TEST-MATCH : Le kangourou australien va-t-il boxer le dragon rouge gallois ?
L'Australie n'a pas le droit à l'erreur durant cette tournée d'automne.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après un Rugby Championship décevant, Michael Cheika compte sur cette tournée européenne pour se relancer. Début samedi au Principality Stadium.

Deux victoires pour quatre défaites. Tel est le triste bilan de l'Australie en Rugby Championship cette année. Une compétition notamment marquée par une défaite face à l'Argentine à Gold Coast, qui a fait énormément parler dans le pays. Les Australiens ont finalement échappé miraculeusement à une dernière place qui leur pendaient au nez grâce à un sursaut d'orgueil survenu lors de la second période du match retour. Menés 31-7 à la mi-temps, les hommes de Michael Cheika ont inscrit 38 points en seconde période pour s'imposer en Argentine. Pas de quoi rassurer leurs supporters, puisque l'Australie reste sur sept défaites lors de ses neuf derniers matchs.VIDEO. 5 des plus gros come-back de l'histoire du rugby international

Michael Cheika soutenu

À un an de la Coupe du monde, Michael Cheika a une véritable épée de Damoclès au-dessus de la tête. Pour autant, le président de la Fédération australienne de rugby (ARU), Cameron Clyne, a affirmé en octobre dernier qu'il « soutenait complètement » le sélectionneur des Wallabies. L'entraîneur des All Blacks Steve Hansen a lui aussi envoyé un message de soutien à Michael Cheika suite au match de Bledisloe Cup gagné par les All Blacks il y a deux semaines, le comparant même à un certain Six Alex Ferguson : « Ce que je sais, c'est que la continuité a fait ses preuves encore et encore. Regardez Alex Ferguson, il a failli être viré et, finalement, il est resté 30 ans. Et il a été plutôt bon ». Ajoutant : « Quelquefois, on fait sauter l'entraîneur trop rapidement. Parfois, c'est justifié mais la plupart du temps, ça ne l'est pas.» Lors de cette rencontre, les Wallabies avaient fait bonne figure dans un premier temps, avant de sombrer face au rythme imposé par les Néo-Zélandais 37 à 20.

Le Pays de Galles sur un nuage

De son côté, la sélection galloise marche sur l'eau. Une deuxième place lors du Tournoi des Six Nations, six victoires d'affilée, les Gallois font actuellement le plein de confiance à un an de la Coupe du monde. La solution de Warren Gatland ? Rapatrier les joueurs internationaux au pays pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Fini les escapades, notamment pour Leigh Halfpenny et George North, qui font actuellement les beaux jours de la sélection nationale. Face à l'Écosse, la semaine dernière, les deux joueurs ont notamment été les principaux acteurs de la victoire galloise (21-10), Leigh Halfpenny ayant inscrit 11 points au pied et George North ayant marqué un essai tout en puissance à la 30ème minute.

VIDÉO. North en mode déménageur avec le Pays de GallesMais les Gallois devront tout de même se méfier des Australiens, d'autant que ceux-ci étaient venus gagner l'année passée au Principality Stadium en ouverture de la tournée d'automne. Bis repetita ?

Les compositions des équipes :

pays de Galles
1
Smith
2
Owens
3
Francis
4
Beard
5
AW.Jones
6
Lydiate
8
Moriarty
7
Tipuric
9
G.Davies
10
Anscombe
11
Adams
12
Parkes
13
J.Davies
14
North
15
Halfpenny
16
Dee
17
Evans
18
Lewis
19
Hill


20
Jenkins
21
T.Williams
22
Biggar
23
L.Williams
Australie
1
Sio
2
Latu
3
Alaalatoa
4
Rodda
5
Coleman
6
Dempsey
8
Pocock
7
Hooper
9
Genia
10
Foley
11
Naivalu
12
Beale
13
Kerevi
14
Folau
15
Haylett-Petty
16
Polota-Nau
17
Kepu
18
Tuipou
19
Simmons


20
Hanigan
21
Phipps
22
Toomua
23
Maddocks
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tout le monde s'en fout mais je vote pour une victoire australienne

Quand le président commence à clamer dans la presse qu'il soutient son coach, en général ça sent le roussi pour lui...

@Imblairable Connord

C'est pas en France que ca arriverait ca

  • Ahma
    93169 points
  • il y a 1 an
@Imblairable Connord

Et quand Hansen soutient Cheika, n'est-ce pas parce qu'il estime de son intérêt que l'Australie continue à s'enfoncer dans la médiocrité ?

@Ahma

Je ne crois pas, puisqu'au vu du niveau des provinces australiennes en Super Rugby je ne sais pas quel sélectionneur ferait mieux. Le problème de Cheika c'est qu'un président de fédération consulte rarement l'avis des entraîneurs adverses avant de virer son coach, sinon Novès serait encore à la tête de l'EDF pour longtemps.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News