veux être le meilleur", c'était "je veux voir à quel point je suis bon contre les meilleurs." Il va tout de même connaître un premier échec chez les Blacks à seulement 19 ans en 1994 (face à la France), pensant avoir joué son premier et dernier match avec le maillot à la fougère sur le dos. Un an plus tard, il marchait littéralement sur le Mondial 95 et se faisant un nom pour l'éternité. "Pour moi, Mike Catt était au bon endroit au mauvais moment." Il remercie l'Anglais à chaque fois qu'il le croise. Car en dépit de son physique impressionnant, Jonah Lomu n'a jamais fait un geste déplacé sur comme en-dehors du terrain. "Le rugby est un jeu magnifique où tu joues selon des règles. Si tu es là pour quoi que ce soit d'autre, tu ne devrais pas jouer."

Un gentleman au physique de déménageur

Malgré toute sa volonté et ses qualités, il n'a jamais gagné la Coupe du monde. La faute notamment à la France en 1999. "Nous avions dévié du plan de jeu et les Français ont trouvé un second souffle", profitant de tous les bons rebonds. "Typique des Français." Il félicitera chacun des joueurs à la fin du match pour cette prestation digne d'une finale. Mais il n'est pas du genre à se laisser abattre. Il en faut beaucoup plus pour le mettre à terre. Fort de ses jeunes années passées à Auckland, il se bat désormais contre la maladie. En attente d'une greffe de rein, après celle de 2004, et contraint de faire des dialyses, il trouve sa force dans sa famille, sa femme et ses enfants, qu'il n'aurait pas dû avoir à cause de l'un des traitements qu'il devait suivre. En dépit d'un passage difficile dans le club de Marseille, il ne garde finalement aucune rancœur envers la France puisque son plus jeune fils est né dans la cité phocéenne. "Je suis très heureux. La vie est vraiment bonne avec moi."

Le Haka de Jonah Lomu Totalement #Priceless

Crédit image : Facebook MasteCard

Si vous voulez avoir une opportunité de croiser cette légende, pourquoi ne pas profiter des Priceless Expériences de MasterCard, ou encore de tenter de remporter l'un des Séjours Priceless mis en jeu pour assister aux matchs du XV de France. Un jeu-concours a également été mis en place pour gagner un séjour exclusif pour 2 personnes pour la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2015.

[Article Sponsorisé]

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans

Il va en Irlande pendant la CdM avec ses enfants parce qu'il a decouvert qu'il avait des ancetres irlandais. Et connaitre sa famille, c'est important.
On n'a pas besoin de connaitre le rugby pour connaitre Jonah Lomu.

Y a pas à dire, il est classe ce gars.

J'ai eu la chance de le croiser lorsqu'il jouait à Marseille. C'est un monstre..... de gentillesse et d'humilité

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 4 ans

J'ai eu la chance de découvrir en 1995 les premiers exploits du jeune Jonah Lomu, il avait 20 ans .Les images de ses courses, de ses raffuts, de ses essais ne me quitteront jamais. Depuis cette période, il est et restera définitivement une des plus grandes légendes de l'ovalie.
Je conseille vivement la lecture de l'interview qu'il donne dans "Tampon !". Il y parle bien évidemment beaucoup de rugby mais aussi de son enfance, de son combat contre la maladie. Il y a chez lui quelque chose de profondément attachant. Il a été un grand joueur, il est aujourd'hui devenu un grand homme.

@XVOurs

Y'a eu aussi un dd'oc sur Canal qui est vraiment bien foutu dans lequel il explique tout ça, et le voir en vidéo te fait encore plus comprendre à quel point c'est un homme d'une grande élégance. Et un desosseur.

Pour Lomu, on laisse passer cette fois-ci...

  • m73
    10463 points
  • il y a 4 ans

Mon héro, la légende . Lomu est toujours vivant et se bat au quotidien. Alors tant mieux si ça lui permet d'avoir des sous, de vivre bien parce que pour moi ce sera toujours le dieu du rugby, qu'importe ce qu'il fait.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Vidéos