Vives réactions dans le monde du rugby après le décès de Louis Fajfrowski
Le Stade Aurillacois déplore le décès de son joueur Louis Fajfrowski.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Le monde du rugby est en deuil après le décès du joueur d'Aurillac Louis Fajfrowski, 21 ans, après un match amical contre Rodez.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"Aux jambes !" aux jambes ! nous criaient nos entraîneurs et éducateurs de l'époque (j'ai 71 ans) . Si ce principe devenait une règle, combien de traumatismes en moins ?
Le jeu n'en serait pas pour autant dénaturé et les passes beaucoup plus nombreuses, donc plus de jeu ouvert....... pour notre plaisir.

  • ced
    100447 points
  • il y a 2 ans

quand on luttera contre le dopage on aura plus des mecs de 1.8m et 120kgs qui court le 100m en 10s et on aura déjà beaucoup moins de problème
la dureté des chocs et la répétition c'est ça qui tue
maintenant qu'un jeune (de plus) est mort on fait quoi ?

@ced

On ne fait rien. Et tu verra que rien ne bougera tant qu'un joueur ne décèdera pas en direct sur TF1 ou France TV. seul l'argent compte et tant qu'un diffuseur ne sera pas impacté directement, rien ne changera. J'ai énormément de tristesse pour les proche et la famille de Louis, mais également et surtout de la colère envers les hautes sphères rugbystique pour leur immobilisme. VIVE LE JEU D'ÉVITEMENT. et arrêtons nos jeux de bourrins qui provoque des KO à chaque match.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Julienbibou69

c'est pas compliqué, il faut boycotter le championnat. je l'ai fait l'an dernier, je le referai cette année et pourtant j'adore le rugby. mais y a un moment faut arrêter de cautionner. du rugby, on en manque pas, et notre championnat est ce qu'il y a au final de plus bourrin et de moins intéressant en terme rugbystique.
les dirigeants ne sont sensibles qu'à ça. l'audimat, c'est ce qui les paye tous.
et comme dit team visceres, ils peuvent faire un mort ou deux, la seule chose que ça entraînera c'est des pertes en licenciés qui remonteront une fois l'affaire oubliée, qques années plus tard.
ce qu'il faut faire, c'est mater de l'amateur, le championnat anglais, le pro 14, la CC, le tournoi, le super rugby, tout ce que tu veux sauf le rugby français pro.
franchement, l'an dernier, j'ai fait le tour des petits clubs dans mon coin, j'ai donné mes sous à des clubs moins huppés mais qui en ont bien plus besoin et j'ai pas été déçu. que ce soit en terme d'ambiance, comme au niveau du portefeuille (sauf si tu vas jamais au stade).

@Julienbibou69

Avant je pensais comme toi. Maintenant j'en suis à me dire que même avec un décès en prime time ce n'est pas sûr que ça bougera. Au lieu de messages de recueillement sur twitter on aura un des guignols de la Fédé qui viendra le faire au JT de 20h et puis derrière rien de plus ne se fera...

@Team Viscères

la solution viendra peut-être le jour où on s'apercevra que tout miser sur le physique ne fait pas (ou plus) gagner (cf coupe du monde 2015, en particulier un certain quart de final).
La ligne de 3/4 style pays de galles 2012 est dépassée, parce qu'une fois que tu alignes tes arrières à 120 kilos pièces, tu t'aperçois qu'avoir Conrad Smith ou Owen Farrell en face est bien plus pratique pour jouer les surnombres. Ou encore que Damian McKenzie fait ce qu'il veut face à une défense de golgoths

Mais comme le rugby français a 10 ans de retard sur tout, il faut attendre un peu. d'ici 2022-2023 on devrait plus voir ce genre d'accident sur un terrain je pense

Je présentes mes sincères condoléances à sa famille. RIP Louis.

Aujourd'hui le monde du rugby est en deuil. On ne peut être que triste devant le décès d'un joueur qui vivait sa passion.
On va attendre les résultats de l'enquête pour voir si c'est un choc qui est la cause du décès et si c'est ça, voir quel est la nature de ce choc.
Il y a longtemps que des personnalités médicales tiré la sonnette sur la dangerosité des choc au rugby, il ny a qu'à la FFR qu'on se voie la face.
Attendons la suite et tâchons de ne pas oublier ce jeune joueur.

Cest dramatique a bien des egards ...
Il reste essentiel d attendre exactement les causes et d'être certain de ce que cela implique ... certains commentaires s avancent un peu vite
N empeche que tout le monde constate mais personne n a de vraies bonnes solutions à part de se mettre au flag rugby je n en vois pas
On peut retourner le truc dans tous les sens
Vraiment je vois pas quelle regle mettre en place qui ne nuira pas à l essence même de ce sport

@sapiac76

Si l'essence même de ce sport c'est qu'un mec puisse crever après un match, cela ne me dérange pas trop si l'on nuit à cette essence.

Et des propositions il y en a eu un paquet pour réduire les chances de commotion (interdire/limiter les percussions offensives, tolérance 0 sur le jeu dangereux, abaisser la limite du plaquage, etc.) ainsi que pour réduire leurs conséquences (sortie définitive obligatoire au moindre soupçon de commotion, vraies phases de repos avant la reprise d'un joueur commotionné, limiter le nombre de matchs dans l'année, etc.).
Le problème ce n'est pas que personne n'a de solution. Le problème c'est que le monde du rugby ne veut pas de ces solutions parce qu'elles nuisent à son bien-être. Pour ceux qui décident, l'image du rugby et le fric valent plus qu'un petit gars inconnu. Comme pour chaque incident, on jouera la carte du recueillement et de la grande famille soudée, puis on continuera de ne rien faire. Il y a à peine 3 mois on avait déjà un minot qui décédait après un match, et le seul geste des instances sur ce sujet depuis a été de virer le Pr Chazal parce qu'il ne suivait pas la politique fédérale sur le sujet.

@Team Viscères

j ai repondu plus bas pour lalimite de plaquage qui n'est en rien une bonne solution
l'essence de ce sport est c'est le combat le contact le duel l'evitement
à partir du moment où il n'est qu'evitement ca s'appelle du flag ou du touch

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@sapiac76

la plaquage en haut est très récent. avant on plaquait aux jambes, alors la limite du plaquage a son importance. aux USA, il y a une ligne sur les maillots, en D2 anglaise, ils le testent cette année, ils l'ont testé à la dernière cdm U20. ce n'est pas un hasard. c'est parce que ça fait partie de la solution.
dans le rugby, il y a une part de combat, mais tu te trompes, ce n'en est pas l'essence. l'essence de ce sport, c'est le collectif, le gagne terrain, la passe en arrière, la ligne d'embut.
le combat, le contact, ça existe, tout comme l'évitement, mais ce ne sont que des outils, des moyens, le duel, c'est une situation.

quel est le point commun entre toutes les formes de rugby? la passe en arrière, l'essai, richard l'explique très bien. l'essence, elle et là.

@sapiac76

ça veut rien dire
L'essence du rugby peut pas être à la fois le contact, le combat, le duel et l'évitement, c'est contradictoire.
L'essence du rugby, jusqu'à preuve du contraire, c'est se passer un ballon en arrière pour aller l'aplatir derrière la ligne d'en-but. D'ailleurs le touch, seven, beach ou je sais pas quoi ça s'appelle toujours du rugby aux dernières nouvelles

@Richard l'Escroc

tu as raison j'aurais du preciser du rugby à 15 avec ces regles
c'est ce sport que j'aime pour ses spécificités multiples

@sapiac76

Ce sport existait avant que l'on banalise les percussions hautes. Ces gestes dangereux ne sont pas l'essence de ce sport, et j'espère qu'ils ne le seront jamais. C'est dingue la vitesse à laquelle une simple dérive peut s'ancrer dans les moeurs comme un élément inévitable et existant depuis toujours...

@sapiac76

Et pourtant, il y en a...Je dirais même pour revenir à l'essence de ce sport !!!

@MARCFANXV

et bien je veux bien les lire parce que ce debat a deja eu lieu pour le jeune de clermont
et vraiment rien n'est sorti du chapeau

@sapiac76

1/ En appliquant strictement le règlement existant ! Par exemple, en zone de ruck, le contest c'est mains sur le Ballon et mouvement ascendant. Tout le reste doit ètre pénalisé, les 4 appuis, la perte d'appui (délibéré ou pas), les entrées sur le coté etc...Enfin, tout ce qui fait que tu te retrouves avec des mecs en position de faiblesse, par extension qui deviennent cibles....Il y a bien d'autres rêgles dont on s'accomode au gré de modes ou de mauvaises habitudes...Respect de la définition du placage, respect des lignes de Hors-Jeu (dans le doute on pénalise, les mecs prendront vite le pli de reculer de 50 cms)...Et plein d'autres...Tout ce qui contribue à générer de l'espace, du temps pour envisager autre chose que de miser essentiellement sur la "collision gagnée" pour gagner du terrain...
2/ Pour les évolutions envisageables : Abaissement de la ligne de placage à la ligne du Sternum---Outre les Jaunes ou Rouges pour mise en danger délibérée, création d'un Carton (5 mins) pour mise en danger sans intentionnalité (de l'adversaire mais aussi de soi-même = chasse aux mauvaises attitudes !) également applicable pour nervosité manifeste, attitude inconvenante etc...----Mise en place d'un barême Points sur pénalité en fonction de la nature de la faute. Faute technique sans intentionnalité = 2 Points, Faute avec intentionnalité = 3 pts Faute donnant lieu à un carton Jaune = 4pts Rouge = 4 Pts et jouée à l'endroit choisi par l'équipe bénéficiaire----Zone de Ruck= Possible de venir "à la lutte" mais liaison des 2 bas préalable et poussée uniquement mais en tps dissocié 1/Je me lie 2/ Je pousse (fin des projections et/ou tractions)---Suppression du lift en Touche dans la zone des 22---Passage de l'Essai à 5 pts + transfo 1pt---Possibilité à l'equipe attaquant de conserver au sol 2 secondes (cela permet au soutien d'ètre opérationnel mais surtout d'envisager d'aller chercher du jeu un peu plus sur la largeur sans crainte d'ètre coupé de ses soutiens = le jeu s'en trouve aéré)---Fermée = liaison d'abord des 1ere ligne uniquement puis 2 et 3ème ligne viennent se lier au commandement "Poussée" la poussée est possible le 1/2 à 3 secondes pour introduire, le ballon ne peut rester maxi 3 secsdans les pieds de 3ème ligne enfin, les 3èmes lignes défenseurs ne peuvent se délier que lorsque le ballon est soulevé du sol---Seul le botteur peut venir à la lutte aérienne---Il y a encore de nombreuses autres pistes techniques....Et enfin lutte surmultipliée contre tout ce qui a attrait au dopage....

@MARCFANXV

Sympa les règles, mais as-tu déjà joué au rugby ?
Comment pourrions nous faire appliquer ne serait ce qu'un quart des règles que tu proposes au monde amateur ?
Il faudrait au moins 5 ou 6 arbitres pour surveiller et les décisions seraient systématiquement discutées, bref, pas applicable même si certaines idées sont bonnes

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Darkmamooth

sans forcément tout appliquer, il a raison sur le fond et c'est tout à fait applicable .
par contre, ce que tu dis n'a pas de sens:
comment le faire appliquer au monde amateur? c'est déjà le cas, même si les règles actuelles sont différentes, elles ont complexes et ils se tapent tous les ans des changements, comme les pros...
et les décisions systématiquement discutées? c'est là où je me demande si toi tu as déjà joué.
à part pour ceux qui connaissent pas les règles, il y a toujours eu et il y aura toujours matière à discuter. la différence avec autrefois, c'est juste qu'on prend plus 10m aussi facilement.

@Darkmamooth

C'est vrai qu'aujourd'hui les règles ne sont pas complexes et multiples, et que personne ne les discute...

@Darkmamooth

Bah j'ai joué à peine... Juste 25 ans et presque autant d'encadrement. Mais bon, c'est idiot comme retour car et si combien-même ? Comme si c'était un blanc-seing ! J'ai toujours détesté ce truc hier et plus encore aujourd'hui alors que je suis pourtant vieux et autorisé à le claironner du "Môa j'ai joué moa...". C'est aussi un truc hyper-dogmatique qui empêche l'évolution raisonnée de la pratique que d'entendre l'ancien "Champion du Monde des séries Régionales" (tu sais çui-là qui courait le 100 m en 11 secondes et plaquait tout ce qui bouge ! Bien que personne ne s'en souvienne !!!) y aller de sa rengaine au bout du comptoir ou le long de la main-courante....Bon, passons...Pour le reste, j'aimerais bien que tu expliques en quoi les qqs pistes que j'ai invoquées seraient plus difficile à siffler que le jeu d'auto-tamponneuses que l'on voit aujourd'hui ???

@MARCFANXV

Et bien par exemple la pondération des pénalités selon l'intentionnalité, très difficile à apprécier, même pour des arbitres pro, alors imagine les arbitres régionaux.
Pour le reste, je suis d'accord avec toi, il faut que ce magnifique sport évolue sous peine de marginalisation.
Je suis également joueur depuis pas mal de temps, et éducateur. Nous perdons des licenciés à cause des différents scandales de ces dernières années (merci au racing cuvée faits divers, au vol de finale de coupe du monde, aux résultats de l'edf, aux commotions, etc...)
Sans chercher aussi loin, je suis dans l'Est et au mois de Mai, le plus gros tournoi Edr a été stoppé par le préfet pour cause de blessures trop nombreuses, superbe pub !!
Les parents ne veulent plus que leurs enfants aillents se faire pêter pour un jeu de ballon.
Combien d'enfants je vois faire des tout droit avec les coudes en avant, des placages à la gorge, etc..., le tout sous les encouragements de pseudos éducateurs frustrés avec la bave aux lèvres, qui ne trouvent rien de mieux que de se battre entre eux en cas de désaccord...
Bref, on va droit dans le mur, et sans une réelle révolution des règles depuis l'école de rugby (ex: catégories de poids) jusqu'en sénior (avec des idées comme les tiennes, mais avec un réel effort sur l'arbitrage, genre des vrais arbitres de côté qui seraient plus que des simples arbitres de touche), je jetterai l'éponge comme beaucoup d'autres

@Darkmamooth

Darkmamooth, tu es jeune, ne jette pas l'éponge, tu n'as peut-être pas complètement fini de rendre au Rugby ce qu'il a pu te donner en qualité de Joueur...On peut (je dirais mm, on doit) s'offusquer de nombre de dysfonctionnements, de dérives, d'excès...Mais mieux encore, il convient de se battre en étant force de proposition, en étant actif pour que la raison l'emporte (quitte à parfois passer pour l'empêcheur de tourner rond !), en mettant tout en oeuvre pour les choses perdurent au-delà de la simple période de pratiquant...C'est un combat difficile. En tout cas plus difficile que ce que tu as pu mettre, prendre & donner sur le pré crois-moi...Parce que là, tu te heurteras à des adversités pas toujours aussi clairement identifiées que sur le pré, tu te heurteras à des dogmes, des habitudes parfois-même des intérêts particuliers...Un plaquage bien senti ne suffira pas nécessairement à faire bouger les lignes et tu ne jouiras pas toujours de l'ivresse immédiate de la victoire....Mais le jeu de Rugby en vaut la chandelle...Dernière chose, pour ton retour sur arbitrage, tu apprendras avec le temps que dans l'immense majorité des cas "sujets à caution", ce n'est pas l'arbitre qu'il aurait fallu changer mais la règle !!!!

@MARCFANXV

ben encore une fois toutes tes propositions ne protegent en rien les joueurs blessés sur commotion
baisser la ligne de plaquage protege le porteur de balle ok... sauf que dans 99.9% des cas c'est le plaqueur qui prend le ko et il risque encoreplus de se faire mal en plaquant si sont placement est mauvais

@sapiac76

Bon si tu assênes tout de go des chiffres farfelus et une vérité révélée, inutile d'envisager discussion...
Allez, Joker, dernière tentative...
1/ Pour ce qui est du ratio blessés en zone plaqueur/plaqué, il s'avère qu'il y a 3 ans, dans le cadre de Formation Sécuritaire (à cet égard, c'est aussi une piste à développer par Fédé ! La présence d'un entraineur et/ou dirigeant par equipe "en compétition suffit quand les formations diplômantes demandent présence de chacun à chaque session !!!!) c'était précisément l'objet de la Formation ! Les chiffres sont les suivants (pas tel qu'imaginés mais en s'appuyant sur déclarations assureurs)....Plaqués = 76 % Plaqueurs = 24%...On peut juste relever que parmi les blessés, ceux en situation plaqueur sont en moyenne ITT (+15%) un peu plus longue qu'en situation plaqué....Mais la grosse majorité concerne bien le plaqué !
Si tu prends exemple abaissement ligne de plaquage, l'épaule du plaqueur risque moins d'entrer en collision avec le menton du plaqué, à l'inverse le plaqueur risque moins de prendre l'épaule du plaqué sur la tempe = TU PROTEGES LES 2 !!! Rajoutes que mécaniquement le potentiel plaqué (c'est à dire le porteur de balle) peut plus facilement sortir les bras pour faire passe avant ou après contact, cela induit une notion de jeu, une palettes de solutions autrement plus importante en cas de défenseur proche que strictement la collision frontale ou le joueur n'a pas nécessairement le choix le plus souvent.....
C'est marrant que tu n(aies retenu que la proposition ligne de plaquage....En réalité, si tu comprends en filigrane l'objectif des propositions ci-dessus, c'est de chercher à ventiler le jeu, à diminuer les situations à risque (la pire étant à mon sens le joueur statique qui subit impact sans forcément que le dit impact ai pour vocation à conquérir le Ballon !!!), à rendre dans nombre de situation la seule force brute inopérante, à rendre ses lettres de noblesse au contournement, à la vitesse d'execution, de réalisation du geste technique mais aussi au combat collectif et individuel (oui, oui ! parce que venir balancer un coup d'épaule à un mec empêtré dans un Ruck cela ne necessite pas d'autre Formation que protéinique !!! Alors qu'à la Lutte, ça s'apprend...).

@MARCFANXV

d'abord ces formations je les connais j'y participe
tes stats reposent sur les blessures en general, moi je te parle de commotions
regarde bien les matches et analyse sur quelles actions on voit des ko
evidemment que le but est de ventiler le jeu .... ce qui m'épate c'est que les neoz se posent pas cette question
d'ailleurs tu as du voir dans tes fameuses formations qu en france dans le championnat et et en EDF il y a entre 80 et 120 rucks par match
contre moins de 50 en neozélie avec en plus pour les blacks un ratio de plus de 90% de rucks positifs
ils attendent pas des regles pour ventiler le jeu
la cause elle est simple c'est notre deficit technique compensé par le physique
un jour on a decouvert lomu et on s'est dit pour gagner il nous faut que des lomu... les blacks ont bien compris grace à dominici et bernat salles que c'etait pas une garantie

@sapiac76

Les NéoZed ont un jeu bien plus ouvert que le notre. Cela n'empêche pas leur rugby d'être confronté au même problème de violence et dangerosité des impacts, des commotions, et des drames comme celui de Louis. Se dire "il suffit de jouer comme les Blacks pour éviter ces problèmes", c'est juste continuer de faire l'autruche. Ce n'est pas un problème de la France, c'est un problème du rugby.

@sapiac76

Ha, là, je suis absolument d'accord avec toi...Mais, aujourd'hui on est un peu dans l'urgence non ? La Formation portera,je l'espére ses fruits sur le moyen terme...Pour ce qui est de l'urgence, mis à part l'arsenal repressif et l'évolution de certaines rêgles un peu comme dans la prévention routière, je vois pas quoi d'autres...Ou alors attendre que le truc s'auto-régule tout seul mais d'ici là faudra compter les victimes à une autre échelle que l'unité !!!!

@sapiac76

Deux remarques :
- les stats sorties du chapeau, cela ne sert à rien. Il y a probablement plus de plaqueurs victimes de commotions que de plaqués, mais 99,9% j'en doute fortement.
- si on attend une solution unique qui règle 100% des problèmes pour agir, alors autant directement se faire sponsoriser par des pompes funèbres on gagnera du temps. Chaque mesure que l'on prend qui permet de diminuer ne serait-ce que de seulement 1% les chances d'un drame comme celui de cet article est une mesure que l'on doit prendre. On ne parle pas de mesures pour augmenter le spectacle et dont on peut se dire "pour un si faible gain, c'est inutile de tout chambouler". On parle de vie et de mort, il n'y a pas de "mouais bof c'est pas mal mais ça pourrait être mieux, alors on ne va rien faire". Sinon dans quelques mois on se retrouvera sur un article similaire et on se dira "pas de bol quand même, un de plus... quel dommage qu'on ne puisse rien faire pour essayer d'éviter cela".

  • Pianto
    36898 points
  • il y a 2 ans
@sapiac76

les solutions nuiront à l'essence de ce sport mais avons nous un autre choix ?

@Pianto

nous n'avons pas le choix en effet...je crains simplement que ce sport ait atteint son sommet et chute vertigineusement

Le professeur Chazal a tiré le signal d'alarme il y a déjà longtemps . La seule réaction de Laporte a été de lui intimer l'ordre de se taire . Attendons les résultats de l'autopsie mais si il est établi que c'est bien un choc responsable de ce drame , espérons que ce bon président et son ami docteur auront la décence de démissionner . Je souhaite un énorme courage à ses proches en leur présentant mes condoléances

Condoléances à la famille et à ses proches Quelle inquiétude que prend la tournure de ce sport , Cértes un sport de combat, mais surtout il ne faut pas l’oublier un sport d’évitement la façon dont il est pratiqué en Europe et malheureusement en France me semble essentiellement basée sur un jeu frontal , basé sur le défi physique et destructeur . Ne devrait on pas revoir notre façon de jouer et pourquoi pas s’inspirer sur ce qui est pratiqué dans l’hemisphère sud

  • Ahma
    95181 points
  • il y a 2 ans
@Cistedu26

Pour ce qui est de s'inspirer du Sud, si tu as lu le récent article sur ce site ( et surtout vu la vidéo ) présentant les cinq meilleurs " plaquages " de la saison de Super Rugby, tu comprendras que ce n'est pas la solution.

@Cistedu26

Non justement le rugby n'est pas à l'origine un sport de combat. C'est surtout un sport d'evitement.
Malheureusement il est plus vendeur (apparemment) de voir des mecs énormes et surmusclés se démolir la trogne que de voir de belles courses.

@Marc Lièvre Entremont

En fait, le Rugby est (enfin...était..ou devrait rester...) un Sport d'évitement ET de Lutte tant individuelle que Collective pour conserver ou conquérir le droit d'utiliser le ballon à sa guise...(c'est d'ailleurs le seul sport qui induit ces 2 notions)
J'utilise à dessein, le terme "Lutte" plutôt que "Combat" par trop généraliste et devenu fourre-tout y compris en reniant l'essence même de ce Jeu en générant des situations qui n'ont plus pour vocation à conquérir ou protéger la gonfle mais strictement à démolir son prochain...Pourquoi lutte ? Parce que les situations et attitudes sur les zones de "conflit direct" pour conquérir ou garder Ballon donnaient lieu traditionnellement à des attitudes assimilables à celles qu'on retrouve à la Lutte (le sport)...Le Plaquage ? = Epaule engagée, trouver le point de désiquilibre, faire chuter en accompagnant...La base du Lutteur...La fermée ? Faire corps avec adversaire, trouver la faiblesse sur l'equilibre de l'adversaire, profiter de ce désiquilibre pour accentuer la destabilisation = typique Lutteur...Le Contre-Ruck ? Destabiliser l'appui de l'adversaire, l'amener à subir pression = typique Lutteur...Etc, etc...Les exemples sont encore nombreux....
Tout ça pour dire que Lutte ne signifie pas nécessairement d'ètre sur-puissant à l'impact...Mais plutôt fort sur les appuis bas, en capacité de trouver les points de désiquilibre, avec maitrise forte des notions de corps à corps....Si les aspects réglementaires vidaient de leur substance l'intérêt de ressembler à un Body-builder, on reviendrait à l'essence de ce Jeu qui se veut aussi d'ètre efficace à la Lutte tant Collective qu'individuelle...

@Marc Lièvre Entremont

Les gens ont toujours confondu "sport avec contacts" et "sport de combat". Et le pire c'est que beaucoup en sont fiers.

@Team Viscères

Le sport de combat, du moins les "vrais" sont plus respectueux du corps que ce qu'on voit, hélas, dans le Super-Rugby. Il y a moins de casse au Judo, au Karaté, au Taekwondo, etc.

@franpisunship

S'il y a moins de "casse" dans les sports que vous citez,le fait est qu'il y a des "catégories"...un type de 120kg ne rencontrera pas un autre de 90kg...ce qui se passe dans le rugby...demander à Parra d'arrêter un Nadolo lancé...

@pascalbulroland

Facile, il appelle ses potes comme pour LA BAGARRE !

@franpisunship

Pas surprenant, les vrais sports de combat ont des règles qui encadrent ce combat et les participants sont tous préparés à cela.

  • AKA
    50449 points
  • il y a 2 ans

A part Maryse EE je vois que le monde du rugby prend le problème de la violence de ce sport et ses dérives à bras le corps....

@AKA

MARYSE EWANGE-EPÉE - Mère de joueur L’ANCIENNE CHAMPIONNE D’ATHLÉTISME N’EST PAS TRANQUILLE VIS-À-VIS DU RUGBY PRATIQUÉ PAR LES JEUNES.
Propos recueillis par Jérôme PRÉVÔT [email protected]

Maryse Ewange-Epée est une ancienne championne d’athlétisme devenue journaliste sur RMC, et maman d’un joueur de 15 ans qui a intégré le pré-centre de formation de Massy. Elle se pose beaucoup de questions sur les risques de notre sport.
Avez-vous le sentiment que le rugby soit devenu dangereux ? Peut-être que le fait que je sois une maman de joueur amplifie ce sentiment. Mais oui, j’ai peur, d’autant plus que je constate que dans les centres de formation au moment du recrutement, on privilégie les gabarits. Chez les cadets, on recrute des gamins doués certes, mais qui doivent s’approcher des cent kilos et du mètre quatre-vingt-dix.
Qu’est ce qui vous surprend quand vous le voyez jouer où s’entraîner ? Je vois déjà les chocs qu’il subit à son âge et je les trouve importants et trop fréquents. Il fait des entraînements très intenses avec des joueurs très costauds et il fait des exercices qui sont un mélange de sprint, d’endurance et de force, tout ça sur des organismes jeunes et pas assez constitués. J’en ai parlé à Jean-Charles Trouabal* dont le fils est aussi à Massy. Lui aussi s’inquiète car il trouve qu’on demande un engagement très fort athlétiquement à des jeunes qui ne savent pas courir. Si on ne sait pas courir en ligne droite, il ne faut pas demander à des jeunes de faire des crochets ou des cadrages débordements, les chevilles vont y rester.
Remarquez-vous une inquiétude ou une désaffection chez les parents des jeunes rugbymen ? Pas spécialement. Je me suis dit que peut-être que notre inquiétude s’explique aussi par le fait que nous venions de l’athlétisme car j’ai remarqué que les parents des jeunes rugbymen sont souvent d’anciens rugbymen ou des épouses d’anciens rugbymen. Pour eux, le rugby est une vraie famille et une vraie culture mais quand je parle avec des mamans, elles finissent par remarquer qu’elles sont toujours aux soins ou au massage ou à l’infirmerie. Il n’y a pas un week-end où elles n’ont pas
un problème à résoudre.
Y a-t-il des règles ou des phases de jeu qui vous semblent problématiques ? Je ne suis pas assez spécialiste pour argumenter sur les règles. La mêlée évidemment avec le risque pour les cervicales. Il y a aussi l’engagement terrible des gamins dans les rucks. Ils ont des corps en pleine croissance mais ils ont des poids et des gabarits de seniors. On envoie au combat des jeunes taureaux qui ne sont pas prêts. J’ai quand même l’impression qu’il y a quand même de plus en plus de blessures. Il n’y a pas un match où il ne revient pas en vrac. Cela me gêne de voir que mon fils s’est déjà cassé le nez et qu’il soit déjà revenu avec un genou en vrac. Je reconnais que je ne suis peut-être pas objective… Peut-être que s’il faisait de la boxe, je réagirais de la même manière.

Le père de votre fils a joué au rugby. Voyez-vous une différence entre le rugby qu’il pratiquait et celui d’aujourd’hui ? Justement, mon ancien compagnon, Marc Maury se vantait d’avoir fait près de vingt ans de rugby sans s’être cassé le nez. Aujourd’hui, ce serait impossible.

On dit que les jeunes joueurs cherchent à imiter ce qu’ils voient à la télé… Oui, même dans les attitudes de la vie de tous les jours. Je n’aime pas voir mon fils jouer les gros durs pour en rajouter… J’ai envie de dire aux éducateurs : allez-y mollo dans le discours : « On est des hommes. » J’ai aussi du mal à comprendre qu’on demande à un gosse d’être à la fois très rapide, très puissant et très endurant. Il fut une époque où il y avait les rapides, les endurants et les costauds. On ne peut pas entraîner un gamin de 80 kilos comme un gamin de 130 kilos. Je suis entraîneur d’athlétisme et je fais la différence entre les statures de mes élèves. Au rugby, on me dit qu’un deuxième ligne doit presque pouvoir jouer flanker et ainsi de suite dans l’ordre des postes. Je n’y crois pas. On a inventé ça et on envoie les jeunes à l’abattoir. ■

* Ancien sprinteur international, recordman du monde du 4 X 100 mètres et champion d’Europe

  • Ekyrby
    6406 points
  • il y a 2 ans
@AKA

Il est de bon ton qu'en l'absence de toute indication sur les circonstances de ce drame, les gens ne jouent pas immédiatement la carte de l'indignation facile sur la violence d'un sport et les causes que chacun y mettra. L'heure est au recueillement. Neanmoins, si il s'avérait que le de ces est bien du à une commotion, il faudra que tout ces acteurs, Laporte en tête, se saisissent de ce sujet et ne le catalogue pas comme la faute a pas de chance

@Ekyrby

Pour le minot de 17 ans décédé en mai, l'autopsie a révélé que c'était bien un traumatisme crânien qui était la cause du décès. C'est bon, on a les circonstances et le temps de recueillement nécessaire pour agir ou on attend encore quelques accidents?

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News