WTF - Bernard Laporte reçoit la visite de son lui du futur pour le mettre en garde
Bernie 2.0 est venu arrêter cette mascarade, pas sûr qu'il y arrive...

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Dans son bureau, à scruter les entraîneurs disponibles en 2020, Bernard Laporte a reçu la visite de son double du futur. Reportage.

17 avril 2019, 20h37. Bernard Laporte est comme tous les soirs devant son ordinateur avec deux onglets ouverts : un sur le marché des transferts des entraîneurs, l'autre sur les maisons en Thaïlande disponibles après la Coupe du Monde au Japon. C'est à ce moment qu'il s'est vu perdre la tête... Une brèche spatio-temporelle s'ouvre face à son bureau pour laisser entrevoir son lui du futur. Sa première réaction a été d'engueuler sa femme, pensant que le miroir était sale. 

Putain Bernie, c'est moi ! Enfin, c'est toi ! Mais dans 10 ans. Je viens te prévenir pour que t'évites de faire de la merde ! 

Stupéfaction pour Bernie, qui pense halluciner. Il a des problèmes en ce moment, et la fatigue ne l'aide pas. La dernière fois qu'il a eu ce genre d'hallucinations, c'était sur une percée de Jonathan Danty. Il pose ses lunettes avant de comprendre qu'il n'y voit rien et que c'est inutile quand on a des hallucinations.

C'est toi ! Je suis toi dans 10 ans ! J'ai 65 ans et je vis en 2029 et je peux te dire que t'as foutu un sacré bordel. Quelle idée de déplacer Marcoussis à Gaillac ?!

Bernie comprend tout. L'idée de déplacer Marcoussis à Gaillac était son petit plaisir qu'il avait depuis le début de son élection, et il était le seul à avoir cette information. En regardant ce qu'il allait devenir physiquement, il se rend compte qu'il ressemble quand même beaucoup à quelqu'un, mais impossible de trouver le nom. Il se dit également que dans 10 ans, il ne serait plus trop dans le coup physiquement, mais ça ne peut pas être pire qu'aujourd'hui. Maintenant qu'il a compris, il veut plus de renseignements sur l'avenir du rugby français, mais surtout sur le sien. C'est là que le Bernie 2.0 le met clairement en garde :

T'as tout foutu en l'air ! T'as fait n'importe quoi ! T'as détruit tout ce qui était incassable, chapeau l'artiste. Dans mon époque, tu vis à Gaillac, t'as repris l'appellation Gaillac AOC, et même ça, t'as réussi à le faire couler. Tout ce que tu touches, tu le détruis !

Bernie n'écoute pas ces mises en garde, il ne lit déjà pas les référendums envoyés aux clubs, alors l'avis de son lui du futur, n'en parlons pas ! Mais cette idée de toucher des choses pour les détruire lui plaît énormément. Il veut maintenant savoir ce qu'est devenu Guy Novès :

- Tu vas le prendre en entraîneur, tu sais ?, lui annonce Bernie du futur.
- Oui je sais, mais avec son million ? Il va faire quoi ?
- Quoi son million ? Tu l'as déjà licencié ?! Mais on est le combien là ??, lance Bernie 2.0.
- Le 17 avril, pourquoi ?, répond Bernie d'aujourd'hui.
- De quelle année !
- 2019 !
- Et voilà ! Il s'est trompé ! Seeeerge ! Qu'est-ce t'as fait encore ?! On est en 2019 ! 
- Mais Bernie ! Je suis docteur moi, pas ingénieur..., lui répond Serge Simon, apparu dans la brèche.

Le Bernie 2.0 annonce que Novès a été viré, qu'il a gagné son million, et a ensuite essayé de se présenter en 2020. Mais Guy a échoué suite à un référendum lancé par la FFR sur la possible élection de ce dernier, référendum envoyé seulement aux présidents de clubs du Tarn dans des bus neufs offerts par la suite. Bernie d'aujourd'hui s'impressionne des ressources qu'il peut avoir dans le futur.

C'est à ce moment qu'un ballon du futur atterrit sur son bureau, avec comme flocage "Novès fabrication de pipes". Un joueur, les traits tirés, fatigué, du strap bionique sur les bras et un casque lumineux apparaît. "Un Power Rangers !", s'exclame-t-il, avant de se rendre compte de sa bêtise. Les Power Rangers ça n'existent pas, c'est donc forcément Rémi Talès. Mais le joueur lui répond : "C'est François, Bernie ! Je joue enfin en équipe de France !", avant de repartir en trébuchant et heureux. Pour Bernie d'aujourd'hui, ce n'est pas possible, quel entraîneur a pu sélectionner François Trinh-Duc ?! C'est au même moment que Bernie 2.0 siffle, et un homme arrive :

- Jacques ! C'est toi ! Mais t'as pas changé !
- Oui ça va, je sais. Mais ce n'est pas moi l'entraîneur, je voulais juste voir ton bureau à Marcoussis, je l'avais jamais vu avant. Tu m'avais fait signer au Rickangel, le PMU Boulevard Près Wilson de Bordeaux à l'époque."

Bernard s'impatiente, il veut savoir quel est son futur entraîneur ! C'est sans surprise que Fabien Galthié apparaît, les cheveux grisonnant, mi-sourire et une veste de la FFR où le coq a disparu pour laisser place à sa tête, couronnée de laurier. Bernie s'étonne en lançant un moqueur : "Ah ! T'as signé finalement !" La discussion entre les deux hommes s'engagent et Galthié lui répond : "Bien sûr ! Tu as surtout changé et accepté mes conditions dans le contrat. Je voulais mon salaire, je l'ai eu. Je voulais Guitoune au centre, je l'ai eu. Je ne voulais plus de Doumayrou, je ne l'ai plus. Ajouté à cela une maison sur la côte et ma biographie adaptée au cinéma en 3 parties." Bernard, abasourdi, se pose une question importante : 

- Mais on gagne des matchs au moins ?
- T'es bien curieux dis-donc ! Au final, tu restes élu, c'est le plus important ! Et je crois que tu t'achètes la plus belle maison sur la côte thaïlandaise."

Bernie d'aujourd'hui court changer les termes de son contrat avant de le proposer la semaine prochaine à Fabien Galthié, avec toutes les conditions que le futur Galthié lui a soumise. Le bureau vide, la brèche se referme et les protagonistes du futur se retrouvent seuls, Galthié 2.0 prend la parole :

- Super les gars ! Il y a vraiment cru, j'en reviens pas ! Il est parti pour me signer le contrat du siècle, le plan est parfait ! Et Dourthe, j'ai cru qu'il allait te griller quand il t'a vu maquillé en lui du futur ! (rires) Merci Jacquot aussi. Comme promis tu voulais voir le bureau, et bien tu l'as vu. Allez, j'ai le Stade à commenter dimanche, je vous laisse à plus !, s'exclame Fabien Galthié.
- Et moi Fabien ?, lance François Trinh-Duc, également maquillé pour l'occasion. Je vais vraiment rejouer en équipe de France ?

*Sur une idée originale de nos confrères du Gorafi.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quel talent ! Excellent !
Encore ! Encore ! Encore !

Excellent Boucherka...

En 2029 ? Il y aura le Top 6, le rugby amateur aura disparu, Fly Emirates sera le sponsor du XV de France, le B.O. et l'Aviron Bayonnais auront fusionné, l'EDF ne sera toujours pas Championne du Monde, on se dira que le Tournoi B n'est pas si mal que ça, le S.F. et le Racing auront aussi fusionné, Brunel sera de nouveau manager de l'Italie, les Anglais nous disputeront le 25ème place au ranking de l'IRB (tout est allé très vite après le Brexit) et Bernie sera réélu à la tête de la FFR et de la LNR réunies...

@Amis à Laporte

Et l'Ecosse aura eu son indépendance et retrouve le giron de l'Europe, la République d'Irlande et l'Ulster seront deux nations distinctes ?...

@Garou-gorille

Et Sergio sera encore capitaine de la Squadra...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News