VIDEO. XV de France. La génération 1989 au pouvoir
XV de France : Benjamin Fall et Alexandre Dumoulin au pouvoir.
Victorieuse à l'époque du Tournoi des VI Nations U20, la génération 1989 arrive à maturité et prend petit à petit le pouvoir chez les Bleus.
Ils s'appellent Benjamin Fall, Alexandre Dumoulin, Alexandre Flanquart et Pierre Bernard... Tous sont présents cette semaine à Marcoussis pour le second stage du XV de France, préparatif à la tournée d'automne. Et tous ont un point commun : celui d'être né en 1989. Cette génération de joueurs (aujourd'hui âgés de 25 ans) arrive à maturité et prend le pouvoir chez les Bleus. Car il convient d'ajouter à cette liste d'autres internationaux passés par le pôle France avec cette génération : Sofiane Guitoune (ailier, UBB), Wenceslas Lauret (flanker, RM92), Alexandre Lapandry (flanker, ASM) et Rabah Slimani (pilier, Stade Français). Une liste de huit joueurs, donc, complétée par Rémi Lamerat (centre, CO), surclassé à l'époque.

Étonnant ? Pas tellement quand on voit ce dont les Bleuets de l'époque étaient capables... En 2009, cette génération dorée remporte le Tournoi des VI Nations de la catégorie, avant d'échouer à la 5e place du Mondial japonais. Tous n'ont pas eu le même parcours. Si Benjamin Fall et Alexandre Lapandry ont débuté à 20 ans chez les Bleus (face aux Samoa), Sofiane Guitoune a dû passer par la ProD2 pour s'aguerrir. Alexandre Dumoulin a longtemps été dans l'ombre de Fabrice Estebanez au Racing, contrairement aux Parisiens Flanquart et Slimani, lancés très tôt par le Stade Français. Il y a quelques mois, nous nous étions intéressés de près à cette promotion 1989 pour découvrir le destin de ces joueurs confrontés au professionnalisme. Si tous n'ont pas percé, beaucoup se retrouvent dans l'élite du rugby français à l'instar de Jean-Charles Orioli, Guillaume Namy ou Geoffrey Doumayrou. Que nous verrons bientôt chez les Bleus ? Une chose est sûre, ils ne devraient pas trop être dépaysés :



En stage jusqu'à demain, les Bleus sont actuellement... trente-deux puisque Damien Chouly ne participe qu'aux séances vidéos à cause d'un genou récalcitrant. Antonie Claassen est venu le remplacer numériquement pour les oppositions. Le staff a également convié Virimi Vakatawa, membre du 7 de France. Yannick Bru, l'entraîneur des avants, revient sur le contenu de ces trois journées passés ensemble : « Le premier stage qui était à un an, jour pour jour, du début de la Coupe du monde était censé nous procurer une photographie athlétique du groupe que nous avions. Il y avait donc beaucoup d’évaluations, qui étaient énergétiques. Là, le travail sera ciblé sur nos adversaires de novembre. » Les 23 joueurs retenus pour affronter les Fidji à Marseille devraient donc – sans surprise – figurer parmi le groupe actuellement à Marcoussis.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dedegignac
  • il y a 4 ans

parait meme que françois hollande est président de la république ....
putain faut qu'on se réveille

@ Xoiglu : très bon 😉

  • Xoiglu
    6442 points
  • il y a 4 ans

Zut, je suis partis combien de temps? Fall a pris le pouvoir en EDF??? C'est une blague ou je mets à la danse tout de suite? 🙂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News