RÉSUMÉ VIDÉO. Premiership : 9 essais marqués lors du choc entre Northampton et Bath
Premiership : 9 essais marqués lors du choc entre Northampton et Bath
Le choc de la 11ème journée de Premiership entre Northampton et Bath a tenu toutes ses promesses. Les Saints se sont imposés au cours d'une rencontre où 9 essais ont été inscrits.
Vous êtes régulièrement deçus par les grands « chocs » du Top 14 ? Equipes remaniées, scores étriqués, mêlées jusqu'à la nausée... heureusement, pour vous, voici une solution : le championnat anglais. Oui, devoir traverser la Manche pour voir du jeu, ça fait bizarre, mais c'est comme ça.

Samedi dernier en Premiership, le match à ne pas rater opposait Northampton (2ème) à Bath (3ème). D'un côté, les Saints et leur impressionnant recrutement à l'intersaison (Alex Corbisiero, Kahn Fotuali'i, George North...), de l'autre, Bath, une équipe jeune et en reconstruction, mais qui semble être sur le point de retrouver de sa splendeur après quelques années difficiles. Le spectacle aura finalement tenu toutes ses promesses avec 9 essais marqués au cours de la rencontre.

Malgré un départ canon de Bath (0-13), les Saints ont réussi à renverser la vapeur et se sont fait respecter sur leur pelouse en l'emportant largement (43-25). L'ancien seconde ligne de Stade Français, Christian Day, a notamment inscrit un doublé. Le surpuissant Samu Manoa a également marqué son 5ème essai de la saison. Enfin, George North a conclu le spectacle avec une réalisation de son cru.



Au classement, pas de boulversement pour les deux équipes, qui conservent leurs positions respectives. Les Saracens sont toujours solides leaders, tandis que les Harlequins reviennent dans le top 4 après un début de championnat laborieux. 5ème, Leicester n'est pour l'instant pas en position de se qualifier pour les demi-finales.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ça c'est une vraie affiche qui se respecte et surtout qui respecte le spectateur. Rien à voir avec le Paris-Perpignan ou le Racing-Toulon d'hier. Les affiches sont souvent moches en Top14, alors que les matchs "anodins" sont souvent plus agréables, j'en veux pour preuve le Grenoble-Castres ou le Bordeaux-Brive d'hier, toujours. Les 30 acteurs sur le terrain sont évidemment responsables de la faible production, mais leurs coachs en premier tellement on voit comment ils utilisent mal le "matériel humain" dont ils disposent. Les arbitres français du Top14 ont une grosse responsabilité, on voit bien qu'ils sont extrêmement plus tatillons que leurs collègues britanniques, beaucoup plus libéraux. L'arbitrage plus libéral (et pas laxiste) en H-Cup explique pourquoi les matchs y sont plus agréables.
Je fais le vœu rugbystique que le Top14 sera plus agréable à regarder en 2014. 🙂

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
News