VIDEO. Quand le froid écossais condamne ta concentration
Peter Horne rate la transformation la plus facile de l'histoire.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le joueur des Glasgow Warriors a sans doute raté la transformation la plus facile de l'histoire face à l'Ulster en Ligue Celte.
Ah l’Écosse, son magnifique hymne, ses vieux châteaux hantés, le monstre du Loch Ness... et son froid mordant un soir d'hiver. Allez donc demander à Peter Horne, il vous le confirmera ! Le trois-quart centre de Glasgow, qui a connu des débuts compliqués en sélection, a sans doute raté face à l'Ulster la transformation la plus facile de l'histoire.

En février dernier, les Warriors accueillent le leader de la Ligue Celte, l'Ulster. Au final, une victoire au forceps des Écossais (20 à 14) qui n'ont pu empêcher leurs adversaires de prendre le bonus défensif. La faute à Peter Horne ? Le joueur peut en tout cas s'en vouloir d'avoir égaré en chemin deux points largement à sa portée. Après un bel essai de Nikola Matawalu, Horne s'apprête à transformer cet essai. Pratiquement en face des poteaux, à une distance de dix mètres, le joueur s'élance... et réussit à envoyer le ballon à côté ! Le pauvre devait être frigorifié. Heureusement pour lui, Glasgow finit par remporter la rencontre mais on se doute qu'Horne n'a pas du échapper à un chambrage en règle.



Quelques mois plus tard, Horne se blesse tout seul face aux Springboks et se retrouve indisponible pendant neuf mois :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • théo
    296 points
  • il y a 7 ans

j'ai vu pire: Plisson la saison dernière à Aimé-Giral...
Mais là, Horne devait vraiment se les geler vu la vitesse à laquelle il va 😛

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News