XV de France - Comment la victoire française sur l'Écosse a-t-elle été perçue par la presse étrangère ?
Le public a oublié le temps d'un après-midi les problèmes de son équipe.
Le XV de France a remporté son premier match du tournoi des 6 Nations 2019. La jeunesse française a été à la fête au Stade de France et dans la presse étrangère.

Le XV de France a enfin renoué avec la victoire face à une équipe d'Écosse saignée par les blessures. Les joueurs de Jacques Brunel étaient attendus pour sonner la révolte après les deux premières journées conclues par des défaites qui les plongeaient dans le doute. La presse étrangère n'a pas toujours été tendre avec les joueurs français et leur sélectionneur. Mais après cette victoire, qu'en pensent-ils ? Notamment nos prochains adversaires : l'Irlande et l'Italie.

La jeunesse française 

Ce sont les Italiens d'On Rugby qui encensent le plus les jeunes Tricolores avec en titre : "Le large pour les jeunes est la nouvelle devise des Bleus." Dans leur papier, ils soulignent les performances de Demba Bamba (élu homme du match), Félix Lambey ou d'Arthur Iturria en attaque, ainsi que "le jeune vétéran", Gaël Fickou. Ce renouveau français a été permis par le sélectionneur Jacques Brunel après les nombreuses critiques sur ses choix de compositions et de coaching, ils soulignent donc "la bonne attitude de Jacques Brunel pour valoriser les jeunes talents, ce qu’il faisait également à Bordeaux avant l’appel de Laporte en tant que sélectionneur." 

Sans surprise, ce sont les deux champions du monde en titre des moins de 20 qui ont éclaboussé l'écran. Les Anglais de The Guardian titre même "La France pleine d'optimisme après que les jeunes aient montré leur classe", trouvant dans la victoire française "quelque chose de revigorant" à démanteler un grand du tournoi des 6 Nations "deux semaines après avoir été surnommée la pire équipe de France de tous les temps."  Les deux jeunes champions ont conquis outre-Manche avec leur prestation XXL, notamment Demba Bamba et "son nom de rock star".

Demba Bamba, le redoutable pilier avec le nom d'une rock star, a solidifié la mêlée et a enchaîné les charges autour des rucks en écartant les joueurs professionnels avec une grande facilité. Pour rappel, c'est en Pro D2, la deuxième division française, qu'il évolue tous les week-end avec Brive. L'écart était trop grand pour lui ? Pas tellement. The Guardian

Le journal italien RTE consacre une partie de son article au jeune Antoine Dupont associé à Romain Ntamack qui pour eux "mènera une longue carrière sous le maillot bleu, quel que soit le numéro sur son dos." Antoine Dupont est lui déjà considéré comme une pièce importante de ce XV de France, autant offensivement que défensivement.

Les problèmes de fond 

Ce sont les Anglais qui sont les plus durs avec ce XV de France en pointant du doigt les stratégies, tactiques, et combinaisons de nos Français souvent "inexistantes". Nos amis du Figaro sont allés interroger des journalistes anglo-saxons sur le XV de France, et les réponses sont souvent tranchantes envers le fond de jeu français et la structure même de ce XV de France et du rugby français.

En Angleterre, on se demande pourquoi la France, avec tellement de bons joueurs, continue d’avoir de si piètres performances au niveau international. Il y a clairement des problèmes de coaching, de sélection des joueurs, d’état physique et d’organisation. Toutes les nations sont en progrès, à part la France qui est dans l’ornière", déclare Robert Kitson du Guardian, interrogé par Le Figaro.

La presse britannique est unanime sur le sélectionneur français Jacques Brunel. Robert Kitson du Guardian poursuit pour Le Figaro : "La France en est arrivée à un point où elle a besoin d’un regard extérieur. Le rugby français n’a pas de soucis à faire appel à des joueurs d’origine étrangère, alors pourquoi ne pas faire pareil avec leur entraîneur ? Cela obligerait les joueurs à s’engager à fond pour l’équipe nationale et à changer leur état d’esprit." Ce n'est pas sans rappeler le journal néo-zélandais Stuff qui titre cette semaine : « L'obsession de la France pour les joueurs de rugby étrangers sera leur perte ».

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'aurai jamais pensé dire cela, mais je suis d'accord avec l'analyse des anglais.
Il est quand même dommage que nos amis britanniques aient plus de clairvoyance que le président de la FFR et sa clique de profiteurs.

  • Mr.Poly
    7673 points
  • il y a 5 mois

Le problème c'est que si Laporte appelle un selectionneur étranger il va se faire encore fusiller en public...

L' arrogance de la France nous perdra, cela fait plus 10 ans que le Rugby Français aurait du faire son introspection, suite à la CDM de 2007 qui ne fut pas une réussite pour un pays organisateur. Nous avons attendu 2015 pour en "discuter", 4 ans plus tard on creuse le fossé. Les Anglais eux en 2011 ont fait le ménage. En 2015 après le fiasco de l'Angleterre chez eux ils ont changé de staff mais il faut reconnaître que les bases actuelles étaient en place.

Sans la sortie de Para, je ne crois pas JB aurait changé quoi que se soit. Je suis assez d'accord avec l'analyse des britanniques, nous semblons avoir de bons joueurs (U20) mais nous avons un staff qui est vraiment pas à la hauteur du haut niveau, un staff sans vraiment d'idées de ce qu'il veut mettre en place, un canard sans la tête courant dans tous les sens. Des compositions disparates dont il ne ressort pas une vision de jeu voulu par le staff. Par moment j'ai l'impression que la composition et plus faites par les médias que par le sélectionneur en chef, aucune conviction. Il ne faudrait pas que la victoire face à une Ecosse très diminuée nous replonge dans notre déni habituel et croire que nous avons trouvé la solution, 2023 arrive vite, il ne faudrait pas y être ridicule.

On est effectivement français et notre emblème n'est pas. Le. Coq pour rien : le seul oiseau à chanter les pieds dans la merde ! Tout le monde est d'accord....
Un sélectionneur étranger ferait peut être disparaître tous les copinages et les cireurs des cadres de ledf et ffr disparaîtraient au profit de jeunes ou moins jeunes qui mouillent le maillot
On commence à mettre les jeunes car pas le choix...
Je suis pas pour du jeunisme mais passé 60/65 ans on prend sa retraite... Les places sont bonnes...

" Nos amis du Figaro"...Ce qui s'appelle fayoter à bon escient ?

Bon, on récapitule :
Le Racing produit du jeu, ce même Racing a un bon public, L'USAP gagne des matchs et pour finir les anglais ont tout bon sur les maux des bleus...
Bouducon, elle commence fort cette année 2019...

@Marc Lièvre Entremont

Tu as oublié :
-Huget marque des essais avec l'edf
-Basta fait des coups de pieds par-dessus décisifs (et positifs)
-Le sélectionneur a mit des jeunes sur le terrain

@coupdecasque

Pire que ce temps printanier de malade tout ça... Ça sent vraiment la fin du monde.

@Marc Lièvre Entremont

Imagines Mourad ne dit plus de conneries jusqu'à la fin du mois !

  • Jak3192
    47255 points
  • il y a 5 mois
@coupdecasque

Là,
t'as pris un pastaga de trop

@coupdecasque

La, c’est toi qui doit arrêter d’en dire!

@coupdecasque

ça c'est pas gagné la dernière est énorme, Laporte Président-manager-entraîneur.

  • Mr.Poly
    7673 points
  • il y a 5 mois
@Latruffeduperigord

Franchement, c'est en entraîneur/manager qu'il est le meilleur !

C'est fou comme tout le monde de chaque côté du globe font les mêmes constats, et comme nous en bons Français nous faisons absolument tout pour ne rien changer! Ben non, on est les français on sait mieux que les autres!

Malheureusement, l'irréductible petit village gaulois ne capitulera pas.

"Ce sont les Anglais les plus durs avec le XV de France..."
Eh oui, une fois n'est pas coutume, ce week end, la France a gagné et l'Angleterre a perdu !
Ah, perfide Albion !

@Garou-gorille

Si on remplace "les plus durs" avec "les plus lucides" ça marche aussi remarques...

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News