Top 14 - Zoom sur 10 jeunes joueurs à suivre de près en 2018-2019
Le troisème-ligne Yoan Tanga fait partie des pépites du SU Agen.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Focus sur dix jeunes espoirs du rugby hexagonal qui pourraient avoir une carte à jouer cette saison en Top 14.

PRO D2 - Zoom sur 10 jeunes joueurs à suivre de près en 2018-2019

Yoan Tanga Mangene, troisième-ligne - SU Agen - 21 ans (1996)

Originaire de la région parisienne et passé par le centre de formation du Castres Olympique pendant quatre ans, Yoan Tanga avait décidé l'an passé de rejoindre Agen. Un choix payant pour le troisième-ligne qui a enchaîné les apparitions, avec le promu, en championnat (vingt matchs, un essai) et en Challenge Cup (quatre matchs, deux essais) pour sa première saison chez les grands. Sans faire de bruit et tout en puissance, il s'est imposé dans le pack lot-et-garonnais, a été sélectionné avec les Barbarians et va désormais devoir confirmer. Le départ d'Antoine Erbani à Pau doit lui permettre de prendre une nouvelle dimension et de définitivement devenir une plaque tournante du jeu de Mauricio Reggiardo, qui souhaite également l'utiliser au centre de la troisième-ligne. 

Dylan Cretin, troisième-ligne - Lyon - 21 ans (1997)

International français en équipe jeunes, Dylan Cretin fut lancé en Top 14, à 20 ans, par le staff rhodanien. Auteur d'une solide saison l'an passé, il s'était montré époustouflant en barrages à Mayol et aura une nouvelle carte à jouer cette année. Troisième-ligne athlétique, gros plaqueur, capable d'enchaîner les courses à haute intensité, il est couvé par les pensionnaires de Gerland, conscients de son potentiel. Il pourrait, cette saison, prendre encore plus d'importance dans le système de Pierre Mignoni.  

Pierre Fouyssac, centre - Stade toulousain - 23 ans (1995)

Avec seize matchs de Pro D2 et trente-deux de Top 14 au compteur, il est difficile de voir encore Pierre Fouyssac comme un espoir. Mais le trois-quart centre comptabilise toutes ces apparitions à seulement 23 ans et il va surtout réaliser le grand saut. Titulaire indiscutable l’an passé et élément régulier depuis trois saisons dans la ligne de trois-quarts agenaise, le centre a décidé de rejoindre le Stade toulousain. Par sa capacité à créer des brèches et à être dominant en un contre un, il a joué un rôle clé dans le maintien du SUA l'an passé et va sortir de sa zone de confort. Dans un secteur, centre terrain, où tout est à reconstruire du côté d'Ernest-Wallon (trois départs, quatre arrivées), Fouyssac va avoir une vraie carte à jouer. Et en cas de bonnes prestations, son nom pourrait trouver écho du côté de Marcoussis...INTERVIEW. Top 14 - Toulouse. Pierre Fouyssac : ''J'avais envie d'un nouveau challenge''

Matt Beukeboom, deuxième-ligne - Pau - 21 ans (1997)

Du haut de son mètre 97, l'international canadien a intégré le groupe professionnel de la Section cet été. L'an passé, il a participé activement à la bonne saison des U22 en étant fréquemment titulaire et notamment en finale contre Clermont. Beukeboom va donc continuer à grandir en s'entraînant avec les troupes de Mannix et devrait découvrir le Top 14. Il sera alors temps pour lui de montrer ses qualités de mobilité et ses excellentes aptitudes en touche. 

Sadek Deghmache, demi de mêlée - USAP - 22 ans (1995)

''Il n'y a rien de plus beau que de porter les couleurs sang et or'' confiait Sadek Deghmache à France Bleu Roussillon au moment de signer son premier contrat pro à Perpignan, en janvier dernier. Champion de France Espoir en 2017 avec l'USAP, le demi de mêlée franco-algérien a depuis gravi les échelons jusqu'à se faire une place de choix dans la hiérarchie des numéros neuf catalans. Avec trente feuilles de matchs la saison passée, il va logiquement faire partie du groupe qui va tenter de maintenir Perpignan en Top 14 ; un championnat qu'il va découvrir et où il va tenter de se faire un nom, comme il a pu le faire en deuxième division. 

Olivier Klemenczak, centre - Racing 92 - 22 ans (1996)

Le 16 novembre 2014, Olivier Klemenczak, alors âgé de 18 ans, fête sa première titularisation en Pro D2 avec l'US Dax. En quatre saisons, le centre s'affirme comme une valeur sûre du championnat avec quasiment soixante matchs au compteur. Ses bonnes prestations ont attisé les convoitises et notamment celles du Racing 92 qui s'est positionné sur ce joueur solide (1, 84 mètres ; 91 kilos), doté de bons appuis. L'officialisation s'est faite en fin d'année 2017 et son départ pour le Top 14 coïncide avec la descente de l'historique de l'USD en Fédérale 1. Pour Klemenczak, il s'agit désormais de progresser aux côtés de joueurs tels que Joe Rokocoko, Virimi Vakatawa ou encore Henry Chavancy, et surtout de s'imposer en première division. 

Kilian Geraci, deuxième-ligne - Grenoble - 19 ans (1999)

Champion du Monde U20 en tant que surclassé, Kilian Geraci fait tout très vite. Élément régulier dans l'équipe iséroise qui a obtenu la montée (18 matchs, trois essais), le deuxième-ligne (1, 99 mètres, 107 kilos) va désormais être mis à l'épreuve du rude Top 14. Joueur rugueux, il va également avoir en ligne de mire l'objectif de participer à un deuxième championnat du Monde U20 consécutif. L'ascension continue pour Kilian Geraci

Hamza Kaabeche, pilier - Lyon - 21 ans (1996)

Le pilier droit, sous contrat espoir, pourrait être un des joueurs à suivre de près cette année du côté de Lyon. Mobile, fort en mêlée, il est international avec France Universaitaire. Si Matavadze et Papidze ont été prêtés à Nevers, Kaabeche reste donc du côté de la ville des lumières et fait figure de minot à un poste comptant une moyenne d'âge élevée (Buckle : 35 ans, Menini : 35, Choirat : 34, Gomez Kodela : 33, Ric : 29...), il devrait rapidement faire monter son total de matchs en Top 14, bloqué à trois pour le moment.

Lester Etien, ailier - Stade français - 23 ans (1995)

Formé à Créteil-Choisy, Lester Etien a été détecté par le Rugby Club Massy Essone, à 18 ans. En quatre saisons, il a eu l'occasion de s'exprimer en Fédérale 1 Élite et en Pro D2 et de démontrer sa capacité à allier puissance et vitesse. Pur produit du rugby francilien, c'est logiquement qu'il a choisi le Stade français pour continuer sa progression. Il va devoir prouver qu'il a le niveau du Top 14 mais ses qualités physiques et son sens de l'adaptation devraient en faire une grosse surprise du recrutement stadiste. Lester Etien a les cartes en main pour s'imposer en première division, à lui de jouer. 

Atila Septar, centre - Pau - 21 ans (1996)

Après deux ans à Clermont pour six matchs en Top 14, Atila Septar a choisi l'exil pour s'imposer chez les pros. Il a décidé de rejoindre le Béarn où il va notamment retrouver Benson Stanley qu'il avait croisé en Auvergne. International U20 français, fils de l'international roumain Erdinci Septar (13 sélections avec les Chênes), ce solide centre (1, 94 mètres, 97 kilos) pourrait faire le bonheur des pensionnaires du Hameau. Il est attendu au tournant. 

Et les Bleuets ? 

En plus de Kilian Geraci, nommé plus haut, nombreux sont les U20 qui vont attaquer cette saison de Top 14, version 2018/2019. Arthur Coville, Clément Laporte et Cameron Woki vont tenter de s'imposer comme titulaires au Stade français, à Agen et Bordeaux. Les Lyonnais Pierre-Louis Barassi et Adrien Seguret devraient grapiller du temps de jeu alors que pour Thomas Lavault (La Rochelle) et Jordan Joseph (Racing 92), il s'agit de découvrir un championnat dans lequel il n'ont jamais évolué. Hassane Kolingar, quand il va revenir de blessure, devrait également avoir l'occasion de s'exprimer chez les Ciels et Blancs. 

Les U20 en Top 14 : 

SU Agen : Clément Laporte

Union Bordeaux-Bègles : Maxime Lamothe, Cameron Woki, Jules Gimbert

Clermont : Giorgi Béria

FC Grenoble : Kilian Geraci, Antonin Berruyer

La Rochelle : Thomas Lavault

Lyon : Pierre-Louis Barassi, Adrien Seguret

Montpellier : Daniel Brennan, Arthur Vincent

Perpignan : Alban Roussel

Racing 92 : Hassane Kolingar, Ibrahim Diallo, Jordan Joseph

Stade français : Charlie Francoz, Arthur Coville

RC Toulon : Jean-Baptiste Gros, Louis Carbonel 

Stade toulousain : Guillaume Marchand, Romain Ntamack, Lucas Tauzin, Matthis Lebel

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Ahma , je peux parler d'Ezeala là? Lala la laaaa !

Sinon, une interview du jeune homme il y a deux ans :

"- Y a-t-il un ailier, en activité ou retraité, qui est ton idole ou qui t’inspire ?
- S.E. : J’en ai plusieurs, mais un m’a vraiment marqué. Le numéro 1 c’est Vakatawa !"

S'il avait su à ce moment là qu'il le marquerait autant...

@Marc Lièvre Entremont

Mouais, il faudra quand même lui expliquer que Vakatawa c'est plus un 11 qu'un 1.

@Team Viscères

Il a pas d'excuse en plus, il n'avait pas encore tâté les genoux de son idole à ce moment-là.

ces effets sur la vidéo de l'ailier parigot........
elle a été faite par la nièce du joueur ?

N'a pas Yoyo Beaufixe ?

J'espère voir Dylan Cretin exploser au plus haut niveau. J'ai tellement hâte de le voir en bleu avec Lartot aux commentaires.

@Team Viscères

S'il commente un match de l'EdF avec un duo Cretin-Couilloud, Lartot prend sa retraite dans la foulée en déclarant : "Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille".

Cote ubb je mettrais une piece sur les eclosions de lamothe et decron

@Yionel ma star

Il paraît qu'ils sont durs au mal (et bons cuisiniers). On parle d'ailleurs des tripes à Lamothe-Decron.

@Yionel ma star

de par les coups du sort, on peut même se pencher sur le cas desaubies

@dusqual

Ca nous sortirait une epine du pied

@Yionel ma star

franchement je le trouve plutôt bon. le tir au but, y a du boulot mais dans le jeu il est vraiment pas mal.

@dusqual

Je l'ai jamais vu jouer encore. J'espere qu'il arrivera a s'exprimer a ce niveau

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News