Rugby Amateur - Le Rugby Club Universitaire Lyon champion après une saison d’existence
Créé il y a quelques mois, le RCUL est plus que jamais au travail.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Pour sa première saison, les anciens universitaires de Lyon 3 ont été sacrés champions de 3e série du comité Lyonnais avec leur nouveau club.

INTERVIEW. En créant le RCU Lyonnais, l'université Jean Moulin Lyon 3 veut se mesurer au monde amateur

Après plusieurs années ensemble en équipe universitaire du côté de Lyon 3, ils se sont lancés un grand pari, continuer à jouer ensemble. "Certains joueurs arrivaient en fin de cycle, mais on voulait continuer à jouer ensemble", nous explique Gauthier, secrétaire du club. "Au début on a cherché à rejoindre un club puis très vite on s’est rendus compte qu’on n’allait pas pouvoir débarquer à 25 dans un équipe déjà existente". Du coup l’idée folle de créer un club a germé un soir de victoire dans le bus du retour, avant de se concrétiser le 24 septembre dernier après plusieurs mois d’efforts.

“Pour le premier match on s’est pincés, on s’est dit waouh on joue un dimanche à 15h”. Et pour cette grande première dans l’histoire du club, c’est une victoire bonifiée qui lance de la plus belle manière la saison Rhodanienne mais qui permet également de répondre aux interrogations des joueurs quant à leur niveau de jeu. Et le niveau ils l’ont largement. Invaincus toute l’année, les Noir et Doré ont réalisé une saison parfaite, ponctuée de douze victoires en autant de rencontres, pour onze bonus offensif, 79 points sur 80 possibles… RCUL était trop fort.

Rugby amateur, match international, mamie suuuze

Pourtant, passer des joutes universitaires à celles des pelouses champêtres du monde amateur n’avait rien d’aisé. “L’ambiance est vraiment différente avec le rugby universitaire que l’on connaissait, en série les gars jouent pour leur clocher, il y a aussi une ferveur particulière avec les supporters à laquelle on n’était pas forcément habitués si ce n’est avec certaines grandes écoles qui arrivent à déplacer du monde”. Composée à 80% d’étudiants de Lyon 3, le lien avec le rugby universitaire est tout de même toujours très fort, puisque le Rugby Club Universitaire Lyonnais s'entraîne avec l’équipe universitaire de Lyon 3, les deux équipes étant entraînées par le même Jean-Henri Thubert (par ailleurs entraîneur de Bourgoin-Jallieu).

Parmi les grands moments de cette première saison, il est impossible de ne pas évoquer ce joueur qui est venu à une troisième mi-temps accompagné de... sa grand-mère ! Ça, on a été obligés de sanctionner, si tu laisses faire ça après tout le monde va s’y mettre”. Une performance rarement vu qui a permis au protagoniste de se voir remettre le zizi d’or. Ce trophée qui récompense un joueur s’étant illustré d’une manière peu commune. De ce côté-là, l'entraîneur JH Thubert n’est pas en reste, en effet ce dernier a réussi l’exploit d’oublier un maillot lors d’un match, contraignant un remplaçant à ne pas pouvoir rentrer en jeu. 
La saison a également été marquée par le premier match international de cette jeune équipe face aux Allemands d'Offenbach au mois de mars “avant le match on a chanté les hymnes avec la sono”.

Sept essais inscrits en finale

Mais le match de la saison, c’était indéniablement le 21 avril dernier. Les Lyonnais retrouvaient le Rugby Club Arbreslois en finale pour un nouveau succès fleuve : 43-07. Une finale largement dominée par les anciens étudiants qui inscrivaient le premier de leur sept essai dès la deuxième minute de jeu. Un match à l’image de la saison où jamais les Lyonnais n’ont été inquiétés.

Après une fin de journée rugby au stade de Roanne pour assister aux autres finales du comité, la soirée s’est poursuivie au Kelly’s Pub dans le vieux-Lyon, quartier général et sponsor principal de l’équipe. Et paradoxalement, c’est dans une ambiance plutôt calme que s’est déroulée la troisième mi-temps. Ce qui a même surpris le patron, étonné par le peu de verres cassés.

Ici pas de crânes rasés, de tatouage collectif, pas de cheveux teints non plus. "Ce ce côté-là, on est encore un peu universitaires, puis nos joueurs sont trop précieux, leur copine n’accepteraient pas !". Mais surtout, car certains joueurs avaient encore des oraux de fin d’année à passer. Les études avant tout pour cette bande composée majoritairement d’étudiants et dont la moyenne d’âge est de 23 ans. "A la fin des matches certains adversaires nous souhaitaient même bon courage pour les partiels”.

Derniers vainqueurs du comité Lyonnais, RCUL n’aura donc pas à rendre le bouclier la saison prochaine. L’occasion de lui refaire une beauté après son périple aux quatre coins de la France. Une fois ces visites de courtoisie achevées, le Bouclier retrouvera le Kelly’s Pub où sa place est déjà réservée aux côtés du maillot noir et doré du club. "Un bouclar ça se respecte", scande Gauthier. 

Au vu de sa large domination sur ce groupe C du comité du Lyonnais, il est légitime d’imaginer les Gônes réaliser un beau parcours en championnat de France : "ça va nous permettre de voir où on en est, puis pourquoi pas…" S’ils sont champions ? "En premier lieu, je pense que notre entraîneur, monsieur Thubert, va payer sa tournée et ça, c’est déjà très rare, sinon on a quelques idées, mais je ne peux pas trop vous en dire pour le moment !" Un second bouclier pour une première année d’existence, il serait difficile de réaliser plus belle performance et puis une nouvelle bringue avec un bouclier au milieu, c’est pas trop mal pour fêter les examens de fin d’année !


Rugby Amateur - PH : le Servette Genève continue sa moisson de boucliers... au bout de la prolongationRUGBY AMATEUR - Insolite : le Stade Bessanais (2ème Série) vend son bouclier de champion... sur le Bon Coin !Rugby Amateur. Rabastens-de-Bigorre (PH) : Andrés Ortiz, el sueño francés

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

R CUL R CUL si tu recule .....

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News