VIDEO. ''Ils s'en souviendront'': Héroïque, Bayonne exulte au Munster en Champions Cup
En Irlande, l'Aviron Bayonnais est allé chercher le match nul face au Munster en Champions Cup, avec une équipe amputée de certains cadres. (BeIn Sport)
En Irlande, l'Aviron Bayonnais est allé chercher le match nul face au Munster en Champions Cup, avec une équipe amputée de certains cadres.

Le rugby basque a le torse bombé et le menton levé. Ce samedi 9 décembre, l’Aviron Bayonnais a arraché le match nul (17-17) contre le Munster à Thomond Park. Pour sa première en Champions Cup, les hommes de Grégory Patat réalisent un exploit d’ampleur devant des supporters ciel et blanc épanouis ayant fait le déplacement.

Un dépucelage en Champions Cup au Munster : l’Aviron Bayonnais plongé dans l’enfer de Thomond ParkUn dépucelage en Champions Cup au Munster : l’Aviron Bayonnais plongé dans l’enfer de Thomond Park

Au Munster, l’Aviron a dompté les vagues

Dans un premier temps, Shay McCarthy (10’) et Gavin Coombes (21’) ont fait trembler les visiteurs. La mi-temps s’est profilée avec un avantage de plus de 10 points pour les Basques. La soupe fait sentir un arrière-goût amer. Mais finalement, les Bayonnais sont venus rajouter une pincée de sucre avec un gâteau basque, en dessert.

Au retour des vestiaires, le pilier fidjien Luke Tagi a remis les visiteurs dans le rang. La formation française a profité de la puissance de ses avants pour aller chercher le premier essai de son histoire en Champions Cup. Une remarque qui vaut le détour quand on connaît l’amour de la Red Army pour le combat.

Vexés, les Munstermen ont remis le pied au plancher et ont inscrit une pénalité à la 55e minute de jeu. Ensuite, une grosse séquence de pick & go irlandaise s’est confronté à la solidité bayonnaise devant leur ligne, jusqu’à ce que Tadgh Beirne envoie un pavé sur l’aile. Les Bayonnais l’ont senti. À ce moment-là, le vent est de leur côté, ils peuvent réaliser un coup.

RUGBY. TOP 14. Le roi de Bayonne prolonge ? Eh oui, Camille Lopez compte rester longtemps…RUGBY. TOP 14. Le roi de Bayonne prolonge ? Eh oui, Camille Lopez compte rester longtemps…

Dans le money-time, Gela Aprasidze, à peine rentré, se place au bout d’un maul basque surpuissant. Le Géorgien laisse faire ses avants et prend le cuir à quelques mètres de l’en-but. Le demi de mêlée a bien préparé son coup, puisque Rémy Baget arrive lancé dans le dos. Il n’avait plus qu'à passer et les Bayonnais recollent au score à la 73e minute de jeu. Il n’y a eu ni drop, ni essai et ni pénalité pour donner l'avantage à l’un ou à l’autre.

Bayonne, joueuse et téméraire

Avec moins de possession, les Basques ont pourtant parcouru plus de mètres ballons en main. Les coéquipiers de Maxime Machenaud ont plus souvent joué à la main que leurs adversaires et ont également profité d’une défense irlandaise friable (20% de plaquages manqués pour les locaux). Tout aussi marquant, ils sont devant le Munster sur la quasi-totalité des statistiques offensives : en offload, en défenseurs battus, en franchissement, etc.

VIDEO. Avant la Champions Cup, le Munster impressionne et claque un nouvel essai de 80m !VIDEO. Avant la Champions Cup, le Munster impressionne et claque un nouvel essai de 80m !

Après la rencontre, les Basques ont savouré le score. Un nul au Munster, ça n’arrive pas tous les jours. Avant la rencontre, Grégory Patat avouait, d’après L’Équipe, qu’il avait voulu “récompenser les mecs qui ont décroché cet accès à la Coupe d'Europe” avec le groupe envoyé en Irlande. Malgré la déception de quelques cadres restés à la maison, ceux qui sont partis Outre-Manche en revienne avec le sourire aux lèvres et des rêves pleins la tête.

Après la rencontre, l’émotion était palpable chez les joueurs. Au micro de France Bleu Pays Basque, le capitaine Denis Marchois confiait :

On était impatient de jouer la Champions Cup, qui plus est ici. On avait à cœur de bien faire. Je pense qu'on a réussi. Personnellement, je m'en souviendrai longtemps et je pense que beaucoup de mecs s'en souviendront. C'est génial, même les supporters qui ont fait le déplacement, eux aussi, ils s'en souviendront. C'est merveilleux ce qu’il vient de se passer.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    69501 points
  • il y a 2 mois

Je n’ enlève rien au mérite des Bayonnais, mais (comme on dit ici) c’ est quoi cette équipe du Munster??? Première ligne friable, deuxièmes barres… bon je ne vais pas me fatiguer: ils sont égaux en médiocrité dans toutes leurs lignes…

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News