VIDÉO. Quand Dan Carter se rate sur une pénalité en face des poteaux...
Quand Dan Carter rate une pénalité en face des perches...

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Crusaders - Highlanders : Quand Dan Carter se rate sur une pénalité en face des poteaux... et oui, ça arrive même aux meilleurs.
Il est de retour au meilleur moment de la saison pour les Crusaders. Après 7 mois de congés sabbatiques bien mérités, Dan Carter revient. Celui qui a été élu deux fois meilleur joueur du monde par l'IRB a repris la compétition en Super Rugby depuis quelques semaines, et sera probablement un renfort de poids pour les Croisés dans la course au titre.

Mais visiblement, l'ancien joueur de l'USAP est encore un petit peu rouillé. Du moins sur ses tirs aux but. Titularisé au centre contre les Highlanders, Carter s'est en effet montré plutôt imprécis sur ses tentatives de but, en ratant même une pénalité juste en face des poteaux en première période. Avec un total de 5/9, il reste au dessus des 50% de réussite, mais bien loin de ses standards habituels.

Notez tout de même que dans le jeu, l'ouvreur star des All Blacks a été plutôt solide avec 11 plaquages (3 ratés) et une belle passe sur un pas sur la magnifique action qui a amené Nemani Nadolo à marquer le deuxième essai de son équipe. La chisera d'équilibriste d'Israel Dagg est également à voir !


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ca me fait penser à un diaporama de la Boucherie Ovalie où on voit Dan Carter l'air hilare avec en légende: "A 10m face aux perches tu m'as pris pour Beauxis?"

Ça arrive même au meilleur des meilleurs. Il va vite revenir à son meilleur niveau

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Quelque part ça me rassure ce genre de coups de pieds loupés...
1- ça n'arrive pas qu'a moi (quoi que moins souvent)
2- c'est des hommes et pas des machines

Je suis d'accord avec les commentateurs : les 3 dernières passes précédant l'essai sont géniales, d'autant plus qu'elles sont réalisées sous la pression de la défense.

Quand on compare ça aux parpaings de Pascal Papé, on se dit que c'est peut-être là que le bas blesse en EDF et que c'est de ce côté-là qu'il faudrait bosser.

Mais je ne suis qu'un vulgaire spectateur et Philippe St André est un pro. Il sait parfaitement ce qu'il fait. Il l'a bien dit d'ailleurs, après la tournée en Australie (et aussi le tournoi 2014, et la tournée d'automne 2013, et la tournée d'été 2013, et le tournoi 2013, et et et....) : y'a du positif.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News