Top 14/Pro D2 - 11 clubs ne tiennent pas compte des conseils de la DNACG
11 clubs professionnels prévoient une masse salariale inchangée

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Selon le Midi Olympique, 11 clubs de Top 14 et de Pro D2 n'ont pas tenu compte des conseils de la DNACG pour la saison 2020/2021

Pour surmonter la crise économique du rugby français, la DNACG a préconisé une baisse de la masse salariale de 31 % pour les clubs de Top 14 et de 27 % pour la Pro D2 pour les budgets de la saison prochaine. Selon le Midi Olympique, si la majorité des clubs tiennent compte de ces préconisations, il semble que 11 clubs n'aient que faire des conseils de la DNACG. Le 28 avril dernier, les 30 clubs professionnels devaient présenter à la DNACG une première mouture de leur budget prévisionnel avec tous les éléments à date concernant les difficultés économiques globales.

Ces gens vivent totalement en dehors des réalités. Ils ne se rendent pas compte de ce qui nous attend, - un observateur, Midi Olympique.

Parmi ces 11 clubs, 6 formations du Top 14 ont présenté une masse salariale "à l'équilibre voire en hausse" selon le Midi Olympique. Comment est-ce possible ? Il s'agit tout simplement de clubs supportés par du mécénat et qui ne seront pas touchés par une baisse notable de la billetterie et du partenariat : les clubs qui ont un président en capacité de mettre la main à la poche. Le problème est encore le même. Une vision à long terme ou une vision à court terme ? Il est certain que si ces budgets sont maintenus, la saison 2020/2021 du rugby français pourrait voir apparaître des championnats scindés en deux. 

Stade Français. Yoann Maestri s'inquiète des modalités de reprise du Top 14Stade Français. Yoann Maestri s'inquiète des modalités de reprise du Top 14

Du côté de la Pro D2, 5 clubs ont présenté une masse salariale à l'équilibre. Mais contrairement à leurs homologues du dessus, il ne s'agit pas de clubs soutenus par un mécène, mais des petits budgets qui n'étaient déjà pas trop "gourmands" avant la crise : avec des petits salaires intégralement pris en charge par l'État.

Des joueurs, par le biais de Provale, ont déjà pris la parole lors de ces réunions de crise, dont Yoann Maestri qui s'est fait entendre face à cette baisse de salaire globale imposée. Pour résumer la situation, les joueurs demandent un "accès libre aux livres de comptes des clubs" selon le Midi Olympique : ils souhaitent constater les déficits dans les comptes de leurs clubs afin de négocier ensuite des baisses de salaires "en cohérence". La confiance n'est certainement pas au beau fixe entre joueurs et clubs. L'autre sujet problématique concerne l'accord sur les vacances. Si tous les joueurs se sont mis d'accord pour faire une croix sur leurs congés payés non-pris au 31 juin 2020, les joueurs en fin de contrat se retrouvent encore une fois lésés par la situation.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Retour aux clubs amateurs des années 80 , 90 ?? Tous au turbin, après cette pandémie qui aura fait de sacrés dégâts où comme disaient certains, le rugby et autres ne sont que des loisirs !!

Merci Altrad, Lorenzetti, Boudjellal et co, tout ça pour savoir qui a la plus grosse

@Florian Jauzion

BOUDJELLAL a bon il est encore dans le rugby ...faut pas faire des copier coller des années précédentes ça m'évitera de poster

  • ephileth
    6413 points
  • il y a 2 semaines
@VOYAGEUR83

Ah donc dès qu'on a quitté un endroit on est plus responsable de ce qu'on y a fait ni des conséquences à long terme ? C'est bon à savoir ça ! 🙂

@VOYAGEUR83

c'est lui qui a initié la course à l'armement

en même temps, ils sont pas malins ces présidents ! zont qu'à demander à Neil Golding (le boss des Sarries) comment faire avec un budget !
avec lui, tu es tranquille pendant 10 ans, entasses des titres et tu prends une petite fessée (petite quand même) seulement une fois tous les 10 ans... Et la roue re-re-re-tourne 🙂

De toute façon le salary cap ne sert à rien en France, et les jiffs ?Pareil apparemment.

  • duodumat
    16872 points
  • il y a 2 semaines

Quelque chose à ajouter, Clément ? Un scénario apocalyptique.
Les clubs dont le président est un mécène qui pourra mettre la main à la poche en embauchant les meilleurs joueurs "sur le carreau" et en ajoutant quelques stars de l'hémisphère sud (à 95 000€ mensuels !) se verront "naturellement" placés sur le dessus du panier. Conséquence : un déséquilibre du top 14 et des clubs historiques contraints de se battre pour ne pas être relégués. C'est-à-dire que le Top 14 risque de devenir un "quasi-top 8". Grave !
La LNR et la DNACG doivent impérativement prendre des décisions drastiques, quitte à ce que nos championnats soient nivelés par le bas le temps de passer cette dure période.
Une crise ne peut se résoudre que par une attitude sociétale solidaire. On parle beaucoup de "l'esprit du rugby", il me semble que cela serait montrer que l'esprit sportif n'est pas un vain mot.
Luttons tous ensemble contre la "footisation" de notre sport !
Mille excuses pour ce "slogan" décalé !

  • Jak3192
    55952 points
  • il y a 2 semaines
@duodumat

Et les Franchises ?
C'est pour quand ?
Perso, je suis persuadé que ça va sortir comme un lapin du chapeau
quoique, ce lapin là est déjà entre aperçu
Et le jour ou les Franchises sortiront dans ce beau sport,
fini les soucis pour les budgets et du pognon à réinjecter pour se maintenir
Demande à Wild, Prés. du SF: cette année le SF en septembre 2019 c'est 40 000 000 d'euros (si si 40 millions d'euros), tout cela pour terminer dernier du championnat en mars.

Alors les Altrad, Lorenzetti, Wild et les autres du même moule,
ont surement envie de s'amuser à moindre frais
Et on peut les comprendre

@duodumat

Comment dire... C'est déjà le cas depuis très longtemps tout cela, mais on s'en fout tant que ça ne touche pas son club 🙂 .

C'est pas déjà un top 8 ? Depuis 10 ans on a 7 équipes qui se sont partagées les 20 places en finale, et si on remonte à 2003 on peut juste en rajouter 2 (dont l'USAP, youpi !).

"des clubs historiques contraints de se battre pour ne pas être relégués" : à part Toulouse et le Stade français (qui est d'ailleurs un club qui avait disparu pendant 100 ans et qui renaquît grâce au professionnalisme et aux coups de millions), si on regarde les 3 plus grands clubs français en termes de palmarès, ils ont déjà sombré et survivent difficilement en faisant le yoyo. Et encore, c'est sans compter sur Lourdes.

Et que proposes-tu ? On "nivelle par le bas" pour sauver le Stade toulousain ? Pas très glorieux... Le règne de l'argent ne dérange pas tant que son club a le deuxième budget.

La "footisation" du rugby est très dérangeante en effet, mais que peut-on faire contre ça ? C'est la loi du professionnalisme, on ne peut pas décemment demander à la LNR de réguler ceux qui ont les moyens de continuer à casquer sous prétexte que "c'est pas juste pour les clubs historiques" alors qu'on les a sacrifiés depuis bien longtemps.

Alors oui, c'est triste et je ne souhaite absolument pas voir le ST sombrer (ce qui n'arrivera pas de toutes façons) qui est un grand club avec un vrai public qui mérite sa place dans l'élite ; et malgré son budget qui écrase presque tous les autres depuis 20 ans, leur politique que ce soit sur le jeu ou sur le recrutement est assez "honorable". Mais quoiqu'il en soit ça ne peut que me faire rire de voir un toulousain se plaindre d'un système qui permet à son club de dominer le championnat depuis deux décennies.

@DDCodorniou

A la différence que l'argent, Novès et Bouscatel l'ont gagné avec les titres, je vous rappelle que lorsqu'ils arrivent au club celui-ci est déficitaire (1,5 million d'euros de déficit, deux fois le budget de l'époque). 20 ans de première division, 20 demi-finales, 13 finales dont 10 gagnées, 18 année de coupe d'europe, 10 demi-finales, 6 finales dont 4 gagnées... Les sponsors ont suivis la réussite sportive et pas le contraire.
Et puis c'est aussi un stade propriété du club et un centre de formation et d'entraînement à la pointe, un restaurant, une brasserie, 8 boutiques, une salle de reception de 2000 places. C’est aussi du tennis, baseball, pelote basque et autres... Voila pourquoi le ST est un des plus gros budgets. Cela n'a rien à voir avec du mécénat.

  • DAX 51
    44 points
  • il y a 2 semaines
@duodumat

Vous avez raison...mais et cela me fait penser à l'arroseur arrosé : au début du professionnalisme, le pillage des clubs à petit budget n'était pas un scandale pour Toulouse, Biarritz...etc aujourd'hui, un zéro s'ajoute à ces montants et les grands clubs d'hier sont les petits d'aujourd'hui.
C'est ni mieux ni pire, toujours aussi triste pour ce sport.
Les joueurs pensent à leur contrat point barre.
Je suis surpris de voir encore des supporters parler d'amour du maillot.
Tres naïfs !

Alors on peut supposer trouver logiquement dans la liste Montpellier, le Racing, le Stade Français... voire le RCT ?
Pour l'UBB, le Président était déjà en recherche de sponsors supplémentaires,
Pour le ST et l'ASM, j'ai cru comprendre que la situation était plus que difficile (mais avant ou après le confinement ?) ...

Affaire à suivre !

  • math1907
    12362 points
  • il y a 2 semaines
@amoureuxdubeaujeu

Pour Montpellier, la seule chose que l'on sait aujourd'hui, c'est que Altrad a été le premier à lancer une consultation avec ses joueurs pour une baisse de salaire.

D'autre part 17 joueurs partent pour d'autres couleurs ou arrivent au terme de leur contrat.

J'ai lu ce weekend qu'ils seraient 13 à Clermont !?

Je ne suis pas persuadé que Altrad attendra dans son canapé qu'on Lui dise ce qu'il faut payer!!!!

Il va essayer au maximum d'avoir un accord avec ses joueurs.

Après il ne peut pas les forcer à le faire.

Du coup je ne suis pas persuadé que ce soit de la défiance envers la DNACG, si des clubs présentent un budget sans baisses de salaires!?



Les réductions du nombre de contrats seront sans doute un réel levier économique utilisé par les clubs selon les efforts consentis par les joueurs sous contrat.

@math1907

oui je pense aussi
et que Altrad fasse son job n'a rien non plus d'anormal ; il peut rajouter des sous pour son club, tant mieux, il sait bien gérer ses "employés/joueurs", tant mieux aussi 🙏

  • Deli33
    440 points
  • il y a 2 semaines
@amoureuxdubeaujeu

Peut-être y a t il pau qui devrait toujours avoir le soutien de total?
Des supporters Pallois ont ils des infos?

  • Yonolan
    71818 points
  • il y a 2 semaines

Franchement c'est désespérant de penser que la réalité économique n'est pas prise en compte et que des clubs continuent à vivre sur un système où le mécénat est là pour renflouer les caisses et permettre de continuer la course à l'armement
Et ceci dans le contexte de demande de baisse de salaires des joueurs et de la ligue qui souhaite une aide massive de l'Etat ...
Cherchez l'erreur ...ou les intrus selon le jeu que vous préférez

On sait lesquels ?

  • Yonolan
    71818 points
  • il y a 2 semaines
@virilmaiscorrect

rien n'est dit dans l'article du Midol sur les clubs concernés ;juste suggéré que ces 6 clubs sont ceux qui profitent le plus du "mécénat"..

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
News