XV de France - Guy Novès fait le bilan de sa première année et évoque la tournée
Xv de France - Guy Novès veut que ses joueurs continuent de progresser.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Guy Novès s'est confié avant de vivre sa première tournée d'automne face aux nations de l'hémisphère sud en tant que sélectionneur du XV de France.

Le bilan de sa première année

Dans La Provence, le sélectionneur du XV de France se dit "globalement satisfait" par les résultats de l'équipe de France depuis sa prise de fonctions il y a un an. Pour rappel, les Bleus ont terminé à la 5e place du Tournoi des 6 nations 2016 en remportant seulement deux matchs face à l'Italie (23-21) et l'Irlande (10-9) puis gagné un match sur deux en Argentine en juin. "Le bilan que j'ai envie de tirer est très simple : les matches qu'on a gagnés, on aurait pu les perdre et ceux qu'on a perdus, on aurait pu les remporter."
RÉSUMÉ VIDÉO. Le XV de France corrige l'Argentine à Tucuman (0-27)
L'ancien Toulousain préfère en effet se focaliser sur le positif, à commencer par "le comportement et l'investissement de l'ensemble des joueurs". Il avait en effet indiqué dès son arrivée que les internationaux devaient se montrer digne du maillot flanqué du coq et redonner du plaisir aux supporters. "C'est le résultat d'un travail préalablement défini, lequel consiste à mettre en place un rugby des années futures basé sur un mouvement qui se marie avec une volonté de ne pas rendre le ballon facilement." Il est convaincu que cette équipe va encore progresser, notamment grâce à la mise en place de la nouvelle convention.

La préparation avant la tournée

Le staff du XV de France a en effet pu voir les joueurs durant un premier stage de quatre jours en octobre avant deux semaines de préparation. "Par rapport à ce qu’ont connu nos prédécesseurs, c’est magique !" S'il se satisfait de pouvoir travailler de manière plus approfondie avec ses ouailles, il a apprécié de ne pas avoir eu à s'inquiéter d'une éventuelle blessure puisque les internationaux n'ont pas joué le week-end dernier. Il n'en reste pas moins réaliste quant à ces nouvelles dispositions. "La convention n’est pas une baguette magique qui va transformer la citrouille en carrosse."

Si les Bleus bénéficient de meilleures conditions de préparation, leurs adversaires, et plus particulièrement l'Australie et la Nouvelle-Zélande, sont sur le pont depuis plusieurs semaines. "Nous ne courons plus avec un bras attaché dans le dos, nous partons pratiquement à égalité avec nos adversaires." Il estime via le site de la FFR que les fruits de ces nouvelles dispositions ne se récolteront pas forcément dans l'immédiat. Il faut cependant que le groupe progresse encore et que les joueurs s'investissent. "Il s'agira de monter encore d'un cran afin de se présenter au Tournoi des Six Nations dans les meilleures conditions.

Les futurs adversaires des Bleus

Les Bleus vont donc devoir s'étalonner "face à ce qui se fait de mieux au monde". Si certains joueurs seront encore plus performants, "d'autres peuvent s'effondrer." Si tous les yeux sont rivés sur le choc face aux All Blacks, ils n'oublient pas le premier match face aux Samoa, dont une grande partie de l'effectif évolue en Europe. "Je connais la valeur des Census Johnston et Faasalele ; quant à l’absence de Tekori, elle n’est pas pour me déplaire". Un match qui devra permettre aux Bleus de se rapprocher du niveau de leur deuxième adversaire, l'Australie.

Les Wallabies ont certes été punis par la Nouvelle-Zélande durant le Rugby Championship, ils n'en restent pas moins vice-champions du monde et viennent de corriger le Pays de Galles à Cardiff. Guy Novès n'oublie pas non plus que l'Australie a récemment battu l'Afrique du Sud et l'Argentine. "Sa victoire en Argentine est une performance car les Pumas avaient opposé aux All Blacks une méritoire résistance." Résister le plus longtemps possible, leur poser un maximum de problèmes, "c’est cet exemple argentin que nous devons suivre, pas celui de l’équipe fatiguée qui nous avait pris un peu de haut en juin." S'il se garde bien d'avoir de telles ambitions, les Bleus seraient également bien inspirés d'imiter les Irlandais.
RÉSUMÉ VIDÉO. L'Irlande passe cinq essais aux All Blacks pour une victoire historique


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    14398 points
  • il y a 3 ans

Je ne sais pas si noves est le meilleur sélectionneur ou le meilleur technicien, mais il y a une chose qu'on ne peut pas lui enlever, il a une sacré autorité, il ne se laisse pas emmerder, obtient ce dont il a besoin (ça semble dingue qu'il ait fallu si longtemps pour arrêter de partir avec une main dans le dos) et il met tout le monde en marche dans le même sens. Et tout ça me fait plaisir parce que je ne crois pas que nos joueurs soient mauvais que notre formation soit à chier (voir les perfs pas si dégueulasses de nos équipes de jeunes) je lui fais toute confiance pas forcément pour la coupe du monde (mais ça personne ne peut le garantir sauf un bonimenteur) mais pour ramener l'edf dans le haut du panier européen. A coté de ça, il faut voir que l'écosse ayant bcp progressé, il n'y a plus que l’Italie qui soit en dessous, tous les autres peuvent prétendre à nous battre mais on doit pouvoir les vaincre aussi.

  • Jako33
    15933 points
  • il y a 3 ans
@to7

Oui il y a un mélange de respect et d'affectif pour Guy Noves, qui me fait penser qu'il peut faire jouer les joueurs un cran au dessus de leur niveau. Reste à savoir si un cran au dessus est suffisant pour rivaliser...

  • to7
    14398 points
  • il y a 3 ans
@Jako33

Je suis pourtant tout sauf un fan de noves, j'ai toujours été horripilé par son comportement de pleureuse quand il dirigeait un stade toulousain à l'effectif 12 étoiles, je n'aime pas du tout son coté tonton réac, je ne pense pas qu'on s'apprécierait si on venait à se croiser mais je lui fais confiance et je respecte ses compétences, c'est peut être pas le plus moderne mais il sait de quoi il parle quand il parle de rugby.

@to7

Sans vouloir être médisant ou rabat-joie, les perfs de nos équipes de jeunes sont franchement ternes. Depuis la création de la catégorie U20 il y a 9 ans, notre bilan est de 2 Tournois des 6 Nations (2009, 2014) et nous devons nous contenter de 2 quatrièmes places en Coupe du Monde (2011, 2015). Ce qui nous place loin des sudistes (les 3 "gros" ayant tous disputés au moins une finale de Mondial et les Argentins ayant déjà fini sur le podium), loin des Anglais (5 Tournois, 3 titres de champions du monde, 4 titres de vice-champions du monde). Même les Gallois brillent plus que nous ces derniers temps avec une place de finaliste (2013), une place de 3ème (2012) et une place de 4ème (2008) au Mondial ainsi que que le Grand Chelem en 2016.

Il ne faut pas vraiment se fier au "bruit" médiatique quand on tape les Baby Rosbeefs une année dans le Tournoi ou quand les U18 gagnent un championnat d'Europe disputé sans les Anglais, les Irlandais et les Gallois l'année dernière (honnêtement un titre remporté en affrontant l'Espagne, la Belgique puis la Géorgie avec un score cumulé de 160-17 sur les 3 matchs ça limite un peu la portée du truc). Non seulement parce que leurs significations ne sont pas vraiment à la hauteur du bruit fait, mais aussi parce qu'en opposition nos échecs sont passés sous silence dans les médias. On parle de nos jeunes quand on tape les Anglais sur un seul match à domicile, mais on oublie de préciser qu'on a quand même perdu le Tournoi (remporté par les Gallois). En fait on agit exactement comme avec les grands, on s'emballe sur des victoires de prestige isolées mais on oublie de regarder le tableau d'ensemble. Et comme d'habitude, quand on acceptera de regarder sans se voiler la face, on aura 10 ou 15 ans de retard.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Peut-être que tu ne veux pas l'être mais si tu es rabat joie. Le "on 10 ou 15 de retard, même les gallois sont meilleurs que nous, nos echecs sont passés sous silence, (sous entendu que c'est bien pire que c qu'on pense), notre bilan est terne. Si on ne s'attache qu'au résultat, soit il n'y que le premier qui compte et tous les autres sont des looser (par définition) soit on prends le bilan de l'équipe de France (sénior) à qui il manque un titre certes mais si on dit que sont bilan est pas terrible alors on dit quoi des autres????

@epa

Pourtant je n'énonce que des faits. Notre dernier titre mondial chez les jeunes date de 2006 (10 ans), les U20 Gallois ont fait plus de résultats que nous, nos échecs sont en effet passés sous silence dans les médias (passé les présentations dans les JT qui nous présentaient comme des candidats au titre, une fois qu'on a été éliminés dès les poules et terminé 9ème?), un bilan de 2 victoires en 9 Tournois et 0 podiums en 9 Mondiaux est terne quand on prétend être une grande nation.

Quant à votre seconde phrase, je ne la comprends pas. Quand on dit que le bilan français est pas terrible on dit quoi des autres? Qu'ils sont meilleurs. On navigue entre le 7ème et le 8ème rang mondial dans un sport qui compte à tout casser 9 grandes nations (Néo-Z, Af-Sud, Australie, Argentine, Angleterre, Galles, Irlande, France, Ecosse) et on n'a pas fait mieux que 4ème dans le Tournoi depuis 5 ans (il n'y a que l'Italie a faire pire). Libre à vous d'estimer que la France a un des meilleurs bilans du rugby actuel, mais il faut un gros paquet de chauvinisme, d'optimisme et d'oeillères pour en arriver là.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je parlais des résultats coupe du monde puisque c'était votre exemple. Chauvinisme et oeillères si tu veux mais celui qui critique le plus en France est forcément le plus intelligent je sais?

@epa

J'ai l'impression qu'en disant que la France est rentrée dans le rang et tourne autour de la 8ème place mondiale aussi bien chez les grands que les jeunes j'ai dit un gros mot.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Ce n'est pas du tout ça qui m'a fait réagir mais plutôt "nos équipes de jeunes sont franchement ternes" "on agit exactement comme avec les grands, on s'emballe sur des victoires de prestige isolées mais on oublie de regarder le tableau d'ensemble" (d'où mon rappel des résultats de l'EdF en coupe du monde), "Et comme d'habitude, ....., on aura 10 ou 15 ans de retard." Je trouve ça rabat joie et tu le dis toi même au début. j'assume. Les gros mots c'est plus "gros paquet de chauvinisme, d'optimisme et d'oeillères". Je pense qu'on est plutôt vers la 6ème place et ça j'assume aussi (ce sont mes oeillères) et même si j'espère plus, il n'y a pas tant de sport que ça ou on tourne autour de la 6ème place et où on fait autant de finale mondiale .

@epa

J'avoue que la conclusion par "gros paquet de chauvinisme, d'optimisme et d'oeillères" est assez agressive, au temps pour moi je me suis un peu emballé. C'est juste que j'ai l'impression que parfois on ne peut pas essayer de dresser un tableau objectif sans être taxé d'anti-français ou de pessimiste. On est actuellement en queue de peloton des nations historiques européennes, et je reste convaincu que pour retrouver une place plus adéquate à notre standing il faut commencer par accepter les faits. Plutôt que se remémorer nos finales de Mondial (87 et 99 sont très loin, celle de 2011 est paradoxale car sans un bonus défensif acquis à la 80ème nous ne sortions pas de poules), acceptons le fait que nos équipes sont à la traîne.

Les Anglais eux l'ont fait en 2007, alors qu'ils venaient pourtant de disputer une finale de Mondial. Mais ils ont été capable de prendre le recul pour voir que ce résultat tenait plus d'un accident et que la tendance globale était à la baisse (4 ans sans faire mieux que 3ème au Tournoi, manque de renouvellement des joueurs). Ils ont engagé des réformes en profondeur à cette époque et ont continué même si cela n'a pas payé immédiatement. Conclusion 4 ans après ils ont à nouveau remporté le Tournoi et n'ont depuis jamais fait moins bien que 2ème du Tournoi, leurs jeunes ont accumulé les Tournois et les Mondiaux. Avec le vivier de joueurs que l'on a, on peut faire pareil si on s'en donne les moyens. Mais pour cela il faut reconnaître que l'on a besoin de changer des choses, sans non plus sombrer dans la sinistrose. Sans dire que c'est l'apocalypse dans notre rugby, on peut constater que ça ne va pas fort.

Je ne sais pas vous, mais moi la première satisfaction c'est le jeu proposé : un jeu de mouvement sympa à voir qui peut nous refaire vibrer. C'est une première nuance avec ce qu'a pu nous proposer PSA. La deuxième, c'est l'impression de progrès et de possibilité de progrès pour l'équipe. J'ai le sentiment qu'on peut progresser, qu'il y a des matchs qu'on pourrait gagner de manière plus ou moins certaines. Bref, il y a du positif.

@Les Courses En Travers

Oui, mais n'oublie pas que nous avons marqué 7 essais en 5 matchs durant le tournoi, et on en a pris 10. On a gagné de justesse contre l'Irlande, sur une action en fin de match. Le bilan du tournoi est dans la lignée de l'époque précédente, pas mieux.
Là il y a eu de l'avancée, c'est pour moi sur ce 2ème test extrêmement intéressant contre l'Argentine. Un match, c'est peu pour dire qu'il y a eu une progression. C'est justement ce qu'on va constater dès cette tournée d'automne.
Pour moi

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@artillon

La progression du jeu tu peux la voir... ou pas. Maintenant si la progression pour toi n'est que le gain ou non d'un match...... On a gagné ou on a pas gagné. Le bilan du tournoi n'est pas du tout dans la lignée de l'époque précédente sauf au plan comptable. Je préfère voir l'équipe de France perdre en jouant et en tentant qu' avoir une équipe de France qui gagne et qui joue comme l'Afrique du sud. Je préfère le jeu que le résultat et le le jeu que le patriotisme c'est comme ça. Pour c'est un jeu que j'aime et la culture du résultat comptable à tous prix ne m'intéresse pas plus que ça.

@artillon

c'est pas "pour moi"/pour toi, c'est pour absolument tout le monde de manière objective. On va très certainement constater la progression ou non du XV de France. Faut pas avoir peur à ce point-là de s'exprimer !

@artillon

Je suis d'accord avec vous. Sportivement le Tournoi a été faible, dans la lignée de nos sorties précédentes. La tournée en Argentine a montré des promesses mais des promesses non tenues ne valent rien (cf. 2012 avec la tournée convaincante en Argentine puis le brillant France-Australie en novembre, pour 3 ans de marasme et déchéance derrière).

Par contre dans l'état d'esprit et l'envie, on a senti un changement radical. Les joueurs ne donnent plus l'impression de partir l'abattoir quand ils sont réunis en Bleu est c'est déjà un premier pas. Si on peut retrouver un niveau convenable, je suis persuadé que ça passera par là.

@artillon

D'accord avec ton post. N'oublions pas non plus que la cuillère de bois a été évitée de justesse grâce à une victoire miraculeuse contre l'Italie.
Mais la tournée de novembre devrais nous fournir des indications sur la pertinence de faire jouer ses potes Toulousains,malgré le fait qu'il soient moyennement en forme et ont moyennement le niveau international. Pareil pour les potes du stade Français de Dubois.

@jean lemou

qui a battu les irlandais l'an passé?

les toulousains sélectionnés ne sont pas ses potes ni ceux du Sf ceux de Dubois
Un peu plus d'élévation morale ne ferait pas de mal !

Novès a pris des joueurs dans une optique, tu n'appréciées peut être ni l'optique ni les joueurs mais attends de clamer tes jugements, attends les matchs!

Il s'agit de ne pas oublier que plusieurs équipes sont bien classées en TOp mais ne brillent pas par leur effectif sélectionnable!

@noComment

Il est tout de même étrange de trouver dans cette sélection autant de Toulousains et de Parisiens,surtout quand ceux-ci ne brillent ni en EDF ou dans leur équipe respective.
Pour mémoire,je te rappelle juste que l'Irlande a été battu avec un gros coup de chatte et de mêlées enfoncées alors que leurs piliers du moment étaient du 3eme choix.
Les matchs de Noves et Dubois,j'en ai vu lors du dernier tournoi,et c'est même comme çà que j'ai forgé mon opinion.
Je sent bien que tu es touché par cette vue de l'esprit,difficile à admettre de la part d'un supporter Toulousain qui doit beaucoup souffrir en ce moment.
Quand à l'élévation morale,je ne vois pas bien ce qu'elle viendrai foutre dans une analyse rugbystique.

@jean lemou

Je pense, sans être manager d'une équipe de rugby, que Noves souhaite travailler avec des mecs qui sauront s'accrocher à son projet de jeu et de changements. Qui de mieux que des joueurs qu'il connait par cœur?

J'aime bien l'analogie avec le monde industriel: un manager préfère travailler avec des collaborateurs qui iront dans son sens mais surtout qui formeront une équipe solide avant tout.

Bien sûr, il ne doit pas écarter toutes les possibilités mais j'ai le sentiment que nous autres, sélectionneurs sur canapé, ne serions pas si loin des groupes choisis par Noves. Franchement, et ce n'est que mon avis, mais les sélectionnés Toulousains ou Parisiens ont tous des dispositions à être présents.

@The Rogers

Si je comprends le fil conducteur que tu subodore,je trouve quand même très étrange de trouver sur la liste des Plisson,Bezy,médard etc...C'est pourquoi j'y vois si ce n'est un copinage,au moins une consanguinité de club.

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos