Stade Toulousain - Louis Picamoles : « Chacun doit d'abord faire son autocritique »
Stade Toulousain - Louis Picamoles se confie après l'annonce de son transfert.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Louis Picamoles (29 ans) a décidé de rejoindre le club anglais des Saints. Un choix fort pour le troisième ligne international du Stade Toulousain.
Comme Olivier Brouzet, David Gérard, Christian Labit ou encore Mathieu Bourret avant lui, Louis Picamoles (29 ans, 1,92 m, 118 kg) a décidé de rejoindre le club anglais des Saints. Un choix fort pour le troisième ligne international du Stade Toulousain (51 sélections) à ce moment de sa carrière et surtout après l'échec du XV de France à la Coupe du monde. Une élimination dès les quarts de finale qui a sans doute pesé dans la balance, et ce, même s'il confie à L'Equipe ce mardi avoir "mûri ce projet de carrière dans un coin de ma tête pendant longtemps". Il insiste particulièrement sur le fait qu'il ne s'agit pas simplement d'une pige ou d'un congé sabbatique en échange d'un gros chèque. Bien évidemment, le 3e ligne centre international n'a pas signé à Northampton pour trois kopecks. "La proposition que m’avait faite le Stade Toulousain était très belle aussi." On parle de 400 000 euros par an, contre 450 000 livres pour le club anglais soit la bagatelle de 632 000 euros.

Ce qui renforce également ce choix, c'est la durée du contrat, à savoir trois ans. Laquelle n'est pas anodine. Puisqu'elle coïncide avec la prochaine Coupe du monde. "Je me dis que si je ne le fais pas maintenant, je vais le regretter." En 2019, Picamoles, qui aura 30 ans dans quelques jours, sera toujours dans la force de l'âge. En Angleterre, on a vu un Victor Matfield rayonnant à 38 ans et surtout un Richie McCaw impérial à 34 printemps. Le Tricolore, qui a été le meilleur joueur français durant cette Coupe du monde, pourrait donc tout à fait être une pièce maîtresse de la sélection de son ancien entraîneur Guy Novès. Mais pour cela, il doit encore progresser. En traversant la Manche, il espère franchir un palier : "ils ont une façon différente de travailler. Dans le système anglais, beaucoup de choses sont mises en place au niveau de la préparation, et j’ai la sensation que cela peut beaucoup m’apporter dans le cadre de mes carences personnelles." Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'on vante les mérites des méthodes anglaises.

Une bonne nouvelle également pour le XV de France puisque Picamoles devrait avoir moins de matchs dans les jambes, la Premiership ne comportant que 12 clubs. Ce qui n'est pas négligeable même si l'ancien Montpelliérain n'est pas convaincu que cela face la différence au bout du compte : "face aux All Blacks, huit Français avaient disputé plus de trente matches et, chez les Néo-Zélandais, il y en avait six." Tout n'est donc pas qu'une histoire de calendrier. Comme d'autres internationaux, il estime que le problème est plus profond et qu'il y a sans doute des choses à changer dans le système. Mais pour lui, "chacun doit d’abord faire son autocritique".
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Victor Matfield rayonnant à 37 ans? Euh...non.

Il n'a joué qu très peu de minutes, et a coûte des points à son équipe. Cela dit son expérience et son aura ont certainement été un plus pour les Boks.

il a bien raison, changer de culture c'est évoluer !

  • AKA
    49120 points
  • il y a 4 ans

Donc si je vous écoute bien la question financière n' a pas pesé dans ce départ( ce qui ne me choquerai pas); j' aime bien Louis mais, par contre, je n' aime pas que l' on me prenne pour une tanche...

@AKA

Puisqu'on te dit que c'est pas pour l'argent. On lui propose 50% de plus mais c'est pas important. D'ailleurs les Anglais ont prévu un système avec deux joueurs hors salary cap, c'est bien parce que l'argent n'est pas décisionnel pour les joueurs.
Puisqu'on te le dit.

Cela confirmait ce que je pensais de ce départ, une décision réfléchie dans le but de progresser et de découvrir un autre univers. Excellente décision Louis !

On voit bien dans cet interview qu'il ne fait pas que soulever des kilos mais il soulève aussi des livres et pour ça il a choisi le bon pays

  • 6592
    31776 points
  • il y a 4 ans

Pour ceux qui semblaient encore penser pertinent de le caricaturer comme une débile mentale, je trouve cette interview très instructive.
On voit bien que cette décision est réfléchie et motivée très rationnellement.

  • sylche
    37658 points
  • il y a 4 ans

En fait ses motivations sont bien plus simple que ça.
Quand il dit "Dans le système anglais, beaucoup de choses sont mises en place au niveau de la préparation", ça veut dire "+ de MUSCUUUUUU"

je le trouve plutôt mature et bien réfléchit. C'est maintenant qu'il faut tenter des choses pas dans 7 ans. Il a raison il se remet en question et cela pourrait être double jackpot, pour lui et l'équipe de France.
Fonce PICA !!!!!

on est loin du "PICA MUSCU"...un type qui a un plan de carriere, qui sait ou il va,porquoi il y va, et je suis sur qu il a demandé a noves avant d y aller, si ça serait prejudiciable a sa presence sous le maillot bleu

@nardoliv

Pika Muscu, c'est juste une connerie de la boucherie, faut pas tout prendre au pied de la lettre. C'est un peu comme les guignols...

@nardoliv

Pas de Pica Muscu, mais Pica Stratège !
On ne connaitra pas toutes les raisons, mais il est pas bête le Louis, il a sûrement pesé le pour et le contre. On peut tellement faire de suppositions : plus Novès, trentenaire donc contrat réduit dans le temps, sous...

Je lui souhaite bonne chance en Angleterre, dire qu'il prépare la prochaine Coupe du Monde à Northampton c'est peut-être un peu précipité non?

Je veux dire, il va falloir s'acclimater avant, c'est pas toujours évident, le climat, la langue le style de jeu (on le voit bien même avec les étrangers qui viennent en Top14, quand la première saison se passe moyennement ça part un peu en cacahuète parfois aussi...) certains y sont parvenus, d'autres sont revenus la queue entre les jambes.

Puis avec ce genre de salaires et le statut de joueur hors salary cap, pas sûr que ses employeurs seront très patients avec lui.

Donc 3 ans, si tout se passe bien, ce qu'on lui souhaite (même si on souhaite aussi leur mettre la patée en Coupe d'Europe).

@Glas.Wegian

Et ben moi je quiète nullement pour lui. Les étrangers du top 14 sont pour moi à ranger dans deux catégories : ceux qui viennent pour le pognon, et ceux qui viennent pour l'amour du rugby et le pognon. Curieusement, les problèmes d'adaptation viennent toujours des premiers. On peut en citer un paquet des joueurs de la deuxième catégorie qui ont flambé en top 14, à commencer par Wilko.

Or, il semble assez clair que la décision de Pica n'est pas un choix par défaut, et même que c'est une volonté de sa part de tenter l'expérience. Je trouve ça admirable et je suis prêt à manger mon chapeau s'il ne brille pas à Northampton. Je suis même convaincu qu'il reviendra meilleur.

En tous cas, à mon prochain passage à Franklin's Garden, promis, j'irai lui rendre visite.

@Glas.Wegian

En gros tu n'es pas d'un fol optimisme... Mais bon il n'y a pas de quoi paniquer.

Picamoles a toutes les qualités pour s'imposer dans cette équipe et devenir un vrai taulier.
Même Chabal avec ses petites carences techniques était incontournable à Sale... alors je ne m'en fais pas trop pour Louis, sa puissance et ses "skills"... sa maturité (29 ans) et son expérience internationale.

Franchement il en a vu d'autres tu ne penses pas ? Il va avoir l'occasion de travailler ses courses et de peaufiner sa gestuelle. J'ai ouï dire que ça joue davantage en Premiership. Une bonne préparation en somme pour lui et pour l'EDF.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News