Ecrit par vous !
SEVENS : le rugby camerounais renaît avec les Kmer 7's
Le rugby camerounais à la relance.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Manu Bahoken travaille activement avec l'association Kmer 7's pour tenter de donner une nouvelle vie au rugby camerounais.

Les 7 et 8 juillet dernier se sont déroulés les Paris World Games dans la capitale française. De nombreux sports étaient en lice, dont le rugby à VII. Parmi les équipes présentes, Kmer 7's, une nouvelle association qui vient de voir le jour grâce aux actions menées par Manu Bahoken, un ancien rugbyman qui œuvre au développement du rugby camerounais. Si les résultats n'ont pas été au rendez-vous (quatre défaites et une victoire par forfait), l'entraîneur camerounais se dit plutôt satisfait de cette expérience.

L'état d'esprit des joueurs a été très bon. C'était une première fois pour eux, sur un tournoi comme celui-là et je pense qu'ils ont vraiment apprécié l'ambiance. Nous n'avons gagné qu'un seul match, mais cette victoire est vraiment symbolique pour la suite.

En effet, Manu Bahoken ne compte pas s'arrêter là. Au-delà d'être une simple association, l'objectif de Kmer 7's est que cette équipe serve à la détection de jeunes talents camerounais, en vue de préparer des échéances internationales et notamment les qualifications pour Paris 2024. « Il est compliqué de mettre en place une détection au Cameroun pour plusieurs raisons, explique Manu Bahoken. Au niveau organisation, c'est déjà compliqué, car nous n'avons pas toutes les infrastructures que l'on peut avoir en France. Il est donc logique que nous développions dans un premier temps ce projet sur le sol français, ce qui nous rapproche également d'une grande partie des joueurs identifiés. Mais il faudra par la suite que nous nous organisions avec la fédération pour mettre en place des rassemblements au Cameroun. ».

Désormais, l'objectif est de faire adhérer ces différents joueurs au projet et de travailler. Que ce soit lors d'entraînements ou de tournois. Manu Bahoken a notamment échangé avec l'entraîneur de France Universitaire Sylvain Mottet pour programmer d'éventuelles rencontres la saison prochaine, l'équipe de France préparant les Universiades 2019.

Jouer pour se former

Si cette équipe veut réussir, elle doit jouer. Et Manu Bahoken le sait bien. « Ce premier tournoi a été vraiment une réussite. Désormais, il faut que l'on continue à jouer. Il serait bien que dès l'année prochaine, nous participions à deux voir trois tournois. » D'autant que le réservoir de joueurs est bien présent. Selon l'entraîneur de Kmer 7's, environ quarante joueurs pourraient intégrer cette aventure. Lors du premier stage, seulement quatorze joueurs étaient présents. L'association Kmer 7's a donc encore beaucoup de chemin à parcourir, et devrait très vite postuler sur plusieurs tournois français pour venir se confronter à de nouveaux adversaires.

Antoine Poussin
Antoine Poussin
Cet article est rédigé par Antoine Poussin, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est bien de parler du rugby africain, ça nous change du rugby vu depuis les milliardaires, pis ça va emmerder les racistes.
Il aurait quand même été bon de signaler que "kmer" est en camfranglais le diminutif de Cameroun, Camerounais.( Le camfranglais est une sorte d'argot urbain mêlant français anglais, camerounais et des terme's inventés.).

  • Ahma
    95269 points
  • il y a 2 ans
@lelinzhou

Français, Anglais et des langues camerounaises, plus précisément.
Je vais être honnête, j'ignorais totalement l'existence du camfranglais, toutefois ne laissons pas croire que le camerounais serait une langue.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News