RUGBY. Le Japon en discussion avec le 6 Nations et le Rugby Championship
RUGBY. Le Japon cherche à progresser en intégrant le 6 Nations ou bien le Rugby Championship.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Conscient de son retard, le Japon aimerait rejoindre une grande compétition internationale. Sa fédération discute avec le Tournoi et le Rugby Championship.

RUGBY. L'équipe de France favorite pour remporter la Coupe du monde 2023 selon RugbyPassRUGBY. L'équipe de France favorite pour remporter la Coupe du monde 2023 selon RugbyPassL'équipe de France a connu de beaux succès en 2021 notamment en Australie et face à la Nouvelle-Zélande. Mais toutes les nations de l'ovalie ne peuvent pas en dire autant. Le bilan du Japon lors de l'année écoulée n'est pas brillant à deux ans de la Coupe du monde en France. Les Brave Blossoms n'ont remporté qu'une victoire en six matchs. Pour leur défense, les Japonais, à l'image des Sud-Africains en 2020, ont été particulièrement impactés par la crise sanitaire mondiale. On se souvient que le Japon devait initialement participer à l'Autumn Nations Cup l'an passé avant d'annuler sa venue. Ce qui peut expliquer leur manque de rythme et de repères de la sélection nationale. On peut aussi trouver un début d'explication dans la dissolution des Sunwolves qui participaient au Super Rugby. En manque de rugby et de résultats depuis sa formidable aventure au Mondial 2019, le Japon souhaite se relancer avant l'édition 2023 avec l'espoir de faire aussi bien que sur ses terres voire mieux.

"Le fait que nos équipes nationales n'aient pas joué pendant presque deux ans a eu un impact énorme. Nous devons absolument participer à des compétitions internationales régulières, sinon nous ne pouvons pas nous attendre à maintenir des équipes toujours fortes", a ainsi commenté le président de la Fédération japonaise de rugby Kensuke Iwabuchi dans un long bilan publié ce mardi. À l'instar des nations majeures de la discipline, Les Brave Blossoms ont besoin de jouer régulièrement, et face à ce qui se fait de mieux sur la planète ovale pour progresser. En Europe il y a le Tournoi des 6 Nations, tandis que le Rugby Championship regroupe les équipes sudistes. Pour l'heure, le Japon, qui a évolué dans le Tournoi asiatique des Cinq Nations ou encore la Pacific Nations Cup, ne participe à aucune de ces grandes compétitions. Mais cela pourrait évoluer à l'avenir. "Nous sommes en discussion avec les deux compétitions, mais alors que le Japon est techniquement dans l'hémisphère nord, du point de vue du fuseau horaire, nous sommes plus proches de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et des pays du Pacifique, il est donc probablement logique de se connecter avec leurs compétitions."RUGBY. Se dirige-t-on vers l'intégration de l'Afrique du Sud dans le 6 Nations ?RUGBY. Se dirige-t-on vers l'intégration de l'Afrique du Sud dans le 6 Nations ?Après l'Argentine, qui avait rejoint le Tri Nations en 2012, le Japon pourrait devenir la cinquième nation de la compétition. On se rapprocherait d'un format similaire au Tournoi des 6 Nations. Cependant, il n'est également pas impossible que l'Afrique du Sud décide de son côté de quitter le Rugby Championship pour rejoindre l'Europe à l'image de ses franchises qui évoluent désormais dans le Pro 14 et non dans le Super Rugby. Une hypothèse qui a plusieurs fois été repoussée par les organisateurs du Tournoi. Mais qui, avec l'instauration d'un nouveau calendrier international par World Rugby, pourrait se concrétiser. Calendrier international : Dialogue en vue entre la FFR et la LNRCalendrier international : Dialogue en vue entre la FFR et la LNR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    4891 points
  • il y a 3 semaines

Déjà l'Italie c'était trop alors le Japon franchement ils delirent. Ils nont cas rejoindre les AB la bas c'est leur secteur.

L urgence c'est l harmonisation du calendrier international sur une période fixée mai-juillet par exemple avec les compétitions domestiques au préalable. Double avantage d avoir des équipes a un niveau de prépa assez égal et pour les clubs d avoir une vision claire niveau budget puisque un contrat spécifique pris en charge par la fédé pourrait être établie sur la période donnée.
Ensuite le débat est ouvert avec soit l historique démarcation Nord-Sud, soit des compétitions régionales comme le tournoi pour l Europe, un tournoi pacifique incluant le Japon avec les nations du sud, un tournoi des Amériques. Le seul inconvénient de cette formule serait de créer un parent pauvre du rugby avec l Af du Sud qui ne participerait a aucun rdv majeur sauf a créer une zone afrique-amerique..
Pourquoi ne pas fusionner les schémas des compétitions avec des groupes de 5 mais des matchs en aller-retour qui donneraient plus d intérêt et d équité et bien entendu l instauration d un système de montée-descente seul moyen de lutter contre la consanguinité de notre sport.
Pour les récalcitrant ne pas oublier que l histoire est une perpétuelle évolution et que sans elle c est l extinction.

On peut aussi faire un tournoi avec les meilleures équipes mondiales... On me souffle dans l'oreillette que ça existe déjà ?

Mais dans tous les cas, ne touchez pas aux 6 Nations !!!!!

  • Yonolan
    129859 points
  • il y a 3 semaines

Voila un démarche qui me parait sensée

du point de vue écologique avec un bilan carbone exceptionnel

Du point de vue respect des joueurs : augmenter la fenêtre internationale et conserver un Top 14 sous ce format comme cela les joueurs feront encore plus de matchs...et pourquoi pas intégrer aussi les équipes de ces pays ( Japon et Ads car c'est toujours à l’étude pour eux ) dans les Coupes d'Europe ( les bien nommées dans ce cas): comme ça la coupe serait bien pleine

Ce besoin de recettes supplémentaires à tous les niveaux va forcement entrainer une
opposition musclée à terme entre la FFR et les clubs car les cupidités financières de toutes les parties sont inconciliables dans leur expansion
C'est CVC qui va se frotter les mains...et qui est surement à la manœuvre sur ce sujet via ses ambassadeurs zélés









+

  • Desman
    1301 points
  • il y a 3 semaines

Le rugby n'en a pas fini avec sa crise de croissance...
Personnellement je ne vois pas l'intérêt 1) d'une part de dénaturer une compétition comme le 6N, qui est le championnat d'Europe (et qu'il a fallu 20 ans pour condenser les matchs dans le calendrier). Si c'est pour faire comme la "celtic league" qui n'a plus aucune identité et un intérêt limité, c'est pas la peine. 2) D'autre part de se prendre branlée sur branlée, ce qui serait très probablement le cas en Championship. La victoire sur l'AfSud était un vrai exploit, qui contribue à l'histoire et à la magie de la CDM, mais par définition cela ne va pas se reproduire chaque année, loin de là.

Le Japon a déjà des adversaires de son niveau dans le Pacifique, avec les Fidji qui ont énormément progressé depuis quelques années. J'avoue que les Samoa et Tonga sont en retrait et sans trop de perspectives. Pour relever le niveau de la compétition je vois bien l'intégration de l'Amérique du Nord, Canada et surtout les USA où le rugby est en plein boom actuellement, ce qui devrait se répercuter tôt ou tard sur la sélection nationale.

L'avenir est dans le renforcement des compétitions régionales/continentales, en faisant progresser des nouveaux pays, et non pas dans l'éparpillement avec des morceaux de coupe du monde chaque année. Les supporteurs s'attachent à l'identité d'une compétition. Sans identité = sans âme = pas de visibilité pour attirer du public.
En Europe le cercle des 6N est assez fermé pour l'instant, mais la Géorgie continue de progresser lentement, la Roumanie semble retrouver une part de son niveau d'antan.
Au Sud l'Argentine est maintenant plus qu'une confirmation, elle a accédé au statut de grande nation. De fait le Championship est devenu très dense au niveau sportif. Au niveau organisation les distances à parcourir sont déjà un problème, ajouté le Japon ?
La Pacific Cup (nations iliennes + Japon) que le Japon ne gagne qu'une fois sur trois d'ailleurs, pourrait être renforcée avec les USA en progression. Ca serait benef pour tout le monde. Et pourquoi pas ajouter les Maoris si on veut encore relever le niveau.

L histoire du rugby c est une démarcation nord-sud. Pour moi la logique serait un calendrier international harmonisé avec les compétitions domestiques de septembre a avril et un calendrier international de mai à juillet.
Pourquoi pas reformater les compétitions sur le même modèle avec des tournoi A, B, C de 5 équipes et une passerelle entre chaque tournoi ex:
A Nord: France, Angleterre, Pays de G, Irlande, Ecosse
A Sud: NZ, Australie, Af du Sud, Argentine, Fidji
B Nord: Italie, Japon, Géorgie, Roumanie, USA
B Sud: Samoa, Tonga, Uruguay, Hong Kong, Namibie
Etc...
De même cette période d environ 13 dates permettrait plus d'équité en organisant ces compétitions en aller-retour avec 2 matchs de prépa face aux nations de l autre hémisphère au préalable.
Sans doute pas la panacée et terme de déplacements mais il me semble la plus logique en terme de développement de notre sport

on pourrait avoir une competition réunissant AUS, NZ, JAP, CAN, USA, ARG. ils feraient des points fidélité et seraient tous multi-platinum fréquent flyers

@Le Haut Landais

vous me direz que j'ai omis SAM, FIJ et TON. en effet, parce que pognon!

Tiens! Un article sur le Japon, et (re)voilà l'idée de l'Af Sud dans le T6 qui (re)pointe le bout de son nez!
Encore une fois, non merci! Ca plomberait complètement le niveau du Rugby Championship d'une part, et ça dénaturerait totalement l'antique compétition européenne. Je répète: eu-ro-pé-enne!

Et la planète dans tout ça!

@Ecolorado Rafting

ben pognon pourquoi?

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Vidéos
News
News