RUGBY. Le Top 14 a-t-il progressé grâce à la préparation physique des Bleus ?
Avec une préparation physique de pointe pour l'équipe de France, le Top 14 en a-t-il profité également ?
En ayant tout gagné cette année en Europe, le rugby français a-t-il en fait profité de la préparation physique du staff de l'équipe de France ?

Grand Chelem dans le Tournoi. Challenge Cup. Champions Cup. All Blacks. Ils sont tous tombés dans l'escarcelle des Français cette saison. Une année historique pour le rugby tricolore qui n'avait jamais été aussi performant que ce soit au niveau international qu'en compétition de clubs. Symbole de cette réussite, la concurrence impressionnante du Top 14. Ainsi, en plus du Top 6 où chaque club pouvait prétendre à remporter le Bouclier de Brennus, des équipes comme Toulon ou Clermont, proches de la qualification, ont contribué à rendre la saison incroyable. Auparavant critiqué pour ne pas préparer suffisamment les internationaux français aux joutes des Tests-Matchs ou du Tournoi des 6 Nations, notre championnat domestique a retrouvé des codes de respectabilités qu'il avait perdu durant quelque temps.

Comment expliquer une telle réussite de notre championnat alors ? Alors que pour bons nombres d'occasions, en Champions Cup, les clubs de Premiership ou de l'United Rugby Championship partaient favorites face à une équipe française, c'est cette dernière qui réalisait la surprise. On pense à la victoire de Toulon face aux Saracens en demi-finale de Challenge Cup. Celle de La Rochelle en finale de Coupe d'Europe face au Leinster. Ou encore celle de Montpellier face aux Harlequins en huitième de finale de cette même compétition. À l'instar de la saison dernière, les clubs français ont brillé sur la scène européenne, à tel point qu'une hégémonie pourrait s'installer, avec la concurrence épisodique de clubs comme le Leinster ou les franchises sud-africaines.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    142251 points
  • il y a 1 mois

Concernant le budget, effectivement en 2021, Premier Ship Rugy a décidé de baisser momentanément le SC de 30% pour éviter de trop grosses difficultés financières liées à l’épisode Covid et ds risques de disparition des clubs
Donc effectivement 5.8 ME
Mais il faut aussi rajouter le crédit académie à 0.7 ME
Soit 6.5 ME auquel il faut ajouter le fameux marquee player surement vers 1 ME
Donc on arrive à un total autour des 7.5 ME
Ecart moindre même si significatif
Il était envisagé à l’époque de relever ce SC pour la saison 2024/2025

"Le staff des Bleus, sans le meilleur du monde pour ce qui est de la préparation physique, a fait profiter le Top 14 qui actuellement domine la scène européenne"...euh...il vous manque pas un mot dans cette phrase..?? Le staff des Bleus, sans ( être ) le meilleur du monde pour ce qui est de la préparation physique, a fait profiter le Top 14 qui actuellement domine la scène européenne...par exemple
"Il sera alors intéressant d'observer les évolutions de rapports de forces"...( l'évolution des rapports de forces ) pique moins les yeux aussi... 😉

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News