Top 14 - Le virage culturel du Stade Toulousain a-t-il vraiment eu lieu ?
Top 14 - Le virage culturel du Stade Toulousain a-t-il vraiment eu lieu ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'an passé à pareille époque, le manager du Stade Toulousain Guy Novès avait appelé à un virage culturel en ce qui concerne le recrutement. Analyse un an après.
L'an passé à pareille époque, le manager du Stade Toulousain Guy Novès en avait gros sur la patate alors que son équipe, éliminée en quarts de finale de la H Cup, venait de perdre en demie du Top 14 face à Toulon. L'entraîneur emblématique du Stade avait alors appelé à « mener une réflexion sur le mode de recrutements pour les saisons à venir » afin de pouvoir rivaliser avec les cadors du championnat qui n'hésite pas à faire leurs marchés du côté de l'hémisphère sud et de ses internationaux à la retraite aux détriments du club toulousain qui jusqu'à présent donnait la priorité aux joueurs français. « Aujourd'hui, soit Toulouse doit accepter cet état de fait, soit se donner les moyens de rivaliser. Si on ne réalise pas ces efforts-là, il faudra accepter de peut-être rentrer dans le rang. » Et si ce moment fatidique était arrivé vendredi soir à l'issue du match de barrage face au Racing-Métro ?



Le Stade Toulousain sera, en effet, absent du dernier carré pour la première fois depuis 1993. Une petite révolution dans le rugby français qui pourrait d'ailleurs pousser le club haut-garonnais a sérieusement entamer la sienne. Si l'on compare la feuille de match du match de barrage de l'an passé entre ces deux formations, on remarque que le Stade Toulousain a quelque peu réduit la voilure en ce qui concerne les internationaux français sans pour autant faire le ménage. En 2013, 16 des 23 joueurs toulousains avaient au moins une fois porté le maillot tricolore alors que dix d'entre eux étaient même toujours en activité. Cette année, on note 13 tricolores sur la feuille de match mais seulement huit ont joué avec le XV de France cette saison. Du côté du Racing-Métro version 2014, le nombre de Français est similaire, mais seul quatre d'entre eux ont joué cette année sous le maillot de l'équipe de France.

Top 14 - Le virage culturel du Stade Toulousain a-t-il vraiment eu lieu ?

Le Stade a bien tenté d'amener du sang neuf dans ses rangs avec l'arrivée de Tekori ou de Qera, pour donner un peu d'air à ses habituels titulaires, mais au final on remarque les 23 toulousain sur la feuille de match du barrage totalisent 588 rencontres durant la saison 2012-2013. L'an passé, les 23 face au Racing-Métro cumulaient 598 match. La différence n'est pas énorme. Du côté du club francilien, qui avait aligné 6 internationaux français en activité vendredi (joueurs en gras) nous sommes à 551 matchs contre 564 l'an passé. Certes, certains joueurs du Stade Toulousains ont pu souffler, mais on est encore loin de la révolution culturelle. Cependant, il apparaît tout de même difficile pour un club qui possède des joueurs de qualité encore sous contrat, de changer totalement la donne d'une saison à l'autre. Il se pourrait cependant que la fin de ce cycle précipite quelque peu les choses après deux saisons ratées.

Top 14 - Le virage culturel du Stade Toulousain a-t-il vraiment eu lieu ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour résumer, c'est le calendrier qui pose problème. Si l'équipe de France et les clubs ne vont pas dans la même direction, on va droit dans le mur. Les club qui servent leur pays ne doivent pas en SUBIR les conséquences. Il faut que la FFR permette aux clubs de fournir l'équipe de France en commençant par réduire le nombre de match pour éviter les doublons. Point barre.

  • Kad Deb
    31183 points
  • il y a 6 ans

Erratum. Si les instit' de la 3e Rép. voyaient ça...
"😜olitique de recrutement devienNE (sans NT) la norme"
"leS (avec un S) résultats de toutes les équipes"

  • Kad Deb
    31183 points
  • il y a 6 ans

Et puis ce serait dommage que la politique de recrutement massif de joueurs étrangers deviennent la norme. Pour moi, ce sont le ST et l'ASM qui sont dans le vrai en détectant/formant les jeunes. Ça ne paye pas cette saison pour leur équipe première seulement mais il faut aussi prendre en compte le résultats de toutes les équipes de chaque club.
Pour paraphraser les instituteurs de la 3e République : "le meilleur club est celui qui a la meilleure formation, et s'il ne l'est pas aujourd'hui, il le sera demain."
À la FFR et la LNR de soutenir la formation plutôt que le recrutement, sinon c'est la perspective du foot et de ses grands clubs surendettés ou rachetés par des milliardaires étrangers qui guette le rugby.

Le vrai problème du stade, c'est wiliam Servat et Jb Elissalde. Ils etaient de très bon joueurs, mais depuis qu'ils sont dans le staff ,le ST à perdu son jeu.
La seule révolution doit être celle de l'encadrement. L'effectif est largement suffisant pour gagner un trophée .

Et si ON acceptait le verdict sportif sans forcément tout remettre en cause ! Après tout la bascule du match se fait sur 9ts "dehors" au ST et 3pts au Racing. Inversons le taux de réussite des buteurs et aujourd'hui le ST est en 1/2 avec des commentaires du style "Hé oui à la fin le Stade est tjrs là !". Si on se projette sur du moyen terme (perspective à 1an ou 2) le Stade est certainement (je mettrais avec SF) un des Clubs les mieux armés en joueurs "bientôt à maturité" et aptes à jouer au + haut niveau. Je trouve ridicule de tout vouloir remettre en question parce qu'1 fois tous les 20 ans le Stade n'est pas en 1/2 ! Qu'il y ait des ajustements "à la marge" ok mais tt vouloir révolutionner c'est renier son propre ADN et ne laisse augurer aucune certitude sur le long terme ! 1 dicton dit : "Ce qu'on te reproche cultives le car c'est ce que tu est " il trouve là tout son sens ! Je pense qu'il faut se nourrir des expériences passées (bonnes & mauvaises !) pour progresser et tendre tjrs vers l'excellence et sur ce point, je fais tjrs confiance à G Novès et au Staff du Stade...RDV dans 1 an au Stade de France j'en faits le pari !

@ Rouflaquettes :

Pourquoi tu veux que Poitrenaud parte ? C'est l'un des meilleurs joueurs des lignes arrières. Et justement, avec lui, les défenses sont souvent surprises car c'est un joueur d'évitement et non d'affrontement, ça change de Fritz, David et Fickou. En plus, il n'est pas sélectionné en bleu, pas trop blessé et il mouille vraiment le maillot.

Quand à la deuxième ligne, elle a effectivement connu une année difficile, ce qui est absurde au au vu de sa qualité sur le papier. Pour Albacete, ça sent la dernière saison avec la Coupe du Monde en ligne de mire. Pour Millo, il peut toujours apporter dans le combat. Et Tekori, il a qu'à plus se bouger le cul !!

Là où je suis d'accord, c'est Montès et Lamboley, ça fait des années que je me demande pourquoi ils sont là. Vermaak et Gear, je ne suis pas convaincu qu'ils soient fait pour jouer à Toulouse.

Avec la CDM, la saison 2014/2015 est pour la nouvelle génération !

Je rejoins Kad Deb sur de nombreux points et notamment sur les recrutements hasardeux. Beauxis et même Gear n'ont pas été de bonnes recrues ; quant à McAlister, il a été très bon la première saison puis s'est beaucoup blessé...
Ensuite, je pense qu'il serait temps de se débarrasser des anciens. Exit les Millo-Chluski, Lamboley, Albacete et même Poitrenaud. Ils ont toujours un bon niveau mais ils ne surprennent plus personne, les adversaires les connaissent. Je pense que ça permettrait notamment à Tekori de s'installer mais surtout je rage quand je vois un joueur de la classe et du niveau de Nyanga cirer le banc des remplaçants au profit de Lamboley...
J'espère aussi que pour la prochaine saison, le ST nous fera le plaisir de faire jouer les quelques jeunes qu'on a pu entrevoir cette saison comme Camara et Fickou évidemment, mais aussi Bonneval et Ramos !

J'ai espoir personnellement, tout d'abord parce qu'avec Flood, on aura enfin un vrai 10 et un buteur. Ca permettra aussi à McAlister de glisser au centre, là où il est meilleur. Mais surtout parce que YOANN MONTES SE BARRE !!!!

Je pense que Toulouse subit l'arrivé des étrangers dans les autre club tandis que eux mette en valeur leur formation ou recrutement de joueur français. Il est la principale source pour l'équipe de france de ses dernières années, cependant au fur et à mesure que les années passe on fait n'importe quoi avec les jeunes, ce qui fait que des talents sont gâché et peu sorte des centres de formation donc aujourd'hui Toulouse qui s'appuie sur leur formation ont du mal, commence à recruter des étrangers certains avec succès d'autre moins. Après c'est une équipe qui à perdu la flamme depuis leur dernier Brénus de mon ressentit.


Et personne ne parle des départs de Servat, Poux, Bouihlou, Skrela et Jauzion ? En terme de talent et d'expérience, ça fait une très grosse perte.

Plutôt que de parler de l'intox de Novès au sujet du recrutement, il faut regarder la réalité en face, le club n'a pas su assuré de transition entre les générations et s'est trop reposé sur ses lauriers. Aujourd'hui, il n'y a plus assez de leaders (vestiaire, touche, mêlée, jeu). Certains joueurs, notamment devant dès que Dusautoir et Nyanga sont absents, n'ont pas pris leurs responsabilités.

Pour remonter la pente, je suis convaincu que ça va passer par le centre de formation et des joueurs qui ont un vrai amour du maillot. Je fais confiance aux Baille, Camara et Galan pour retrouver cet état d'esprit de vainqueur. Derrière, avec Doussain et Fickou, je ne me fais aucun souci !

Et, à part à Toulon, une flopée d'étrangers ne fonctionne pas, tant sportivement que économiquement. Et il faut arrêter d'accuser l'EDF de tous les maux du rugby français. Si Novès ne fait pas plus jouer de jeunes (Guillamon, Maka, Barraque, ...), à qui la faute ?

  • Larych
    3834 points
  • il y a 6 ans

Juste une remarque : championnat anglais de football, qui à l'image du Top 14, est la "référence" internationale et donc le lieux ou les meilleurs joueurs viennent jouer car meilleurs salaires/images.
60 joueurs anglais ont joués 50% du temps de jeu en club ce qui fait une moyenne de 3 par club, de mémoire 7 ou 8 dans les tops clubs (6 premiers). Le coach de l'équipe nationale n'a plus aucun réservoir de joueur surtout qu'ils ne peuvent pas s'exporter à l'étranger (combien de joueurs francais joue en premiership ou super 15, je suis incapable d'en citer un). Il est clair que l'équipe de France se dirige dans le mur mais peut-on blâmer les clubs quand l'EDF propose des doublons et empêche un travail continue aec les joueurs de club. Des réformes doivent être menées et vite ou dans cinq à dix ans on aura tout à reconstruire avec une longue traversé du désert.
Au hasard, limitation du nombre d'étranger en ProD2 et accélération des prêts vers ce championnat (bon pour les jeunes pas aguerris au TOP14. Limitation des non européens pour le Top 14 ( si je dis pas de conneries l'arrêt Bosman 1995 empêche des règles pour la communauté européenne), compensation financière pour les sélectionné avec un vrai travail entre sélectionneur nationale et entraineur de club.
J'espère que l'on aura toujours une belle EDF et un beau Top 14 et que l'on a pas choisir, c'est une question d'équilibre !

@LouRugby assurément, la FFR fait n'importe quoi, c'est elle qui doit montrer une ligne directrice, et pas les clubs. Peut-être que Laporte à la FFR ne serait finalement pas une si mauvaise chose?

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Rome ne s'est pas faite en un jour ! Tous les clubs ont besoin de temps pour que la mayonnaise prenne ! Tous ces changements, ca augmente la masse de travail pour retrouver le fameux jeu à la Toulousaine...

Après, vu la qualité des gugus qu'il y a sur les feuilles de match, je pense qu'ils auront pas besoin de 10 saisons pour bien huiler la machine ! Peut etre encore une saison ou deux en demi teinte, mais ils vont revenir !

  • Kad Deb
    31183 points
  • il y a 6 ans

Pour ne pas trahir mon pseudo, je vais me permettre un petit contre-pied et tant pis si je me trompe.
Une trentaine de matches d'écarts répartis sur 23 joueurs, ça ne fait même pas 2 matches de plus par joueur en moyenne pour le ST : est-ce tellement significatif ? D'ailleurs, le RM92 a connu un démarrage difficile cette saison et n'a pas été épargné par les blessures.
Les raisons ne sont-elles pas plutôt à chercher dans la qualité même du jeu pratiqué par le ST depuis 2 ou 3 saisons, la plus forte concurrence d'autres grands clubs - dont le RM92 est un exemple - et des recrutements parfois décevants ?
Est-ce d'un changement culturel dont le ST a besoin ou, tout au contraire, ne s'est-il pas - très relativement - affaibli en se détournant peu à peu des principes qui l'on fait roi depuis 30 ans ? Le jeu à la toulousaine fait de mouvement incessant s'est beaucoup délité ces derniers temps et le ST est devenu plus classique, plus prévisible pour ses adversaires. Le recrutement est aussi à discuter : il semble que certains joueurs extérieurs n'ont pas été choisis en fonction du projet de jeu mais plus sur leur réputation ou leur puissance physique. D'ailleurs, le recrutement d'un joueur formé ailleurs est un peu une loterie : Sexton, le héros du jour, n'était-il pas fortement critiqué au RM 92 il y a encore 2 mois ? Tekori qui était dévastateur au CO l'est-il autant au ST ?
S'il est indispensable de disposer d'une trentaine de joueurs très performants pour figurer dans le haut du tableau, pourquoi faut-il obligatoirement les recruter ailleurs avec les risques de difficulté d'adaptation ? Le ST a toujours eu un effectif de qualité grâce à son système de formation/détection des jeunes et les autres clubs ont recruté à l'extérieur des joueurs déjà formés pour pouvoir rivaliser. En abandonnant son modèle, le ST risque d'y perdre son âme sans avoir pour autant la certitude de meilleurs résultats.

Bon je vais faire un commentaire à la va vite excuser l'orthographe et le phraser. Je vais pousser un coup de gueule. J en ai marre de voir les journaliste et d autre dire que le stade toulousain n est plus ce qu il était tatitata. C est normal ! On a un seul vrai 10 de métier et beauxis qui est pas .... Mais cela n empêche pas que le groupe est très jeune ! Normal qu il y ait moins d internationaux français ! Ensuite ont a eu des blessures des absences avec les tournois, un groupe en perpétuel évolution ! Qu est ce que vous voulez avoir une cohésion d équipe ?! Les jeunes joue mais ne sont pas souvent encadrés par les vieux ou du moins les gars expérimenter. Dans 2 3 ans si on a pas trop de blesser on va une nouvelle fois écraser tout le monde pendant 5 ou 6 ans ! C est un nouveau cycle dans lequel se lance le stade, le dernier cycle était avec michalak elissalde poitrenaud, jauzion... Et j en passe. Sauf que le niveau était moindre donc on arrivait en demi sans trop de casse.

Ensuite un autre coup de gueule. Je suis étudiant j ai ps l occasion de regarder tout les matchs comme avant mais je pense que un 9 doit être un spécialiste 9 et un 10 spécialiste 10! On peut jouer sur la polyvalence sur les autres poste mais la charnière doit être huilé avec un style des automatismes. Il faut arrêter de balader doussain qui est un excellent joueur mais qui n a pas de repère.... Avec l arriver de flood et j espère d un jeune 10 doussain pourra se fixer à la mêlée car ça peut être une sorte de byron keller ( pour moi son manque de vitesse est du à son manque de repère).

Un match de rugby se joue sur des détails. En demi final on aurait pas du perdre contre le munster, on a été maladroit de mauvais choix mais on était pas des agneaux appeuré comme j ai pu lire. Et ensuite je comprend même pas comment on a pu perdre hier.. Problème de communication peut être sur certaine phase... Ensuite faut arrêter de faire buter doussain quand tu as Mc alister.. Même si je pense que le choix c est fait entre les 2 jours à l échauffement où doussain devait avoir la pate chaude mais au bout d un moment .. Je sais pas si c est lui qui fait sa star ou quoi mais c est triste qu il n y ait pas eu un changement de butteur

Pour finir je pense que cette défaite peut soit enterrer Toulouse ( ce que je doute vu les mentalités soit leurs donner plus de gniac pour l an prochain, ce qui peut faire très mal vu les potentiels... 😉.

J espère que certain auront entendu mon cri de détresse à l'égard de l illogisme des journalistes et autre spécialiste qui s enflamme sans prendre en compte tout les paramètres.

@ Paris, Les Gallois, Les Irlandais Et Les Écossais.

Bien sur, mais la FFR doit aussi faire respecter les règles que l'on retrouve dans tout les grands championnats étrangers : priorité aux joueurs sélectionnables en bleu, réduire le nombre de matchs... Il n'est pas normal qu'un club se fasse pénaliser en servant son pays.
Il faut prendre des mesures fortes, comme pour les modèles étrangers.

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 6 ans

De toute façon, ya plus le choix. soit on reste avec notre "culture" des internationaux français; soit on change les choses, et on va chercher des étrangers. Le souci majeur, c'est que dans tous les cas, ya une équipe qui va se casser la gueule: si on continue sur notre "culture", dans quelques années, on sera en prod2; si on s'arme d'étrangers, vu que tous les clubs vont le faire, ben ça sera l'edf qui se cassera la tête. C'est bête, mais ma préférence va à mon club de coeur, et pas à l'edf, même si je reste persuadée qu'on pourrait avoir un bon championnat et une bonne EDF.

@LouRugby, je sais que le ST est un élément incontournable du rugby français mais ce que tu dis là c'est sensiblement la même chose que de dire que le général doit cirer les bottes du simple soldat.
Moins les clubs auront de pouvoir, mieux ce sera! Et manifestement ils en ont encore trop, car manque de crédibilité et de compétence de la FFR.

Ce n'est pas Toulouse qui doit prendre un virage culturel, mais la FFR qui doit prendre ses responsabilités.

  • Foxxy
    17804 points
  • il y a 6 ans

Si ce virage culturel a vraiment lieu, ce sera tout sauf une bonne nouvelle pour le XV de France.

Les clubs du Top14 se sont lancés dans une course à l'armement pour atteindre leurs objectifs.
Comme ces objectifs sont antinomiques avec ceux de l'EDF et que ce sont les clubs qui payent les joueurs, le prototype du "bon joueur de club" sera un JOUEUR DE NIVEAU INTERNATIONAL ET NON-SÉLECTIONNABLE pour en disposer toute l'année.
Par effet domino, cela va s'étendre à la Pro D2 (ça a déjà commencé d'ailleurs) dont les candidats à l'échelon supérieur se devront d'être bien pourvus s'ils ne veulent pas faire l'ascenseur.

Et vous pouvez d'ores et déjà écrire la conclusion...

Comment pouvons-nous en France prétendre vouloir gagner un jour la coupe du Monde tout en laissant clubs de l'élite et EDF se déchirer ?

En espérant, qu'avec la nouvelle reforme, ce virage culturel n'est pas lieu. Car quand on vois les 8 internationaux sur la feuille, tous on de très grande chances de faire parti du groupe des 30, et on pourrait y ajouter Baille et Camara, qui sont 2 très grands espoirs. Alors que du coté, sur les 6 internationaux, je n'en vois que 3 voir 4 qui pourrait y figurer.

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 6 ans

Où l'on s'aperçoit que mettre un nombre maximum de match pour un joueur ne serait pas du luxe. Cela obligerait surtout les coachs à faire tourner, et en plus de ménager les organismes permettrait plus d'espace pour les jeunes français (avec beaucoup plus d'efficacité, a priori, que le JIFF, surtout si une telle mesure est accompagnée d'un vrai salary cap)

Johnston 70 matchs en 2 ans, Huget 69, Doussain 67, etc.
Qu'on ne s'étonne pas si les joueurs se blessent de plus en plus, "révolution culturelle" ou pas

  • philbf
    28034 points
  • il y a 6 ans

une fois annoncé, le changement culturel ne se fait pas d'un claquement de doigt, il faut un peu de temps, de réflexion, et de l'accompagnement comme tout changement...avec en plus quelque oseille évidemment...
confirmez vous que Qera va à Montpellier, comme dit plusieurs fois, ou pas, finalement?
merci

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News