Laporte ressigne volontiers pour un titre européen et une défaite en finale
Le manager du RCT relativise face à la défaite.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Malgré la déception liée à la défaite en finale contre Castres, le manager toulonnais relativise. Le RCT a tout de même réalisé une excellente saison.
Au coup de sifflet final, la déception a bien évidemment empli le cœur et l’esprit de chacun des joueurs toulonnais. Tous champions d’Europe qu’ils sont, ils ne pouvaient décemment pas encaisser ce revers face à Castres en finale du Top 14 sans une once de regret. Le regret d’avoir gâché trop de ballons, de n'avoir su trouver la faille dans la défense hermétique du CO que trop tardivement ou bien d’avoir raté ces coups de pied si importants à ce niveau de compétition. Il leur faut cependant relativiser. « Qu’est-ce que c’est dans ta vie que d’avoir perdu un match ? » s’interrogeait le président du RCT Mourad Boudjellal à l’issue de la rencontre.

Après tout, il ne s’agit que de sport. Mais lorsqu’on est un compétiteur comme peut l’être Jonny Wilkinson par exemple, ce genre de match représente l’aboutissement d’heures de travail. De longs moment passés à frapper dans le cuir pour l’Anglais, à répéter les lancers en touche ou les mêlées pour les avants, les lancements pour les arrières. Bien évidemment, tout cela a fini par payer pour le RCT avec un titre européen à la clé et une finale de Top 14 après avoir battu Leicester, les Saracens, Clermont puis Toulouse. La saison des Toulonnais est loin d’être blanche et malgré la déception, on imagine que chacun des joueurs serait prêt à signer pour un scénario identique la saison prochaine. Bernard Laporte a lui déjà le stylo dans la main.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News