TRANSFERT : le mercato s'annonce complètement dingue avec la descente des Saracens !
TRANSFERT : le mercato s'annonce complètement dingue avec la descente des Saracens !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Que vont devenir les internationaux des Saracens ? On fait le point sur un marché des transferts qui s'annonce fou.

C’est LA principale information de ce début d’année 2020, dans le monde du rugby. On ne parle pas du retour de Matthieu Jalibert en équipe de France, mais de la chute d’un géant : les Saracens.

L’équipe londonienne est probablement la meilleure équipe d’Europe depuis cinq ans. Titrée en Champions Cup l’an passé, sur le toit de l’Angleterre à quatre reprises depuis 2015 (seul Exeter a réussi à enrayer la machine), elle vient pourtant d’être lourdement sanctionnée. En cause ? Des tricheries pour le Salary Cap, qui l’envoient directement en 2e division.

Premiership - Saracens. Relégation inévitable après un nouveau retrait de 35 points !Premiership - Saracens. Relégation inévitable après un nouveau retrait de 35 points !

L’une des principales conséquences de cette relégation, c’est bien sûr l’énorme mercato qui attend le rugby anglais. Comment imaginer les frères Vunipola, Daly, Itoje ou Farrell jouer en Championship ? Ce dernier a déjà assuré qu’il resterait chez les Sarries, mais la grande majorité va devoir se trouver un autre club. Rappelons que pour rester sélectionnable avec le XV de la Rose, un joueur doit jouer en Premiership (ou en Championship) : signer en France, en Pro 14, en Super Rugby ou au Japon pourrait donc signifier l’arrêt de carrière internationale.

Alors, qui va devoir partir ? L’effectif XXL des Saracens comporte une majorité d’internationaux. On s’est contenté de lister ces derniers, et on imagine facilement les cellules de recrutement s’activer pour les faire signer...

  • Arrières/Ailiers :

Meilleur joueur d’Europe mais boudé par Eddie Jones, Alex Goode pourrait se laisser tenter par le Championship, lui qui n’a joué que sous le maillot des Londoniens chez les pros. Au même poste, les Saracens ont un véritable choix de riche, puisqu’ils peuvent aussi compter sur Liam Williams.

Mais le Gallois sait déjà où il évoluera l’an prochain, puisqu’il est envoyé chez les Scarlets. Enfin, reste le titulaire en équipe nationale anglaise, Eliott Daly. Polyvalent, il doit rester en Premiership s’il veut prétendre aux Lions britanniques. Qui le veut ? A peu près toutes les équipes du pays, à l’exception (peut-être) de Northampton et Bath, bien pourvus en n°15.

International écossais né en Nouvelle-Zélande, que va devenir Sean Maitland ? S’il veut revenir en Pro 14, deux choix s’imposent : Glasgow (où il a déjà joué) ou Edimbourg. Âgé de 31 ans, il pourrait s’agir du dernier contrat de sa carrière.

  • Centres :

Pas encore international, Nick Tompkins le sera d’ici quelques semaines. Avec… le Pays de Galles ! Problème : s’il veut partir et continuer à jouer sur la scène internationale, le centre va devoir rejoindre la principauté. Chez les Gallois, un joueur qui compte moins de 60 sélections, et signe un nouveau contrat à l’étranger n’est plus sélectionnable. Pour lui, ça devrait se jouer entre les Scarlets, les Dragons, Cardiff et les Ospreys.

L’Ecossais Duncan Taylor, qui a disputé le dernier Mondial, aura forcément la cote. Idem pour Alex Lozowski (5 sélections avec l’Angleterre) qui n’a que 26 ans : pourrait-il retourner aux Wasps ? Enfin, le vétéran Brad Barritt (34 ans l’été prochain) peut rendre service, en première ou deuxième division. Mais il pourrait aussi raccrocher...

  • Ouvreur : 

Owen Farrell souhaite jouer contre Doncaster et les Cornish Pirates la saison prochaine. Un choix osé, mais qui prouve les valeurs du joueur. Pourrait-il être intéressé par une pige à XIII, ou aux Etats-Unis ?

  • Demis de mêlée :

Déjà entraîneur adjoint des Ealing Trailfinders, Richard Wigglesworth tire ses dernières cartouches comme joueur. En revanche, Ben Spencer a tout intérêt à rester en Premiership. Numéro 3 dans la hiérarchie nationale, il attend son heure. Northampton va perdre Cobus Reinach, et peut lui offrir une place de choix, même si la relève est là, avec Alex Mitchell.

  • 3e lignes :

La destination de Billy Vunipola va évidemment faire parler. Quand il n’est pas blessé, l’Anglais est l’un des meilleurs n°8 de la planète. Avec le salaire qui va avec… Beaucoup plus discret, Calum Clark (1 sélection) aurait sa place dans la grande majorité des formations de l’élite. Mais la grosse cote s’appelle Ben Earl, qu’Eddie Jones vient d’appeler pour la première fois.

  • 2e lignes : 

L’un des postes où les Sarries sont le plus complet. Tout le monde va s’arracher Maro Itoje… Mais qui peut réellement se l’offrir ? Pour George Kruis, on parle d’un départ à l’étranger. Étonnant, à un an de la tournée des Lions ! Nick Isiekwe est un grand espoir, qui pourrait définitivement s’imposer s’il reste un an dans l’antichambre de l’élite.

Enfin, le Wallaby Will Skelton devrait partir. On l’imagine bien arriver dans l’Hexagone...

  • Piliers : 

Champion du monde, Vincent Koch ne devrait pas trop galérer à trouver un nouveau club… En France ? Du Gallois Rhys Carré à l’Anglais Mako Vunipola, en passant par Juan Figallo (Argentine) et Titi Lamositele (USA), il y a des bonnes affaires chez les piliers...

  • Talonneurs : 

Titulaire avec l’Angleterre et les Lions, Jamie George ne peut pas se permettre de jouer en 2e division. De nombreux clubs vont vouloir le faire signer… Idem pour Jack Singleton. Sélectionné pour la dernière Coupe du monde, il a quitté Worcester l’été dernier. Pas forcément le meilleur choix ! A 23 ans, il pourrait - comme Isiekwe - rester pour devenir un cadre de l’équipe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour fourguer tout ça en Top XIV il fa vite falloir adopter la règle du marquee player...

S'ils ont dépassé le Salary Cap en Premiership, la véritable question est de savoir quelles sont les règles de ce même Salary Cap en 2ème division ?

J'imagine que cela va poser des problèmes de légalité sur le droit anglais des contrats, entre ruptures des termes signés sur les contrats en cours, en matière de durées et de salaires et la nécessité de rentrer dans les clous financiers (de tailler dans le rosbif) la saison prochaine. Il risque d'y avoir de sacrés rucks juridiques !

Enfin si la perfide Albion ne veut pas tuer la poule aux œufs d’or en perspective du Brexit à venir, elle va devoir assouplir ses règles sur la sélection des joueurs qui tenteront des aventures outre-manche, sous peine de finir consanguine. Mais là, il va falloir attendre les résultats du XV de la rose au tournoi et ceux des clubs (autre que les Sarries) en coupes d’Europe.

A suivre !

  • Jak3192
    56663 points
  • il y a 5 mois

Par delà les départs des uns et des autres,
qui vont partir ailleurs,
quelques questions
*sur les joueurs:
- certains de ces joueurs vont ils évoluer chez nous ?
je ne pense pas car me semble que si pas joueur en Angleterre, pas de sélection nationale.
J'ai bon ?
- Si oui, quel(s) club du T14 va (vont) s'aligner ?
*sur le club:
c'est acté, en 20/21, Saracens en 2eme division
- quel est l'avenir de ce club pour 21/22 ?
ou, autrement dit: ont-ils les moyens de revenir en 1ere div. l'année d'après ?
- le financier (yen a qu'un me semble-t-il) va-t-il continuer à casquer après cette perte réelle et continuer à soutenir le club en espérant revenir rapidement dans l'élite ?

@Jak3192

Ils ont un tres gros centre de formation ils devraient s'appuyer dessus pour vite remonter

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 5 mois
@Jak3192

Beaucoup de réactions franco françaises. Mais que se dit il en Angleterre?

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 5 mois

Des professionnels doivent pouvoir monnayer leur talent. Comment des patrons peuvent ils décider de brider les salaires sous peine de sanctions? Suffit de faire respecter un budget prévisionnel réaliste en fonction de la situation de chaque club, et d’interdire aux mécènes de combler les trous.

Par contre, vous n'évoquez pas les jeunes joueurs que l'on voit pas mal cette saison : Max Malins ou Manu Vunipola par exemple. Qu'en est-il pour eux ?

@Jean Neymar

On s'est limité aux internationaux pour le moment, pour ne pas rendre l'article trop indigeste 😉

@Clément Suman

Vous avez vraiment des lecteurs qui essaient de manger les articles?

@Team Viscères

cela serait-il si surprenant? le rubipede ne s'est que rarement illustre par sa vivacité d'esprit

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 5 mois
@Team Viscères

Pour manger des saucisses

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 5 mois

moi je ferais comme kruis, je me barrerais apprendre des choses ailleurs.

  • Ahma
    93305 points
  • il y a 5 mois
@dusqual

Toi t'as plus rien à apprendre.

@dusqual

tout pareil

Même si Farrell déclare vouloir rester, je pense qu'E.Jones, la RFU et les Lions britanniques vont le rappeler aux réalités. Et il signera à Bristol ou je ne sais où.

La rubrique "Transferts", jusqu'à présent quotidienne, va-t-elle devenir "horaire" avec le feuilleton Saracens ?

BRAVO ! pour Farell

15 articles s'affichent sur ma page d'accueil, 9 d'entre eux avec un titre qui se termine par un "!" genre le truc sensationnel vous allez jamais y croire. Je dirais pas que des titres putaclick mais on s'en approche. C'est decide ca y est vous devenez le Voici du rugby? Pas sur que ce soit la meilleure ligne editoriale, vous avez une sacre concurrence avec RR sur le coup.

@Silkerin

Merci pour la remarque Silkerin, elle est légitime ! Ce n'est pas notre but, tu t'en doutes. On va faire attention 😉

  • ced
    100056 points
  • il y a 5 mois

au final ils vont garder quasi toute l'équipe pour remonter 1 an après

@ced

Ce n'est pas possible, il faut entrer dans les clous du Salary Cap 😉 le fait qu'ils n'aient pas réussi explique pourquoi ils ont finalement été condamnés à descendre plutôt qu'à une "simple" réduction de 35 points.

  • ced
    100056 points
  • il y a 5 mois
@Clément Suman

je me suis cru à Perpignan

@ced

Sarracens c'est "sarrasins", pas "gitans".

Les Saracens, c'est comme les Martine, au bout d'un moment on ne compte plus le nombre d'épisodes !

Décidément...on va en "bouffer" des articles sur les Saracens...c'est le début d'un "soap"..??

ça serait grand qu'ils fassent tous comme Farell .....

@Rchyères

Impossible, le club doit rentrer dans le salary cap

@Yionel ma star

Est ce qu'il y a un salary cap aussi en Championship ?
Est ce qu'on peut imaginer quelques joueurs faisant une croix une année sur leurs plus gros salaires pour faire remonter tout de suite les Saracens

@Bébert la Godasse

Je sais pas mais a mon avis ils les laisseront pas remonter si ils ne respectent toujours pas

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts