TRANSFERT. Pro D2. Biarritz s'offre un Wallaby passé par le Leinster et Montpellier
Joe Tomane va découvrir la Pro D2 avec Biarritz.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Biarritz olympique a annoncé par la voix de son président Jean-Baptiste Aldigé la signature jusqu'en 2024 de l'Australien Joe Tomane.

Après avoir annoncé pas moins de 20 départs dont celui de l'excellent Francis Saili et des jeunes talents Peyresblanques et Hirigoyen pour le Stade Français, Biarritz commence à dévoiler une partie de son recrutement. Ce mardi, le BO a officialisé l'arrivée du talonneur espoir de l'USAP Killian Taofifénua (2024). Ce mercredi, le président basque Jean-Baptiste Aldigé a annoncé une nouvelle signature et non des moindres. Celle de Joe Tomane. L'Australien a déjà connu le rugby en France puisqu'il avait porté les couleurs de Montpellier entre 2016 et 2018, avec qui il avait joué la finale du Top 14, avant de partir au Leinster pour deux saisons où il a remporté le Pro 14 à deux reprises. Il jouait depuis 2020 au Japon.

International australien entre 2012 et 2015, année où il a remporté le Rugby Championship, il peut couvrir plusieurs postes comme celui de centre, d'ailier et même d'ouvreur. Désormais âgé de 32 ans, il va amener toute son expérience à une ligne de 3/4 qui va perdre Saili, Stark, Nicoué ou encore Lucu. Au BO, Tomane va retrouver son ancien coéquipier chez les Brumbies, Henry Speight. Ils pourraient tous les deux êtres associés au centre. C'est la première recrue dans les lignes arrières pour Biarritz qui pourra compter devant sur le joueur de Carcassonne Thomas Sauveterre, les deuxièmes lignes Ma'afu et Motoc ainsi que les 3es lignes Francoz et Augry selon AllRugby.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pancho34
    17138 points
  • il y a 2 semaines

Au centre, à l'aile pas de soucis à l'ouverture ????
Je l'ai jamais vu jouer 10.

  • Sedulos
    1742 points
  • il y a 2 semaines

Le wallaby a ses priorités! La plage, le surf ...

Aldigé, que je ne porte pas dans mon coeur, a dit quelque chose d'interessant ( oui, oui ) après la défaite des siens à Toulouse
Il est revenu sur le fait que le 1er de Pro D2 ne montait pas directement en Top 14 comme le LOU et le Racing avait eu la chance de faire
Ce qui entraine des difficultés car non seulement, le club 1er doit jouer des demi-finales et doit se qualifier pour éventuellement faire une finale où sa chance de gagner et de monter est de 50%
Ce qui entraine une course effrénée s'il y a montée, pour le recrutement et pour la préparation estivale avant le debut du Top 14
Sachant que quand le club recrute, peu de joueurs sont sur le "marché"
Je pense comme lui, si l'on veut une certaine équité, le 1er de Pro D2 doit monter directement, et le deuxième doit faire son barrage avec le 13ème du Top 14
Alors oui, ça veut dire qu'il n'y aurait plus de playoff mais la Pro D2 en a-t-elle réellement besoin..?
Certes, c'est le diffuseur qui joue un rôle important dans ses phase finale vu l'argent investi mais ça empêcherait à mon sens de voir chaque année les clubs qui montent descendre l'année suivante comme on le voit souvent ces derniers temps
Sinon, comme le dit Aldigé, le Top 14 sera une fausse ligue fermée avec 10 à 11 clubs indétrônables et 3 à 4 clubs abonnés a faire l'ascenseur...

@pascalbulroland

Oui ça fait un moment qu'il en parle. Il avait commencé à le dire avant même la montée du BO.

Le problème est que le rugby n'est pas le foot et l'immense majorité des transferts se font avec des joueurs en fin de contrat.
Ceux-ci, et c'est tout à fait compréhensible, cherchent à assurer leur futur au plus tôt et signent leur nouveau contrat des mois avant la fin du contrat en cours. C'est pour cela qu'on voit des annonces de transferts tout au long de l'année. Le danger est la création d'un fossé entre les deux divisions comme en Angleterre et ce serait vraiment dommage. La ProD2 est la meilleure deuxième division au monde et un réel vivier de talents. L'impossibilité de monter et de rêver de Top14 pourrait pousser les jeunes à s'empiler dans les clubs de Top14 et manquer de temps de jeu en échange d'un meilleur chèque.

Quand on sait que n'importe quelle équipe classée entre 1 et 6 au cours de la saison de ProD2 est susceptible de monter, difficile de miser sur le bon cheval. Or c'est crucial pour un joueur car les salaires de ProD2 sont loin de ceux du Top14, à quelques signatures clinquantes près.

Dans ces conditions, comment voulez-vous être prêts pour le Top14 ?
Bayonne y était il y a peu et on les savait candidats pour la remontée, pourtant ils doivent quand même faire leur marché un peu à la dernière minute. Perpignan était archi-favori il y a deux saisons et aucun autre club n'était davantage prêt pour le Top14, pourtant ils joueront l'Access Game car jusqu'à Juin et la finale contre le BO la montée n'était pas assurée.
C'est encore pire pour des promus "suprises". A Biarritz on pensait jouer encore une saison en ProD2 en visant les demies avant d'ambitionner la montée. Résultat un recrutement fait des joueurs prévus pour la ProD2 (Tyrell, Erbani, Darbo, Samaran), de stars étrangères à la recherche d'un chèque (Kuridrani, Dixon) ou de joueurs dont personne ne semblait vouloir (El Fakir, Martin, Soury). Au final, seul Cubelli, Cronin et Herron représentaient un réel progrès.
Au final une saison qui n'a pas trop mal débuté grâce à l'euphorie d'un retour inattendu mais un manque de profondeur d'effectif criant qui a fait du BO le souffre-douleur du Top14 pendant la 2e partie de saison.
Avec toute l'affection que j'ai pour Mont-de-Marsan, je leur prédis un destin similaire en cas de victoire contre l'USAP.


Alors, que faire pour contrer ce problème ?
Créer un mercato estival et interdire les clubs de recruter en dehors de ces dates ?
C'est possible mais risqué pour les joueurs blessés en fin de saison comme on en voit souvent. Et puis l'URC et la Premiership (entre autres) pourront toujours faire leur marché pendant que les clubs français seront inactifs.
Solution imparfaite mais peut-être la plus juste pour les clubs.

Supprimer les phases finales de ProD2 ?
Pourquoi pas mais quand on voit la majorité des joueurs signer leurs nouveaux contrats avant Noël, est-ce vraiment une solution ? Disons que si une équipe écrase la concurrence comme on en voit souvent, cela lui enlèvera une épine du pied.

Derniers articles

Transferts
Transferts
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
Transferts
Sponsorisé News
Transferts