Tu sais que tu étais au Paris Sevens quand...

Tu sais que tu étais au Paris Sevens quand...
Tu sais que tu étais au Paris Sevens quand...
Le stade Jean-Bouin accueillait ce week-end la dernière étape du circuit mondial masculin et féminin de rugby à VII. Un dernier moment de partage entre amoureux du rugby avant de se quitter pour les vacances.

Tu sais que tu étais au Paris Sevens quand...

  • Tu as vu des gens soutenir le corps arbitral
  • Tu as vu des Fidjiens chanter dans les couloirs de Jean-Bouin
  • Tu as vu l'Espagne battre l'Australie
  • Tu as regardé France-Nouvelle-Zélande à XV sur ton portable... Et tu as regretté d'avoir gâché ton crédit Internet pour ça
  • Tu as crié « Touchéééééé deuuuuuxx maaaaiinnnnss !!!! » à chaque plaquage loupé
  • Tu as vu des spectateurs jouer contre des super-héros
  • Tu as joué dans le village et tu as fait mieux qu'Hosea Gear
  • Un village où un mec a chanté dans... un dictaphone. Normal !
  • Tu as pu découvrir qu'à chaque fois que le public chantait la Marseillaise, la France prenait un essai...
  • Tu t'es alors demandé si c'était ça le problème
  • Tu as vu des gens dormir en plein après-midi sur les sièges (il faut dire qu'il y a plus passionnant qu'un Japon-Russie féminin à 15h30...)
  • Tu as pu entendre un « Jeaaaaannnn Micheeelllll Aulaaaaaasssss » après une Marseillaise et tu as eu mal à ta France...
  • Tu as aussi pu entendre Bella Ciao quand des équipes... espagnoles étaient sur le terrain #Overdose
  • Tu as vu des Kenyans dans un stade de rugby
  • La plupart arboraient un magnifique maquillage Black Panther #WakandaForever
  • Et ce sont eux qui mettaient le plus d'ambiance...(tu as de nouveau eu mal à ta France...)
  • Du coup, tu t'es incrusté dans leur tribune et tu as chanté avec eux
  • Tu as croisé des Kenyans pour la première fois de ta vie à la Rue de la Soif et tu t'es demandé ce qu'il y avait dans ton verre
  • Tu as vu la France mettre 50 points à l'Angleterre (chez les féminines, on vous rassure...)
  • Tu as vu des gens s'ambiancer comme en boîte de nuit alors qu'il était 16h30
  • Tu as même vu un drapeau breton à la Dance Cam
  • Tu as pu assister à un paquito dans les tribunes
  • Tu as vu les Teletubbies déclencher une Ola et tu t'es une nouvelle fois demandé ce qu'il y avait dans ton verre
  • Tu t'es rendu compte que la mascotte du Paris Sevens était un mec en slip
  • Et ce Mec en slip a lancé un clapping, suivi par tout le stade
  • Tu as croisé une fille avec une chaussette du Stade Français, une autre du Stade Rochelais, un tshirt du Stade Toulousain et un mini ballon de l'ASM accroché dans les cheveux
  • Et il y avait aussi ce mec avec le maillot... des Girondins de Bordeaux ! Tu t'es perdu l'ami ?
  • Tu as croisé des gens soutenant la cause Julien Caminati
  • Tu as vu des gens chercher sur leurs portables les paroles pour chanter pendant les hymnes
  • Tu as plongé dans les yeux bleus de la vendeuse au stand d'une célèbre marque de slip australienne
  • Tu as vu des bobs bleus avec des donuts roses de la même marque se vendre comme des petits pains
  • Tu n'as d'ailleurs jamais croisé autant de gens avec un bob et tu as trouvé ça normal
  • Tu as vu l'équipe féminine de Nouvelle-Zélande réaliser le haka...
  • Et tu as quand même eu peur !
  • Tu as croisé l'ami Draw Nowo au stand du Stade Français Paris
  • Tu as pu voir Stephen Parez avec un tutu
  • Et une supportrice avec le débardeur du No Limit 2018 ! Enorme !
  • Tu as entendu au moins trois fois le speaker répéter que la Nouvelle-Zélande était la meilleure équipe du monde
  • Et que Carlin Isles était le joueur le plus rapide
  • Tu as chanté « Heeeeeeyyyyyy ! Heeeeeeyyyyy Baby ! » !
  • Puis tu t'es rendu compte que Sébastien Chabal chantait mieux que toi...
  • Tu as compté le nombre de fois où les joueurs ont glissé
  • Tu as vu les exploits de Carlin Isles, et tu lui as demandé ses chaussures en pensant qu'elles allaient te faire courir aussi vite
  • Tu as vu des équipes s'échauffer à 5 mètres l'une de l'autre
  • Tu as pu voir Marjorie Mayans distribuer des cartouches
  • Puis tu t'es rendu compte qu'aucun joueur en équipe de France ne plaquait autant
  • Bref, tu n'as jamais connu une telle ambiance à Jean-Bouin
  • Et puis tu as discuté avec des gens qui te disaient qu'il n'y aurait pas de Paris Sevens la saison prochaine... Tu as pleuré avec eux...

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
Vidéos
News
Transferts
News