XV de France - Que pensent les prochains adversaires de nos Bleus ?
Les Bleus dans la tourmente au coup de sifflet final.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dans notre revue de presse de cette semaine, nous nous sommes intéressé à la vision de la presse étrangère des prochaines confrontations des Bleus.

Les choix de Jacques Brunel

La presse étrangère est unanime sur les choix que le sélectionneur a fait dans sa composition d'équipe. Vous l'avez entendu en France, mais mettre deux centres de formation à l'aile et un ailier à l'arrière face à une équipe d'Angleterre qui use parfaitement du jeu au pied était un risque insensé, comme le dit l'Independent, qui qualifie ces choix de "bizarres" : "Il n’était donc pas surprenant que l’Angleterre ait délibérément ciblé le trio et récolté les fruits de cette victoire." Pour l'Evening Standard"la politique de sélection est notamment incohérente." Ils continuent par le choix de Mathieu Bastareaud au centre de l'attaque, considéré comme "encombrant". 

Malgré tout, ils espèrent que Jacques Brunel reviendra dans "une unité plus équilibrée et plus offensive pour la réception de l'Écosse, en particulier après que Romain Ntamack, Thomas Ramos et Antoine Dupont aient tous été brillants sur le banc de remplaçants à Twickenham." 

Le futur du sélectionneur 

Encore une fois, les médias étrangers sont tous d'accord pour mettre en cause le sélectionneur Jacques Brunel, notamment l'Independent qui rappelle le sort de Guy Novès : 

Le prédécesseur de Brunel, Guy Novès, a été remplacé pour beaucoup moins, et comme l’a écrit un grand écrivain français du rugby, dimanche, "Brunel est trop vieux pour le boulot". Ce n’est pas une atteinte à son âge, mais une observation précise car qu’il n’a absolument pas réussi à évoluer avec son temps et à s’adapter à ce que le rugby moderne est réellement."

Ce même journal remarque que le sélectionneur Français "n'inspire pas confiance", alors que "son temps est écoulé en montrant une réticence totale à accepter la responsabilité de la performance embarrassanteface à l'Angleterre. Ils estiment que si Brunel avait encore de la fierté, "il se sacrifierait pour le plus grand bien du pays (sans que cela veuille dire qu'il doit démissionner pour l'instant)." 

La Stampa, journal italien, l'incapacité à réagir de cette équipe est de l'ordre du terrain mais également "quelque chose qui ne fonctionne pas dans le cockpit, et on l'attribue à la vieillesse, au style paternaliste, un peu daté, de Jacques Brunel." 

L'avenir du XV de France 

L'Independent est le journal qui s'est le plus penché sur le cas du XV de France à l'étranger. Ils commencent leur article par une comparaison et un petit flashback sur le sort de l'Italie il y a quelques années, où "19 défaites consécutives ont, à juste titre, permis de voir la place de l’Italie parmi les Six Nations sous surveillance, alors que la menace de relégation menaçait, notamment lorsque World Rugby discutait à ce moment de la manière de réorganiser le sport au niveau international." Pour eux, Jacques Brunel doit préparer la France à l'avenir pour qu'elle revienne dans les meilleures nations mondiales.

Le journal Italien La Stampa parle de "derby pour la cuillère de bois", le 16 mars à Rome. Ils déclarent également que l'Italie est une "habituée", alors que les Français, eux, "beaucoup moins".

Alors, pourquoi Brunel ne regarde-t-il pas vers l’avenir ? Donnez à Romain Ntamack une longue course sur le côté. Mettez fin à la carrière internationale de Parra et laissez le prometteur Antoine Dupont avoir de la liberté sur le terrain. Faites commencer Thomas Ramos, un arrière de formation, à l'arrière. Formez l’un des plus formidables partenariats en première ligne avec Uini Atonio et Demba Bamba et, surtout, échappez au jeu unidimensionnel proposé par Bastareaud." - L'Independent

Toujours dans le même article, ils estiment que l'année 2019 doit être mise de côté pour la France afin de préparer l'avenir : "ils ont beaucoup trop de talents pour continuer à offrir des performances sous la normale, et avec un record de 16 défaites lors des 20 derniers matchs, il faut changer quelque chose. Cela commence par l'entraîneur principal et le moins que Brunel puisse faire est de préparer la France à l'avenir."

Quant au prochain match des Bleus, face à l'Écosse dans 15 jours, les Bleus ne font plus peur. Le talonneur Stuart McInally s'est exprimé dans le Herald Scotland en affirmant qu'il était "confiant que l'Écosse puisse relever ce défi, non pas par optimisme aveugle, mais parce que son équipe d'Édimbourg a déjà battu deux formations françaises cette saison en Coupe d'Europe." En effet, Édimbourg est venu à bout de Toulon et Montpellier, deux gros packs du Top 14.

La pression est donc très forte sur l’Écosse, qui s’apprête à se rendre en France dans les quinze jours qui suivent sa victoire sur l’Italie avec la défaite de 22-13 hier contre l’Irlande. - Herald Scotland

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    14657 points
  • il y a 1 an

Mc Inally n'a pas du bien regarder le classement du top 14 s'il juge que le MHR et le RCT sont deux grosses équipes françaises
ça ne veut pas dire que les écossais n'ont pas les moyens de venir nous taper à la maison mais il y a quand même une erreur d'appréciation

Ils sont fort ces anglo-saxon pour trouver les soucis du XV de France. Serai-ce le moment de prendre un sélectionneur étranger?

Je n aimerai pas être à la place de Brunel. L otite séreuse doit le tenailler de façon atroce.

Plus lucides que nous sur le terrain et en dehors.
Décidément on a tout faux. Ou tout bon dans la loose.

Début 2016: Le XV de départ: Spedding ; Fofana, Mermoz, Fickou, Vakatawa ; Trinh-Duc, Machenaud ; Camara, Chouly, Lauret ; Maestri, Flanquart ; Slimani, Guirado, Poirot.

Debut 2017: Dulin ; Nakaitaci, Lamerat, Fickou, Vakatawa ; Lopez, Serin ; Gourdon, Picamoles, Sanconnie ; Maestri, Vahaamahina ; Slimani, Guirado , Baille.

Novembre 2017: Ducuing - Thomas - Doumayrou - Bastareaud - Huget - Belleau - Dupont - Gourdon -Picamoles - Cancoriet - Gabrillagues - Vahaamahina - Slimani - Guirado - Poirot.

Debut 2018 : Palis, Thoma, Chavancy, Lamerat, Vakatawa, Jalibert, Machenaud, Gourdon, Lauret, Camara, vahaamahina, Iturria, Slimani, Guirado , Poirot

Novembre 2018 : Priso, Chat, Atonio, Gabrillagues, Maestri, Gourdon, Sanconnie, Parra, Belleau, Grosso, Doumayrou, Bastareaud, Thomas, Médard

Fin 2018 : Poirot, Guirado, Slimani, Vahaamahina, Maestri, Lauret, Iturria, Picamoles, Serin, Lopez, Huget, Fickou, Bastareaud, Thomas, Fall

Début 2019 : Médard, Penaud, Fofana, Ntamack, Huget ,Lopez, Parra, Picamoles, Iturria, Lauret ,Willemse, Vahaamahina, Atonio, Guirado, Poirot

On est tous d'accord pour dire que Brunel et son staff sont complètement dépassé mais la plus grande différence entre nous et les autres équipes international c'est la continuité.

@Salade de Phalanges

Joli travail merci...
La conclusion est juste, la différence entre nous et les autres ) La continuité.
Mais attention à la lecture que l'on peut faire de ce constat...
S'il s'agit d'enclencher le processus de continuité, se posent plusieurs questions... 1/
1/A partir de quel moment doit-on le faire ?
2/En s'appuyant sur quoi ?
3/Pourquoi procéder ainsi ?
1/ Je prend pour exemple ton excellent travail.
L'équipe Début 2017 : Dulin ; Nakaitaci, Lamerat, Fickou, Vakatawa ; Lopez, Serin ; Gourdon, Picamoles, Sanconnie ; Maestri, Vahaamahina ; Slimani, Guirado , Baille. (il n'y a jamais que 2 ans) aurait pu être intégralement reconduite ce Dimanche à Twickenham (pas de retraité et sauf erreur pas de blessé répertorié).
Avec ce groupe, le résultat 2019 en Angleterre aurait-il été si différent ? Je n'en sais fichtre rien ni dans 1 sens, ni dans l'autre (et là est bien le pblm, le vide abyssal de certitudes !!!).
Ce que je constate par contre c'est que la défaite de dimanche imputée essentiellement à la faillite en terme de couverture de fond de terrain (pour dire la vérité, je ne suis pas d'accord avec ce raccourci mais, c'est le retour médiatique qu'on en a !!!) correspond pile-poil aux reproches qui étaient faits aux joueurs constituant le triangle arrière d'alors !!!
Ce que je veux dire c'est qu'on reprochait faiblesse défensive ('+ précisément sur jeu au pieds champs profond) aux joueurs de 2017 et que je constate qu'avec d'autres joueurs 2019, d'aucuns estiment qu'on perd le match dans cette zone...
Ce que je veux dire, c'est que si le principe de continuité devait s'appliquer, se pose la question de l'an Zéro de la chose ! Alors on commence aujourd'hui ? Sur la base de l'équipe vue Dimanche à Twickenham ? On reconduit les 23 mêmes vs Ecosse ? Pas sûr que ce soit gage de quoi que ce soit....
2/ En s'appuyant sur quoi ?
Je pense que la question est le préalable indispensable à maîtriser avant de se poser la question : En s'appuyant sur qui ?
Je suis convaincu qu'en piochant dans l'énorme brassage de joueurs vus sous le maillot de l'EDF ces 3 dernières années, toutes les options sont envisageables (ce qui signifie en filigrane qu'il faut cesser avec ce complexe de "la qualité intrinsèque de nos joueurs" ou "le concept de génération dorée ou pas" auxquels je ne crois pas...). Toutes les options du 100% "jouerie" au 100% " réduction de voilure" en passant par toutes les subtilités sont envisageables en piochant dans ce cheptel (qui, soit-dit en passant, est + important chez nous que chez tous les autres mondiaux à l'exception d'Angleterre !)..
Bref, on peut tout envisager (tous n'ont pas ce loisir !), encore faut-il qu'on décide & arrête une bonne fois pour toute de la voie dans laquelle on souhaite s'engager !!!! Si c'est pour dire, reconduire des blocs-équipe sans la moindre idée ni début de réponse sur quelle en est la ligne conductrice, j'y préfère encore la politique de l'homme en forme...Tu n'auras pas plus (mais pas moins non-plus) de certitudes sur l'articulation d'un jeu Collectif mais au moins tu auras des mecs avec un peu d'essence dans le réservoir sur le terrain !!!
Je pense que c'est la base de tout, le point zéro de la reconstruction que de décider Quel Jeu pour l'EDF. Après, après seulement, une fois cette ligne directrice arrêtée il sera temps de parler des hommes susceptibles de l'incarner ou pas !
3/ Pourquoi procéder ainsi ?
On a un peu la réponse dans les points 1 & 2.
Les autres le font mais pour 2 raisons (qui peuvent d'ailleurs se cumuler, on touche alors à l'excellence). La 1ère raison tient le plus souvent à la profondeur d'effectifs. Pas bien le choix (ni le loisir) que de faire autrement quand tu as un nombre de joueurs éligibles à l'équipe Nationale pour des Nations type Ecosse, Galles ou Argentine qui correspond sensiblement à une Ligue Française ! La seconde raison c'est que la question n°2 a bel & bien été tranchée. Par le biais d'un historique fort (AB-Galles) où on ne fait jamais que pérenniser ce qui se fit par les générations précédentes, par le biais de l'expérience terrain (Irlande qui duplique ce que font Provinces) voire par le biais de l'expérimentation ( Ecosse qui valida en son temps un parti-pris sans jamais varier d'un iota quitte à essuyer défaites sur un long cycle)...
C'est le sens de l'histoire car à l'exception de Af du Sud qui comme nous a plusieurs fois changé de cap (ils semblent en avoir arrêté un ces 2 dernières années !) tout le monde s'y est mis....

  • WebDiv
    17481 points
  • il y a 1 an
@MARCFANXV

j'arrive pas à comprendre comment personne, dans le staff ou à la tête de la FFR, ne se soit rendu compte de ça (sans aucune ironie)? C'est la base, pour ne prendre que les AB ça fait des années que tout le monde dit que c'est une des clés de leur réussite : un plan de jeu clair, connu de tous, où du coup tout joueur peut être relativement facilement remplacé par un autre (en cas de blessure, méforme, ...). Ca n'empêche pas bien sûr quelques pépites de briller particulièrement à leur poste, mais même quand ils allignent leur "équipe B" (voire C) ils battent leurs opposants.

Mais bon, c'est bien sûr plus facile d'avoir une vue à court terme, de suivre la "politique de l'homme en forme" (pour faire plaisir aux JeanMichelSélectionneur derrière leurs écrans?), et de claironner qu'on va adapter son jeu à son adversaire. Enfin, plus facile... ça demande moins de réflexion pour l'homme en forme (on suit les stats et les avis sur les réseaux sociaux), et ça permet de payer plein d'analystes pour décortiquer le jeu de l'adversaire...

@WebDiv

Ha mais s'ils n'en avaient pas conscience, ce serait moindre mal.
" Nul ne peut être blâmé pour son ignorance ou alors autrement moins que pour sa suffisance !"
Pour paraphraser le seul et unique JB qui se voudrait inimitable, ça me fait penser à une partie d'un couplet d'une des ses chansons :qui dit : " Elles, elles ont l'arrogance des filles qu'y'ont de la poitrine eux ils ont cette assurance des hommes dont on devine, que le Pôpâ a eu d'la chance..."
Un mélange de fierté d'être ce qu'ils ont été (ou ce qu'ils imaginent comme tel), la prégnance de nombre de dogmes qui confinent à la cécité, la peur aussi...La peur de perdre la main, de ne pas, de ne plus en être si d'aventure on s'engageait dans une voie nouvelle...
Bref, pour changer les choses, "en profondeur" et sortir de la valse des "ravalements de façade" encore faut-il faire preuve d'humilité devant l'ampleur de la tâche...
Si les esprits en ce qui concerne la masse y semblent prêts (cf nombreux retours sur l'urgence d'arrêter de ne rien faire !!!), pas sûr que nos élites soient au diapason !

  • WebDiv
    17481 points
  • il y a 1 an
@MARCFANXV

Jacques Brunel s'est mis à la chanson?

@Salade de Phalanges

le pire c'est que toutes ces équipes me paraissent dégueulasses..
soit on a des seconds couteaux éphémères (Palis Ducuing Flanquart Doumayrou)
soit on a des lubies étrangères par meilleurs que les autres (Spedding Nakaitaici Vakatawa)
soit on des tanks sans technique (Bastareaud Doumayrou Chouly)
soit on a des premiers de classes incomplets (Chouly Lauret Machenaud)

en 3 ans si on reprend ne serait-ce que les Joueurs présents ici on a jamais eu :
Dulin - Thomas - Fofana - Fickou - Grosso - Lopez - Parra - Picamoles - Gourdon - Sanconie Ituria - Vahaamaina - Baille Guirado - Slimani

JAMAIS. rendez vous compte, alors que ça aurait été de loin l'équipe la plus performante.
(+ un petit Dupont Penaud N'tamack dernièrement bien sur )

@Chronicoeur31

À la décharge des sélectionneurs, certains joueurs ont été souvent blessés : Fofana, Dulin par exemple.
Ensuite, Fofana et Fickou ne sont pas complémentaires : ce sont tous les deux des 13 coureurs.
Enfin, Sanconnie, j'ai du mal à comprendre. Il n'arrive même pas à être titulaire régulier au Racing. Camara, Macalou, Jelonch ou même Babillot ont plus d'arguments.
Là où je te rejoins, c'est le problème de la stabilité de l'effectif, au-delà des préférences des uns et des autres.

@Chronicoeur31

par contre, on ne peut s'empêcher de noter que c'est Novès qui le premier a lancé des Vakatawa Doumayrou Ducuing

ça ça me désole 😛

@Chronicoeur31

Vakatawa actuellement l'un des meilleurs marqueurs du top 14 (après vérification meilleur marqueur avec 9 essais, une vraie brèle), puissant et rapide, fidjien sur les offloads, il est actuellement le meilleur centre français (je dis ça en supporter toulousain, admiratif de clermont et clairement pas fan du racing). La seule erreur de Novès a été de l'aligner à l'aile et il est difficile de lui en vouloir sachant que le joueur sortait tout juste du 7 où il était l'un des meilleurs joueur du circuit.

Arrêtez de cracher sur les joueurs étrangers qui choisissent le XV de France, ils restent des êtres humains qui ont pris une décision je pense difficile et ont parfois autant ou plus d'honneur et de qualité que nos joueurs du "cru".

Facile de dézinguer des joueurs qui ne peuvent l'ouvrir car censé tout avoir à prouver, vos commentaires me désolent.

@kesna7531

Pas mieux, déjà quand je vois que Chouly est taxé de "tank sans technique", je comprends que l'auteur parle de quelque chose qu'il ne maitrise pas. Et ce n'est qu'un exemple.

Quand aux "lubies étrangères", c'est un "joli" enrobage pour expliquer que ces joueurs ne sont pas français... Sauf que si, ils le sont mon bon môssieur.

Le parfait JMS qui crache sur les anciens pour placer du tout nouveau, sur lequel il crachera à la moindre erreur d'ici peu, sauf si ces joueurs appartiennent à "son" club de cœur, évidemment..

Écœurant.
Vivement la fin du 6 nations qu'on oublie un peu ces commentaires.

pas sûr pour la bataille pour la cuillère de bois à Rome. Le staff est incompétent, mais on a la capacité de battre l’Écosse à domicile. En tout cas, ce serait une première victoire à Paris pour eux depuiiis........99 !

Mais comment ils ont fait pour savoir? Il y a dû y avoir des fuites, peut-être même des images de ce jeu à la française !

Les journalistes ont bien ciblés les défaillances de l’équipe et surtout de Brunel. Maintenant à savoir si les hautes sphères du rugby français lisent cette presse (ça leur ferait du bien). Je vois une valise encore contre l’Ecosse (une ligne arrière folle). On est dans le dur il faut faire quelque chose !!
Je propose un débat rugbystique national (c’est la mode) où nous supporter et amateur pourrions donner notre avis.

@Hoopmax

Vous voyez Laporte, Simon et Brunel décortiquer la presse anglaise ??
Quand on voit l'approche tactique de ce match je me dis qu'ils ont même pas regardé à quel poste jouaient certains.

Je crois que l'indépendant résumé tout. Brunel n'a pas évolué avec son temps, il n'appréhende pas les exigences du rugby d'aujourd'hui.
J'ajouterai que vu le niveau de compétence de ses agents il y a peu de chance que ça s'améliore.
Je remarque aussi l'assourdissant silence de la FFR et de son président, voir même de son vice président.

@Droitdevant

Oui alors qu'ils avaient fait compagne notamment en accusant le père Camou de garder le silence dans les moments délicats

@Vae Victis Brennos

Tout à fait ! Comme ça nous pourrons dire : "regarder comme Bruel a bien fait progresser l'Italie : ils ont rattraper leur retard sur la France !".

@Vae Victis Brennos

Patrick Brunel ?

@Droitdevant

Oui alors qu'ils avaient fait compagne notamment en accusant le père Camou de garder le silence dans les moments délicats

@Vae Victis Brennos

Tout à fait ! Comme ça nous pourrons dire : "regarder comme Bruel a bien fait progresser l'Italie : ils ont rattraper leur retard sur la France !".

Je l'ai déjà posté ailleurs : Brunel n'étant pas capable d'amener les Français au niveau des Anglais, il préfère les amener au niveau des Italiens.

@Kad Deb

Tout à fait ! Comme ça nous pourrons dire : "regarder comme Bruel a bien fait progresser l'Italie : ils ont rattraper leur retard sur la France !".

euh...je ne sais pas ce qu'ils pensent des Bleus,mais ils doivent bien se marrer...

  • mche
    152213 points
  • il y a 1 an

Au Japon Moustache se serait déjà fait hara-kiri. Ici il s'accroche alors qu'il était déjà périmé lors

  • mche
    152213 points
  • il y a 1 an
@mche

suite: lorsqu'il était sélectionneur de l'Italie! Qu'il envoie Bernie le Dingue se faire mettre et qu'il prenne une retraite bien méritée! On verra alors si ces deux grands manitous de la FFR (Bernie et le docteur) sont aussi brillants qu'ils tentent de le faire croire!

@mche

C'est peut-être ça la vraie raison de son maintien à tout prix : Papy Moustache prend l'oseille avant sa retraite. Peu importe les résultats...

  • WebDiv
    17481 points
  • il y a 1 an
@Kad Deb

et puis ils ont déjà un procès aux prudhommes sur les bras, et pas assez de budget à la FFR pour provisionner un autre licenciement

Tous ces journaux délivrent des analyses assez justes.

Sinon il y a un point de vue intéressant que je ne peux pas résister à faire partager si vous ne l'avez pas déjà entendu : pour Moscato ce n'est que de la faute des joueurs qui ne se bougent pas le c...
Quant à Brunel "il ne te fait pas monter au cocotier d'accord", mais il a fait ses preuves lui au moins, "il a été champion", et encore... "j'attends de voir Parra devenir un excellent entraîneur pour venir critiquer comme ça".

Bref... Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c...

@artillon

Moscato est un ami de Berni et Brunel n'est que le pantin de Berni !
Donc Moscato défendra toujours Brunel

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an
@artillon

RMC la radio qui a fait l’election de Laporte, j’ai fait comme Brigitte Lahay, je suis passé à Sud Radio depuis.

@artillon

Je suis d'accord que l'analyse de Moscato est particulièrement pauvre et que c'est tous sauf le problème principal de l'EDF.

Mais il faut avouer qu'il y a des fois où on a l'impression que les joueurs sont apathiques et attendent la fin du match.
Et quand tu joues pour ta sélection nationale je trouve ça affligeant.
Certains diront que c'est humain, je pense personnellement que c'est un scandale et que si t'es pas capable de te battre pendant 80min t'as rien à foutre là.

En revanche on est d'accord pour dire que ça n'est qu'un grain de sable dans la dune des problèmes de l'EDF

@artillon

j'ai entendu ca aussi sur son Moscato show

j'aime bien ecouter en general (disons que ca distrait) mais la il etait vraiment de mauvaise fois, ca tenait pas une seule seconde son jugement, et on sait tout qu'il est aussi de meche avec Laporte et Simon

Comme a dit un intervenant, du temps de Noves, il en fallait moins que ca pour le flinguer et la, non non, c'est aux joueurs de se prendre en main

  • epa
    36856 points
  • il y a 1 an
@LaGuiguille

Moscato de mauvaise foi???? Je suis un peu surpris quand même. C'est une peu la base de l'émission, il en a même un peu honte en direct parfois. C'est pas comme si c'était le fond de commerce de la radio en question, GG etc....

@artillon

Le problème de Moscato c'est pas tant qu'il est c.. mais qu'il est un porte flingue pathétique de Laporte et sa clique.

Pas étonnant donc qu'il adopte ce discours ridicule.

@artillon

En même temps si Moscato était un grand cerveau il y a longtemps que ça se saurait. Il est pote avec Laporte donc comme l'ami de mon ami est mon ami Brunel est son ami.

@artillon

Tu as oublié la meilleure : "Quand ton pote est président de la fédération et qu'il installe un pote en sélectionneur c'est normal de pas les critiquer, je vais pas les descendre".

@artillon

Moi, j'attends toujours de voir Moscato devenir un excellent présentateur et humoriste...

  • cahues
    123342 points
  • il y a 1 an

Toujours pas d'insomnie sur le sujet , mais l'autre vraie question : pourquoi le XV de France ne fait plus peur ?

@cahues

Parce que Bouclette et N'tamack sont très beaux avec leur chevelure soyeuse ?

@cahues

Vivement la Coupe du Monde qu'on flippe pour de bon !!

@cahues

Perso le XV de France me fait vraiment flipper.

  • Flane
    4532 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Le xv de France ne fait peur qu'à ses supporters. Très bon.

Mince alors, les étrangers n’ont pas besoin des services de contre espionnage pour savoir mieux que nous ce qui se se passe chez nous ! Il va falloir réagir vite : c’est une mission taillée sur mesure pour Superdupont...

Que ça devient compliquer de différencier les Bleus français des Bleus italiens. La principale différence qui subsiste c'est que nous en plus de perdre on fait rire tout le monde.

  • WebDiv
    17481 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

ça c'est parce que Parise a une interdiction formelle de tenter encore un drop...

@Team Viscères

La plus grande différence c'est aussi le nombre de licenciés, de club de haut niveau, d'argent et surtout le nombre de talents que l'on gâche ...

@coupdecasque

Avec nos moyens, on devrait être installé dans le top 5 mondial...

@Team Viscères

Ah bah clairement si les écossais avaient notre budget ils seraient devant l'Afrique du sud tout comme l'Australie et inversement si nous avions des entraineurs aussi bon que les NZ AU et SA on serait des rivaux des blacks ...

@Team Viscères

le plus poilant etant les reactions d'apres match, ou ils rivalisent d'imagination et d'autoflagellation

Tout le monde le voit, tout le monde le sait, sauf la tête de la FFR et le staff de l'EdF.
Quelle doit être bonne la place, pour sacrifier ainsi sans sourciller l'honneur de l'équipe nationale!

Derniers articles

Sponsorisé News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News