Top 14 - Comment le LOU a réalisé le meilleur bénéfice de Top 14 ?
Les Lyonnais réalisent une belle saison.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Lyon, qui affrontera Clermont dimanche, est en bonne santé sportive... et financière ! Mais quelles sont les clés de ce succès financier ?

Dans une entrevue pour Économie Matin, Yann Roubert, le président du LOU, se livre sur le modèle économique de son club qui fonctionne très bien. Le club a atteint un bénéfice net de 6,7 millions d’euros, un niveau jamais atteint dans le rugby français ! Mais quelles sont les clés du succès financier du LOU ?

Le soutien de la région 

Yann Roubert tient tout d’abord à préciser l’histoire du club lyonnais aujourd’hui pour éviter cette image de « nouveau riche sans histoire », comme le déclare Économie matin. En début de saison dans les colonnes de Rugbyrama, il avait déclaré que le bassin économique lyonnais permettait de donner des moyens aux ambitions du club. Contrairement aux clubs du Sud Ouest, le LOU n’a pas de concurrent direct quant aux soutiens financiers qu’il pourrait bénéficier, contrairement aux clubs du Sud-Ouest. Comme GL Events, une entreprise spécialisée dans l’événementiel qui est une société lyonnaise sponsor et actionnaire du club. Le LOU, avec un stade rénové depuis quelques années, a à disposition une population d’1,5 millions autour de Lyon, et où le seul rival est le RC Toulon, à 380 km… Le comité lyonnais dispose de 60 000 licenciés, là où le comité Occitanie détient 70 000 licences. Tous les ingrédients pour réunis pour faire un bénéfice tel, si les résultats sportifs restent présent. 

Le Matmut Stadium

Depuis 2017, le football de Jean-Michel Aulas et le rugby de Yann Roubert lyonnais se partagent un stade flambant neuf : le Matmut Stadium de Gerland. Selon le président du LOU, les 40 millions d’euros ont été investis pour faire de ce stade un lieu de vie pour les plus petits jusqu’au plus grand : 29 000m2 de bureaux et des espaces de réceptions. Une aubaine pour leur actionnaire GL Events, spécialisé dans l’événementiel. Dans Économie Matin, Yann Roubert déclare que "le LOU a signé un bail emphytéotique (bail de très longue durée) de 60 ans avec la mairie". De quoi encore évoluer.

Le contraste

Pourtant, les affluences du LOU sur la saison 2018-2019 ne font pas partie des meilleures du championnat, puisqu’ils se retrouvent à la 7e place (13 720 en moyenne) derrière le Racing 92, avec un taux de remplissage de 39% qui est le plus bas du Top 14. Il y a encore des progrès à faire pour un club qui dispose d'un stade avec le plus grand nombre de places (35 000). De plus, le club n’attire pas les foules sur les réseaux sociaux, puisqu’il culmine à 125 000 fans seulement, là où le Stade Toulousain est à 964 000 au total… Au niveau du recrutement, le club ne fait pas de folies, même si Demba Bamba, Joshua Tuisova ou Xavier Chiocci ont été officialisés en plus de la prolongation de Félix Lambey. D’un côté un modèle économique qui fonctionne petit à petit mais surtout ancré localement. De l’autre, une marge de progression importante grâce à ses infrastructures. Faîtes attention au grand méchant LOU.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Alors, quelques petits points à rectifier, concernant les concurrents directs, tout a été dit, Mr AULAS n est plus locataire au matmut de Gerland, vu que le club de l OL a sont propre stade ( à Decines, proche banlieue lyonnaise) concernant la capacité du stade, elle n'est pas de 35 000, mais de 20 000 dans sa configuration optimale, nombre de spectateurs jamais atteint cette année, même si lors de la réception de l ASM, nous étions environ 18 000. Par contre, je pense que le taux de remplissage ne va pas s ameliorer cette année a venir, vu la grosse augmentation des tarif des abonnements, et la je ne sais à qui il faut dire merci......

"Même si Demba Bamba [...] [a] été officialisé". Putain mais STOP ! Il est lyonnais depuis l'an dernier, il n'est que prêté au CAB ! C'est officiel depuis plus d'un an, arrêtez de nous vendre ça comme le transfert de l'année.

Et quitte à faire mon rageux, y a que moi que ça agace de voir écrit "RC Toulon" pour le Rugby Club Toulonnais ?

  • Stache
    770 points
  • il y a 1 an

Bjr,
Pour moi si le taux de remplissage su stade peut-être pris en compte car, il est construit sûrement par rapport à un potentiel d'habitant proche ou agglo. Je suppose qu'on fait une étude de clientèle supporter qd même .

@Stache

J'imagine effectivement que ça a été fait à l'époque où Gerland a été construit, quand il devait servir pour le foot.

  • Stache
    770 points
  • il y a 1 an
@Fufu Brindacier

Oui, exact

Marrant comme articlre...
sont comparés des trucs pas comparables (tx de remplissage des stades par ex)
"Modèle économique": ce terme m'a toujours fait poiler.
Combien investit la ville de Lyon dans son équipe de rugby ?
C'est probablement plus dur pour d'autres villes de la taille d'un patelin, dans lequel il n'y a pas d'autres sports à haut niveau. Donc recours à un mécénat public, comme de nombreuses autres villes jouant au rugby (La Rochelle, Toulon,...)
Justement, me semble qu'il serait intéressant non pas de parler des budgets des clubs uniquement,
mais de connaître les divers investisseurs dans tous ces budgets pro.

Il se peut que je dise une immense connerie en affirmant cela,
mais justement,
surtout ne pas hésiter à m'apporter la contradiction

On a de plus en plus d'affirmations bizarres dans les articles. Ici : "le seul rival est le RC Toulon, à 380 km". Donc l'ASM, à 180 km et moins de 2 heures par l'autoroute n'est pas considéré comme un rival possible du LOU.

@lelinzhou

Tu as oublié Bourgoin, Oyonnax, Grenoble

@Placeb35

Je ne considère que les potentiels rivaux pour le Brennus.

@lelinzhou

Moi je parlais de concurrence de supporters, qui va jouer sur la fréquentation et du nombre de supporters que pourrait avoir Lyon si ces clubs n'étaient pas aussi proche

@lelinzhou

Le rédacteur,
il connait pas sa géographie

"taux de remplissage de 39%" c'est complètement con comme mesure non ? Un stade de 1000 place peut avoir un taux de remplissage de 100% tous les weekend alors qu'un stade de 35 000 forcément il sera jamais plein non ?

C'est peut être moi qui comprend pas mais ça me semble aberrant de mesurer l’affluence en terme de pourcentage plutôt qu'en valeur absolue.

@coupdecasque

Le problème si tu loue ou doit entretenir un stade sur dimensionné par rapport à tes besoins, est que tes dépenses de fonctionnement seront également sur dimensionnées.
Vu que l'article traite d'un sujet économique c'est une info intéressante et ça donne des infos sur chaque club.
Exemple tout bête avec l'UBB qui annonce des problèmes financiers.
Un stade plus petit dans lequel ils feraient 80 à 90% de taux de remplissage ne serait pas négligeable aujourd'hui (je ne dit pas que ça réglerait leurs problèmes. Juste que ça en serait un de moins! Et c'est d'autant plus dommage qu'ils ont une belle affluence)

@math1907

Oui j'ai bien compris l'intérêt en terme de remplissage et je suis totalement d'accord c'est seulement sur le fait d'en faire un argument principal alors que les chiffres en valeur absolue sont plus pertinents pour la billetterie et savoir si le club attire beaucoup de personnes.

Maintenant tout le monde est d'accord sur le fait que le stade de La Rochelle pourrait peut être attirer 10 000 personnes en plus chaque match qui sait ?

Donc bon je comprend pas trop ce genre d'argument repris parfois par les présidents qui chaque fois qu'ils ont deux années bonnes veulent se faire construire un stade (enfin je comprends pas dans le sens je trouve ça très con et dommageable pour les habitants de la ville).

  • gjc
    6663 points
  • il y a 1 an
@coupdecasque

oui l'auteur a tort de voir ce chiffre comme une mesure de succès
Mais le chiffre lui-même n'est pas inutile. Gerland est une aubaine pour le LOU et son faible remplissage offre un gros potentiel de croissance de billetterie, contrairement à La Rochelle qui est contraint.

@gjc

Comme je le dis plus haut en effet on peut se dire que La Rochelle pourrait faire quelques milliers de places en plus chaque weekend mais personnellement je trouve ça bien que chaque place coûte chère dans le sens où au moins aucun siège n'est vide dans les tribunes car quelqu'un n'est pas venu ou un officiel invité et qui s'en fou etc.

Après s'ils avaient 2000 places en plus peut être que le stade ne serait pas pleins :b Je pense pour La Rochelle qu'il bénéficie d'une aura très grande dans la région surtout qu'ils sont en Top 14 alors que Vannes en Pro D2. Je crois surtout concernant Lyon qu'ils bénéficient du Grand Lyon et de toute la structuration des villes qui deviennent des Métropoles puis des Métropoles régionales en absorbant tout ce qui l'entoure.

Il y a 10 ans on se déplaçait à Vuillermet qui ne comptait que 2500 places.. 17000 pour un barrage c’etait Inespéré alors .. Paris ne c’est pas fait en 1 jour...

  • METI69
    5742 points
  • il y a 1 an

Bon, differencions Yann Roubert, un super mec engagé personnellement dans des projets humanistes, et GL EVENTS. GL, c'est le fournisseur événementiel d'une campagne présidentielle soutenue par le maire de Lyon. Le modèle économique repose aussi sur un modèle d'entregent franchement prégnant à Lyon (comme sans doute ailleurs). A preuve (?) la Société Générale qui déplace son siège régional sur la plaine de Gerland.
Quant à Toulon seul concurrent à la ronde, c'est oublier un peu vite l'ASM et son public ainsi que Grenoble qui, bien qu'en Pro D2, a une superbe équipe et un stade des Alpes magnifique.
Toulon, ASM, Grenoble et Lyon ont un stade en ville, et c'est ce modèle d'attractivité qui est développé. L'équipe n'est qu'un produit d'appel. On est tres loin du LOU au stade Vuillermet à l'identité populaire.

@METI69

9eme avec plus de 10 équipes pro c'est pas mal

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
News
News
News