Ecrit par vous !
Top 14. Ali Williams et James O’Connor convoqués devant la commission de discipline le 12 avril prochain
James O'Connor a pu bénéficier de plus de souplesse de la part de son club.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après le report de leur première audience, ils devront s’expliquer concernant leur interpellation du 28 février dernier.

Pour répondre de leurs accusations, les deux joueurs seront entendus le 12 avril prochain par la Commission de discipline de la LNR. Inculpé pour achat et de cocaïne, on rappelle qu’Ali Williams avait été licencié par le Racing 92 dans la foulée. Contrôlé positif au stupéfiant, James O’Connor, lui, avait simplement été mis à pied par son club de Toulon et avait du s'acquitter d'une simple amende.

Gardes à vues levées pour Ali Williams et James O'Connor, les deux joueurs poursuivis

Une mise à pied qui a d’ailleurs pris fin hier. En effet, l’ailier australien a été aperçu à l’entraînement avec le groupe toulonnais. Il devrait donc postuler pour le match face au Stade Français dimanche prochain. En revanche, pas de nouvelles concernant une éventuelle prolongation de son contrat, qui se termine en juin prochain.

arthurdelongevialle
arthurdelongevialle
Cet article est rédigé par arthurdelongevialle, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore la barrière de la langue.
Mettre des Bourre-pif, c'est pas se coller des rails.
Et sinon, drogue ou dopant, ce devrait être fin de license pro directe par la LNR.

  • ced
    100064 points
  • il y a 3 ans
@Pizzapanucci

entièrement d'accord sur la sanction

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans

O Connor, il vont lui boucher les narines ?

Les sponsors achètent une image.
Celle des me mecs qui s'en foutent plein le pif et défoncent des nanas lors de match à l'extérieur, ça fait moins vendre. Sauf peut-être chez les rappeurs...

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans

Je suis le seul à m'en foutre complétement des affaires extra-sportives des joueurs (bon ptete pas Grenoble, la c'est quand même chaud), tant que c'est pas du dopage?
Je ne dis pas ça pour modifier la ligne éditoriale du rugbynistère, mais les sur-réaction des ligues, clubs etc. me gonfle bien plus que les faits.

@Chams

Que les clubs réagissent ne me dérange pas, ils sont employeurs et les contrats comprennent des clauses par rapport à l'image. Par contre je ne comprends pas en quoi cela concerne la Ligue. Ils ne sont pas employeurs des joueurs et les faits ne se sont pas produits pendant des évènements organisés par la LNR. Quand on voit qu'à côté de ça la LNR et la FFR sont montées au créneau pour défendre les joueurs concernés par les affaires de dopage, c'est en effet assez comique/pathétique.

  • angelo
    1794 points
  • il y a 3 ans

ca tombe bien ce match contre le SF il pourra faire découvrir les joies de la capitale à ses coéquipiers !

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos
News
News
Transferts
Transferts