Ecrit par vous !
Tête-à-tête avec Cécile Grès : ''La Coupe du Monde reste beaucoup plus facile à gagner que le tournoi''
Cécile Grès ne rechigne jamais au travail.
À l’occasion du Tournoi Qualificatif pour les Jeux Olympiques (TQO), nous avons pu rencontrer du beau monde, dont Cécile Grès. On vous partage notre expérience.

Nous sommes samedi 13 Juillet, aux alentours de 15h, alors que nous discutons avec Dan Leavy, joueur du Leinster, mon téléphone sonne. « Oui c’est Cécile, je vous attends en salle de presse pour l’interview ». La dernière fois que j’ai été convoqué comme ça c’était pour prendre des heures de colle.

On arrive sur les lieux, nous devons interviewer Cécile Grès, journaliste chez France Télévisions, presque icône Instagram comme modèle fitness qui suit l’équipe de France dans sa préparation pour la Coupe du Monde. Nous avons beaucoup de questions à lui poser, notamment « Comment va Sofiane Guitoune ? », parce qu’au Rugbynistère on croit en lui.

Tu nous avais accordé un entretien lors de ton arrivée chez France TV, où en es tu maintenant ?

J’ai passé ma période d’essai donc c’est bon on ne peut plus me virer, donc c’est cool (rires). Ca fait maintenant 6 mois et en 6 mois j’ai déjà l’impression d’avoir fait des milliards de trucs différents. J’ai été mise dans le bain tout de suite, je signais le 9 janvier et le 12 j’étais au Leinster pour Leinster/Stade Toulousain alors que deux semaines avant j’étais à Bourg-en-Bresse qui recevait Brive ou Oyonnax, un bon match de Pro D2. Le tournoi est arrivé après, puis les phases finales de Top 14 et de Coupe d’Europe. Je vais bientôt au Japon pour la Coupe du Monde et je suis l’équipe de France pendant sa préparation. C’était ce que j’étais partie chercher, des choses différentes de ce que je faisais sur la Pro D2. Je ne suis pas déçue.

Tu as plus une formation presse écrite à la base ? 

Oui, j’ai une formation presse écrite. Je suis arrivée à la TV par hasard ou par opportunité je ne sais pas, ce n’était pas un média qui me branchait parce que quand t’es une nana tu peux vite être la fille de service en plateau. La presse écrite était tellement formatrice mais tellement dure que j’ai l’impression qu’aujourd’hui tout est plus simple.

Y a-t-il un décalage entre France TV et Eurosport ?

Ah oui immense ! Un décalage normal en fait, Eurosport c’est une petite rédaction, très famille qui n’a pas beaucoup de droits alors le peu qu’elle a elle mise tout dessus. À France TV, tu arrives dans une machine. Mon premier match au Stade de France, j’avais limite le tournis avec 4 fois plus de car régie, 4 fois plus de techniciens, alors que quand tu es en Pro D2 tu es un peu plus à la maison, tu fais un peu plus ce que tu veux. En terme d’ambiance par contre j’ai été agréablement surprise, j’ai été habituée à une superbe ambiance chez Eurosport, à France TV j’ai été très bien accueillie.

Fabien Galthié et Matthieu Lartot, ce sont des bons mecs ? 

Oui ! Les consultants je ne les connais pas très bien puisqu’on se voit que pour les matchs, Fabien Galthié arrive un peu à la dernière minute puisqu’il commente 2 matchs sur 3. Par contre Matthieu et Cédric (Beaudou) sont mes voisins de bureau donc je passe beaucoup de temps avec eux. Mathieu parait froid de nature mais il prend le temps de découvrir les gens, il est profondément gentil. Cédric est plus loquace et extraverti, mais il est juste.

Tu peux balancer. Lequel est ton préféré ?

Je vais dire Cédric parce que c’est mon chef… J’ai des relations très différentes, on arrive à parler de beaucoup de choses et pas que de rugby parce que c’est bien de sortir de son sport parfois. Ils sont cools tous les deux ! Raphaël Ibañez est très sympa aussi, c’est le beau-frère d’Olivier Magne avec qui j’ai travaillé, il l’avait prévenu de mon arrivée en lui disant : « Cécile arrive, fais attention à elle. » Et Raphaël est très pêche, nature, tradition et surf. D’ailleurs c’est aussi le beau-frère de Richard Dourthe, j’ai du mal à imaginer les repas de famille (rires).

Richard Dourthe il mange toujours des enfants ? Apparemment il faisait ça avant les matchs…

Non, je crois qu’il a arrêté.

Tu suis donc le XV de France, ils en sont où ?

Le stage de préparation a commencé, je t’avoue qu’ils sont assez protégés, dans leur petite bulle. J’ai assisté à un entrainement avec Thibault Giroud, le nouveau préparateur physique, j’ai halluciné. Il leur hurlait dessus, il ne les lâchait pas. De l’avis de beaucoup de joueurs, ils n’ont jamais vécu une préparation aussi difficile, physiquement. Ils s’entrainent aussi avec ballon, à répéter des séquences de jeu. Je pense que par rapport à 2015, où ils avaient tout misé sur le Wattbike, ils veulent beaucoup plus athlétiser leur projet. C’est plutôt rassurant. On verra ce qui se passera, mais la Coupe du Monde reste beaucoup plus facile à gagner que le tournoi. Je ne fais pas parti des gens qui les accablent, j’aime bien aimer l’Equipe de France, il y a de supers joueurs.

Est-ce que Sofiane va bien ? 

J’ai milité, j’ai fait un sujet de 4 minutes sur lui dans Stade 2. Après c’est mérité, je suis contente pour lui. Pendant le sujet, d’avoir rencontré sa femme et des enfants, ça m’a fait encore plus l’aimer. Il est simple, heureux de jouer et je trouve que l’histoire est belle.

Comme quoi on peut avoir joué à Perpignan et réussir…

Il traine beaucoup de casseroles entre Perpignan, Albi, Agen et capillairement où il s’est cherché aussi. Il a une vraie belle histoire et j’aime bien l’idée de pouvoir toucher le fond et que ça se termine par un truc très bon.

Est-ce que commenter ça ne t’attire pas ? 

Si, j’aimerais bien. Après ça s’apprend, je n’en ai jamais fait et je rêve d’en faire donc il faudrait que je m’entraine avant d’être jetée dans la gueule du loup. On a beaucoup d’avantages à être une fille dans ce milieu, c’est normal qu’il y ait des inconvénients. Mais quand je vois ce que prend Hélène Archilla-Macurdy dans la tronche pendant la Coupe du Monde des moins de 20 ans, c’est violent. Il ne faut pas se rater, aux commentaires t’es surexposé. En bord de terrain tu peux faire illusion, sans être trop bavard. Tu peux à la fois te cacher ou t’investir à fond, alors qu’aux commentaires tu es seul(e) face au match.

Avec qui aimerais-tu commenter ?

Avec Jérôme Thion. Il a une voix de malade, il est très gentil et je pense que c’est un mec tellement bienveillant qu’il pourrait rattraper tes conneries, il ne te laissera jamais seule dans ta merde (rires). J’aimerais commencer avec lui.

Il serait dans tes favoris pour remplacer Fabien Galthié ? 

J’ai tenté de placer mes potes d’Eurosport évidemment (rires). Non, c’est me surestimer que de penser que j’ai quelconque influence sur ce genre de décisions et puis le casting s’est fait sans moi.

On va passer à de la Pro D2, qui est ton favori pour l’année prochaine ?

Je pense que ça va être dur pour Perpignan parce qu’ils vont être entre deux feux. Dominer la Pro D2 et subir en Top 14. C’est très ouvert pour qu’il y ait un gros leader qui s’échappe dès janvier/février. Je vois bien Perpignan qui eu un bon recrutement, un calendrier favorable et qui ont récupéré Damien Chouly que j’adore ! J’aimerais que Vannes continue de monter en puissance, c’est un stade, une équipe, des gens sains et sympas qui ont pleins d’idées pour faire grandir leur club et qui méritent et qui jouent bien. Ils font aussi des ateliers crêpes… Je les regarderai tous les week-ends c’est sûr !

Tu pars au Japon bientôt, la France va-t-elle être championne du monde ? 

Tu rigoles, mais je ne suis pas très défaitiste. Je les vois bien faire un truc du genre battre l’Angleterre et l’Argentine mais perdre contre les Tonga. J’y crois beaucoup, il y a pas mal de jeunes qui amènent de l’enthousiasme, qui sont contents d’être là et qui ont tout à gagner en allant au Japon. J’aurais aimé voir Sébastien Bézy ou François Cros qui est réserviste. Mais ils ont une bonne équipe avec des grosses compétences, s’ils savent les utiliser avec les entraineurs qu’ils ont je pense que ça peut le faire.

Qui sort du lot dans la préparation ?

Sofiane ? (rires). Non franchement l’autre jour ils étaient tous au bout de leur vie, c’est très dur. Ils commencent à 7h, ils finissent à 14h, il fait 40°C, il y a quelqu’un qui leur hurle dessus pour qu’ils n’arrêtent jamais donc je trouve qu’ils sont bien affûtés. Et bronzés, mesdames...

Thibaud Durroux & Oussama Boukercha
Thibaud Durroux & Oussama Boukercha
Cet article est rédigé par Thibaud Durroux & Oussama Boukercha, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 1 mois

Bonjour à tous les lecteurs, souvent assidus pour la plupart, de notre site. J'apprécie que le débat soit ouvert sous l'un de mes articles, on est la pour discuter rugby évidemment. Attention seulement à rester courtois, l'écoute est primordiale sinon on s'entend plus. L'avis de chacun, n'est peut être pas l'avis de tous, mais il se partage.



Caramel amical les copains.

@Thibaud Durroux

En parlant d'échange, il y a toujours un bug sur les "j'aime" des articles sur téléphone mobile.

J'en ais profité pour mettre 100 petits cœurs car j'approuve le message...

  • CEVEN
    156364 points
  • il y a 1 mois
@Thibaud Durroux

Courtoisie et bienveillance demeurent ces basic requis & nécessaires pour s'exprimer en bonne intelligence.
Employons nous à enrichir un espace d'échange de haute tenue .... & "cultiver [ce] jardin"

@CEVEN

Heureusement que nos vieux sages reviennent de temps en temps pour nous rappeler à la raison.

  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

C'est moi le vieux sage ? 😁

  • CEVEN
    156364 points
  • il y a 4 semaines
@Thibaud Durroux

Sans erreur possible, car perso je suis plutôt qualifié de "vieux singe" par mes proches ... 😑

  • Yonolan
    9427 points
  • il y a 1 mois

@Yonolan
@Vae Victis Brennos @Team Viscères @Ahma @hasiotus @Rchyères @dusqual
merci de vos réponses et j'entends bien tout ce que vous dites ; mais si je peux me permettre c'est mettre vos interprétations , qui sont totalement respectables et intéressantes , derrière ses mots à elle
Et il n'y avait pas dans mon post un jugement de valeur sur ce qu'elle disait mais juste une envie de savoir pourquoi elle avait dit cela et que cela aurait mérité un développement car c'est une remarque que l'on n'entend pas souvent

@Yonolan

En effet on est tous dans la spéculation, le seul moyen de savoir réellement la raison pour laquelle elle le pense (ou ce qu'elle voulait dire exactement) serait qu'elle vienne nous éclairer en personne.

Thibaud, à toi de jouer...

  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Cécile vous a lu attentivement. Elle a apporté son etayage, restez connectés 😉

Donc, elle arrive le 9 et commente le 12...
Moi, ce genre de propos me choque : en gros, ça veut dire que son travail de préparation a été fait en moins de 3 jours... Lamentable, moi qui pensait que France 2, et ses consultants bien payés, faisait un vrai travail de recherche : c'est encore du travail fait à la dernière minute, donc du coup de mauvaise qualité...

@Jean Neymar

Elle ne commente pas, elle donne des infos de bord de terrain qui sont complémentaire de toute une équipe.

Le travail qu'elle fait est préparé pour être bénéfique en direct. De ce côté là je n'ai jamais eu à me plaindre de la qualité de ses interventions ni de ses questions d'interview. Pour ce qui est du commentaire de Lartot et Galthier par contre c'est différent.

  • CEVEN
    156364 points
  • il y a 1 mois
@Jean Neymar

Elle n'a pas non plus eu à changer de profession ...
Votre remarque serait des + pertinentes, s'il s'était agi d'intégrer une nouvelle profession; de devenir charpentier ou neuro-chir.
Elle demeure journaliste "spécialisée ds le rugby" ...et a juste changé d'employeur.

  • Revahn
    8166 points
  • il y a 1 mois

Oh pitié, pas les Tonga, on a eu notre dose...
Sinon c'est intéressant, j'espère que le successeur à Galthié (aux commentaires) sera bon. J'avais adoré Laura di Muzio aux 6 Nations féminines!

@Revahn

Daniel Herrero !

  • Yonolan
    9427 points
  • il y a 1 mois

Dommage que le" journaliste "ne lui ait pas demandé comment elle argumentait le fait que la CDM soit plus facile que le Tournoi...je pense que beaucoup aurait été intéressé

  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

Soyez patient 😉

  • Yonolan
    9427 points
  • il y a 1 mois
@Thibaud Durroux

avec grand plaisir...

@Yonolan

Simple : 3 matches couperets en CDM contre 4 pour le tournoi. D'autant que le fait de jouer à l'extérieur complique les choses...

@Yonolan

Le format élimination directe favorise le hasard : les grosses équipes peuvent s'éliminer entre elles, et sur la seule rencontre contre un gros tu fais le match de ta vie avec un petit coup de pouce du hasard et pof! tu es champion du monde. On a failli le démontrer en 2011.

Au contraire le format championnat élimine le hasard. Tu rencontres forcément tout le monde et si tu peux sur-performer sur un match tu ne le feras jamais sur l'ensemble de la compétition.

Tu peux être champion du Monde sans jouer les Blacks (en 2007 on rend service à tout le monde en les tapant), mais si tu veux gagner le Championship tu es obligé de les jouer 2 fois...

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Je ne trouve pas la démonstration convaincante. Dans les faits la Coupe du monde n'a jamais été gagnée que par de très gros favoris, ce qui n'est pas toujours le cas dans le Tournoi (on suppose qu'il s'agit des 6 Nations).

Le tournoi, en fin de compte, tout le monde l'a gagné à part l'Italie, la Coupe du monde il n'y a que l'Angleterre en Europe.

  • fabien81
    16602 points
  • il y a 4 semaines
@Ahma

presque 100 tournois et seulement 8 coupes du monde, heureusement que les 5 premiers membres du tournoi l'ont gagné.
Pour la coupe du monde il faut quitter le monde des bisounours, on comprendra mieux comment font les équipes du sud pour gagner autant

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@fabien81

Je répète ce que j'ai expliqué dans d'autres commentaires : peu importe qu'il n'y ait eu que huit coupes du monde, quand il y en aura eu vingt, cinquante ou deux cents, elles n'auront pas toutes été gagnées par les équipes du Tournoi, contrairement au Tournoi.

@Ahma

Je ne trouve pas cela aussi évident que ce qu'elle semble penser, mais je comprends l'idée qui est derrière. On voit des surprises quasiment à chaque Mondial, on en voit peu sur des formules championnat. Prends le Championship, les Blacks l'ont gagné 16 fois en 23 éditions. Prends le Mondial, ils ne l'ont gagné "que" 3 fois en 8 éditions. Et ce n'est pas faute d'avoir été favoris, c'est juste que quand ils ratent un match en Mondial c'est fini (99 et 2007 grands favoris, 2003 dans une moindre mesure) alors qu'en ratant un seul match en Championship ils peuvent toujours gagner.

Pour ta remarque, je mettrais deux bémols :
- il n'y a eu que 8 Mondiaux disputés cela donne moins d'occasions, on a quand même frôlé une surprise monstrueuse en 2011.
- quand est-ce qu'un petit a gagné le Tournoi pour la dernière fois? Par petit je ne parle pas de nation mineure actuelle mais bien de nation mineure ou d'équipe faible au début du Tournoi. Parce que les Italiens ne gagnent pas le Tournoi, nous ne gagnons pas le Tournoi depuis que nous sommes rentrés dans le rang, l'Écosse ne l'a pas gagné depuis 20 ans. Depuis 9 ans les titres se répartissent en Galles Irlande et Angleterre et ne tombe jamais sur une de ces équipes alors qu'elle connaît un creux. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu une authentique surprise dans le Tournoi, pas d'équipe donnée gagnante finir 5ème ou 6ème ni d'équipe donnée 5ème ou 6ème remporter le titre.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Toutes ces considérations se heurtent à une réalité incontournable :
Six équipes participent aux Tournoi des 6 Nations (tiens, ça colle avec son nom, tant mieux).
Ces mêmes équipes, plus un certain nombre d'autres (pas toutes mauvaises) participent à la Coupe du monde.
Attendu que dans les deux cas il n'y a qu'un gagnant à l'arrivée, il s'ensuit nécessairement que la probabilité pour une équipe donnée de gagner la Coupe du monde est nettement inférieure à celle de gagner le Tournoi - idem pour le championship. Tu peux tourner le problème dans tous les sens, prendre en compte les spécificités respectives des différentes compétitions ou les différences de situation entre les équipes, tu n'échapperas pas à cette contrainte fondamentale : sur la durée et en moyenne, la probabilité de gagner une compétition - la CDM - sera toujours inférieure à la probabilité de gagner l'autre - le Tournoi.

@Ahma

Il n'y a pas d'équi-probabilité. Ce n'est pas parce qu'il y a 6 équipes que tu as une chance dur 6 de gagner le Tournoi.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Sur l'ensemble des équipes, si : en moyenne, chacune a une chance sur six de gagner le Tournoi. Peu importe, en l'occurrence, que les chances des six ne soient pas égales. Ce qui compte ici, c'est que ces six mêmes équipes n'ont pas en moyenne une chance sur six de gagner la coupe du monde, parce qu'il y a d'autres équipes qui y participent et qui peuvent la gagner (qui l'ont gagnée sept fois sur huit, jusqu'à présent).

Alors effectivement il n'y a eu que huit coupes du monde pour le moment, mais quand il y en aura eu cent, chacune des équipes du Tournoi en aura gagné beaucoup moins qu'elle n'aura gagné de Tournois, parce que les six équipes se seront partagé l'intégralité des titres dans le Tournoi, et seulement une partie des titres en Coupe du monde. Cette dernière est donc bien plus difficile à gagner, puisque la probabilité de la gagner ne peut pas être égale - ce n'est vrai, je le redis, que sur une longue durée et sur l'ensemble des équipes - à celle de gagner la CDM.

@Ahma

Je ne comprends vraiment pas le concept de "il y a X équipes donc chacune a 1/X chances de gagner", encore moins quand c'est complété derrière par "même si elles n'ont pas toutes les mêmes chances".
Je ne le comprends pas d'un point de vue sportif (dire que l'Italie a autant de chances de gagner que l'Angleterre est une hérésie sportive à mes yeux), et je ne le comprends pas d'un point de vue scientifique (dire que toutes les équipes ont 1 chance sur 6 de gagner mais qu'elles n'ont pas les mêmes chances de gagner me laisse perplexe...).

Toutes les équipes ont une opportunité de gagner, mais elles n'ont pas la même. Il ne s'agit pas d'un tirage au sort obéissant à une loi de probabilité, il s'agit d'une compétition sportive. La probabilité de gagner est majoritairement liée au niveau sportif.
Si demain je défie Usain Bolt au 100m, je n'aurais pas 1 chance sur 2 de gagner parce que nous sommes deux participants à la course.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Oublions la question de la répartition des chances entre les équipes, ça n'a pas d'importance.
Ce qu'il faut comprendre c'est que la probabilité totale de gagner une compétition est égale à 1 (ou 100 % si tu raisonnes en pourcentage). C'est une contrainte mathématique dont aucun raisonnement basé sur des critères sportifs ne peut nous affranchir.
Ici, nous avons d'un côté une compétition avec les six équipes du Tournoi, dont la probabilité totale de gagner ledit Tournoi est de 100 %.
De l'autre côté la CDM, où la probabilité totale de victoire de toutes les équipes engagées - les 6 du Tournoi plus quelques autres - est aussi de 100 %. La part des équipes du Tournoi est nécessairement inférieure à ces 100 %, ou alors cela reviendrait à dire que ces équipes ont la certitude de gagner toutes les CDM (même si c'était le cas, cela la rendrait exactement aussi facile de la gagner que le Tournoi, mais pas plus).
Il s'ensuit nécessairement qu'il est plus difficile de gagner la CDM (dans le sens où la probabilité de la gagner est inférieure) que le Tournoi.
J'insiste encore une fois sur le fait que cela n'est vrai que si on prend en compte l'ensemble des équipes. Sur une équipe donnée et sur un petit nombre d'événements, des exceptions sont évidemment possibles. L'Afrique du Sud a gagné le quart des CDM, et seulement trois Rugby Championship sur seize. Mais cela ne remet pas en cause le principe de départ. Si je dis que j'ai trois fois plus de chances d'obtenir un chiffre impair qu'un six en lançant un dé, et que sur une dizaine de lancers j'obtiens cinq fois un six et quatre fois un chiffre impair, cela n'abolit pas mon postulat de départ.
Tu me diras que le résultat d'une compétition sportive n'est pas déterminé par le hasard, j'en reviens à mon point de départ : ce ne sont pas ici les chances différentes des équipes qui doivent être prises en comptes, mais la chance totale de l'ensemble des équipes engagées. Si une évaluation des chances d'une équipe donnée aboutit à une conclusion en forme d'impossibilité mathématique, il faut se dire qu'il y a un problème quelque part.

Bon, tout ceci est trop long et pas assez clair, j'ai fait de mon mieux mais c'est pas terrible.

Autre chose : je n'ai toujours pas les notifications de tes réponses, j'essaie de surveiller mais je peux en rater.

@Ahma

Je ne comprends toujours pas. Que le total des probabilités fasse 1 ne dit pas que tu as plus/moins de chances s'il y a plus/moins de concurrents. J'ai plus de chances de gagner un 100 m si sur la ligne de départ j'ai 10 retraités que 1 seul Usain Bolt. Et on pourrait mettre 100 Team Viscères contre Bolt que ses chances de gagner ne diminueraient pas, c'est juste celle de chaque Team qui serait réduite. Imaginons un monde délirant où j'ai une chance sur mille de battre Bolt, si je mets 10 fois moi sur la ligne de départ Bolt ne passe pas à 0.990 chances de gagner au lieu de 0.999. Il a toujours la même différence de vitesse avec ses opposants, sa chance de gagner reste la même. Par contre moi je n'ai plus que une chance sur dix mille de gagner, parce que dans le cas sur mille où Bolt ne gagne pas nous sommes maintenant 10 à partager cette chance.

C'est pareil pour le Mondial, tu peux rajouter 10 ou 50 équipes comme la Belgique, l'Allemagne et compagnie que ça ne diminue pas les chances des Blacks. C'est juste que l'infirme chance de gagner en tant que petit poucet va se partager entre plus de petits poucets. Si tu enlèves ou rajoute des équipes qui ne peuvent pas inquiéter les grosses nations, cela ne change rien pour ces dernières.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Je ne sais plus comment t'expliquer, et je suis sidéré que tu n'arrive pas à saisir une logique aussi basique et aussi évidente.
J'ai fait l'expérience d'exposer le problème à différentes personnes, qui toutes sans exception sont immédiatement arrivées à la même conclusion que moi, sans même que je leur expose mon point de vue.
Je fais quand même une dernière tentative :
Il est question de comparer la probabilité de gagner une coupe du monde à celle de gagner un Tournoi des six nations.
À la coupe du monde, participent ces mêmes nations, plus d'autres également susceptibles de la gagner (en l'occurrence c'est un euphémisme).
Il s'ensuit inéluctablement que la probabilité de gagner la monde du monde est nécessairement inférieure à celle de gagner un Tournoi pour les équipes du Tournoi. D'un côté tu as une probabilité totale de 1 à répartir entre six équipes, de l'autre une même probabilité totale de 1 à répartir entre plus de six équipes, dans le deuxième cas la probabilité correspondant à chacune de ces équipes ne peut qu'être inférieure au premier cas. Tu ne peux jamais avoir plus de chances de gagner une compétition avec plus de concurrents qu'une compétition avec moins de concurrents, étant entendu que les participants à l'une sont inclus parmi les participants à l'autre.

@Ahma

Tu considères donc dans ton raisonnement que le format de la compétition n'a aucun impact sur la probabilité de gagner pour une équipe.

Ce n'est pas que je ne comprends pas ton raisonnement en fait, c'est que je ne comprends pas en quoi appliquer un raisonnement mathématique en dehors de son cadre est pertinent. On n'est pas dans une série de lancers de dés, on est dans des rencontres sportives avec des modèles de compétition différentes.

Une équipe outsider aura toujours plus de chances de gagner dans un format éliminatoire que dans une formule championnat. Ce n'est pas lié au nombre de participants, c'est lié au format qui te permet de ne pas affronter toutes les équipes meilleures que toi. Tu peux rajouter 60 équipes si tu veux, la compétition qui ne t'impose pas forcément de battre les Blacks pour gagner est toujours plus accessible.
Les surprises ont plus souvent lieu dans les coupes ou les playoffs que sur les saisons régulières, dans tous les sports.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Certaines réalités mathématiques s'imposent même aux compétitions sportives. Il est parfaitement pertinent de tenir compte du fait qu'il n'y a qu'un gagnant à la fin d'une compétition, c'est une vérité contre laquelle toutes les considérations purement sportives ne peuvent absolument rien. Je n'ai jamais dit que le résultat de la compétition était déterminé par un lancer de dés, ne me prête pas des affirmations que je n' ai pas faites où on n'en sortira pas.
Donc non, effectivement, le format de la compétition n'a aucun effet sur la question qui nous occupe. Tel format peut peut-être donner un peu plus de chances à une équipe et un peu moins à une autre, mais ce n'est pas l'objet du débat. On parle ici de la probabilité pour l'ensemble des équipes de gagner l'une ou l'autre compétition, on ne fait pas un pronostic pour une équipe donnée dans une compétition donnée.

@Ahma

Non. Tu parles ici de la probabilité pour l'ensemble des équipes. C'est la façon dont tu as choisi d'interpréter les propos originaux. Ce n'est pas ainsi que je les ai interprété, et pour ce qui est de leur autrice nous n'en savons rien. Des mots qu'elles a choisi, aucun de nous ne peut affirmer avec certitude que ses propos s'appliquent à tous, juste aux Bleus, ou à certaines équipés seulement.

La probabilité de l'ensemble des équipes ne m'intéresse absolument pas puisque elle fera toujours 1 et qu'aucun format ne fera augmenter/diminuer automatiquement et mathématiquement les stats de l'ensemble des équipes à la fois. Par contre le changement de format va faire évoluer celui de chaque équipe, en bien ou en mal. En bien pour les outsiders (dont l'exploitation isoléaura souvent plus de conséquence qu'en championnat), en mal pour les plus gros favoris (dont l'accident isolée sur le parcours pardonnera moins qu'en championnat)

Il n'y a pas de loi de probabilité ou de logique qui dit que si on rajoute la Belgique dans la poule D, tu as plus ou moins de chances de sortir de la poule A ou que tu as plus ou moins de chances de gagner tes matchs de phases finales.

Par contre perso je vais en rester là, je pense qu'on a exposé notre vision en long en large et en travers et qu'il n'en sortira rien de plus en continuant.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Je me permets tout de même d'attirer ton attention sur un point particulier que je n'ai pas abordé : l'intuition pousse à grandement surestimer les chances de victoire dans une formule à élimination directe.
Supposons que l'équipe de France ait une chance sur deux de sortir de sa poule, puis une chance sur quatre lors de chaque match de phase finale. Au vu de ses résultats ces dernières années contre les adversaires qu'elle est susceptible d'y rencontrer, je ne pense pas manquer de générosité. Cela lui donne au final moins d'une chance sur cent d'être championne du monde. Ce n'est certainement pas cet ordre de grandeur qui vient à l'esprit si on évalue ses chances à l'intuition, et c'est cette impression erronée qui explique le sentiment d'avoir de meilleures chances dans un tel format.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@Ahma

PS : tu continues à ignorer un élément fondamental de la question, c'est qu'on ne compare pas ici deux formules différentes d'une compétition avec les mêmes équipes, mais deux compétitions différentes avec des engagés différents.

@Team Viscères

À titre d'exemple, j'ai personnellement affronté (avant de devenir subitement gâteux) Mike Tyson sur un ring, des spécialistes des probabilités m'avaient assuré d'une chance sur deux d'être vainqueur. J'aurais dû écouter plutôt les bookmakers...

@Ahma

La non plus je ne trouve pas l'argument convaincant : il y'a eu 125 tournois contre 8 coupe du monde (les 8 premières éditions du tournoi n'ont consacré).

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Vae Victis Brennos

Je complète ma réponse : sur 8 tournois des 6 Nations, huit sont gagnés par des équipes du Tournoi (y compris les 8 premiers). Sur 8 coupes du monde, une a été gagnée par une équipe du Tournoi.

Cécile Grès a tout simplement sorti une très grosse ânerie, et je suis très étonné que vous soyez plusieurs à vous y associer.

  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 1 mois
@Ahma

Bonjour @Ahma je me permets de nuancer ton propos. L'avis de Cécile lui est propre et on y reviendra dessus très prochainement. De la à dire que c'est une ânerie me semble très dur. Cécile est une journaliste qui connaît son métier mais aussi une personne qui a son propre avis. Le débat est ouvert mais attention aux mauvais gestes 😉

Caramel amical évidemment.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Thibaud Durroux

Pour l'exprimer d'une façon neutre, disons que c'est une grosse erreur.
Je constate, à la suite de mes échanges avec Team, qu'il est difficile de comprendre pourquoi. Il est l'heureux possesseur d'un cerveau qui fonctionne beaucoup mieux que la moyenne, mais bloque complètement dans la compréhension d'un raisonnement logique qui pour moi est d'une évidence aveuglante. Ce qui confirme les théories des psychologues : de tels blocages ne relèvent pas de l'intelligence (si cela existe) mais se jouent à d'autres niveaux.
Bon, pardon pour la digression, j'en reviens à la question de départ : mon commentaire n'entendait nullement être malveillant ou insultant envers Cécile Grès, contre qui je n'ai absolument rien, je suis désolé si j'ai donné cette impression. Le terme "ânerie" est ici employé de façon familière, sans connotation agressive. Evidemment, c'est toujours le risque à l'écrit, ce type de nuance n'est pas perceptible comme il le serait dans un échange oral.

Ceci étant précisé, j'en profite pour te signaler que je n'ai pas reçu de notification de ta réponse, de même que je n'en reçois pas de la part d'un certain nombre d'utilisateurs.Ce n'est probablement pas ton domaine de compétence, malheureusement le canal de contact préconisé ne fonctionne quasiment jamais chez moi, donc si par hasard tu avais la possibilité de passer l'info...

  • TiboDrx
    1562 points
  • il y a 1 mois
@Ahma

Merci pour ta réponse, l'info sera remontée !

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Vae Victis Brennos

Il n'en reste pas moins que sur le long terme, il n'est pas rationnel de considérer qu'il est beaucoup plus facile de gagner une compétition qui met aux prises les meilleures équipes du monde qu'un tournoi auquel ne participent que les Européens. Si tu as plus de concurrence, tu as moins de chances de gagner, mathématiquement c'est incontournable.

@Ahma

Un annerie je ne sais pas, mais un bon gros débat de merde et bien inutile.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Vae Victis Brennos

Désolé. A l'avenir tu voudras bien nous indiquer dès le départ de quoi il faut débattre et ce sur quoi il faut se taire, nous éviterons ainsi de t'importuner.

@Ahma

On va plutôt faire autrement : vous demanderez l'autorisation avant de vous lancer dans un débat, et ce de manière systématique.

@Ahma

Pour moi ce qui rend le titre mondial difficile d'accès ce n'est pas la concurrence, c'est la fréquence et le facteur éliminatoire. Tu dois être bon la bonne année et tu n'as pas me droit de rater un seul match dans la dernière ligne droite.

Parce qu'en terme de concurrence, le Mondial est en trompe l'oeil. Les poules sont une promenade pour quasiment tous les favoris. Enduite tu as 3 matchs pour être titré, ça te fait maximum 3 gros adversaires et possiblement 2 si tu as un peu de cul sur ton quart ou s'il y a une surprise dans le tableau.
Le Mondial comporte plus de grosses équipes, mais tu n'as quasiment jamais à toutes les jouer.

Le problème, c'est que tu as une occasion tous les 4 ans sans faux pas autorisé. Ça ne rend pas cela plus facile, mais cela ouvre une porte à l'opportunisme qui n'existe pas dans un Tournoi parce qu'il n'y a pas de phase éliminatoire. C'est pareil sur le Top14 : la phase éliminatoire ouvre les possibilités. Sur une saison régulière pure, tu aurais moins de surprises. Cela ne rend pas le Brennus "facile" à conquérir, mais cela offre des chances plus importantes aux petits.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Pour compléter ma première réponse : si la formule du Top 14 était différente, le palmarès serait peut-être différent également, mais la situation n'est pas la même. On compare ici, hypothétiquement, deux formules d'un championnat qui concernerait les mêmes équipes dans les deux cas. Quand on compare le Tournoi et la CDM, les engagés ne sont pas les mêmes.
Notons d'ailleurs que si le Top 14 se jouait sur la seule phase régulière, il ne serait ni plus facile ni plus difficile à gagner dans l'absolu. Cela donnerait peut-être plus de chances à certaines équipes et moins à d'autres.

@Ahma

Justement, une formule régulière donnerait plus de chances aux favoris et moins aux outsiders. D'où la formulation certes un peu maladroite du "plus facile" : n'étant pas favoris, on a plus de chances d'un résultat au dessus de notre niveau sur un format à élimination que sur un format régulier (on peut accidentellement taper un gros et passer un tour de plus que prévu, on ne peut pas accidentellement battre tous les participants). À l'inverse pour des gros comme les Blacks, un format championnat leur donnerait plus de chances en minimisant l'impact d'une défaite accidentelle.

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Si on laisse de côté le raisonnement d'ordre général sur les difficultés respectives de gagner l'une ou l'autre compétition, et qu'on se penche sur le cas spécifique de l'équipe de France en 2019, on pourrait éventuellement admettre, sur un plan théorique, qu'elle a plus de chances de gagner la Coupe que le Tournoi. Mais franchement, qui l'envisage sérieusement ? Je n'ai pas souvenir d'un commentaire, ces dernière années, qui y croie réellement. Si tu évalues les probabilités de victoire match après match, à l'arrivée, il reste un pourcentage infime, dont il me paraît difficile de démontrer qu'il est plus important qu'il ne l'était dans le dernier Tournoi.

  • fabien81
    16602 points
  • il y a 4 semaines
@Ahma

tu peux être champion du monde avec 2 défaites, par contre tu peux pas gagner le tournoi avec 2 défaites, donc c'est plus simple d'être champion du monde.

Tu vois, ça dépend comment on voit les choses, sa sert à rien de nous parler de probabilité, le sport c'est pas les maths, le sport c'est l'émotion

  • Ahma
    76232 points
  • il y a 4 semaines
@fabien81

Le sport c'est pas les maths, d'ailleurs à la fin du match on ne tient pas compte des points marqués par les deux équipes pour proclamer le vainqueur, ça se décide à l'émotion.

@Yonolan

Je pense qu'elle veut dire par là que pour gagner le tournoi, il faut battre 3 des meilleurs nations au monde (Angleterre, Pays de Galles, Irlande) plus l'Ecosse et l'Italie qui sont loin d'être des figurants et en plus, il faut en battre 2 ou 3 dans leur stade (appui du public etc...)

La Coupe du Monde, si tu n'est pas dans la poule de la mort, il te suffit de battre les petites nations de ta poule au minimum, ou gagner aussi contre l'autre grosse nation de ta poule au maximum. Puis tu as trois rencontres en terrain neutre à gagner pour devenir champion. Evidemment les rencontres deviennent (théoriquement) de plus en plus dures jusqu'à la finale...

Disons que si tu t'enlèves la pression de la Coupe du Monde, il y a autant de rencontres à gagner que le tournoi, face à autant de nations majeures et en plus en terrain neutre!
La seule différence c'est qu'en demi-finale ou finale, tu rencontres la crème de la crème.

Mais si tu t'enlèves la pression de la Coupe du Monde... et c'est ce que vont faire les Gallois 😉

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 1 mois
@hasiotus

et les argentins...

@hasiotus

Quand tu as les blacks dans une compétition quelques soient les autres équipes je ne vois pas comment la compétition peut être plus facile à gagner qu'une compétition sans eux

@Rchyères

Il suffit de ne pas les jouer.

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 1 mois
@Rchyères

quand quelqu'un d'autre les élimine, c'est de suite plus facile. de plus le côté terrain +ou- neutre compte aussi comme le dit @hasiotus.
en coupe du monde, personne n'a les mêmes obstacles à franchir. au tournoi c'est toujours les mêmes. tu joueras les anglais et les irlandais quoi qu'il advienne. il te faudra aussi battre les gallois et les écossais. et même les italiens vendront chèrement leur peau.
en cdm, tu esquiveras 5 équipes majeures pour arriver en finale et entre temps les favoris peuvent tomber. si en plus tu comptes le fait que ceux qui les auront fait tomber y auront laissé des plumes, ça rend la chose encore plus facile si ça arrive.
à la dernière cdm, les AB n'ont tremblé devant personne. cette année, au moins trois équipes ont les moyens de les inquiéter. en fonction de ce qui se passe en poules les sorts peuvent être variés et même si la chance pour que les AB n'aillent pas en finale est faible, elle est plus forte qu'en 2015.
bref un cheminement de cdm peut être facile pour les uns et dur pour les autres et changer la donne du résultat final, le meilleur ne l'emportant pas forcément s'il se fait piéger.
celui du tournoi sera exactement le même à peu de choses prêt pour tous. beaucoup plus équitable.

@Rchyères

Parce que sur un mondial les Blacks peuvent être éliminés avant que tu aies besoin de les rencontrer. Sur une compétition en formule championnat tu dois forcément les rencontrer une fois voir plusieurs (2 fois en Championship). C'est justement l'avantage du format à élimination directe : tu peux vivre un Mondial "sans" les Blacks même s'ils sont présent sur la ligne de départ.

''La Coupe du Monde reste beaucoup plus facile à gagner que le tournoi''

Alors c'est du tout cuit pour les Gallois 😘

Et c'est qui les p'tits chouchous de Cécile?? 😊 😊 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos