RUGBY. VIDEO. Top 14. Jeté comme une vieille chaussette, Rory Kockott a-t-il eu raison de se plaindre ?
Lors du match de Top 14 entre le Racing 92 et le Stade Français, le demi de mêlée parisien Rory Kockott a été particulièrement malmené par les Racingmen. Crédit image : Canal +
Lors du match de Top 14 entre le Racing 92 et le Stade Français, le demi de mêlée parisien Rory Kockott a été particulièrement malmené par les Racingmen.

Ce samedi, le Racing 92 recevait le Stade Français dans le cadre de la 16e journée de Top 14. Après trois défaites à domicile, dont deux à domicile face à Toulouse puis Montpellier, les Franciliens avaient à coeur de remporter ce derby pour stopper l'hémorragie de points.

Mais les locaux ont une fois de plus subi la loi des visiteurs. Concédant au passage un nouveau revers devant leur public, 27 à 11, avec notamment un essai stratosphérique de Peniasi Dakuwaqa pour Paris.

Un revers qui fait mal à la tête des Racingmen. Après avoir très bien entamé la saison, ils ont perdu le fil. Ils ne semblent plus savoir comment remporter un match. Et le déplacement à Bordeaux ce week-end ne laisse rien présager de bon. 

Auront-ils le déclic ? Pour l'heure, l'attaque et la défense semblent être rouillées. Les Franciliens ont encaissé pas moins de 124 points en quatre matchs pour seulement 56 unités inscrites. 

Face au Stade Français, on a parfois vu qu'ils avaient du caractère, à l'image de cette action où on a vu le demi de mêlée parisien Rory Kockott se faire sortir d'un ruck manu militari par Veikoso Poloniati.

A ce moment-là, le demi de mêlée vient d'être pris par la patrouille pour un déblayage illégal. Néanmoins, l'arbitre avait sifflé et il aurait tout aussi bien pu pénaliser Poloniati pour avoir sorti l'ancien joueur du XV de France de manière peu conventionnelle.

Ce qui aurait également pu être sanctionné, c'est le geste d'un joueur du Racing 92, visiblement Wame Naituvi, sur Kockott alors que celui-ci était au sol. Sur les images, il semblerait que l'ailier ait marché sur la cheville du Parisien.

Lequel s'en est ensuite plaint tout comme Sekou Macalou. Sans que le corps arbitral revienne sur l'action en question. Bien que Kockott ait souvent irrité les oreilles des officiels avec ses supplications, cette action aurait sans doute mérité un ralenti.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kak
    4195 points
  • il y a 1 mois

J'aime bien ce joueur, il lui arrive beaucoup d'aventure.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News