VIDEO. Pro D2. Cardiff Vaega emporte tout sur son passage lors du succès étriqué de Pau à Montauban
Pro D2. Cardiff Vaega emporte tout sur son passage avec Pau.
Samedi, Pau a décroché sa cinquième victoire à l'extérieur en Pro D2 sur la pelouse de Montauban sur un score étriqué. La recrue Cardiff Vaega s'est illustrée.
Ce samedi, Pau a décroché sa cinquième victoire à l'extérieur sur la pelouse de Montauban sur le score étriqué de 24 à 22. Un succès d'autant plus impressionnant que jusqu'à présent seul Narbonne s'y était imposé sans oublier les trois biscottes qui ont contraint la Section à évoluer à 14 contre 15 pendant presque 30 minutes et même à 13 contre 15 un court moment. Une infériorité qui a poussé le leader de la Pro D2 a bataillé pour tout d'abord prendre le score grâce à la puissance de ses Néo-Zélandais Cardiff Vaega pour Elijah Niko (52e) puis à l'opportunisme de James Coughlan (57e) avant de résister aux Montalbanais en fin de partie. Car ce sont ces derniers qui ont tourné devant à la pause grâce au pied de Charly Malié (4e, 10e, 30e, 40e). Mais les choses se sont compliquées pour le promu lorsque le deuxième ligne Pierrick Esclauze a lui aussi rejoint le banc pour dix minutes en début de seconde période.

Avec un joueur de plus, les Palois ont pris l'ascendant. Revenant tout d'abord à égalité avec une pénalité du jeune Brandon Fajardo (12-12), avant de trouver une première fois la faille après un long temps de jeu. Tout est parti d'une mêlée sur la ligne médiane et d'un ballon relevé par Coughlan pour Taniela Moa relayé par Hiriart puis à nouveau Coughlan. Arrivés à 10 mètres de l'en-but de Montauban, les visiteurs ont ensuite fait un point d'ancrage avec Boutaty avant de poursuivre même côté où la nouvelle recrue paloise Cardiff Vaega (23 ans, 1,80m, 100 kg), ancien joueur des Hurricanes et joker médical de Damien Traille, a fait parler sa puissance en envoyant valdinguer Wesley Dunlop d'une épaule avant de servir Niko après contact malgré deux défenseurs sur le dos. Un essai à retrouver à partir de 7'27, avec dans la foulée le bon contre de Coughlan sur… Dunlop (15-24).



Si l'écart semblait important à ce moment-là du match, il restait suffisamment de temps à l'USM pour revenir dans la partie. Et c'est justement ce que les pensionnaires de Sapiac ont fait après avoir mis leurs adversaires sous pression jusqu'à les pousser à la faute. En supériorité numérique suite à l'exclusion du centre Julien Fumat (70e), ils ont vu des espaces s'ouvrir et l'ailier Yan Ruel-Gallay en profiter pour ramener les siens à deux longueurs pour une fin de match brûlante.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • berval
    390 points
  • il y a 4 ans

Comme sur l'essai de Teddy Thomas contre l'Australie, mais comme il paraît que l'essai de l'année, il ne faut rien dire...

Sur cet essai il y a un énorme passage à vide juste devant Vaega, c'est dommage que ça gâche un peu l'action, mais ce mec a de vraies qualités, il a fait des différences toute de suite à son entrée.

Dans l'ensemble, la victoire de la Section est méritée même si les Sapiacains l'auraient tout autant méritée ! Deux pénalités sur le poteau dans les dernières minutes, dont une de 55m sous la pluie d'Amédée Domenech (encore) qui auraient pu faire basculer la rencontre. Superbe match en tout cas.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
Transferts
News