Ecrit par vous !
TOP 14 - PRÉSENTATION DES CLUBS POUR LA SAISON 2017-2018 : STADE FRANÇAIS
Présentation du Stade Français.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Stade Français va-t-il réussir cette saison de transition ? Voici la présentation du Stade Français new look !

Présentation :

Cette saison qui s'annonce est placée sous le signe de la transformation pour le Stade Français : changement de président avec Hans-Peter Wild, le nouvel homme fort du club qui remplace Thomas Savare, ce dernier dirigeant durant six saisons le club champion de France en 2015. On note du côté du staff l'arrivée de Robert Mohr, l'ancien deuxième ligne allemand du Stade Rochelais de 2005 à 2012, en tant que directeur sportif. Le nouveau manager sportif n'est autre que Greg Cooper, l'ancien adjoint de Gonzalo Quesada, parti pour une nouvelle mission à Biarritz. Julien Dupuy est l'entraîneur des arrières tandis qu'Olivier Azam est en charge des avants. Il faut donc que le groupe prenne ses marques, d'autant plus que le SF a enregistré de nombreux départs de cadres.

L'an passé :

Le club parisien a eu une trajectoire particulière. Alors que la saison des hommes en rose était moribonde en Top14 (11e place à la 18e journée, à 12 pts du premier qualifié), ceux-ci ont réussi le tour de force de revenir dans la course lors d'une fin de saison exceptionnelle qui les a vus échouer à la 7e place, synonyme de barrages pour espérer participer à la Champions Cup. En parallèle, ils éliminèrent en Challenge Cup successivement les Ospreys, les Anglais de Bath au terme d'une partie spectaculaire et pleine de rebondissements, et enfin Gloucester en finale. Les raisons de ce redressement ? L'annonce de la fusion entre le Racing et le SF, conjointement annoncée à la surprise générale par les présidents des deux club concernés. Sauf que les Soldats roses n'ont pas du tout accepté cette décision et ont décidé de rentrer en grève, menés par l'historique Pascal Papé. Aux termes de plusieurs épisodes, les joueurs ont montré un mental exceptionnel pour écrire l'histoire du club avec ce premier trophée européen. Et permettre à Thomas Savare, Gonzalo Quesada et les joueurs partants de finir sur une bonne note.

Les matchs amicaux :

Les joueurs ont repris le 4 juillet dernier et seront opposés à Perpignan le 4 août à Aimé Giral, et à Oyonnax sur terrain neutre, puisque cette rencontre se déroulera à...Nyon, en Suisse !

Le maillot :

Le maillot version 2017/2018 du club parisien n'a plus le rose comme couleur principale, mais le bleu, avec sur le devant en motif les éclairs, symbole du SF, et sur le côté un bleu davantage sombre. A noter que la marque du nouveau président, Capri-Sun, prend place sur le milieu du maillot tandis qu'Oberthur est toujours présent en haut à droite.PHOTO. Top 14 - Le nouveau maillot du Stade Français Paris pour la saison 2017-2018 dévoilé

Les transferts au 31 juillet 2017 :

Arrivées Départs
Lorenzo CITTADINI(Ita) 34 ans -> Bayonne Rabah SLIMANI (Fra) 27 ans -> Clermont
Ramiro HERRERA (Arg) 28 ans -> Jaguares Entienne SWANEPOEL (Afs) 24 ans -> Pas conserv
Elies EL ANSARI (Fra) 20 ans -> Massy Rémi SÉNÉCA (Fra) 22 ans -> Vannes
Lucas GUILLERMIN (Fra) 17 ans ->Grenoble Aled DE MALMANCHE (Nzl) 32 ans -> Pas conservé
Steevy CERQUEIRA (Fra) 23 ans -> Béziers Pascal PAPÉ (Fra) 36 ans -> Retraite
Florian REVERT (Fra) 20 ans -> Toulon Abdellatif BOUTATY (Mar) 34 ans -> Pas conservé
Bakary MEITE (Fra) 33 ans -> Béziers Gerhard MOSTERT (Afs) 32 ans -> Pas conservé
Charlie FRANCOZ (Fra) 19 ans -> La Rochelle Raphaël LAKAFIA (Fra) 28 ans -> Toulon
Charl MCLEOD (Afs) 33ans -> Grenoble Jono ROSS (Afs) 26 ans -> Sale
Terry BOUHRAOUA (Fra) 29 ans -> France 7 Patrick SIO (Aus) 23 ans -> Pas conservé
Arthur COVILLE (Fra) 19 ans -> Vannes Valentin SESE (Fra) 20 ans -> Montpellier
Jimmy YOBO (Fra) 25 ans -> Toulon Julien DUPUY (Fra) 33 ans -> Retraite
Romain MARTIAL (Fra) 32 ans -> Bayonne Will GENIA (Aus) 29 ans -> Pas conservé
Marvin O’CONNOR (Fra) 26 ans -> Sans club Geoffrey DOUMAYROU (Fra) 27 ans -> La Rochelle
Tony ENSOR (Nzl) 26 ans -> Otago Maxence BLANC (Fra) 21 ans -> Albi
Jérémy SINZELLE (Fra) 27 ans -> La Rochelle
Hugo BONNEVAL (Fra) 26 ans -> Toulon
Florian LAVAUX (Fra) 21 ans -> Nevers
Noam TRAMON (Fra) 20 ans -> Narbonne
Kitione TALIGA (Fid) 24 ans -> Pas conservé

Source : All Rugby

Oui, le Stade Français a perdu des cadres de son équipe : Slimani, Doumayrou, Lakafia, Bonneval, etc. Il sera difficile de remplacer des leaders comme Slimani, probablement le meilleur droitier du championnat, ou Julien Dupuy qui prend une retraite bien méritée. Pour autant, le club de la capitale a tenté des paris (sans mauvais jeux de mots) et essaiera de relancer des joueurs, ce qui est l'une des marques de fabrique du club. Souvenons-nous de l'arrivée de Doumayrou qui deviendra au fur et à mesure l'un des centres titulaire. On peut tout à fait espérer que Jimmy Yobo, l'ancien grand espoir d'Aurillac puis de Toulon, suive une trajectoire similaire. Et on peut penser la même chose pour Marvin O'Connor et Terry Bouhraoua. Par ailleurs, des économies ont pu être réalisées avec les départs de certaines stars sudistes (Gerhard Mostert, Will Genia qui a mis du temps à s'adapter et à donner entière satisfaction).

Et puis la nouvelle direction suivie par le club est claire : intégrer le plus de jeunes possible à la rotation. Maintenant il faut que les jeunes pousses gagnent leurs feuilles de matchs à l'entrainement pour que le staff tienne promesse. Avouons-le, ca donne envie quand on repense à cette fameuse génération dorée qui a fini sur le toit du rugby français en 2015. Cette génération qui aujourd'hui a perdu beaucoup d'éléments. On peut y croire avec des espoirs tels que Sekou Macalou, Faraj Fartass, Théo Millet ou Elies El Ansari. En raison de l'affaire qui a éclaté et en attendant de savoir ce qu'il adviendra, Waisea et Josaia Raisuqe ne pourrons pas aider le cub parisien, qui doit donc se passer du meilleur marqueur d'essai du dernier Top14 (16 essais).

Le(s) joueur(s) à suivre :

Physiquement impressionnant, technique, doté d'une hargne et d'un punch qui fait penser à Yannick Nyanga, on attend beaucoup de Sekou Macalou cette année. Son potentiel est indéniable, et on espère qu'il gagnera en régularité pour réitérer des performances semblables à celle qu'il a réalisée contre le Munster en janvier 2016. Autre poste du pack, celui de la deuxième ligne. Aux côtés de l'inusable Hugh Pyle, le jeune Paul Gabrilagues a démontré qu'il était désormais plus qu'un remplaçant, puisqu'il a assuré durant la période d'indisponibilité d'Alexandre Flanquart, son compère que l'on surveillera aussi pour voir s'il parvient à revenir à son niveau. Autre jeune à surveiller, Faraj Fartass, qui n'a eu droit qu'à une titularisation en tout avec les pros, lors d'un déplacement chez les Roumains de Timisoara (un essai inscrit). Cependant beaucoup l'ont découvert lors du tournoi des 6 nations des -20 ans lors duquel il a montré de belles aptitudes. On espère qu'il grattera quelques feuilles de match supplémentaires. Pour finir les regards se tourneront vers le poste de demi de mêlée puisque Terry Bouhraoua effectue son retour à XV dans ce club qui l'a formé de 2005 à 2009. Après une expérience très réussie à VII, on espère que ses qualités de vitesse et de vision du jeu se transposeront aussi bien à XV.

Le XV probable :

  1. Zhvania (Van Der Merwe*-Felsina)
  2. Bonfils (Sempéré)
  3. Herrera(Alo-Emile)
  4. Pyle (De Giovanni)
  5. Gabrillagues (Flanquart)
  6. Burban (Alberts)
  7. Macalou (Nicolas)
  8. Parisse (Meïté)
  9. Bouhraoua (Mc Leod)
  10. Plisson (Steyn)
  11. O'Connor (Martial)
  12. Danty (Bosman)
  13. Yobo (Millet)
  14. Arias (Fartass) *²Waisea
  15. Camara (Ensor)
    *Il n'est pas sûr de pouvoir rejouer en raison de soucis physiques
    *² En raison de sa mise à pied de manière provisoire, il ne fait pas partie de cette équipe type.

Le pronostic du rédacteur :

Le Stade Français conserve une ossature solide et commencera la saison plus sainement maintenant que l'avenir du club est acté, mais il attaque une saison de transition. C'est pourquoi le temps que le projet se mette en route et que jamais trouve sa place et son fonctionnement idéal (aussi bien au niveau des joueurs que des dirigeants), le club ne jouera sûrement pas les premiers rôles. Je vois donc le Stade Français finir à la 7e ou à la 8e place.

Sacha Harleux
Sacha Harleux
Cet article est rédigé par Sacha Harleux, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Meité ne jouait presque pas a Beziers,
Martial n'a rien fait a Bayonne,
Et que dire de Bouhraoua qui n'a pas joué a 15 depuis longtemps...
Je pense que vous faites une erreur en pensant que Daguin ne sera pas titulaire en 9

Les deux départs qui font mal, Slimani et Ross.
Mais c'est vrai que l'équipe Type à de la gueule, même avec les deux fidjiens du Cap d'Agde en moins.
J'ai plus de doutes concernant le staff, et notamment Dupuy qui n'a sûrement pas le niveau pour entrainer à si haut niveau.

Y'a en tout cas une énoooorme opportunité pour les minots de s'installer et de proposer une jeune équipe pleine d'envie.

Allez le Stade, au boulot !

  • ced
    100335 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

moi j'aurai gardé les Fidjiens, rien que pour alimenter la presse

@ced

Et les boîtes de nuit parisiennes.

  • VivaRCF
    17893 points
  • il y a 3 ans

Le recrutement est vraiment étrange quand même. Quelques joueurs n'ont pas, ou plus, le niveau Top14... Martial, Meïté, Cittadini... Beaucoup de paris aussi avec les jeunes, et Bourahoua. La vraie star pour moi c'est Herrera, qui pour le coup, s'il garde ses nerfs, pourrait faire oublier Slimani.

Une équipe avec un beau potentiel pour faire quelques coups. Il est très probable que le SF laisse filer la Challenge Cup faute d'effectif.
Bref de quoi finir dans le ventre mou, 7-10e.

Ce qui m'inquiète, c'est au niveau des entraîneurs. Dupuy qui débute sans filet, et surtout Azam. Au vu de ses passages dans d'autres clubs, je crains vraiment devant. :/

7ème je signe de suite . A mon avis la saison va être très difficile et le maintien bien compliqué

@Rchyères

Il y a un 15 de départ prometteur si la mayonnaise prend. Le souci, c'est qu'il faut que la mayonnaise prenne au niveau de l'effectif qui a été pas mal renouvelé, au niveau du staff qui est neuf dans tous les sens du terme, au niveau du proprio (que veut-il vraiment faire?). Si ça cafouille dans un seul de ces domaines, cela risque de plomber la saison.
L'effectif est aussi assez juste en profondeur, comme le dit Zou Lou le Challenge risque d'y passer. Et même avec cela, si jamais il y a un peu de poisse (blessures, affaires à la con comme Waisea, suspensions européennes à rallonge, etc.) l'effectif va vite être trop juste.

Bref la saison risque d'être longue et les supporters risquent de serrer les fesses pendant de longs mois. Mais même s'ils risquent de sentir le souffle de la relégation dans le dos (on l'a bien senti l'année dernière au ST), j'ai du mal à voir le Stade Français relégué en fin de saison. C'est quand même un club avec un ADN à part, habitué au système D et situations rocambolesques.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

ouais ce sera un peu comme pour nous beaucoup d incertitudes pour cette equipe qui se renouvelle beaucoup.

Je remarque que toutes ces présentations sont "écrites par nous", du coup, les pronostics de fin d'article ne sont pas très cohérents je trouve. Tout le monde voyant son équipe jouer à peu près les mêmes choses, souvent de manière optimiste. Bref, c'était juste une petite remarque.

Paris, pour moi, c'est vraiment la définition même de l'année de transition. Si ça marche cette saison, Paris risque de retrouver les sommets par la suite avec leur milliardaire allemand. Sauf qu'il faut que ça passe. Or je les trouve vraiment affaiblis quand on regarde les arrivées et les départs, staff compris. Il y a quelques arrivées intéressantes mais le tout est assez curieux.
Si tout tourne bien, pourquoi pas une 7e ou 8e place. Mais pour ma part, je ne les vois vraiment pas si haut. Je les vois plutôt jouer le maintien. C'est tellement serré que peut-être ils ne seront pas loin des six, mais sur le papier, ça fait partie des deux ou trois équipes en plus des promus que je sens moins. Peut-être que je suis trop sévère.

N'empêche qu'une paire de centres Danty-Yobo c'est pas mal au final. McLeod est un bon 9. La 3ème ligne sera encore plus joueuse avec Macalou (enfin !!!) installé durablement. J'espère qu'il ne va pas se blesser parce qu'il a le talent pour devenir un 7 indéniable du XV de France.

Je ne connais pas Meïté mais Sergio commence à vieillir même s'il a des stats stratosphériques encore aujourd'hui donc il lui faut un vrai remplaçant.

Je pense quand même que le Stade ne jouera pas le haut de tableau (opinion personnelle) car, comme dit dans l'article, on est sur une année de transition donc il faut un peu de temps.

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News