VIDEO. Super Rugby - L'excellent Kieran Read et les Crusaders surclassent les Sharks et accèdent à la finale
Super Rugby – Les Crusaders surclassent les Sharks.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce samedi à Christchurch, les Crusaders ont largement dominé les Sharks sur leur pelouse 38 à 6. Ils valident ainsi leur billet pour la finale du Super Rugby.
Ce samedi à Christchurch, les Crusaders ont largement dominé les Sharks sur leur pelouse 38 à 6. Ils valident ainsi leur billet pour la finale du Super Rugby 2014 (la 11e de leur histoire) qui aura lieu samedi 2 août à Sydney face aux Waratahs, vainqueurs des Brumbies dans la foulée (26-8). Si l'on s'attendait à une telle affiche, on avait espéré cependant plus de résistance de la part des vaincus, et surtout des Sharks, qui avaient remporté une victoire historique sur cette même pelouse deux mois plus tôt. Mais ces derniers se sont montrés maladroits et ont surtout déçu dans la gestion du match avec un jeu au pied tactique loin des attentes, alors que cela représentait l'une de leurs meilleures armes pour mettre leur adversaire en difficulté.

À ce titre, la charnière Reinach – Lambie a péché, et Steyn n'a également pas réussi à prendre le relais. C'est d'ailleurs d'un coup de pied totalement manqué par le premier qu'est arrivé le premier essai de la rencontre par le troisième ligne international Kieran Read. Après la réception de Nadolo, encore une fois précieux pour punir le rideau défensif adverse, le All Black a une nouvelle fois prouvé pourquoi il était le meilleur à son poste en laissant le centre Jordan pour mort avant d'accélérer et de mystifier deux autres défenseurs.

Après un échange de coups de pied, qui verra les Sharks marquer leurs derniers points du match à la 34e (16-6), les locaux ont profité d'un temps de latence dans la défense des Sud-Africains pour enfoncer le clou. Andy Ellis renversant le jeu pour Carter au lieu de profiter de la pénalité offerte par l'arbitre. Ce dernier a parfaitement joué dans l'espace avant que Colin Slade ne jongle avec le cuir pour Nadolo (48e, 21-6). Bien que largement devant, les coéquipiers de Richie McCaw ont continué de mettre les visiteurs sous pression à l'image de cette grosse poussée en mêlée à la 64e qui a vu le remplaçant d'Ellis, Willi Heinz marquer le troisième essai des Crusaders. Malgré un semblant de réaction, les Sharks n'ont pas réussi à trouver la faille chez les Saders, concédant d'ailleurs une autre pénalité, avant d'encaisser un quatrième essai suite à une sublime contre-attaque initiée par Slade et conclue par l'ailier remplaçant Johnny McNicholl. La démonstration ne s'est pas arrêtée là et c'est devant que les Crusaders ont puni une dernière fois les Sharks en envoyant le troisième ligne Matt Todd derrière la ligne dans les tout derniers instants de la rencontre.


Crédit vidéo : NZAUTV
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Vivement la finale

  • Jasp
    4012 points
  • il y a 6 ans

Le premier essai est un bel exemple de ce que l'on voit rarement dans le top 14. 3 avants positionnés comme des 3/4, qui jouent parfaitement le coup. Les 3eme lignes bien espacés qui envoient des perles sur un pas !

  • dom666
    44014 points
  • il y a 6 ans

Comment peut-on comparer Read à Picamolles? Y'a au moins une classe d'écart. Je suis les matchs quelle différence avec le meilleur championnat du monde... Enfin la semaine prochaine on va se régaler...

  • AKA
    49589 points
  • il y a 6 ans

Hummmmm!!!!!!!!!!! Il me tarde de voir ces matches, çà changera de nos phases finales insipides...

Très décu également par le match.

Des Sharks ultra-maladroits, avec un Lambie totalement à coté de ses pompes, une mêlée en perdition, une touche catastrophique au début et surtout une succession d'erreurs qui ont minés toutes leurs offensives, en plus d'en créer pour les crusaders. Le nombre de simples renvois effectués par les crusaders qui se sont transformés en situations d'attaques suite aux déchets des sud-africains...Le tout cumulés aux erreurs de transmission, au jeu au pied famélique...

A coté des crusaders solide. Un Read toujours aussi juste, solide en touche et précieux dans le jeu. Une mêlée redoutable, une touche excellente et un jeu inspiré. Seul bémol, un Carter tournant à à peine plus de 50 % de réussite devant les perches. Son association avec Slade s'est en revanche révélé positive, avec notamment l'excellent match du dernier cité.

Pour les Toulousains, j'ai trouvé Flynn très solide. Aucun ballon perdu en touche, puissant en mêlée fermée. Une recrue qui devrait beaucoup apporter au stade, et je l'espère à Tolofua.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News