FLASHBACK. 6 Nations 2012 : Quand Manu Tuilagi déposait toute la défense française à la course ! [VIDEO]

FLASHBACK. 6 Nations 2012 : Quand Manu Tuilagi déposait toute la défense française à la course ! [VIDEO]
Manu Tuilagi avait mis à mal la défense française en 2012.
Le centre anglais avait fait taire le public du Stade de France lors de ce match du Tournoi des 6 Nations 2012...

Qui a dit que le jeu de Manu Tuilagi était uniquement fait d'affrontement ? Car les Français présents en 2012 au Stade de France face à l'Angleterre pourront vous dire le contraire... Dans ce quatrième match du Tournoi des Six Nations, jusqu'alors dominé par les Gallois (3 victoires) et les Français (2 victoires, 1 nul), ces derniers accueillent le XV de la Rose à Saint-Denis pour un match crucial.

Une équipe en quête de rachat après un revers à domicile subi deux semaines plus tôt face au Pays de Galles. Nous jouons alors la 12ème minute de jeu lorsque les Anglais tirent les premiers. Sur une passe hasardeuse de Dimitri Szarzewski, Owen Farrell se jette et récupère le ballon. Ce dernier rebondi ensuite jusqu'à Tuilagi qui dépose la défense française sur 50 mètres pour inscrire sûrement l'un des plus beaux essais de sa carrière. Un essai qui permettra notamment aux Anglais de l'emporter 24 à 22 ce jour-là.

Crédit vidéo : RugbyForever.

Son combat contre une « malédiction »

Sa carrière, parlons-en. Cadet de la fratrie samoane Tuilagi dans laquelle on retrouve Henry (10 sélections), Alesana (37 sélections), Freddie (17 sélections), Anitelea (17 sélections) et Sanele Vavae (9 sélections), Manu décide lui de jouer pour l'Angleterre après des débuts en professionnel avec les Tigres de Leicester en 2010. Dès ses premières apparitions, l'entraîneur de Leicester à l'époque, Richard Cockerill, lui promet déjà un bel avenir avec l'Angleterre. C'est alors à l'issue de la saison 2010-2011 qu'il connaît sa première cape avec le XV de la Rose lors d'un match de préparation pour la Coupe du monde face au Pays de Galles. Il inscrit son premier essai chez les grands ce jour-là, et est conservé pour le voyage en Nouvelle-Zélande.

Crédit vidéo : Steve Moss.

Une compétition dans laquelle il saura se montrer décisif pour conserver une place de titulaire. L'aventure s'arrêtera malheureusement pour lui en quarts de finale face à la France. Tuilagi va ensuite enchaîner les performances en club et en sélection, malgré quelques premiers problèmes aux ischios-jambiers. Jusqu'à cette terrible année 2014. Sa blessure aux ischios s'aggrave, et Tuilagi va passer 15 mois en dehors des terrains. Il revient en plein milieu de la saison 2015-2016 avec les Tigers, mais va être victime par la suite de plusieurs soucis aux genoux. Touché une nouvelle fois à cette partie du corps lors du premier match de la saison 2017-2018, Tuilagi décide de prendre les choses en main et de mettre fin à cette « malédiction ».

Il se rend alors chez lui, aux Samoa, pour rendre visite à une sorcière en novembre 2017. Il affirmait dans une interview donnée à INews récemment que les Samoans étaient très superstitieux. Cette dernière aurait alors éloigné de lui trois esprits féminins maléfiques en le massant deux heures par jour pendant quatre jours. Alors croyez-le ou non, mais depuis son retour avec Leicester en janvier 2018, Manu Tuilagi a disputé 26 matchs et a inscrit 10 essais toutes compétitions confondues. Il a même retrouvé le chemin du XV de la Rose, un atout majeur pour Eddie Jones à quelques mois de la Coupe du monde.

De retour en puissance

À l'instar de Jonny Wilkinson, son modèle, Manu Tuilagi s'est battu pour revenir au sommet de sa forme. Désormais, il l'est, et ce n'est pas une vraiment une bonne nouvelle pour le XV de France. Après seulement deux matchs en 2016, il est réapparu avec le XV de la Rose en novembre 2018 pour un match face à l'Australie où il n'a disputé que 12 minutes. Mais désormais, il est de retour en tant que titulaire avec les Anglais et a déjà été très en vue lors de ses 76 minutes disputées face à l'Irlande. 73% de plaquages réussis (8 sur 11), 8 ballons touchés, 19 mètres gagnés, 1 franchissement et 1 offload.

Attention donc au renouveau de Manu Tuilagi qui aura à cœur de briller dimanche, dans son antre de Twickenham qui lui est si cher.

VIDÉO. CHAMPIONS CUP. Manu Tuilagi (enfin) de retour en forme et décisif contre les Scarlets