TOP 14. Succès mérité pour le Racing 92 à Montpellier?
Nouveau doublé pour le serial-marqueur Juan Imhoff

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Retour à chaud sur la victoire du Racing 92 en déplacement au GGL Stadium de Montpellier sur le score de 13-27.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 7e Le Racing 92 ouvre le score : Les Franciliens ont la main sur le ballon en ce début de rencontre. Sur une attaque placée, Zebo joue le deux contre un et sert Juan Imhoff après contact. Personne ne reverra l'Argentin qui s'en va ouvrir le score. L'arbitre demande un arbitrage vidéo pour le placage sur Simon Zebo, placage finalement jugé totalement licite. 
  • 25e Carton Jaune pour Chavancy :  Alors que le Racing 92 mène 0-12, le MHR lance une contre-attaque éclair, le ballon est poursuivi au pied et devant ses 5mètres Henri Chavacy sauve la maison avant de se rendre coupable d'une faute au sol qui empêche les Montpelliériains de sortir rapidement le ballon. M. Gauzère le sanctionne d'un carton jaune, que les Ciel et Blanc vont payer au prix fort. 
  • 35e Retour de Chavancy : Le carton jaune du capitaine a coûté cher aux siens. En effet durant ses 10 minutes de supériorité numérique le MHR en a profité pour inscrire 2 essais par Reilhac puis Van Rensburg. Toutefois les deux échecs au pied de Pienaar permettent au Racing de garder la main (10-12) avant le retour aux vestiaires. 
  • 53e Le Racing prend le large Menés au score, les joueurs de Vern Cotter occupent le camp Racingmen en ce début de seconde période. Le ballon est écarté vers les ailes et Serfontein tente une passe au contact pour son ailier N'gandebe. La passe est interceptée par Juan Imhoff qui, de ses 30 mètres, se lance dans une course folle qui le verra s'écrouler dans l'en-but Montpelliérain. Le Racing fait le trou et mène désormais 13-22.
  • 79e Le Racing s'assure la victoire : Maintenant trop loin au score pour tenter de renverser la rencontre, Montpellier s'arrache pour obtenir un bonus défensif. Sous pression, ils ne parviennent pas à trouver de l'avancée et Juan Imhoff intercepte un nouveau ballon. Cette fois l'ailier sera trop court pour conclure tout seul mais il parviendra à trouver un relais pour finalement envoyer le jeune Gibert derrière la ligne. C'est finalement sûr, le Racing va l'emporter au GGL Stadium. 

Le Top 3 du rédacteur :

  • Juan Imhoff : Deux essais inscrits, fortement impliqué dans un troisième, le trois-quart aile du Racing a une fois rendu une copie très satisfaisante. Moins sollicité sur les phases offensives de son équipe, il a su se montrer intransigeant en défense pour punir chaque maladresse Montpelliéraine. Il a inscrit cet après-midi son second doublé de la saison, pour porter son total à 7 réalisations. 
  • Teddy Iribaren : Il avait à coeur de briller face à ses anciens coéquipiers. En l'absence de Maxime Machenaud, le demi-de-mêlée s'affirme de plus en plus derrière le pack Ciel et Blanc. De plus, son jeu au pied a permis de faire avancer son équipe. 
  • La ligne de défense du Racing 92 : Difficile de retenir un nom tant les Racingmen ont fait bloc en défense! S'ils ont encaissé deux essais en infériorité numérique dans le premier acte, ils ont su montrer imperméable en seconde période, obligeant leurs adversaires à commettre des fautes ou à se mettre en danger, ce qui a permis aux Ciel et Blanc de faire enfler le score sur des contres bien sentis. 

Le Tweet :

Le bilan :

Gros duel en perspective du côté de l'Hérault aujourd'hui entre un MHR branché sur courant alternatif et un Racing 92 toujours solide hors de ses bases. Le début de rencontre était en faveur des Franciliens qui prennaient vite le score pour ne plus jamais le lâcher. Dépassés derrière en l'absence des Steyn, Goosen, Nadolo, Immelman ou encore Fall, Montpellier subissait chaque assaut des trois-quarts Racingmen, particulièrement inspirés. En seconde période, les joueurs de Labit et Travers, défendaient leur ligne et parvenaient à scorer sans même se montrer dangereux par l'intermédiaire de contres.

Solide, le Racing parvient à s'assurer une troisième victoire en déplacement cette saison après Toulon et le Stade Français. Un succès qui permet de remonter à la cinquième place quand dans le même temps, Montpellier ne se classe qu'en neuvième position, à 4 points d'une place de barragiste. 

Les compositions :

Montpellier : 

Martin ; Reilhac,  Vincent,  Serfontein, Ngandebe ;  Cruden,  Pienaar ;  Liebenberg (cap.), Jac. Du Plessis, Devergie ;  Willemse,  Van Rensburg ;  Chilachava, Giudicelli,  Nariashvili.

Racing :

Zebo ;  Dupichot,  Vakatawa,  Chavancy (cap.),  Imhoff ;  Russell,  Iribaren ; Chouzenoux,  Claassen, Palu ;  Bird,  Ryan ;  Johnston,  Baubigny, Gogichashvili.

La fiche de la rencontre :

Montpellier vs Racing 92 13-27 (mi-temps: 10-12)

Evolution du score : 0-7 ; 0-12 ; 5-12 ; 10-12 ; (mi-temps) ; 10-15 ; 10-22 ; 13-22 ; 13-27.

Montpellier : 

2E Reilhac (29e), Van Rensburg (32e)

1P Cruden (62e)

Racing :

4E Imhoff (7e, 53e), Iribaren (71e), Gibert (79e)

2T Russel (8e, 54e)

1P Russell (48e)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La réponse est dans la question : il suffit d'enlever le point d'interrogation…

Heu, Pica il est toujours sous contrat à Montpellier ?.. Vu qu'il n'est pas cité dans les absents rhédibitoires... En fait, le MHR sans Nadolo, c'est pas la même équipe... Sinon, le Racing, ben le Racing : un je ne sais quoi de saoulant-rasoir-boring, malgré une charnière qui pourrait régaler, et du plus que répondant aux assauts des mastards d'Altrad, saqués sur leur point très fort... Deux cagades sur les exter, un Argentin coureur de 400, un buteur imbibé de sa personne, et le tour est joué...

Il faut plutôt interpréter : Il n'y a point d'interrogation...

Bizarre comme question! Je crois que c'est juste le meilleur qui a gagné.

@Droitdevant

Ben non, le Racing ne méritait pas de gagner, d'ailleurs c'est une équipe qui ne mérite jamais de gagner même quand elle gagne. Chavancy méritait un rouge et comme tous ces ongulés d'arbitres Gaüzère a juste donné un jaune, Jacky Lorenzetti a dû offrir plus qu' Altrad voilà tout.
J'ai honte de Labit, de Travers, des milliardaires qui gangrènent notre Top 14 qui n'est plus le meilleur championnat du monde.

@lelinzhou

Donc en résumé tu n'aimes pas le Racing, son président, ses entraîneurs.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@Droitdevant

Yo, visiblement, et il est pas le seul, tiens !
Si on faisait une asso d'anti-supporters du R92, ce serait pê la plus grosse de france ?

Encore 5 joueurs formés au club titulaires pour débuter la rencontre cette après midi.

Ben à partir du moment où il n'y a aucune escroquerie je ne vois pas pourquoi il faudrait se poser une telle question ! !!!!????
Aujourd'hui le Racing a été plus fort et a gagné honnêtement.

Bravo les gars
Encore une victoire à l’extérieur ????

  • FRLab
    45643 points
  • il y a 1 an

je m'interroge sur le point d'interrogation de ce titre 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Transferts