Tournoi des 6 Nations 2018 - Les pronostics des rédacteurs pour Ecosse vs France
6 Nations - En 2016, le XV de France s'était incliné en Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce dimanche, les Bleus affrontent l'Ecosse dans le cadre de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations 2018. Pour quel résultat ?

La France va gagner

Nicolas G. :  Si le Stade de France fut hermétique au vent du renouveau, je pressens que la routourne va enfin tourner ce week-end à Murrayfield. Une victoire du XV de France, mais d'où me vient pareille fantaisie ? Plusieurs points. Les Écossais ont Riri, Fifi et Loulou en première ligne. Si le #meileurpilierdroitdumondequijouedanslemeilleurchampionnatdumonde tombe sur un arbitre qui n'y comprend à la mêlée (comme à peu près tous) mais qui en plus nous aime bien (comme à peu près aucun), il va se régaler. Avec un peu plus de sérieux en touche et voilà comblés deux accès stratégiques au Saint Graal : avoir des ballons d'attaque. J'ajouterai que l'Écosse n'est pas en confiance et le match de la semaine dernière n'a pas aidé. Enfin, argument massue, irréfutable qui fera pencher la balance sans aucune équivoque : Yionel est dans le groupe !!!

L'Ecosse va gagner

Guillaume G.K. :  On connaît tous cette situation où l'équipe de France est incapable de réaliser deux exploits d'affilés. Tenir tête au XV du Trèfle fut l'exploit, perdre contre le XV du chardon en sera le contre coup. Les Écossais, dominés la semaine dernière, auront à cœur de se racheter dans leur antre. Portés par les frissons du premier Flower of Scotland de l'année à Murryfield, le jeu écossais va prendre de vitesse les Français, débordés et incapables de répondre. Peut-être alors, inspirés par les actions écossaises et au fond du trou, les Tricolores se libéreront et oseront tenter. Quitte à perdre, autant se régaler.

Tibo Drx : Il y a une semaine, j'avais prédit la blessure de notre futur ex grandisse. Par la présente je souhaite m'en excuser et à l'avenir je ne pronostiquerai plus sur ce genre de mésaventure. Même si pour les plaquages de Guirado, je n'étais pas loin.

Nouvelle semaine, nouvelles ambitions. On aurait pu gagner contre les Irlandais s'ils avaient joué avec le Sexton du Racing. Le monde est cruel. Notre XV de France a montré de belles choses, à savoir des couilles de mammouths majoritairement. Il est donc temps d'envoyer du jeu ! C'est ce qui sera fait d'ailleurs dans le premier quart d'heure, du large large à en faire pâlir le Stade Toulousain, car oui les croisés ne marchent qu'avec les ligaments visiblement... Toujours est-il que nous sommes dangereux mais sans marquer (si ce n'est un drop de Beauxis qui capitalise nos efforts). Pendant ce temps, les Écossais résistent et c'est Finn Russell qui plante la première banderille. Avec toute la nonchalance qui le caractérise. Suivi d'un essai d'Huw Jones dans la foulée, les mecs en kilt déroulent, le score sera de 20-6 à la mi-temps. Ça pue donc.

Une feinte de passe et une course molle du messie (sur 10m...) amèneront le premier essai des Bleus par l'intermédiaire de Vakatawa, CE DIABLE DE FIDJIEN. La suite est prévisible, on s'envoie comme des chiens pour réduire l'écart de 7 points, puis 4 points par Serin, entré à la 60e. L'espoir renaît ! Mais impossible n'est pas Français, sur une chistéra du même Bordelais, Stuart Hogg intercepte et achève un XV de France #revanchard, #vaillant... Défaite encourageante de nos Tricolores. Comme quoi, le temps passe, les choses restent.

Match nul : 

Sébastien G. : Tout en souhaitant vivement que les frissons d’émotion et de plaisir procurés par cet Ecosse – France ne proviennent pas seulement du son des cornemuses jouant l’envoutant hymne écossais, « Flowers of Scotland », je redoute ce match entre des revanchards.

Points positifs : 

- Sur les douze dernières oppositions entre nos deux équipes, l’Écosse n’a triomphé qu’une fois.
- Il apparaît désormais certain que Sexton ne nous plantera pas un drop assassin en fin de match.
- Brunel n’a plus de pression, il a sauvé sa moustache et le budget licenciement de la FFR est déjà dépassé.
- Les avants n’auront aucun mal à se retrouver au soutien de Beauxis qui comme le sirocco dans le désert n’a jamais enrhumé personne.

Points négatifs :

- Si le coq n’a pas su bouffer le trèfle, je ne vois pas comment il mangera le chardon, beaucoup moins digeste. 
- Malgré nos genoux aussi fragiles que notre jeu d’attaque, la France n’a pas obtenu du World Rugby l’autorisation de jouer avec des genouillères et des attelles. 
- Selon certaines rumeurs, les objectifs sont revus à la baisse et ce match n’est plus une priorité car toute l’énergie sera donc consacrée à ne pas perdre contre l’Italie.
- Guirado déprime et se demande s’il n’est pas poissard. Le capitaine, leader d’équipe, est au fond du seau malgré douze grigris autour du lit et l’absorption de huit litres d’eau bénite. Il rêve de drop toutes les nuits.

Conclusion : je prends le risque de pronostiquer un match nul...
Vu l’âge que prend notre ouvreur à chaque match, Titou Lamaison jouera contre l’Italie, Didier Camberabero contre l’Angleterre et Pierre Albaladéjo pour conclure contre le Pays de Galles...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • MILIOUZ
    10838 points
  • il y a 2 ans

Perso je dis "faut voir".

Aligner une charniere lente face aux piles ecossaises je suis dubitatif. Yonel a besoin que ca sorte rapidement pour avoir le temps de jouer à sa main. Avec Couilloud au LOU il est servi, et bizarrement il est très bon.

Maintenant, pour profiter de la longueur du jeu au pied de notre ouvreur, ca serait bien d'avoir un sauteur/contreur de classe. Lapandry est de ceux là, et son enorme rayon d'action couplé à son incroyable assurance en defense soulagerai la zone du ... 10.

Bref, je trouve la reflexion de la compo non aboutie. L'ideal, à defaut d'etre beau dans le jeu, aurait donc été Serin en 9, Lapandry en 7 et 2 bouchers au centre pour dezinguer tout ce qui s'approche de notre Yonel.

Au lieu de faire des pronostics je propose donc un bingo Galtié :
- momentum
- surnombre
- ce diable de Hogg
- Vern Cotter
Si vous avez d'autres idées, vous pouvez compléter...

@Amis à Laporte

Pas résilient ton post, le trou s'est refermé ?

@Amis à Laporte

- tentative de blague que même Lartot ne valide pas
- annonce un truc et le contraire se produit juste après
- point de règlement qu'il ne connait pas ou explique de travers (IL A TOUCHÉ LE POTEAUUUUUU!")
- allusion subtile sur comment il ferait mieux s'il était sélectionneur

@Team Viscères

C'est dans le guildford ca

@Yionel ma star

C'est le problème de la Boucherie, dès que tu as une connerie à dire tu peux être sûr que la Boucherie l'a déjà sortie avant toi.

@Amis à Laporte

Il en manque :
- kicking game
- reverse pass
- les fameux mètres/minutes

@Game of Thrugby

Et le fameux coup de pied à suivre en touche.

@Game of Thrugby

Je crois que mes préférés ce sont en effet les termes anglais pour paraître technique

@Team Viscères

Là où je le préfère c'est quand même dans ces chroniques pour L'Equipe. Il utilise aussi à mort ces anglicismes pour faire genre "spécialiste international", et finalement on se rend compte en traduisant littéralement qu'il utilise des concepts vieux comme le rugby. Et par la même décrédibilise une analyse souvent juste.

Il est fort probable qu'on fasse un match nul. Pour le résultat par contre je ne sais pas.

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 2 ans

Je pronostique des commentaires de merde sur le service public télévisuel français...

Autre chose à prévoir sur ce match ? 🙂

@Bagnar

Sûrement, mais c'est toujours deux crans au-dessus de Christian Jean-Pierre...

@Bagnar

À pronostiquer sans péril on triomphe sans gloire...

  • Ahma
    94016 points
  • il y a 2 ans
@lelinzhou

Tu m'as grillé. La concurrence est sans pitié ici, faut être constamment sur le coup.

@Ahma

Sinon, hop ! Sur le grill.

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 2 ans
@lelinzhou

Sauce tartare pour moi s'il te plait.

@Bagnar

Pas comme Toto alors?

Le groupe vit bien et bosse dur c'est ça qui compte, peu importe la victoire.

Notre ami Pierrot contre les Gallois !... Mort de rire !... Bon, sérieux, le scénar "défaite moche qui suit la farouche et vaine résistance" me semble l'option la plus probable... D'autant plus que Jackie & Bernie ont renvoyé chez eux Macalou, Priso, Bonneval... On attaque quand même le truc avec une 3ème ligne Lauret-Tauleigne-Camara et une charnière Machenaud-Beauxis !... J'ai plus de goût à l'EdF... Jackie & Bernie l'a tuer...

@ginobigoudi

C'est clair que cette compo ne fait pas rêver. En tout cas sur le papier.
Ça manque de génie, de folie. Ça sent la gestion.

Rien que ça, Macalou et Priso pas gardés... Soupir...

  • SebPBN
    9876 points
  • il y a 2 ans

J'ai pronostiqué l'Ecosse vainqueur, et au final, je l'espère, ils m'ont régalé en Novembre, je veux les voir à leur vrai niveau, car je crois, hélas, que nous nous sommes déjà à notre maximum...

  • breiz93
    55682 points
  • il y a 2 ans

Depuis le début!
Je le dis et répète, Fouroux à la mêlée et Balla à l'ouverture. C'est la solution.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News