Top 14 - 24e journée. RCT vs MHR. Le M+30 du Rugbynistère
Top 14 - Le MHR de Nadolo n'a pas réussi à faire tomber Toulon à Marseille.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce qu'il faut retenir à chaud du choc de la 24e journée de Top 14 entre le Rugby club toulonnais et Montpellier à Marseille.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 7e - Ashton dépasse Nalaga (7-0). L'Anglais a battu le record du plus grand nombre d'essais marqué en une saison. Tout est parti d'une bonne initiative de Trinh-Duc. Le jeu a rebondi au large avec une passe décisive d'Isa pour Radradra. Lequel a fixé en bord de touche. Bien que touché par un Héraultais, le ballon a été récupéré par Nonu qui a offert son 22e essai à Ashton.
  • 19e - Guirado rejoint Trinh-Duc aux vestiaires (12-0). Le RCT est dans le match après un deuxième essai par Radradra mais perd coup sur coup deux joueurs importants : son ouvreur François Trinh-Duc, touché à l'épaule, et son talonneur Guilhem Guirado.
  • 22e - Toulon décroche le bonus offensif (15-23). Dans une première mi-temps à sens unique, Toulon va chercher son troisième essai après un petit par-dessus de Belleau réceptionné par Bastareaud.
  • 62e - Le MHR n'abdique pas (29-12). Malgré sa domination dans le premier acte, le RCT n'a pas réussi à sécuriser son bonus. Après un premier essai de Martin à la 34e, c'est Ngandebe qui a privé les Varois des 5 points de la victoire en marquant en coin après une pénalité rapidement jouée.
  • 76e -  Un dernier essai pour la route (32-17). Si la première mi-temps a été toulonnaise, la seconde a été héraultaise. Quelques minutes après avoir sécurisé la victoire sur une pénalité, Belleau a été contré. Ce qui a profité à Galletier. 

Le Top 3 du rédacteur :

  • Eric Escande : Le demi de mêlée a joué de manière très juste. Excellent dans la conduite du ballon, sa bonne vitesse de passe et son alternance ont permis au RCT d'être efficace en attaque. Décisif sur l'essai de Radradra, il a également été précieux avec son jeu pied d'occupation.
  • Aaron Cruden : Tout n'a pas été parfait pour l'ancien ouvreur des All Blacks, mais le Néo-Zélandais a par ses courses et ses passes permis à ses coéquipiers de briller. Il a ainsi été à l'origine de l'essai de Martin en rentrant sa course avant de fixer deux défenseurs pour donner à Dumoulin.
  • La mêlée toulonnaise : Certes ce n'était pas la première ligne titulaire en face, mais Marc Dal Maso et Fabrice Landreau pourront se satisfaire du travail de leurs avants, dominateurs en mêlée durant tout le match.

Le Tweet :

Le bilan :

Les supporters et les observateurs attendaient beaucoup de ce choc entre le leader du Top 14 et le 4e au classement. La composition concoctée par le MHR avait laissé craindre d'un match à sens unique. Cela a été vrai pendant une mi-temps, avec des Toulonnais concernés et appliqués qui ont marqué quatre essais et ainsi décroché le bonus offensif. Certes, les Héraultais n'auront jamais été en mesure de l'emporter mais ils ont quand même donné du fil à retordre aux locaux du jour, et ce, jusqu'à la 80e minute de jeu. Les consignes du technicien néo-zélandais et surtout son coaching ont vu Montpellier rentrer enfin dans le match en second mi-temps. L'occasion pour les Toulonnais de tester leur défense. Ils n'ont presque pas vu le ballon lors des 40 dernières minutes du match. Ils pourraient cependant regretter d'avoir choisi de prendre les points en fin de match plutôt que de tenter d'aller chercher un nouvel essai.

Les compositions :

Toulon :

Bonneval ; Ashton, Bastareaud, Nonu, Radradra ; Trinh-Duc, Escande ; Isa, Vermeulen, Lakafia; Kruger, Attwood ; Van der Merwe, Guirado, Fresia

Montpellier :

Immelman ; Tomane, Martin, Dumoulin, Ngandebe ; Cruden, Sanga ; Bardy, Galletier, Devergie ; Hoeata, Janse van Rensburg ; Kubriashvili, Ruffenach, Fichten

La fiche de la rencontre :

Toulon vs Montpellier 32-17 (MT : 29-7)

Evolution du score : 7-0 ; 12-0 ; 19-0 ; 22-0 ; 22-7 ; 29-7 ; 29-12 ; 32-17

Toulon : 
4E  Ashton (7e), Radradra (11e), Bastareaud (22e), Isa (44e) ; 3T Trinh-Duc (8e), Belleau (23e, 45e), 2P Belleau (29e, 71e)

Montpellier : 

3E Martin (34e), Ngandebe (62e), Galletier (76e) ; 1T Cruden (35e)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bilan à deux journées de la fin
Toulon revient bien malgré ses deux défaites coup sur coup dû à un manque d'efficacité. C'est une défaut récurrent cette saison mais ils sont en pleine forme. Les blessures de Guirado et de FTD ne seront pas dommageable, j'espère.

Rien à voir avec ce match mais Toulouse est en train de revenir en grande forme. Ils ont de quoi finir champion de France car ils sont assez réguliers ces derniers temps et je ne vois pas quelle équipe pourrait leur résister. Ils ont un jeu assez jolis à regarder

Bref, la fin de saison s'annonce palpitante a tous les étages 🙂

  • cahues
    122135 points
  • il y a 2 ans

Bonus offensif oublié : c'est tout de meme pas la faute à la sncf !

Malgré l'entame de match catastrophique il y avait peut-être moyen de faire douter un peu plus Toulon si Sanga avait sorti le ballon en touche à la mi-temps. A "seulement" 22-7 la suite aurait pu être un peu plus intéressante. Mais belle réaction quand même sur la deuxième mi-temps.

Le triangle 10-12-13 a été intéressant, avec un Dumoulin qui a l'air de bien revenir en cette fin de saison, en espérant que ses pépins physiques le laissent un peu tranquille. L'équipe produit de belles choses dans le jeu même sans les Steyn, Serfontein ou Nadolo, ce qui est rassurant.

Le gros point noir reste cependant la mêlée, l'équipe est trop dépendante de certains joueurs devant (Nariashvili, Du Plessis, voire Willemse) et les remplaçants ont du mal à rivaliser.

Bon maintenant faudra pas déconner pour le prochain match contre Pau, qui aura besoin de rattraper les points perdus à domicile ce soir.

  • AKA
    49558 points
  • il y a 2 ans

Si c' est pour venir en tongues et les Ray Ban Aviator sur le nez les Montpelliérains auraient mieux fait d' aller à la plage à Palavas... Au fait, combien a combien émarge Cruden?

Étonnante décision de prendre les 3 points pour le RCT alors qu'il y a 4 essais à 2

@Babalonis

Franchement, au vu du profil de la fin de rencontre, je donnerais finalement raison à Mathieu Bastareaud. Et puis, je pense que lorsqu'il avait Louis Picamoles sur le ventre, il a eu le temps à réfléchir à tout le poids de la responsabilité qu'il avait de faire rentrer ses gars avec les quatre points.

@Jason Robinson

Possible, même si au vu du temps qu'il restait, je ne voyais pas le MHR revenir. Mais choix stratégique.

@Babalonis

C'est la question que je me posais sur l'autre article du match. Il reste à peine 10 min, tu es à l'abris de deux essais transformés (17 points d'avance) et tu es en position d'aller chercher un bonus qui peut s'avérer précieux dans la course au barrage à domicile voir la demie.
Les deux seules pistes que j'ai trouvées :
- Basta s'est fait engueuler la semaine dernière pour avoir pris la pénaltouche au lieu des points;
- les joueurs voulaient rendre hommage à la légendaire gestion de match de Galthié pour la demie MHR-CO.

@Team Viscères

-basta et robshaw ne sont qu'une seule et meme personne

@Team Viscères

J'aime bien ta seconde piste mais vu les propos de Bastareaud à la fin du match, la première semble tenir la corde.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News